Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi à San Francisco en 2005

Li Hongzhi

Le 5 novembre 2005

(Applaudissements enthousiastes. Les élèves : Bonjour Maître !)

Bonjour à tous ! (Applaudissements. L’ensemble des élèves : Maître, asseyez-vous s’il vous plaît.) Vous me voyez mieux si je reste debout. Vous n'avez pas épargné votre peine ! (Applaudissements) Cela fait longtemps que je n’étais pas venu dans l’ouest et j’avais toujours en tête de venir vous voir. C’est aujourd’hui la période où les disciples de Dafa valident la Loi et apportent le salut aux êtres, et vous ne ménagez pas votre peine pour cela. Mais quoi qu’il en soit, les disciples de Dafa sont maintenant de plus en plus mûrs. À mesure que le processus global de rectification de la loi avance, la situation générale change également énormément.

Vous avez déjà pu constater d’après l’attitude adoptée par les gens de ce monde vis-à-vis de Dafa et des disciples de Dafa, et d’après la capacité des gens à distinguer les mensonges scandaleux que débitent les médias communistes chinois, qu’actuellement les choses ont changé. Et donc, cela revient à dire que les disciples de Dafa sont à nouveau mis à l’épreuve dans un contexte nouveau, dans des conditions nouvelles. Lorsque le contexte devient moins contraignant, très souvent on se laisse plus facilement aller, la pression étant moins forte, on a tendance à se relâcher psychologiquement, à être moins diligent, et ça, ça ne va pas. En fait, en tant que pratiquant, quelque soit le contexte dans lequel vous vous trouvez, vous ne pouvez pas ne pas agir avec diligence. Moins le contexte est contraignant et plus sévères seront en réalité pour vous les épreuves à affronter. Quelque soit la manière dont les choses changent, les conditions de cultivation et de pratique, de même que les exigences propres à l’état de cultivation et de pratique, elles, ne changeront jamais ; c’est pourquoi vous ne pouvez pas vous relâcher. De plus vous avez tous pu vous rendre compte que malgré le changement de conjoncture, le spectre pervers, lui, n’a pas encore été définitivement et totalement éliminé. Et dès lors, il est à même de continuer à exercer son action malfaisante.

Prenons par exemple le cas de San Francisco : J’ai remarqué que la situation dans le centre ville et dans la Baie de San Francisco n’était pas du tout satisfaisante et qu’il y avait encore là-bas beaucoup de facteurs de la perversité. En fait, vous devriez concentrer votre attention sur ces endroits-là, vous devriez aller clarifier la vérité dans ces endroits où les Chinois sont les plus nombreux et apporter le salut aux communautés chinoises de ces quartiers qui sont les plus sérieusement empoisonnés. Vous avez pu remarquer que ce sont des endroits vers lesquels convergent les groupes de touristes de passage en provenance de Chine continentale. Dans d’autres endroits de la Baie, on trouve aussi beaucoup de Chinois, mais ils sont très dispersés. En clarifiant la vérité, vous avez pour but de sauver davantage d’êtres et ce sont évidemment les Chinois qui sont le plus sérieusement empoisonnés. En apparence, les disciples de Dafa sont en train de s’opposer à la persécution, en réalité, la responsabilité la plus grande qui leur incombe est de sauver les êtres, et c’est là aussi la vraie manifestation de la validation de la Loi. La persécution envers les disciples de Dafa, envers la population chinoise, c’est le parti malveillant qui l’a lancée en Chine continentale ; aussi ce que vous devez viser c’est la Chine continentale, c'est-à-dire les Chinois de Chine continentale. Le quartier chinois est justement un endroit que les Chinois de Chine continentale fréquentent en masse, c’est pourquoi vous ne pouvez pas négliger cet endroit, vous ne pouvez pas délaisser un endroit où les disciples de Dafa sont à même d’exercer une influence encore plus grande. Vous devriez donc réfléchir à cela et y attacher plus d’importance ; c’est parce que dans le passé vous trouviez cet endroit trop pervers que vous en aviez un peu peur, n’est-ce pas ? Mais qui fait peur à qui ?

Même sous la persécution la plus cruelle, les disciples de Dafa de Chine continentale n’ont pas été ébranlés par la peur, ils sont arrivés à traverser tout ça et ils se sont forgés jusqu'à maturité. En fait, en jetant un coup d’œil en arrière, vous avez l’impression que cette persécution est désordonnée, mais si l’on regarde la manière dont la situation générale a changé, la manière dont sont apparus différents événements, tout cela n’obéit-il pas à un objectif précis ? Que cela soit souhaité par le Maître ou manipulé par les forces anciennes, tout cela n’a-t-il pas pour but de forger les disciples de Dafa pour les faire parvenir à la réussite et amener la désintégration de la perversité ? Est-il possible que tout cela se passe de manière désordonnée ? Il en est ainsi seulement afin que les mauvaises personnes ne voient pas l’ordre qu’il y a là-derrière. Dans le passé, sous le régime du PCC malveillant, si celui-ci décidait d’abattre quelqu’un, qui aurait pu lui résister ne serait-ce que trois jours ? Vous avez réussi à tenir six ou sept ans, c’est là une chose inconcevable même pour le parti pervers lui-même. Des gens ordinaires pourraient-ils parvenir à faire cela ? Pourraient-ils réussir à tenir ? Est-ce que ces choses sont du ressort des gens ordinaires ? Est-ce que ce sont là des choses que les gens ordinaires sont en mesure d’accomplir ? Seuls des gens qui cultivent et pratiquent, seuls des gens sur lesquels veillent des divinités, peuvent traverser cela. N’en est-il pas ainsi ? Les disciples de Dafa n’ont donc rien à craindre. En particulier, la situation à l’extérieur de Chine continentale, n’est-t-elle pas relativement beaucoup plus favorable ? Alors, de quoi avez-vous peur ? De plus, vous cherchez véritablement à sauver ces gens avec loyauté et droiture, en vous préoccupant de leur existence en tant qu’être humain et ils peuvent le ressentir. D’ailleurs en clarifiant la vérité, la bienveillance qui se dégage de vous, les pensées droites que vous émettez, dissolvent la perversité et font que ces êtres qui sont sauvés deviennent lucides et retrouvent leur propre moi, cela permet aux gens de chercher à comprendre ces questions rationnellement et vraiment par eux-mêmes. Et bien sûr, lorsque les gens de ce monde deviennent conscients de cela, d’un coup, tout est différent.

Il y a encore des élèves qui ne se rendent pas compte des changements d’ordre général que la validation de la Loi a entraîné ; c’est là un phénomène isolé que l'on retrouve à peu près dans toutes les régions, à savoir que lorsque le processus de Dafa entre dans une phase nouvelle, il y a des élèves qui jugent la cultivation et la pratique de Dafa avec leurs attachements humains. Le chemin de cultivation et de pratique des disciples de Dafa consiste à cultiver et pratiquer sans quitter le monde profane, ce chemin est comme ça. Lorsque vous cultivez dans la société des gens ordinaires, soit vous vous faites influencer par elle, soit les gens ordinaires vont être changés par vous, c’est sûr. Donc, au cours du processus global de rectification de la loi, Dafa change tout avec une extrême rapidité et les disciples de Dafa eux aussi valident la Loi, sauvent les êtres et éliminent la perversité qui persécute les disciples de Dafa. Le changement de situation générale va continuellement amener dans ce monde différents états correspondant à différentes phases, c’est là le processus de rectification de la loi dont parlent les élèves. Mais, dès qu’il y a un changement d’état flagrant, eh bien, il y a certains élèves qui n’arrivent plus à suivre. Et dès qu’ils n’arrivent plus à suivre, ils vont se trouver une super excuse, déclarant : « Ne sommes-nous pas en train de faire de la politique ? Comment pouvons-nous cultiver et pratiquer comme ça ? » Ceux qui tiennent ce genre de propos considèrent au fond la cultivation et la pratique avec un cœur d'homme ordinaire, et se traitent eux-mêmes avec un cœur d’homme ordinaire et à la source de tout cela, c’est à nouveau la peur qui est en train d’opérer.

Je l’ai déjà dit : aujourd’hui, la forme de la cultivation et pratique des disciples de Dafa se fait comme ça, c’est une cultivation et pratique qui se fait parmi les gens ordinaires, c’est une cultivation et pratique qui se fait sans se retirer du monde profane. Dans les enseignements de la Loi donnés auparavant, j’ai dit que c’était justement parce que les disciples de Dafa cultivaient et pratiquaient de cette façon, qu’ils étaient en mesure de faire cette chose jamais vue dans l’histoire : faire qu’un être humain soit capable de devenir une divinité par la cultivation. (Applaudissements) Car dans cette société matérialiste, c’est le pratiquant lui-même qui, véritablement, se positionne de façon droite face aux tentations des intérêts de ce monde, c’est lui qui est capable d’abandonner ses attachements humains malgré la puissance des tentations de ce monde, c’est lui qui est capable de renoncer à ce fatras de sentiments de toutes sortes. Cette façon de cultiver et pratiquer vise tout droit le cœur de l’homme, c'est-à-dire qu’elle vise directement les réactions des organes sensoriels du pratiquant au niveau le plus superficiel et celles de sa pensée, ainsi que le comportement qui s’y rapporte directement. Alors, en ce qui concerne cette personne, si elle peut abandonner tout cela pendant la cultivation et la pratique, cette personne n’est-elle pas en train de cultiver et de pratiquer ? Alors, cette personne n’est-elle pas elle-même en train de se positionner face à des intérêts bien tangibles ? Un homme ordinaire est-il capable de faire cela ? Non. Les pratiquants du passé étaient-ils capables de faire cela ? Non plus. Donc les formes de cultivation et de pratique du passé, les diverses façons de cultiver et de pratiquer léguées à la société humaine au cours de l’histoire consistent toutes à cultiver et pratiquer en quittant le monde profane ; on n’osait pas cultiver et pratiquer dans le monde profane, on pensait qu’il était impossible d’y cultiver. C’est parce qu’il n’y avait pas la Grande Loi, il n’y avait pas la Grande Loi pour guider les pratiquants. Aujourd’hui il y a la Grande Loi pour vous guider, vous pouvez parvenir à faire cela, et dans la pratique c’est quelque chose que vous avez véritablement accompli. En d'autres termes, non seulement vous avez frayé ce chemin de cultivation et de pratique, mais vous avez aussi pleinement prouvé dans la pratique que ce chemin était juste et que les disciples de Dafa étaient parvenus à maturité au cours du processus de cultivation et pratique. Vous êtes en train de parcourir maintenant la dernière étape vers la plénitude parfaite, jusqu’à aujourd’hui, vous avez marché avec fermeté et assurance. Même si on a vu des insuffisances ici ou là, le fait est que dans n’importe quelle cultivation et pratique cela arrive : il y a toujours des gens qui s'arrêtent à mi-chemin et qui n'arrivent pas à cultiver jusqu'au bout et c’est normal. Lorsque le cœur humain est mis à l’épreuve, sa compréhension des conceptions humaines et divines et la manière dont elles se heurtent vont faire apparaître l'état suivant chez le pratiquant : Si la pensée humaine prend le dessus, la personne se tournera vers l’humain ; si la pensée divine et la pensée droite de l’homme prennent le dessus, il avancera vers le divin.

