Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

286,925,824 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Articles avec commentaires du Maître


Éliminer la nature de démon (avec commentaire du Maître)

 

 

« Très bien compris. En ce qui concerne le reflet du karma des pensées et le sabotage que les forces perverses créent envers nous, et que nous éclaircissons la vérité aux gens, tout cela consiste à éliminer activement les démons au lieu de les laisser faire et endurer passivement, mais on doit absolument utiliser une pensée et un comportement bienveillant. »

 

 

Li Hongzhi

Le 5 octobre 2000

 

__________

 

 

(Minghui.org) Il y quelques temps, j'avais l'attitude suivante : tant que je ne suivais pas le mal et que j'étais capable de le supporter, lui et ses mauvais effets, je pensais que c'était correct. Du moment que je m'en tenais à la droiture, je n'avais pas besoin de me préoccuper du démon. Cette compréhension limitée se réfléchissait dans ma propre cultivation et dans ma compréhension du processus de la rectification de Fa et la situation en Chine. Je pensais que nous avions juste à reconnaître les forces perverses en Chine, savoir que nous étions droits, dire la vérité, dénoncer les actes démoniaques et que c'était suffisant. J'acceptais l'existence du démon avec un cœur calme, pensant que c'était la manifestation de Ren, mais je n'arrivais pas à voir derrière cette position ma propre attitude passive et inappropriée. Dans mon cœur, je ne pouvais pas tout à fait accepter de faire le pas de dire et croire que le démon devrait être détruit et qu'il ne devrait plus exister. Je me suis retrouvé aussi avec beaucoup de karma des pensées – je pensais que c'était pour me mettre à l'épreuve et me donner la chance de renforcer ma conscience principale. J'acceptais l'attaque du karma des pensées quand il arrivait, essayant de garder un cœur calme et de me garder séparé de cela, car cela devait être ainsi, et que le Maître l'éliminerait. Mais cela revenait sans cesse. En fait, j'avais la même attitude passive face au karma des pensées que j'avais dans ma compréhension de la rectification de Fa. D'un côté ou d'un autre, je craignais qu'éradiquer activement le démon était un acte d'agressivité et que d'une manière ou d'une autre, ce n'était pas de la compassion. En partant de l'idée de ne vouloir blesser aucun être, la trace de conception erronée – voulant que le fait de détruire activement le karma et le démon lui-même – n'était pas de la compassion ni de la tolérance puisqu'ils étaient aussi des formes de vie en soi. Maître Li dit dans « Parler du Fa » (dans Points essentiels pour avancer avec diligence) :

 

« Vous devez aussi savoir que le « naturel » n’existe pas, et l’« inévitable » a aussi ses raisons. En réalité, « naturel » est la façon irresponsable dont les gens ordinaires bouclent leurs propos parce qu’il sont incapables d’expliquer les phénomènes de l’univers, de la vie et de la matière, ils ne peuvent pas non plus imaginer ce qu’est le « naturel » lui-même. À cause de l’influence de cette pensée, vous pensez que toutes ces épreuves démoniaques sont inévitables, qu'elles sont comme ça et vous laissez naître un état négatif dans lequel vous croyez que vous ne pouvez rien faire. »

 

Grâce aux échanges avec d'autres, à la lecture d'articles sur Minghui et aux derniers articles de Maître Li, ma compréhension a changé. Mon esprit est clair maintenant. Cela ne suffit pas de reconnaître le démon comme un démon et la droiture comme la droiture. Cela ne suffit pas de reconnaître que nous sommes droits et de nous tenir séparés du mal. Nous devons réaliser que la perversité ne devrait pas exister et que nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour détruire la perversité. Quand le karma des pensées vient, au lieu de simplement le tolérer et reconnaître qu'il n'est pas sien et attendre que le Maître l'enlève, comme je faisais avant, je fais appel, avec mon cœur, à tout le poids de ma détermination pour le détruire, sachant que cela ne doit pas exister et que c'est une manifestation de ma propre nature de démon qui lui permet passivement d'exister. Avant, ma détermination à éliminer le démon était retenue par des conceptions passives et incorrectes. Maintenant cela ne me retient plus, je suis pris par l'absolue détermination et le pouvoir derrière ma volonté à éradiquer le mal. Plus ma détermination s'élève, plus mon esprit devient solide comme le diamant et je sens qu'un simple mouvement de mon esprit pourrait briser une montagne en deux. Je comprends maintenant mieux la phrase « la colère des dieux ». Ce n'est pas une colère humaine, ni de l'intolérance, ni de la revanche ou de la vengeance, etc., c'est la droite et noble élimination de tous ceux qui vont à l'encontre des caractéristiques de l'univers Zhen Shan Ren et qui ne méritent pas de demeurer là plus longtemps.

 

Ce changement même à comprendre se reflète dans ma compréhension du processus courant de la rectification de Fa et dans notre rôle à l'intérieur de cela. Nous ne devons pas permettre aux vieilles conceptions passives de laisser des trous dans notre esprit et d'adopter une attitude passive à l'extérieur, permettant ainsi au mal de continuer d'exister. Surveiller passivement le démon, c'est l'approuver et l'encourager aussi. Si nous nous attendons à ce que la perversité soit nécessaire et qu'elle doive exister, peu importe l'excuse, alors elle existera, autant dans notre esprit que dans l'univers. Nous ne sommes pas seulement responsables dans notre propre processus de cultivation de réaliser avec une satisfaction profonde notre nature de bouddha et d'éliminer notre nature de démon, nous avons aussi notre part de responsabilité dans l'élimination de la nature démoniaque de l'univers. N'est-ce pas justement le processus de la rectification de Fa ?

 

Nous devons éliminer toutes les forces démoniaques qui s'opposent à Dafa, qu'elles soient à l'intérieur ou à l'extérieur de nous-mêmes – non pas pour l'amour de notre propre progression dans la cultivation, mais comme venant de notre compassion pour tous les êtres.

 

 

Un pratiquant occidental au Royaume-Uni

Le 27 septembre 2000

Traduit en chinois le 30 septembre 2000

 

 

 

Traduit du chinois en France

 

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2000/10/5/4690.html

Version anglaise : http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2000/10/6/6587.html