21 Oct 2005

La marée rouge descend

(Ci, poème en vers inégaux)

 

 

Le destin de la marée rouge s’achève la vague est retombée

Des signes de déclin montrent davantage la cruauté du Parti pervers

Pour le pouvoir ils n’ont honte de rien

Des fonctionnaires cupides risquent le tout pour le tout

Il n’y a plus de bonté dans le cœur de l’homme

La grande pression couve davantage de rancœur

Pour qui continue encore la persécution

Le jour des comptes n’est plus très loin



 

Li Hongzhi

Le 19 octobre 2005





______________

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2005/10/19/112766.html

 

Traduction française mise à jour le 1er novembre 2005