En fait, réfléchissez tous, qu’est-ce que la politique ? Certaines personnes lorsqu’elles ne comprennent pas les actions menées contre la persécution disent que c'est faire de la politique ; à mon avis, pour certaines personnes parmi les disciples de Dafa, c'est à cause de l'esprit de peur, au fond c'est la peur qui les hante, il s'agit en fait de l'inquiétude humaine. Quant à la compréhension des gens ordinaires, les disciples de Dafa ne doivent pas s’en préoccuper. Tant que vous, disciples de Dafa, agissez avec droiture, vous allez changer votre environnement, vous allez changer les gens. Vous n’avez pas besoin de trop parler, mon Dafa est enseigné pour les disciples de Dafa d’aujourd’hui, il n’est pas enseigné pour les gens ordinaires, n‘accordez pas trop d’importance à ce que les gens pensent. À condition que vous puissiez marcher avec droiture sur votre propre chemin de cultivation et pratique dans le monde humain, tout le monde vous verra sous un jour positif.

Qu’est-ce que la politique ? Il en existe différentes conceptions même parmi les gens de ce monde. Je peux vous dire que l’idée que se font les Chinois de la politique, c’est d’appeler « faire de la politique » toutes les activités qui concernent les formes du régime politique et les questions que les gens se posent à propos du pouvoir politique et de la politique de l’état. C’est toutefois différent dans la société occidentale. Dans la société, lorsque les gens ont des activités sociales, si cela ne relève pas du domaine économique ou religieux, on considère cela comme faire de la politique. Cependant, peu importe les définitions données, peu importe les compréhensions de chacun, ce que je veux vous dire, c’est que la forme que prend la cultivation et la pratique n’a pas de cadre fixe. Pour la cultivation et pratique que vous avez connue dans l’histoire, il y a les formes de cultivation et pratique du bouddhisme, du bouddhisme primitif, du taoïsme et du Tao primitif, et certaines activités religieuses comme le catholicisme et le christianisme, etc., il y a aussi les croyances anciennes et les différentes formes de croyances dans les divinités. La croyance religieuse est elle-même une forme d’activité de cultivation et pratique, et dans le processus de croire, une personne peut élever son état d’esprit, c’est une façon de cultiver. Qu’il y ait ou non le concept de « cultivation et pratique » dans la culture occidentale, il s’agit bien de cultivation et pratique, et toutes exigent une élévation personnelle. Le processus d’une vie avançant vers le divin n’est-il pas un processus de cultivation et pratique ? Quels que soient les moyens empruntés, je vous le dis, toutes ces formes laissées dans l’histoire ne sont pas des formes uniques de cultivation et pratique dans l’univers, il est encore moins vrai que toutes les vies dans l’univers, surtout les êtres humains, doivent absolument les suivre, donc aucune d’elles n’est le chemin unique pour parvenir à la divinité. Il ne s'agit que de quelques cultures de cultivation et pratique laissées à l’homme par les innombrables et incommensurables divinités, rien de plus. De plus, elles ne permettent pas à la personne elle-même ou à son esprit originel principal de devenir une divinité par la cultivation. Car dans le passé, c’était toujours l’esprit originel secondaire qui cultivait et pratiquait. Quelle que fut la méthode cultivée, c’était l’esprit originel secondaire qui partait et la vraie personne demeurait dans le cycle de réincarnation dans ce monde. Sakyamuni a dit qu’il y avait pour la cultivation et pratique 84'000 écoles de Loi, ce n’est qu'une compréhension exprimée dans sa situation spirituelle et dans un certain cadre. L’école taoïste dit qu’il y a 3'600 écoles de loi, c’est aussi une compréhension basée sur leur situation spirituelle. En fait, les principes de loi qu’ils ont enseignés aux êtres humains sont limités ; au fond dans l’univers, combien y a-t-il de chemins pour qu’un être se sublime et pour un être, combien y a-t-il de façons de retourner en haut ? C'est impossible de les compter, il y a autant d’êtres que de chemins, ils sont aussi nombreux que ça. Avec un nombre aussi grand de formes de cultivation et pratique, il est évident qu’on ne peut pas toutes les appliquer dans la société humaine. Dans l’univers il existe d’innombrables bouddhas, un nombre incalculable de divinités, de plus, dans une situation où toutes les divinités pensent qu’à cette hauteur ce sont déjà les confins de l’univers, qu’il n’y a plus d'êtres au-dessus et qu'il n'y a plus rien au-dessus, en réalité dans des règnes encore plus vastes existent encore des règnes incomparablement vastes et incomparablement élevés, il y a des bouddhas et d'autres divinités encore plus innombrables qui lorsqu’ils voient les divinités au-dessous les considèrent comme des gens ordinaires. Alors finalement, combien de chemins existe-il ? Impossible de les compter. Vous savez que le Bouddha Sakyamuni a validé et compris avec son sens de l’éveil sa propre école de Loi, qu’on peut résumer par « Jie (précepte), Ding (recueillement), Hui (sagesse) », c’est le chemin que Sakyamuni a validé et auquel il s’est éveillé par lui-même. Dans le corps céleste il y a des bouddhas si nombreux, incommensurables et incalculables, pourtant il n’y a pas un deuxième bouddha qui ait validé et se soit éveillé à « Jie-Ding-Hui ». C'est-à-dire que chaque divinité a son propre chemin, dans le système de chaque divinité il y a des critères pour des êtres de différents règnes et des exigences de principes de Loi pour décider si un être doit s’élever ou descendre, alors là-dedans les formes de cultivation et pratique ne sont-elles pas nombreuses ? Elles sont extrêmement nombreuses.

Ayant dit cela, je dois vous dire une chose, puisque il y a dans l’univers autant de formes de cultivation et pratique, alors chez les êtres humains, quelle que soit la forme de cultivation et pratique qu’on demande aux disciples de Dafa de prendre pendant la rectification de la loi, n’est-il pas possible de cultiver et pratiquer ? Pour être explicite, si moi, votre Maître je ne vous avais pas fait suivre un chemin comme celui d’aujourd’hui, mais avais adopté une autre forme, cela vous permettrait quand même de cultiver et pratiquer jusqu’à la plénitude parfaite. Vous le savez, l’univers est en train de connaître la rectification de la loi, tout est en train de commencer à nouveau, c’est équivalent à recréer le ciel et la terre, à recréer l’univers. Quant à quelle forme auront l’univers et les vies du futur et de quelle manière ils existeront, ou quel type de Loi ou quel moyen de sauver les êtres seront laissés pour le futur - ce n’est pas quelque chose que les vies du passé peuvent déterminer, aussi élevé que soit leur niveau, ce n’est pas non plus une vie quelconque qui peut en décider, car il s’agit de ce dont le futur a besoin. Étant donné qu’on décide selon les besoins du futur, réfléchissez, si le Maître vous demandait tout simplement de cultiver et pratiquer dans le cadre de la politique de la société, est-ce que ça irait ? (Applaudissements) Oui ! Assurément, c'est sûr que ça irait. À condition qu’il y ait l’exigence des critères de la Loi, que les vies puissent s’élever et que les vies puissent atteindre des règnes spirituels élevés, c'est sûr que ça irait, car ce serait le choix du futur, ce serait le choix du futur univers, ce serait le choix de la forme de cultivation et pratique des disciples de Dafa. (Applaudissements) C‘est seulement que le Maître n’a pas choisi ce chemin pour vous, je ne vous ai pas demandé de vous engager sur un tel chemin pour cultiver et pratiquer, je vous ai enseigné une façon de cultiver et pratiquer plus vaste, c'est la meilleure, la grande voie sans forme ! (Applaudissements) Chacun est un élément de la société, chacun se trouve dans des milieux sociaux différents, chacun dans la société a son propre travail et le métier et les techniques que vous avez acquis. Dans chacun de vos environnements respectifs, guidés imperceptiblement par la Grande Loi, vous pouvez tous cultiver et pratiquer, sans règles ni règlements, ni forme religieuse, ni préceptes. C’est ce qu’aucune divinité dans l’histoire n’a osé faire, mais aujourd’hui, moi et les disciples de Dafa réussissons à le faire. (Applaudissements) Pourquoi ? Parce que la Loi est immense, parce que c’est la Grande Loi de l’univers qui donne directement le salut aux disciples de Dafa, c'est pourquoi on peut le faire.

Approfondissons un peu, qu’est-ce que faire de la politique ? Qu’est-ce que la forme de cultivation et pratique ? C’est-là où beaucoup de gens s’égarent. Si moi, Li Hongzhi, avais choisi d’être un empereur ou un roi dans cette vie et d’emmener un groupe de sujets cultiver et pratiquer, serait-ce possible ? (Applaudissements) Oui, c'est sûr que ça irait ! À condition que la Loi soit juste, qu’elle puisse garantir l’élévation des êtres, à condition qu’on marche avec droiture sur ce chemin, c'est sûr que ça irait ! Si c'était comme ça, cela compterait aussi comme le choix du futur, ce serait aussi l’exigence de l’univers du futur. C’est seulement que le Maître ne vous a pas demandé d’emprunter ce genre de chemin, c’est tout. Ce qu’on choisit et le chemin sur lequel on s’engage, c'est en rapport avec les besoins du futur et c’est ce que le Maître laisse aux disciples de Dafa, j’ai choisi pour vous la façon la meilleure de cultiver et pratiquer. (Applaudissements) Ce que je viens d’énoncer, ce sont des principes de niveau élevé qui sont très difficiles à comprendre pour des gens ordinaires, ils ne peuvent tout simplement pas les comprendre. J’enseigne la Loi pour les disciples de Dafa, au fond de vous vous êtes très clairs quant à ce que les disciples de Dafa sont en train de faire. En fait, au moment où j’ai transmis la Loi à l’époque, j’ai raconté une chose : Dans le passé de nombreux élèves l’ont entendue, l’école de Bouddha et l’école du Tao ont débattu sur quelle apparence je choisirais : Bouddha ou Tao. Pour que je choisisse l'apparence de telle ou telle divinité pour transmettre la Loi, ils ont eu une controverse très intense, car une fois que l’apparence d’un type de divinité est choisie, ce sera un honneur pour ces divinités, ce sera un honneur pour ces êtres. Réfléchissez, à l’époque les Taos voulaient que je transmette la Loi sous la forme du Tao, l’apparition de la religion taoïste en Chine avait cet objectif. Dans le passé, le Tao n’était pas une religion, il était transmis à un seul disciple et en secret, il n’était pas possible de sauver les êtres à grande échelle, de donner le salut universel, de guider autant de disciples, ni de permettre à beaucoup de gens d’atteindre la plénitude parfaite, c’est pourquoi ils ont établi la religion taoïste. C’est déjà de l'histoire, j’en ai déjà parlé dans le passé, je ne le répète plus. C’est pour dire que, dans la cultivation et pratique des disciples de Dafa, le choix de la théorie de cultivation et pratique, de sa forme et de son apparence est très important, et en particulier la forme utilisée par le Maître. C’est parce que dans l’histoire les forces anciennes savaient depuis longtemps que la Grande Loi allait être transmise ici dans la société humaine, elles ont fait des arrangements pendant très très longtemps. Et en réalité ce ne sont pas seulement les forces anciennes qui ont fait de tels arrangements, dans cet univers immense – peu importe comment je vous en parle, je parle dans la limite de votre capacité de compréhension – une matière quelque soit sa forme de sublimation, quel que soit le règne qu'elle atteint, ce n’est qu’à l’intérieur d’un seul système gigantesque et je vous parle en général en me référant à ce système-là. En fait, ce genre de système cosmique, un système aussi immense, semble sans limite pour les êtres à l’intérieur et c’est ainsi qu'il apparaît même à une divinité gigantesque, tandis que dans un corps céleste encore plus lointain et immense, ce système n’est rien qu’un grain de poussière. Encore plus loin, il existe d’innombrables corps célestes de ce genre, dans des endroits incroyablement lointains où même les divinités sont incapables d’aller, il existe encore des corps célestes encore plus gigantesques, quelle est la forme des vies là-bas ? Comment y discerne-t-on les niveaux, comment ces vies élèvent-elles leur niveau ? Les divinités d’autres systèmes n’ont aucun moyen de le savoir, elles trouvent même cela inconcevable. Ce que je viens de dire est inconcevable même pour les divinités d’autres univers.

