05 Mar 2001

La contrainte ne peut changer le cœur de l'homme

 

 

La pensée droite résolue d'un pratiquant dépasse toute compréhension humaine, dépasse tout cœur humain, c'est ce que les gens ordinaires ne pourront jamais comprendre, en même temps il n'y a aucun moyen pour qu’elle soit changée par les gens ordinaires, car l'être humain est incapable de changer un éveillé.

 

Pendant presque deux années la perversité et la perfidie ont semé des troubles en utilisant le pouvoir aux mains d'individus mauvais, mènent les actions les plus abjectes de l'Histoire de l'humanité, déploient les moyens les plus perfides de tous les temps et de tous les pays pour persécuter la Grande Loi et les pratiquants. Leur objectif est de changer par la contrainte le cœur des pratiquants pour qu'ils abandonnent le Xiulian. C'est peine perdue. Dans l'Histoire aucun de ceux qui persécutent la croyance juste n’a jamais connu le succès. Tout cela n'est que pour raffermir la Grande Loi et éliminer les attachements fondamentaux des pratiquants en utilisant la manifestation de la perversité et de la perfidie, faire ainsi en sorte que les pratiquants se délivrent de leurs entraves d’homme ordinaire et de leur karmas. Ceux qui sont éliminés sont tous des personnes qui ne se cultivent pas réellement. Pendant cette période bien que la perversité et la perfidie puissent sévir momentanément quand elles sont utilisées, à la fin elles se termineront dans l'ignominie, car dans le processus de la rectification par la Loi elles sont les vies destinées à être éliminées. Depuis plus d'un an, la perversité et la perfidie utilisent leurs hommes mauvais qui servent d'outils, pour brutaliser et pour torturer les pratiquants de la Grande Loi en employant divers instruments de peine et divers moyens, bien que de nombreuses personnes aient été battues à mort, battues [jusqu']à l'infirmité, sont envoyées dans les hôpitaux psychiatriques, on n'a pas pu changer la pensée droite résolue des véritables pratiquants. Sous la menace, la tromperie, la pression intense de moyens abjects tels que fabriquer des faux JingWen, ne pas autoriser les élèves à dormir, calomnier et fabriquer de fausses accusations, répandre des rumeurs, certains élèves dans un état [où ils n’avaient] pas toute leur raison ont écrit des choses telles que soit-disant "ne pas pratiquer la méthode" ou "lettre de repentir". Rien de cela ne représente la manifestation réelle du for intérieur des élèves, c'est contre leur gré. Bien qu'ils aient des attachements, que la perversité ait momentanément profité de cette lacune, et [qu'ils] aient fait ce qu'un pratiquant n'aurait pas dû faire, il faut cependant considérer un pratiquant de façon globale. Je ne reconnais rien de cela. Lorsqu'ils auront repris conscience, ils feront tout de suite de nouveau ce qu'un élève de la Grande Loi doit faire à présent, et en même temps [ils] déclareront nul et non avenu tout ce qu'ils ont dit et écrit sous la pression intense et la persécution au moment où ils n’avaient pas toute leur raison, [et ils déclareront] se cultiver et pratiquer avec fermeté. Chaque jour des déclarations des élèves venant de toutes les régions du pays apparaissent en grand nombre, le dernier espoir de tenter, en voulant utiliser le moyen de contraintes et de tromperies[,] de changer la pensée droite des disciples de la Grande Loi s'évanouit complètement, la perversité et la perfidie n'ont déjà plus aucun moyen pour changer le cœur résolu manifesté par la nature de Bouddha des disciples de la Grande Loi après qu’ils aient véritablement compris la Loi à travers la cultivation-pratique et [après] la sublimation de leur corps originel au cours de leur cultivation-pratique réelle. Dans ce genre de cas, le spectacle donné par la perversité est déjà entièrement devenu [le fait que] les individus perfides exhalent leur ressentiments égoïstes avec les moyens les plus abjects en utilisant le pouvoir entre leurs mains.

 

Actuellement le peu de perversité et de perfidie restant durant la rectification par la Loi ont vu la conviction ferme [et] inébranlable des disciples de la Grande Loi, elles ont alors frénétiquement perdu toute leur raison. Bien que les disciples de la Grande Loi n'interviennent pas dans la politique, n'accordent pas d'importance au pouvoir des gens ordinaires, le fait que la perversité et la perfidie persécutent en Chine sans tenir compte des conséquences, va conduire à la méfiance totale de la population envers le parti au pouvoir et le pouvoir politique, et à la non-obéissance envers le gouvernement, les instruments de propagande propageant les rumeurs n'arriveront plus à empoisonner l'esprit de l'homme, car en même temps que la perversité et la perfidie persécutent la Grande Loi[,] il a été arrangé qu’au cours de cette campagne on utilise le chef lui-même de ce parti pour détruire ce parti et son pouvoir politique de l'intérieur du parti. C'est ce que les manipulés et les gens de ce monde ne sont pas capables de voir clairement. La conséquence provoquée par le ressentiment égoïste devient une nécessité dont on ne peut pas se débarrasser. Cependant au cours de cette persécution, les gens de ce monde peuvent distinguer plus clairement tout ce que font la perversité et la perfidie, les disciples de la Grande Loi peuvent être plus raisonnables, plus lucides, et vont vers la plénitude parfaite grandiose avec fermeté et maturité dans la cultivation-pratique.

 

 

LI Hongzhi

Le 4 mars 2001

 

__________________

 

Traduit le 5 mars 2001

Traduction améliorée le 16 mars 2001

 

http://minghui.ca/mh/articles/2001/3/4/8722.html