Ce que je voulais vous dire, c’est que beaucoup de choses dans la société humaine ne sont pas simples non plus. Vous le savez, il y a actuellement dans la société humaine une variété éblouissante de métiers, il semble que cette société moderne soit très prospère et qu’il y ait de tout. Pourquoi est-ce ainsi ? Pourquoi n’y avait-il pas ce genre de phénomène dans les sociétés anciennes ? C’est parce que, comme je viens de le dire, beaucoup de vies de corps célestes lointains ont amené leurs choses ici chez les êtres humains. Pourquoi ? Je vous ai dit tout à l’heure que le Maître avait dû choisir entre Bouddha ou Tao, même l’apparence extérieure a une grande importance, en réalité, il ne s'agit pas seulement de ça ! Le chemin de cultivation et pratique, les diverses formes de cultivation et pratique créées pour l’histoire de l’humanité et même les formes d’existence de nombreuses nations et les diverses caractéristiques culturelles, tout cela est un pied introduit ici par des divinités des corps célestes lointains, elles présentent leurs propres chemins à Dafa, ceci pour dire, voilà, tout est là pour que Li Hongzhi choisisse, comme ça c'est équitable pour tout le monde. Je prends quelques exemples simples : Vous connaissez la peinture, la musique et la sculpture, et aussi la science et les techniques modernes, ce sont des savoir-faire différents de la vie humaine, il semble que c'est créé par les hommes eux-mêmes pour enrichir la société humaine, en réalité, ce n’est pas du tout ça. De quoi s’agit-il ? Je vous le dis, il s’agit de cultivation et pratique ; ce sont les caractéristiques de règnes de vies dans des systèmes lointains. L'élévation dans ce règne consiste à lier la connaissance qu’a un être de ces capacités techniques et la Loi, il s’agit d’une élévation dans la compréhension, c’est aussi une ascension sans fin vers le haut. Les particules qui composent les dimensions au niveau élevé sont encore plus petites, le champ sonore y est aussi composé de particules de matières microscopiques, la musique y est plus mélodieuse et les couleurs plus belles ; toutes les matières sont composées de particules microscopiques de niveau plus élevé que les êtres des dimensions de bas niveaux ne peuvent pas découvrir ; les œuvres et les capacités techniques sont plus performantes, plus prodigieuses, l’élévation d’un être est à la fois l’élévation de son règne et de ses capacités techniques, c’est l’élévation de la compréhension de cet être dans différents règnes. Autrement dit, en utilisant la conception humaine sur terre, si vous pouvez créer de bonnes choses, c’est parce que vous êtes une bonne personne ou que vous faites de bonnes choses. D’un autre côté, lorsque les divinités voient que vous êtes une bonne personne, elles vous donnent la sagesse, elles vous permettent de créer des choses, (applaudissements) n’est-ce pas les divinités qui contrôlent la société humaine ? En réalité, dans tout ça il y a les facteurs de la Loi, si je vous avais demandé d’adopter ce genre de forme, pourriez-vous cultiver et pratiquer ? Vous pourriez quand même cultiver et pratiquer, seulement je ne vous ai pas demandé de prendre ce chemin, ce sont des formes qu’adoptent différents êtres dans des corps célestes différents.

Dans le processus de rectifier la loi, j’ai encore découvert une situation, quelle situation ? Dans un gigantesque corps céleste lointain, l’élévation des vies est très différente de ce que comprennent les vies dans le système du corps céleste où vous êtes, ces vies-là s’appuient sur leurs capacités techniques et la constante amélioration de leurs capacités techniques. Donc, les divinités d’un niveau plus élevé voient aussi si celles au niveau inférieur peuvent ou non inventer des choses, peuvent ou non créer des choses et cela est contenu dans l'élévation de leur situation spirituelle, si leur règne peut s'élever, leur sagesse sera libérée, on les laissera acquérir la réussite, créer et s'élever, une fois qu'elles se sont élevées, elles réaliseront sans cesse que c'est grâce à l'élévation de leur vertu qu'elle ont obtenu tout ça, c'est seulement grâce à l'élévation de leur situation spirituelle qu'elles ont pu avoir une telle élévation. Dans tout ce système incomparablement gigantesque, on s’élève en recherchant une certaine sorte de capacité technique. C’est complètement différent de la compréhension de la cultivation et pratique que peuvent avoir les êtres de ce système cosmique, en particulier à l’époque moderne. Donc, ce firmament immense est en réalité très complexe et ordonné, ce qui est montré à l’humanité, ce qu’on permet de savoir aux êtres humains, même un certain savoir-faire qu’on a octroyé aux êtres humains et les différentes formes de culture et les différentes façons de vivre des êtres humains, les êtres humains pensent que tout cela est dans le but d'enrichir la société humaine. Les êtres humains voient les connaissances et différentes capacités techniques seulement comme des choses qui, acquises à travers les expériences dans la société, ont enrichi leur propre vie et leur propre culture. Pas du tout, les hommes n’ont rien créé, ils sont incapables de créer quoi que ce soit ; si quelque chose n’existe pas dans l’univers, les hommes sont absolument incapables de le créer. Même les pires ordures dans la société actuelle, ce sont différentes divinités qui les ont amenées, parce que dans la société humaine il y a justement l’inter-engendrement et l’inter-inhibition, s’il y a le bon, on fait en sorte qu’il y ait aussi le mauvais. Mais ce n’est pas parce qu'elles sont mauvaises qu’on les a amenées, c’est parce qu’elles sont tellement différentes des idées humaines et il y a de si grandes différences dans les formes de vies, certaines sont même à l’opposé des formes positives. Bien sûr, certaines choses, lorsqu’elles arrivent chez les êtres humains, deviennent encore plus pourries, car il y a l’émotion dans la société humaine, sous l’effet de l’émotion, les gens ont rendu ces choses encore plus inférieures, même très sales, bien pires qu’elles n’étaient originellement, cela est dû aux êtres humains eux-mêmes.

Tout à l'heure, comme nous avons parlé au sujet de la politique, de ce que signifie faire de la politique, cela a amené le Maître a parlé de cela. C'est pour vous aider à ouvrir votre pensée, à voir cet univers et comment toutes sortes de choses chez les êtres humains sont considérées Ce n’est pas comme les êtres humains l’imaginent, ce n’est pas aussi simple. Les formes de cultivation et pratique sont nombreuses, la Grande Loi que je vous ai transmise est tellement immense, mais peu de personnes sont capables de comprendre en fin de compte combien elle est immense, combien elle est extraordinaire, combien elle est grandiose. Seuls les pratiquants dans leurs différents règnes peuvent comprendre le sacré de ces règnes, mais ce n'est qu'une tout petite partie. À mesure qu’un pratiquant avance vers la plénitude parfaite, surtout après sa plénitude parfaite, ce qui se déploie devant le pratiquant est glorieux, magnifique et merveilleux au-delà de toute description, même les divinités qui peuvent traverser la rectification de la loi éprouvent un émerveillement sans pareil en voyant cela. Ce nouvel univers est incomparablement splendide et sacré.

Ce dont je viens de parler, en tant que pratiquant vous pouvez tous le réaliser et le comprendre. Il n’est pas nécessaire d’en parler aux gens ordinaires, lorsque vous clarifiez la vérité vous ne devez pas parler de cela, si vous en parlez vous pourriez effrayer les gens, vous pourriez troubler leur pensée, d'ailleurs il leur serait très difficile de comprendre. Si en clarifiant la vérité vous parlez à un niveau un peu trop élevé, je vous le dis, vous n’êtes plus en train de sauver les êtres, vous êtes en train de les pousser en bas. Vous ne devez pas parler de choses trop élevées, parler à un niveau élevé ou bas, ce n’est pas une simple question d'avoir une bonne maîtrise ou non, c’est la question de sauver ou de ruiner les êtres, donc lorsque vous clarifiez la vérité, vous ne devez absolument pas parler à un niveau élevé. Actuellement lorsque vous clarifiez la vérité il suffit que vous parliez de la persécution contre les disciples de Dafa, des violations des droits de l’homme et de la liberté de croyance du peuple chinois commises par le parti malveillant, et comment historiquement ce parti malveillant a persécuté les Chinois et les peuples à l’intérieur du bloc communiste pervers dans le monde, et comment maintenant il persécute les disciples de Dafa de la même manière, et cela suffit. Quant à la cultivation et pratique à un niveau élevé et aux divinités, vous ne devez pas en parler, il est vraiment difficile pour les gens ordinaires de comprendre cela. Si vous pouvez comprendre tout cela, je vous le dis, c'est parce que vous êtes parti d’un homme ordinaire et que vous avez cultivé et pratiqué pas à pas jusqu’à aujourd’hui pour finalement comprendre et accepter les principes de Loi d’un niveau élevé. En vous enseignant la Loi, le Maître vous a aussi parlé en allant du superficiel au profond, si je vous avais parlé de cela il y a six, sept ou huit ans, si j’en avais parlé au début, vous non plus n’auriez pas pu l’accepter, même si vous aviez pu l’accepter, vous n’auriez pas compris clairement de quoi je parlais. Donc ce n’est pas seulement qu’il faille clarifier la vérité, mais il faut la sagesse, il faut le faire avec sagesse et ne pas parler de choses trop élevées.

Cela fait long temps que je ne suis pas venu, peut-être voulez-vous que je parle un peu plus. (Applaudissements) (Les disciples : Asseyez-vous vénérable Maître, s’il vous plaît) Bon vous faites comme d’habitude, vous me transmettez vos questions sur un morceau de papier, et je vais vous répondre, veuillez écrire en gros caractères. Essayez de ne pas poser de questions qui n’ont rien à voir avec la cultivation et pratique et de ne pas poser de questions sur les nombreuses choses que vous pouvez résoudre par vous-même au cours de votre cultivation et pratique, vous devez marcher sur votre propre chemin. C’est la même chose pour chaque élève, si c’est moi qui vous aide à traverser en vous tenant la main, cela ne compte plus du tout comme votre cultivation et pratique, vous n’aurez pas non plus cultivé et pratiqué. Si vous surmontez vous-mêmes tous les obstacles, alors là, c’est vraiment admirable. Sakyamuni a validé et s’est éveillé à « Jie Ding Hui », n’est-ce pas ? C’est lui-même qui a débroussaillé, vous aussi vous devez débroussailler votre propre chemin. Voilà, et maintenant vous pouvez me soumettre vos questions.

Que vous ayez commencé tôt ou tard à cultiver et pratiquer il n’y a pas de différence, tous ceux qui sont assis ici aujourd’hui que vous soyez un nouvel ou un ancien élève, lorsqu'il s’agit de la cultivation et de la pratique, je vous traite tous de la même façon. Le Maître ne va pas vous traiter avec des égards particuliers parce que vous êtes de nouveaux élèves, pas plus qu’il ne va vous traiter avec des égards particuliers parce que vous êtes d’anciens élèves. Mais en tant que disciple de Dafa, vous êtes un pratiquant, étant un pratiquant, vous devez absolument cultiver comme un pratiquant. Bien entendu, pour un nouvel élève il faut quand même passer par un processus pour comprendre, ce n’est pas un problème. À condition que vous arriviez réellement à cultiver dans la Loi et à étudier souvent la Loi, vous pourrez rattraper très rapidement.

Maintenant vous pouvez me soumettre vos questions.

Quelque soit la capacité du Maître dans la rectification de la loi, à la surface les forces anciennes continuent à créer une séparation, elles ont séparé l’immense capacité du Maître de la surface. Dans des circonstances normales elles ne sont pas capables de créer cette séparation, mais elles utilisent la méthode de se relayer en grand nombre et utilisent comme séparation un volume gigantesque et l’espace-temps très long contenu dans ce volume. Vu de l’extérieur du corps céleste, on peut voir que ce sera très vite traversé et brisé, mais dans le temps de l’espace humain cela semble prendre plusieurs années. Une fois traversé et brisé, ce sera l’achèvement de la rectification de la loi dans tout l’univers, c’est pourquoi pendant le processus de collision avec elle, les forces anciennes peuvent encore faire des choses sur le Maître, avoir certains effets sur le corps superficiel du Maître. Depuis le 20 juillet 1999, la perversité a commis beaucoup de méfaits, je ne vais pas trop m’attarder là-dessus, il y a une quantité si énorme de perversité que le Maître doit éliminer, le Maître doit endosser le karma de nombreux élèves, c’est pourquoi mon corps à la surface a aussi connu certains dommages.

Un disciple : Les disciples de Dafa de la ville de Chengdu saluent le vénérable Maître !

Le Maître : Merci à vous ! Le Maître est au courant de la situation à Chengdu.

Un disciple demande : Lorsque l'on conseille aux gens ordinaires de se retirer des trois organismes du PCC, est-ce trop élevé si on leur parle des prophéties et de la peste ?

Le Maître : On ne peut prendre les prophéties ou la peste que comme des éléments qui aident à la clarification de la vérité,  juste y faire une allusion, pas plus. Il ne faut pas les prendre pour quelque chose d’obligatoire dans la clarification de la vérité ou pour quelque chose de majeur, sinon vous pouvez dévier de ce que vous devez faire et de votre objectif, et dans ce cas vous serez trop dépendant de ces prophéties. Elles ne peuvent jouer qu’un rôle auxiliaire pour vous, vous ne devez pas trop en parler, juste y faire une allusion, pas plus. Ce n’est qu’en clarifiant la vérité avec sagesse que vous arriverez réellement à sauver les gens.

Si je parle du grand démon en chef, vous savez tous de qui il s’agit, il a persécuté à mort tellement de disciples de Dafa, ce n’est pas que les divinités et les bouddhas ne le punissent pas, en réalité, il n’y a pas une seule divinité ou un seul bouddha qui ne l'exècre ; bien entendu lorsque je dis « exècre », c’est pour parler avec le langage humain, le sens est que sans exception ils ont du dégoût envers lui. Alors pourquoi ne pas régler son cas ? Vous savez, bien que le système des forces anciennes soit déjà éliminé, cependant la surface de ce monde n’a pas encore été franchie, dans ce monde qui n’a pas encore été franchi, il y a des dizaines de millions d’années dans une histoire très lointaine, les forces anciennes ont fixé de nombreuses choses, ces choses qu’elles ont fixées tournent comme un disque une fois qu’il change de position, apparaîtra sous le ciel un phénomène céleste, en outre cela a un lien avec le corps humain. Les choses que les forces anciennes ont fixées dans le temps, si on ne les détruit pas, continuent à se mouvoir, à fonctionner, c’est à cause de cela que lui n’a pas encore rendu son dernier souffle, qu’il n’est pas encore descendu en enfer.

Pourquoi est-ce ainsi ? Vous le savez, le but des forces anciennes n’est-il pas justement de laisser ces bouffons lancer cette persécution afin de tester les disciples de Dafa ? Elles pensent : « Le test pour les disciples de Dafa n’est pas encore terminé, puisque constamment il y a des élèves qui, n’étant pas sortis auparavant doivent sortir, pour ceux qui n’ont pas bien fait vous devez les laisser bien faire. » Si on parle du retard de la progression de la rectification de la loi, ces élèves ont vraiment retardé la progression de la situation. Si on ne s'occupe pas d'eux, ces gens vont vraiment être ruinés, ils seront vraiment finis pour toujours, cependant ils ont prêté serment dans le passé, de plus on ne peut pas considérer un être uniquement par rapport à une seule de ses existences, on doit considérer un être par rapport à la totalité de son histoire, comment peut-on ne pas s'occuper de lui ?

Un disciple : Les disciples de Dafa de Qingdao en Chine continentale saluent le Maître !

Le Maître : Merci à vous. La perversité qui sévit là-bas ne va pas plus durer longtemps.

Un disciple demande : La tendance future de la musique sera-t-elle basée sur la musique de la Dynastie Tang ?

Le Maître : La société humaine est arrivée à un stade tel aujourd’hui, que si vous voulez adopter intégralement une forme historique quelle qu'elle soit, ça ne marche pas. De toute façon, l’humanité en est arrivée à ce point-là. Si les êtres humains d'aujourd'hui, devaient reprendre un mode de vie d’êtres humains ou retourner à la façon de vivre de l’antiquité, ils auraient bien du mal à s’y conformer. Pendant la période où la Loi rectifie le monde humain, on ne montre que tout ce qui est réel dans la société, rien de plus, dans l'avenir, ce n’est qu’au moment où commencera l’humanité du cycle suivant, qu’on pourra recommencer et retrouver le chemin que les êtres humains doivent prendre.

Un disciple : Tous les disciples de Dafa de Chengde de la province de Hebei saluent le Maître ! (Le Maître : Merci à vous.) Vénérable maître, vous avez manqué à tous les disciples de Dafa, nous allons avancer avec fermeté sur le dernier bout de chemin de la validation de la Loi, nous serons dignes de la compassion et du salut donné par notre vénérable Maître.

Le Maître : Je sais que les disciples de Dafa en Chine continentale vont bien faire, d’ailleurs dans la pratique tout le monde l’a vu, vous devenez réellement de plus en plus matures, vous faites de mieux en mieux. La cultivation et la pratique, j’en ai parlé auparavant, est comme des vagues géantes tamisant le sable, ce qui reste est de l'or, l'or reste toujours de l'or.

Un disciple demande : Quand on émet la pensée droite, on élimine le karma, cela désigne principalement le karma des pensées ou bien cela inclut tout, y compris le karma dans le corps ?

Le Maître : Lorsqu’on émet la pensée droite en se visant soi-même, ce n’est pas dans le but d’éliminer le karma, c’est pour éliminer les facteurs qui perturbent la pensée droite. En fait, en émettant la pensée droite, strictement parlant, on accorde peu d’importance au karma lui-même, il est même inutile pour un pratiquant d’émettre la pensée droite directement sur son karma. Les pratiquants ont très peu de karma, en outre du karma est placé à divers points critiques pour que vous puissiez franchir l’obstacle et vous élever. Émettre la pensée droite, c’est principalement pour éliminer les interférences dans votre tête, pour que vous ayez la tête claire et réveillée, et que vous ayez une pensée droite plus puissante en visant la persécution de la perversité et pour éliminer les spectres pervers dans d’autres espaces. Par exemple, une fois que les dragons malveillants et les spectres pervers du parti pervers sont détruits et dispersés, ils se transforment en êtres pervers brisés en morceaux avec des formes bizarres et grotesques. Une fois qu'ils ont été détruits en grand nombre, la petite quantité qui reste, combinée aux diables pourris qui n’ont pas été détruits et sont comprimés depuis différents espaces - ces mauvaises choses amenées par les facteurs pervers que j’appelle « diables pourris » ont des formes vraiment bizarres, ce sont des êtres très inférieurs vraiment dégoûtants -  tous participent à la persécution des disciples de Dafa et à la perturbation de la rectification de la loi. Bien entendu, les êtres pervers que je mentionne en général, comprennent aussi les divinités bravant la Loi qui se sont infiltrées dans les Trois Mondes, celles qui ont mal tourné, les forces anciennes et des facteurs de perturbation arrangés par les forces anciennes. Dans cette dimension matérielle, à l'origine il y avait aussi des spectres pervers perturbant la rectification de la loi et les disciples de Dafa, même s’il en reste peu, ils jouent toujours un rôle perturbateur. Qu’ils perturbent la rectification de la loi en préservant le principe de l’ancien univers ou que leurs comportements soient tout simplement pervers, tous ceux qui jouent un rôle négatif envers la rectification de la loi et les disciples de Dafa sont inclus dans ce que je désigne comme « la perversité ». Comme l’univers est en train de connaître des changements, pendant la transformation d’un corps céleste de l’univers aussi gigantesque, il faut sauver des êtres incommensurables, toute vie qui perturbe cela sera coupable du forfait le plus grave.

Un disciple demande : Veuillez nous parler du fait que certains disciples sont paresseux et aspirent à une vie meilleure.

Le Maître : L’homme ordinaire aspire dans ce monde à une vie opulente, pleine de pouvoir et d’influence, qui fasse honneur à ses ancêtres, où il puisse se distinguer des autres, se pavaner devant les autres, voilà à quoi aspire un homme. Après la mort, il devra aller en enfer pour payer le karma qu'il a contracté, c’est en fait le cycle de rétribution karmique pour un être humain. En tant que pratiquant, vous ne recherchez rien de cela. Il ne suffit pas simplement de dire : « Je ne recherche pas cela » et que cela revient à cultiver et pratiquer, vous devez arriver à le mettre réellement en pratique dans la cultivation et la pratique. Même si vous n'arrivez pas totalement à le faire pour le moment, vous devez faire des efforts pour y arriver et essayer de votre mieux de vous améliorer. Certains élèves oublient qu’ils sont des pratiquants et deviennent mécontents dès qu'ils rencontrent des ennuis. Certains élèves deviennent mécontents dès qu’ils rencontrent un conflit ou dès que leurs sentiments sont heurtés. Êtes-vous encore en train de cultiver ? Un pratiquant regarde les choses exactement à l’opposé, il prend toutes ces épreuves créées par les démons et toutes ces souffrances comme de bonnes occasions de s’élever. Ce sont toutes de bonnes choses. Plus elles sont nombreuses, plus elles arrivent vite, plus vite vous pourrez vous élever. Certains pratiquants les repoussent pourtant et pensent : « Que ces choses ne viennent pas. », une fois que ces choses arrivent, ils vont penser que les autres ont une mauvaise opinion d'eux, de toute façon ils ne permettent pas que les autres les critiquent. Vous cherchez tout simplement une vie plus agréable, est-ce la cultivation et la pratique ? Est-il possible de cultiver et pratiquer ainsi ? Si encore aujourd’hui votre mode de pensée n’arrive toujours pas à changer, même moi, votre Maître ne sait pas comment vous pourriez  atteindre la plénitude parfaite. Si vous cherchez à vivre confortablement, si vous aspirez au confort et bien allez-y. Si un homme ordinaire aspire au confort, le Maître ne dit rien, car un homme ordinaire qui aspire au confort, on ne peut pas dire qu'il a tort. Le Maître ne dira rien quand une personne ordinaire aspire au confort. Car personne ne peut dire qu'il est faux pour un être humain ordinaire d'aspirer à une vie confortable ; pour un être humain, il est naturel de vivre tout en ayant ce genre d’aspiration, la société humaine actuelle est ainsi. Le Maître ne veut pas parler davantage maintenant sur des affaires de gens ordinaires. Mais pour un pratiquant, vous ne devez pas considérer la question de cette façon.

Un disciple demande : Les Neuf commentaires sont publiés depuis un an, maintenant le nombre de démissions du PCC n’est que de 5,3 millions, comment peut-on faire que davantage de monde se retire du PCC ?

Le Maître : Réfléchissez, que va-t-il se passer si le nombre de démissions du PCC est élevé ? Si tout à coup il y a des dizaines de millions de personnes qui se retirent du PCC, le parti pervers disparaîtra en un clin d’œil. Mais les facteurs pervers arrangés par les forces anciennes continuent à interférer, elles veulent maintenir le soi-disant environnement pour tester les disciples de Falun Dafa, elles ne se résignent pas au fait qu’il y ait d'emblée tant de personnes qui se retirent du parti. La perversité n'ose pas interférer dans cette grande affaire où les gens sont en train de faire le choix qui va déterminer leur survie ou leur destruction, mais les facteurs pervers sont en train d’interférer avec la capacité de transmission et de réception des informations. C’est-à-dire que malgré les coups de téléphones, les envois de courriers électroniques ou ce qui est transmis par des personnes sortant de Chine, on ne peut recevoir que cette quantité de démissions du parti par les divers moyens d’information. Et ce n’est pas uniquement un problème de moyens de transmission, il y a de nombreuses personnes en Chine continentale qui veulent se retirer du parti sans trouver de moyen, ni de personnes auprès de qui ils peuvent le faire, mais même ainsi, le chiffre journalier de personnes se retirant des trois organismes du PCC se maintient à ce niveau. Sinon, le chiffre serait beaucoup plus élevé et si le chiffre est élevé, cela pose une sérieuse menace pour la perversité.

Vous savez, la vague de démission depuis la publication des Neuf commentaires montre que les hommes sont en train de choisir leur avenir, c’est pourquoi chaque personne doit prendre position. Si les démissions continuent, que va-t-il se passer ? Comme les Neuf commentaires se propagent de plus en plus dans la société, l’impact devient aussi de plus en plus grand. Dès que le parti pervers a commencé à interférer avec la rectification de la loi et dès qu’il a commencé à persécuter les disciples de Dafa, le ciel a condamné ce parti pervers à être éliminé. Que ce soit les divinités jouant un rôle positif ou les forces anciennes jouant un rôle négatif, tous sont d’accord là-dessus. Seulement il y a des facteurs mauvais qui persistent à utiliser ce parti pour tester les disciples de Dafa, ils ne veulent pas qu'il soit éliminé tout de suite, mais l’élimination est sûre et certaine. Tout au plus veulent-ils pendant son élimination lui permettre de jouer le soi-disant rôle de tester les disciples de Dafa, pour que les élèves n’ayant pas bien agi aient une occasion d’être forgés, de s’élever et de traverser cela après avoir compris. Si tout d'un coup les spectres pervers disparaissent, ce parti malveillant se dissoudra immédiatement, qui osera encore persécuter le Falun Gong ? Qui aura encore une telle audace ? (Le Maître rit) Alors les disciples de Dafa qui n’ont pas bien fait, n’auraient plus d’occasion, n’est-ce pas ? Le Maître ne reconnaît pas cette persécution, mais puisqu’elle a atteint un tel degré aujourd’hui, la persécution a néanmoins eu lieu, de plus il y a tellement de disciples de Dafa qui se comportent très bien et qui réussissent à traverser cela, alors pour ceux qui se dirigent dans le sens opposé  et ceux qui ont écrit telle ou telle chose pour la perversité, que faire de cette souillure ? Que faire pour ceux qui ont obtenu auparavant des bienfaits de Dafa et qui pendant la persécution ne valident pourtant pas la Loi ? On doit leur donner une chance, n'est-ce pas ?

L’augmentation permanente du nombre de démissions du parti montre le processus de dissolution du parti pervers. Dans peu de temps, apparaîtra un phénomène dans la société chinoise, dans les bureaux, dans les usines, dans les magasins ou autour d’un verre et même dans les réunions de famille ou entre amis, les gens se demanderont : « Avez-vous quitté le parti ? » (Le public rit) « Je l’ai quitté depuis longtemps. » « Mais pourquoi ne m'avez-vous pas dit quand vous avez quitté le parti ? » (Le public rit, applaudissements) Réfléchissez, quand la société chinoise arrivera à cette étape, le parti pervers pourra-t-il encore exister ? Les individus mauvais pensent qu’il suffit d’avoir les moyens soi-disant puissants allant avec la dictature. Imperceptiblement, la perversité est en train de se désintégrer et que peut le parti malveillant face au choix du peuple. En fait, avant le 20 juillet 1999, dans la lettre ouverte que je lui ai adressée, j’ai mentionné le fait que la persécution allait lui faire perdre le soutien du peuple. En réalité, lorsque le chiffre des démissions a atteint 5 millions, la fondation du parti pervers a été déracinée, c’est pourquoi lorsque le chiffre des démissions a atteint les  5 millions, du haut en bas à l’intérieur du PCC personne n’a plus eu confiance dans le parti pervers, (applaudissements) car tout le monde sait déjà qu'il est impossible que ce parti pervers revienne à la vie en changeant la décision du ciel, personne ne peut rien y faire.(Applaudissements)

Un disciple demande : Les gens ordinaires disent que les Jeux Olympiques vont donner une chance à la Chine de briller sur le plan mondial et qu'après cela le parti pervers va s’écrouler. Qu’en pensez-vous ?

Le Maître : Les gens ordinaires peuvent dire ce qu'ils veulent. Et bien les Jeux Olympiques sont encore dans quelques années, il est difficile de dire si le parti pervers va tenir jusque-là. Qu'on lui donne une chance ou non de briller, les êtres humains n'ont pas leur mot à dire. La société humaine n’a pas été créée pour lui. Quelle raison y-a-t-il de briller d’ailleurs ? Vous savez, il y avait avant des gens qui s’interrogeaient sur ce qui allait se passer en Chine si le parti pervers s’écroulait, c’est une pensée ridicule inculquée par la culture du parti malveillant. Une fois que le PCC malveillant se désintègre, la Chine n'est-elle pas toujours la Chine ? Bien sûr, actuellement il reste très peu de gens qui pensent ainsi, les gens d’aujourd’hui commencent à réfléchir davantage par eux-mêmes, ils savent aussi que ça ne va plus pour le parti pervers. Maintenant les Chinois se demandent comment on pourra garder la stabilité de la société chinoise une fois que le parti pervers se sera écroulé. C'est ce que les gens disent aujourd’hui, cela dit, leurs pensées, leur façon de réfléchir sont en train de changer. Réfléchissez, la Chine est la Chine, une civilisation de cinq mille ans se perpétuant jusqu’à aujourd'hui, lorsqu’une dynastie quitte la scène, est-il nécessaire de craindre que la suivante n’arrive pas ? Si les divinités veulent que ce soit le chaos, ce sera certainement ainsi, que les gens le veuillent ou non ; si les divinités ne veulent pas que ce soit le chaos, ce ne pourra absolument pas être chaotique, même s'ils le désirent. (Applaudissements)

Le parti pervers adhère au système de pensée de la nation chinoise, il adhère aux corps humains et à la culture de la nation chinoise, en même temps il détruit la culture de la nation chinoise et persécute le peuple chinois. Si le parti pervers se désintègre, que les spectres pervers du parti pervers soient tous détruits, comme s’ils s'évaporaient tout à coup dans le monde humain, alors la Chine ne resterait-t-elle pas toujours la Chine ? (Applaudissements) En outre, si le peuple chinois et les personnes au pouvoir peuvent vraiment réaliser la perversité de ce parti pervers, s’ils peuvent réellement considérer les intérêts de la nation, alors c'est sûr que la société pourra avoir une transition stable. Bien sûr, ce ne sont que des mots, ce qui va se passer réellement est indépendant de la volonté humaine, les divinités ont leurs propres arrangements. (Applaudissements)

Un disciple demande : Vénérable Maître, vous avez parlé des beaux-arts et de la musique, lorsqu’on organise une exposition de peintures « Zhen Shan Ren » ou un gala de Nouvel An, y a-t-il une signification plus profonde ?

Le Maître : Quelques soient les compétences particulières des disciples de Dafa, quelque soit la forme culturelle sous laquelle elles se présentent chez les êtres humains, ce sont des compétences dont sont déjà pourvus les êtres humains, voilà comment vous devez le comprendre pour le moment. Pendant la validation de la Loi, les disciples de Dafa utilisent leurs compétences pour valider la Loi, c’est ce qu’un disciple de Dafa doit faire, autrement dit c’est en profitant de leur propres compétences qu’ils font ce qu’un disciple de Dafa doit faire à la mesure de sa force, donc c’est une grande et bonne chose. En réalité, chacun de vous n'a-t-il pas fait de cette façon ? Vous qui savez bien utiliser l'ordinateur, vous qui savez briser le blocus d'Internet et vous qui  clarifiez la vérité par le net, bien entendu il y en a beaucoup avec d’autres compétences techniques, c’est la même chose. Pour ceux qui ne savent vraiment rien faire, vous allez distribuer des documents dans la rue, la vertu majestueuse est la même, personne ne peut vous empêcher d’atteindre un règne élevé de cultivation et pratique juste parce que ce que vous faites dans la société humaine ne relève pas de la haute technologie, c’est impossible. (Applaudissements)

Un disciple demande : Nos médias accordent de l’importance aux prophéties, on dit que le PCC mourra pendant l’année du Coq. Mais tout est en train de changer pendant la rectification de la loi, si la réalité ne s’accorde pas avec les prophéties, cela va-t-il affecter la réputation de nos médias ?

Le Maître : Ça n'affecte en rien la réputation des médias, un média est un média, un médias n'est pas synonyme de vérité, ce qui est important, c’est que les disciples de Dafa ne doivent pas s’attacher à ces choses. Certains sont toujours attachés à ce que disent les prophéties et pourquoi ça ne s'est pas passé comme ça. Alors ils les prennent pour la Loi. N’oubliez pas qu’après le commencement de la rectification de la loi, toute chose doit être déterminée selon les besoins du futur, y compris le processus lui-même de la rectification de la loi. Les prophéties ne peuvent être utilisées que dans le but de faciliter le salut des êtres. Il y a aussi des gens qui disent que le Maître a dit telle ou telle chose, mais le moment venu, pourquoi est-ce que ça ne s'est pas passé comme il l’a dit ? En fait, ce ne sont que vos propres suppositions. S'attacher au temps, n’est-ce pas un attachement ? Cultiver jusqu’à n'avoir aucune omission, c’est le meilleur état de cultivation. Un disciple de Dafa doit faire ce qu’un disciple de Dafa est supposé faire avec loyauté et droiture, si vous êtes sans la moindre idée de dépendance, même la perversité n’osera pas profiter de vos lacunes, les mauvaises choses s’enfuiront dès qu’elles vous verront, car vous n’avez aucune lacune qu’elle puisse exploiter. Quand elle arrive à persécuter les élèves, n’est-ce pas justement parce qu’elle a pu s’infiltrer dans les lacunes des élèves et ainsi les persécuter ? Cela comprend les malaises physiques de certains élèves, jusqu’à simuler une très grave maladie ou faire que certains élèves quittent ce monde avant l’heure. Il y a là-dedans les facteurs des arrangements des forces anciennes, il y a aussi le fait qu’eux-mêmes ne peuvent pas agir avec suffisamment de droiture. Si vous pouviez réellement agir avec suffisamment de droiture, rien n’oserait vous toucher. (Applaudissements) C’est facile d’en parler, mais pour un pratiquant, cultiver et pratiquer est une chose très difficile, le Maître le voit aussi. Mais il y a un point, quoi qu'il en soit, il vous suffit d'avoir la pensée droite et un comportement droit et il n’y aura aucun obstacle que vous ne puissiez surmonter. Même si vous êtes dans une situation où vous vous trouvez en danger et que vous ne savez pas où est le problème, vous ne pouvez pas ne pas avoir la pensée droite. Peu importe les circonstances, votre confiance fondamentale envers Dafa ne peut pas être ébranlée, car à ce moment-là même si vous ne comprenez pas bien ou que vous n’avez pas bien agi sur certaines choses et que vous n’avez pas bien surmonté une grande épreuve, même si vous perdez votre corps humain et quittez ce monde, vous allez quand même atteindre la plénitude parfaite, (applaudissements) car le Maître ne reconnaît pas cette persécution, c’est cette persécution qui vous a conduit à agir ainsi, donc il faut absolument faire attention à cela. Si à ce moment-là vous changez tout à coup de direction, alors il est très probable que tout ce que vous avez sera ruiné. Que votre pensée droite soit absolument forte, même si vous n’avez pas bien surmonté un obstacle, sur les questions de fond, vous ne devez pas vaciller. Disciples de Dafa, je vous dis un principe, si une personne ordinaire peut faire ce qu'un disciple de Dafa fait pendant cette période où les disciples de Dafa sont persécutés, cette personne deviendra une divinité, c'est sûr, même si c'est une personne ordinaire qui n'a pas cultivé et pratiqué. (Applaudissements) À plus forte raison pour vous qui avez tellement fait, ce n'est qu'une ou deux épreuves ou une grande tribulation arrangées par les forces anciennes que vous n'avez pas surmontées – ce n'est que ça – c'est seulement la question du niveau de votre plénitude parfaite, et non pas la question de pouvoir ou non atteindre la plénitude parfaite. (Applaudissements)

Un disciple demande : Est-ce que Lei Feng est un produit de la culture du parti pervers ? Peut-on encore le laisser dans « Zhuan Falun » ?

Le Maître : Le parti pervers adhère aux corps et à la culture de la nation chinoise et du peuple chinois, il profite des Chinois et de la culture chinoise pour détruire le peuple chinois et la culture chinoise. En réalité, l'esprit originel secondaire de Lei Feng est un Bouddha pratyeka, bien sûr c’est la situation des divinités dans l’ancien univers. Quant à sa position future, c’est une affaire du futur. On verra dans le futur quelle était la profondeur de sa relation avec le parti pervers et quel genre de liens directs il avait.

Un disciple demande : Est-ce qu’on peut lire « Zhuan Falun » à la radio ? Quinze minutes par semaine ?

Le Maître : Ce n’est pas qu’on ne puisse pas le diffuser à la radio, mais il semble que ce ne soit pas encore le moment. Les programmes doivent être basés sur ce que les auditeurs aiment voir ou écouter actuellement, on pourra le faire seulement lorsque les gens auront une large compréhension de Dafa. Actuellement vous aurez davantage d'audience si vous adaptez vos programmes au goût des auditeurs, ensuite vous pourrez avoir un meilleur effet pour la clarification de la vérité et le salut des êtres. Si le contenu en lien avec Dafa prend trop de temps, les gens ordinaires qui ne cultivent ni pratiquent n’y trouveront pas d’intérêt, car le contenu profond de la Loi ne peut pas se dévoiler à la légère pour les gens ordinaires, dans ce cas, la diffusion à la radio sera sans effet. Sauver les gens ne doit-il pas se faire avec sagesse ? Lorsque les gens auront un certain niveau de compréhension vis-à-vis de la Loi, peut-être que ça ira de faire comme ça, mais à l‘heure actuelle, il semble que l’occasion ne soit pas très propice.

Un disciple demande : Est-ce que la rectification de la loi a déjà commencé depuis des temps immémoriaux ?

Le Maître : Cela a commencé deux ans avant que je transmette la Loi. Mais des élèves ont vu qu'elle a commencé dans l’histoire lointaine, il y a des dizaines de milliers d’année, il y a des centaines de millions d’années et même depuis des temps encore plus reculés. Est-ce que c'est possible ? Oui, car, le temps ici chez nous est différent de là-bas. Ici, si j’ai commencé quelque chose depuis une seconde, là-bas un temps très long a passé, peut-être dix mille ans. Jusqu'à aujourd’hui, 16 ans ont passé ici, dans certaines dimensions, des millions d’années ont passé. Voilà l'idée, il y a un décalage de temps.

Un disciple demande : Actuellement, beaucoup d'élèves sont très sensibles aux couleurs. Maître, pourriez-vous parler un peu des couleurs rouge et noire ?

Le Maître : Dans l'univers, l'obscurité suggère en principe des êtres négatifs et des dimensions négatives ; en particulier dans des dimensions de bas niveaux, une apparence sombre signifie en général un être négatif. Bien sûr, ce n'est pas toujours le cas, par exemple, certains Taos portent des vêtements noirs. Mais en fait les êtres négatifs aiment vraiment l'obscurité, ils aiment également l'irrégularité. Pour ces êtres négatifs, sans considérer de quelle dimension ils viennent, même si ce sont des démons ou quelque sorte que ce soit d'êtres, s'ils ne sont pas impliqués dans le tort fait à Dafa et s'ils ne portent pas atteinte à la rectification de la loi, ce ne sont pas des êtres à éliminer pendant la rectification de la loi.

Il est nécessaire que des êtres négatifs existent dans l'univers. Si tout dans l'univers était positif et que chaque monde était positif, alors le positif n'existerait plus. Bien sûr, chez les Bouddhas, il n'y a assurément pas d'êtres aussi dégoûtants et mauvais que ceux sur terre. Dans leurs règnes, on peut voir aussi bien des êtres positifs que des êtres négatifs, mais les règnes des êtres négatifs sont aussi au même niveau. À des niveaux plus bas, les êtres qui ne sont pas très bons ont l'air encore pire, tandis que les êtres bons ne sont pas aussi bons que ceux des niveaux supérieurs. Ceci est causé par la différence entre les règnes. S'il n'y avait pas d'êtres négatifs dans l'univers, réfléchissez tous, si l'univers entier était positif, que signifierait alors être positif ? Personne ne comprendrait ce qu'être positif signifie, car il n'y aurait pas de comparaison possible. Si tout était bon, alors où trouverait-on le mal ? Parce qu'ils peuvent comparer avec de mauvaises choses, les gens ont la possibilité de comprendre ce qui est bien et ce qui est mal. À cause de la perversité des démons, les gens ont reconnu la bienveillance des Bouddhas. Comme je l'ai déjà dit, les tribulations créées par les démons vont amener cet état d'esprit chez les êtres : c'est seulement après avoir fait un grand effort que les gens vont comprendre la souffrance nécessaire pour acquérir quelque chose et donc ils seront contents de l'avoir. Au cours du processus, la vitalité et la prospérité des êtres et de l'univers se manifesteront. Voilà comment les choses sont réellement.

Et puis vous savez, le parti pervers s'est manifesté dans ce monde humain en idolâtrant la couleur rouge et il en a fait son symbole. Dans les cieux, son image originelle est un malveillant dragon rouge, c'est pourquoi ici sur terre, dès le début il a commencé à établir un régime rouge, la révolution rouge, l'armée rouge, les révolutionnaires rouges de la Révolution Culturelle, les gardes rouges, les brassards rouges, les badges rouges, les drapeaux rouges, les cinq étoiles rouges, les grandes lanternes rouges, d'immenses piliers rouges et des murs rouges – de toute façon tout est rouge. Le parti pervers appelle cela un « nouveau monde rempli de rouge ». C'est vraiment effrayant pour les êtres humains – un monde rempli de rouge. Et aujourd’hui, alors que le parti pervers est sur le point de rendre l'âme, regardez ce qu'il met en scène dans ses spectacles : des rideaux rouges, des lumières rouges, des costumes rouges, des décors rouges – oh la la, toute la scène est remplie de rouge. Si ce n'est d'immenses lanternes rouges, alors ce sont des drapeaux rouges remplissant la scène. J'y fais généralement référence comme au « rouge du parti pervers ». Le rouge vif, d'un point de vue esthétique ou du point de vue de sa signification habituelle dans la société, devrait être utilisé comme complément et ornement, pas comme couleur de base. On ne peut pas utiliser de grandes surfaces rouges comme fond, car si vous le faites, toutes les autres couleurs ne peuvent plus ressortir. Voilà pourquoi la couleur rouge ne doit être utilisée que comme complément et ornement. Alors pourquoi le parti pervers l'idolâtre-t-il comme ça ? C'est en fait un reflet de son adoration du sang et de son besoin de satisfaire sa soif de sang. La culture du parti pervers admet ouvertement que le drapeau rouge est teinté avec du sang. Le parti pervers veut que les rues soient lavées avec le sang du peuple. Beaucoup de gens sont en fait dégoûtés par la façon dont le rouge est utilisé. Des élèves assis ici dans l'audience portent du rouge, mais bien sûr il n'y a aucun élément du parti pervers ici, car vous êtes des disciples de Dafa. Il y a un but derrière le « rouge du parti pervers » utilisé encore plus furieusement actuellement. La façon dont il est utilisé dans les films et sur scène a atteint un niveau hystérique. Si vous ne l'avez pas remarqué, vous pouvez regarder attentivement ses programmes. Ils font cela parce qu'il reste peu d'esprits et d'êtres pervers, la perversité est sur le point de tomber, alors elle utilise le rouge comme bouche-trou et pour se donner du courage.

Un disciple demande : J'ai trouvé un de mes attachements fondamentaux qui est d'être très opiniâtre et cela a affecté mon élévation et ma tâche de sauver les êtres. Je demande dans mon coeur au Maître d'enlever ces parties opiniâtres dans mon être et de les recréer.

Le Maître : En fait, le Maître est en train de s'occuper de tout. Si vous ne résistez pas ou ne considérez pas les choses avec une pensée droite, mais si au lieu de cela vous laissez souvent vos attachements guider votre comportement, alors ce n'est pas la cultivation. Comment peut-il être juste de demander au Maître de tout faire ? Si je devais vous recréer, vous seriez réellement recréé et ce ne serait pas complètement vous. C'est pourquoi vous devez cultiver et pratiquer vous-mêmes. Les principes de la Loi sont tous devant vous. Pourquoi les autres arrivent-ils à le faire et vous non ? Étudiez davantage la Loi et lisez les articles sur Clartés et Sagesse que les élèves publient pour partager avec les autres. Ils sont vraiment formidables et très bien. Certains de ces articles sont vraiment bien écrits. Comparez-vous avec ceux-là et regardez où vous avez des lacunes. Vous devez marcher sur votre propre chemin, sinon quand vous monterez vraiment au ciel, les autres vous poseront des questions et diront : « Comment avez-vous pu monter jusqu'ici, quelle est la partie de votre propre illumination ? Vous n'êtes même pas capable de surmonter un problème majeur et c'est seulement après que votre Maître l'ait enlevé que vous l'avez traversé. Vous ne pouvez pas dire que vous avez cultivé. Vous n'avez pas cultivé jusqu'ici, n'est-ce pas ? » Vous ne vous sentiriez pas bien là-haut et vous redescendriez. (Le Maître rit) Et pensez-vous que vous pourrez encore cultiver quand vous serez redescendu ? Ne manquez pas cette chance prédestinée. Qu'y a-t-il de si difficile ? Réfléchissez et vous verrez que vous ne chérissez pas suffisamment l'occasion prédestinée de cultiver et pratiquer, que vous ne chérissez pas suffisamment la Loi et que vous ne chérissez pas suffisamment votre propre vie. Lorsque vous comprendrez vraiment cela, vous agirez bien.

Un disciple demande : Les  disciples en-dehors de Chine ont obtenu la loi à l'étranger, car ils ont leur propre mission spéciale. Maintenant que tous les disciples sont impliqués dans le travail des médias, est-il vrai que davantage de disciples doivent sortir et rejoindre les équipes de médias ? Selon ma compréhension, les disciples à l'étranger devraient tous faire le travail des médias.

Le Maître : Qui vous a dit ça ? (Le public rit) Ce dont je viens de parler, c'est que les disciples de Dafa sont tous en train de valider la Loi selon leurs propres compétences. En ce qui concerne le travail des médias, si vous savez écrire, si vous connaissez comment les médias fonctionnent ou si vous pouvez vendre de la publicité ou faire un autre travail supplémentaire pour la distribution, cela signifie que vous avez une bonne aptitude pour travailler pour les médias et vous pouvez y aller. Est-ce que chacun ne met pas ses propres capacités à disposition et trouve sa juste place pour valider la Loi ? Vous ne faites pas tous la même chose. Je viens d'en parler, n'est-ce pas ? N'ai-je pas dit que la Grande Loi est sans forme et que chacun peut valider la Loi activement dans sa propre couche sociale et dans son propre travail  en utilisant ses propres compétences ?

Un disciple demande : Quand nous étudions la Loi avec les petits disciples, est-ce que ça va si nous sautons les caractères qu'ils ne savent pas lire ?

Le Maître : Ils peuvent demander pour les caractères qu'ils ne savent pas lire et se le dire les uns aux autres. Si aucun enfant ne sait lire le mot, alors ce n'est pas un problème de le sauter – ils peuvent demander aux adultes plus tard, c'est aussi un processus. Pendant la lecture de la Loi, s'il y a un mot qu'on ne connaît pas on ne peut pas s'arrêter pour ça en disant qu'aujourd’hui on n'étudie plus et demain une fois qu'on sait comment lire ce mot on recommence la lecture, là ça ne va pas.

Un disciple demande : Est-ce que le spectre pervers de ce parti malveillant existait sur la Terre précédente ?

Le Maître : Non, c'est juste un produit de l'époque moderne de cette terre. Depuis sa création, ce parti malveillant a pu tenir une centaine d'années et les forces anciennes trouvent que ça n'a vraiment pas été facile. C'est parce qu'il s’oppose à l'univers, les êtres de l'univers entier sont ses ennemis et veulent l'éliminer. Certains pensent que les États-Unis et la société occidentale veulent vaincre le parti pervers. Ce n'est pas la volonté des êtres humains de vaincre ce parti pervers, ce sont les forces cosmiques qui se manifestent dans cette dimension humaine. D'ailleurs les êtres humains eux-mêmes sont aussi contre des choses telles que la révolution violente et la lutte des classes que promeut le parti malveillant.

Un disciple demande : À quoi ressemble les autres dimensions des gens ordinaires qui ne cultivent pas ?

Le Maître : Pourquoi vous préoccupez-vous de l'état de personnes ordinaires qui ne cultivent pas ? Il est difficile de dire s'ils ont même d'autres dimensions. Les autres dimensions de beaucoup de gens sont détruites quand ils font de mauvaises choses. Certains en ont, d'autres n'en ont plus.

Un disciple : Je suis un disciple de Dafa de Taiwan vivant en Amérique du Nord. Les disciples de Dafa de Taiwan envoient leurs salutations au vénérable Maître.

Le Maître : Merci à tous. (Applaudissements)

Un disciple demande : Est-ce que les élèves qui font des pétitions en face du consulat de San Francisco peuvent distribuer les Neuf commentaires aux gens chinois et non chinois qui visitent le consulat ?

Le Maître : C'est sûr qu'ils peuvent. En parlant des Neuf commentaires, j'aimerais en parler un peu plus avec vous. Lorsque les Neuf commentaires ont été publiés, certaines personnes ont dit que nous faisions de la politique et certains élèves ayant la peur en tête partageaient le même point de vue. Mais qu'y a-t-il à craindre ? Si les Neuf commentaires n'étaient pas quelque chose que le Maître avait demandé de faire, les disciples de Dafa auraient-ils pu le faire ?

Vous connaissez le but de distribuer les Neuf commentaires, n'est-ce pas? Depuis le jour où la persécution a commencé, les disciples de Dafa du monde entier, y compris ceux de Chine continentale, n'ont cessé d'écrire au gouvernement central du parti pervers. Chacun des sept membres du comité permanent du Bureau Politique, y compris le chef des démons, ont brûlé chaque jour une immense quantité de lettres. Le chef des démons a brûlé une grande corbeille de lettres tous les jours. Nous lui avons clarifié la vérité et nous lui avons demandé de stopper la persécution, mais il a insisté et poursuivi la persécution. Finalement, il a encore démarré cette persécution à partir du 20 juillet 1999. Même avec cela, je lui ai encore donné sa chance. Nous lui avons encore clarifié la vérité et alors que nous étions persécutés, nous lui avons donné une année supplémentaire. Les lettres mentionnaient l'impact que la persécution aurait sur le chef des démons lui-même, sur la nation et même sur le parti pervers. Les choses ont été expliquées très clairement, mais il a toujours continué la persécution. En d'autres termes, la persécution n'a pas arrêté même après un an où l'on a essayé de le convaincre, il a continué la persécution. Alors les disciples de Dafa ont dit que c'était le chef des démons qui avait décidé tout seul d'utiliser le parti pervers pour persécuter les élèves de Falun Gong. Ce bouffon pensait vraiment qu'il était un empereur. Sa jalousie, sa psychologie tordue et sa rage irrationnelle ont conduit à cette persécution. Nous l'avons alors exposé devant le monde entier et nous avons montré au monde entier qu'il avait perdu la raison. Comme la persécution continuait toujours, nous avons engagé des poursuites judiciaires contre lui dans le monde entier. Bien qu'il soit tellement mauvais, il est vraiment très lâche. Lorsqu'il voit des désastres lui tomber dessus, il est effrayé à mort, mais le spectre pervers de ce parti malveillant, les fantômes et les êtres chaotiques contrôlent ce bouffon, il est dans une position où une fois monté sur le tigre il lui est impossible d'en descendre. Pour continuer à persécuter les élèves du Falun Gong, ils utilisent ses pensées basses et la persécution n'a toujours pas cessé. Les disciples de Dafa ont alors continué à le dénoncer en profondeur et à le poursuivre sur une plus grande échelle dans le monde entier, après cela il ne pouvait plus se montrer. Aucun autre dirigeant dans le monde n'a été aussi répugnant. Dans l'histoire de la Chine, il n'y a jamais eu d'empereur dont les actes mauvais aient été révélés aussi minutieusement par le peuple au cours de son règne. Les actions qui sortent de cet esprit tordu ont vraiment dégoûté les gens de ce monde. Que le premier empereur Qin ait été bon ou mauvais, la postérité en a parlé et l'a jugé seulement après sa mort. Aucun empereur n'a été autant percé à jour par le peuple, ni n'a eu une aussi sale réputation quand il était encore au pouvoir. Dans le monde, les dirigeants de nombreux pays en parlent, ils trouvent que c'est un malade mental et qu'il n'a pas toute sa raison, que c'est un bouffon déséquilibré.

Les pratiquants sont sur le chemin vers la divinité, ils ne voient pas les êtres humains comme leurs ennemis et ils essaient de leur mieux de sauver tous les êtres. Même si vous êtes devenu mauvais au point où vous ne pouvez plus être sauvé, on ne peut pas vous laisser mener encore la persécution. Vous savez tous qu'on lui a retiré le pouvoir pendant le changement périodique des fonctionnaires gouvernementaux. En vérité, il est devenu tellement fou et incontrôlable que les forces anciennes l'ont fait partir. Les forces anciennes savent qu'il avait peur d'être tenu pour responsable des mauvaises choses qu'il avait faites, c'est pourquoi il a placé ses propres gens aux niveaux élevés du parti pervers. Les forces anciennes ont pensé qu'ainsi les forces seraient équilibrées. En outre, un tel arrangement allait permettre aux facteurs du parti malveillant d'apparaître à la surface. Ils profitent l'un de l'autre. Dans ce cas, les disciples de Dafa doivent dénoncer le parti pervers et permettre à chacun de voir pourquoi il a voulu persécuter le Falun Gong, ce qu'est le parti pervers et ce qu'est le Falun Gong. Pendant tout ce temps, les disciples de Dafa ont expliqué ce qu'est le Falun Gong et maintenant vous allez aussi expliquer un peu ce qu'est le parti pervers.

La raison pour laquelle les disciples de Dafa font ça, ce n'est pas pour renverser le parti pervers, ni pour chercher à prendre le pouvoir. Les disciples de Dafa exposent les faits pour aider les gens à voir clairement sa vraie nature et pour qu'ils cessent de collaborer avec lui dans la persécution du Falun Gong. (Applaudissements) Voilà notre but. La Loi de Bouddha est une affaire sérieuse, cependant une fois qu'on a pris une décision, une fois qu'on a entrepris quelque chose, on doit aller jusqu'au bout. Ainsi je savais que quand les Neuf commentaires seraient publiés, une fois qu'on aurait montré la vraie image aux gens de ce monde et au peuple chinois, le PCC pervers allait assurément se désintégrer. C'est la puissance de la Loi de Bouddha, après tout. Bien sûr, j'ai dit auparavant, et je ne plaisantais pas, que si ça ne marchait pas avec les Neuf commentaires, nous avions d'autres moyens. (Applaudissements) Nous n'aurons recours à aucune violence et nous utiliserons tous les moyens pacifiques pour stopper la persécution. Il y a une phrase qui dit : « La Loi de Bouddha est sans limite ». Si vous n'y croyez pas, attendez et vous verrez. (Applaudissements)Bien sûr, les Neuf commentaires seront plus que suffisants. (Le Maître rit) Puisque les divinités ont décidé de détruire le parti pervers au moment où il a commencé à persécuter le Falun Gong, la question de croire ou ne pas croire dans le parti pervers est devenu pour chaque Chinois un point crucial déterminant s'il sera éliminé ou non dans le futur. C'est le rôle que jouent les Neuf commentaires dans la clarification de la vérité. Les divinités ont vu cela et tous les êtres élevés, les divinités positives aussi bien que négatives, indépendamment de leur origine et de leur but, toutes utilisent les gens ordinaires pour promouvoir les Neuf commentaires en Chine. Les personnes qui transportent les Neuf commentaires en Chine ne se limitent pas aux disciples de Dafa, les gens ordinaires sont aussi en train d'apporter les Neuf commentaires en grande quantité et même dans des porte-container. Il y a aussi beaucoup de gens ordinaires qui fabriquent et impriment en grande quantité les Neuf commentaires dans des imprimeries. Toutes les divinités sont en train de faire cela. Cela signifie que les disciples de Dafa ne sont pas les seuls qui jouent ce rôle dans le salut des êtres. Même les gens ordinaires sont en train de le faire, beaucoup de gens ordinaires. Le parti pervers a persécuté le peuple chinois depuis tant d'années. Au cours de ces années, depuis sa fondation il a nuit à plus de deux tiers du peuple chinois avec ses nombreuses campagnes politiques et beaucoup le haïssent. Pour certains en Chine, ils le haïssent jusqu'aux os. Ces personnes sont toutes en train de faire cela. Les divinités utilisent chaque opportunité pour promouvoir les Neuf commentaires. Vous verrez, bientôt c'en sera fini de ce Parti pervers. (Applaudissements) Cela arrive parce que, que les gens restent ou s'en aillent est lié au fait que les vies dans les mondes supérieurs puissent rester, ce sont d'énormes groupes de vies. De plus, cela a un lien direct ou indirect avec les vies de tous les corps célestes.

Certains ont demandé si les gens des autres pays devaient annoncer leur retrait du parti. Ce n'est pas une grande affaire pour les gens des autres pays. Le parti pervers en Europe de l'Est s'est effondré parce que les gens étaient contre. Les gens là-bas ont déjà fait ce qu'ils devaient faire. Tandis que le peuple chinois ne l'a pas fait, il doit nécessairement faire cette déclaration. Par n'importe quel moyen, vous devez déclarer publiquement votre retrait du parti pervers. Car pour le peuple chinois, quand on commence comme Jeune Pionnier à l'école primaire, que l'on continue par devenir membre de la Ligue de la Jeunesse et ensuite un membre du parti, vous avez prêté serment devant le drapeau ensanglanté. Avoir fait un serment n'est pas une simple affaire. Les divinités considèrent cela comme des serments mortels. C'est pourquoi les Chinois doivent clairement déclarer leur retrait, autrement ça ne compte pas. Vous pouvez dire que vous avez déjà démissionné dans votre tête il y a longtemps et que vous ne payez plus les cotisations au parti, non ça ne compte pas. Lorsque vous avez fait ce serment mortel envers le ciel devant ce drapeau ensanglanté, un acte dont les divinités innombrables au ciel ont été témoins, vous avez dit que vous alliez dédier toute votre vie et tout votre être à ce parti pervers. Vous avez prononcé ces paroles et vous avez fait un serment mortel aussi grave, maintenant vous voudriez vous en occuper de manière aussi désinvolte et à la va-vite ? C'est inacceptable. Alors s'ils veulent pouvoir arriver à la phase suivante, les Chinois doivent annoncer publiquement leur retrait du parti. Il faut qu'ils se manifestent à travers leurs actes, ça ne marchera pas s'il n'y a pas de geste concret.

Un disciple demande . Nous autres élèves vietnamiens sommes en train de traduire « Zhuan Falun ». Nous ressentons toujours que notre traduction n'est pas juste et cela dure depuis deux ans. Maître, pourriez-vous nous donner quelques conseils ?

Le Maître : Si vous êtes sur la traduction de « Zhuan Falun », parlez avec des élèves d'autres langues et vous comprendrez que traduire à la perfection n'est pas possible. Bien sûr, si vous utilisez le vietnamien classique d'origine, vous n'aurez presque pas besoin de traduire, car à une certaine époque les caractères chinois étaient utilisés dans presque toutes les parties d'Asie. Mais plus tard, les Français ont créé ces caractères pour les Vietnamiens, ils ont coupé l'ancienne culture du mode de penser des gens modernes. Cela a vraiment affecté les Vietnamiens modernes dans leur mode de penser, il n'y a presque plus de sens intérieur dans l'écriture vietnamienne moderne, c'est pourquoi il est si difficile de traduire correctement. Alors vous n'avez qu'à utiliser la façon de traduire en anglais et dans d'autres langues, il suffit de faire de votre mieux pour exprimer clairement le sens superficiel, tandis que les principes de haut niveau, vous n'avez pas besoin de les traduire. Le sens intérieur de haut niveau, c'est la Loi qui le laisse se manifester, c'est la manifestation du sens intérieur de la Loi aux différents règnes.

Un disciple demande : Comment faut-il traiter la question de l'investissement par rapport à la spéculation ?

Le Maître : Si vous vous référez à cela en tant que profession dans la société humaine, ce n'est pas quelque chose qui fasse partie de la cultivation et pratique. Même si vous êtes un disciple de Dafa, votre travail dans la société n'est pas la cultivation et pratique, mais votre cultivation et pratique va se refléter dans votre travail dans la société. Voilà le lien. Quelle que soit votre profession dans la société humaine, vous devez l'effectuer selon les règles et les formes de la société humaine. Voilà comment ça fonctionne. Pour ce qui est de la distinction entre investissement et spéculation, cela concerne l'état de la société. Nos élèves doivent faire de leur mieux pour bien se conduire, si vous pensez qu'il y a une affaire à faire, alors allez-y faites-la. Une occasion d'investir, ce n'est pas nécessairement la même chose que spéculer ; ce n'est pas nécessairement  la notion de spéculer. Car le monde des affaires s'est développé dans la société, tous les secteurs semblent être saturés, en particulier ces derniers temps. Alors les retardataires trouvent difficile d'établir une position avantageuse et donc si quelqu'un trouve une opportunité, ça devient l'occasion de faire une affaire. Donc il suffit que vous ayez les idées claires là-dessus. Le travail en lui-même n'est pas la cultivation et pratique.

Un disciple demande : Je n'arrive pas à être en phase avec la rectification de la loi, et pour les trois choses, je n'ai pas bien clarifié la vérité. Cela m'inquiète beaucoup. Pourtant je fais des efforts pour étudier la Loi et pour mémoriser la Loi. Arriverai-je rapidement à briser cela ? Au nom des disciples de Dafa du district de Fengtai à Pékin, je vous transmets nos salutations !

Le Maître : Merci à tous. Si vous n'avez pas bien fait, et bien essayez de vous améliorer petit à petit. C'est une bonne chose que vous sachiez qu'il faut se dépêcher. Ce n'est pas utile d'être inquiet, être inquiet est aussi un attachement, ne soyez pas inquiet et faites ce qu'un disciple de Dafa doit faire. Regardez comment les autres font et faites de même. Petit à petit vous arriverez à faire à votre propre façon.

Un disciple : Les élèves péruviens et hispanophones envoient leurs salutations au Maître respecté !

Le Maître : Merci ! (Applaudissements) Maintenant le nombre des élèves en Amérique du Sud est en train de graduellement augmenter, les plus anciens commencent à mûrir. Tout cela est une bonne chose. Les disciples de Dafa sont presque l'unique espoir pour l'humanité dans chaque région. Si la société semble en apparence encore fonctionner et que dans chaque métier et chaque secteur, il semble qu'on remarque très peu l'existence des disciples de Dafa, ce n'est pas la réalité. Les divinités et les êtres dans l'univers sont tous en train de regarder, les positions dans lesquelles sont les disciples de Dafa et les rôles qu'ils jouent sont tous deux liés à la survie de l'humanité.

Un disciple demande : En exposant la perversité du PCC, comment nos médias peuvent-ils bien mesurer leur façon de faire pour être efficaces et faire que les gens ordinaires puissent continuer à nous accepter et à nous soutenir  ?

Le Maître : Vous devez vous rappeler que votre pensée droite peut changer les gens ordinaires et que ce n'est pas eux qui vous entraînent. Si les gens ordinaires disent quelque chose ou vous créent des interférences, ne le prenez pas à cœur et faites simplement ce que vous devez faire. Les sources de la pensée humaine sont très complexes, en plus pour beaucoup de gens ce sont leurs conceptions qui parlent, ce ne sont pas leurs véritables pensées, ce n'est pas la véritable personne elle-même qui parle. Alors les choses qu'ils disent sont souvent trompeuses, ce n'est pas ce qu'ils voulaient dire. Ils oublient les choses qu'ils viennent de dire juste après les avoir dites. Ils ne prennent même pas leurs propres remarques au sérieux, alors pourquoi le feriez-vous ? Ne vous préoccupez pas de ce qu'ils disent, chaque parole que vous prononcez est comme un coup de tonnerre fracassant pour eux.

Un disciple demande : Depuis longtemps un petit nombre d'anciens élèves font du travail pour Dafa, ils n'étudient pas la Loi et ne font pas les exercices. Si cela continue longtemps, sont-ils en train de cultiver et pratiquer ?

Le Maître : Ce problème existe vraiment. Beaucoup de disciples de Dafa endossent plusieurs projets de Dafa et des choses de validation de la Loi qui doivent être faites, alors ils n'ont pas de temps pour étudier la Loi ou bien ils ont moins de temps pour étudier la Loi et faire les exercices. Effectivement, ils ne peuvent pas continuer longtemps comme ça. Car nous savons tous, en particulier en ce qui concerne les élèves de Chine continentale, que si un élève peut bien avancer avec droiture et bien assurer ses pas dans un tel environnement, cela dépend entièrement du fait de bien étudier la Loi. Si vous n'étudiez pas la Loi, votre pensée droite ne sera pas forte, si vous n'étudiez pas la Loi, les changements à la surface seront lents pour vous et votre rôle de contenir la perversité dans la société sera faible.

Un disciple demande : Quelle est la situation des forces anciennes actuellement ? Est-ce que leur existence est là uniquement pour la cultivation des disciples et pour que les êtres se positionnent bien ?

Le Maître : Pour le dire clairement, elles vivent pour leur propre existence. Tout ce qu'elles font est pour leur propre existence. Si elles réussissaient à manipuler les disciples de Dafa, cet univers finirait comme si rien n'avait changé et que tout demeurait comme avant. Voilà la situation. Mais ça ne peut pas être comme ça. Le futur ne reconnaît rien des forces anciennes, le changement est inévitable. Le système général des forces anciennes a déjà été détruit, car la rectification de la loi l'a détruit au plus haut niveau. Seulement au niveau superficiel, les choses que les forces anciennes ont laissées dans ce monde dans le passé jouent encore un rôle, ce qui n'a pas été détruit fonctionne encore. Ce qui va arriver aux êtres, aux êtres humains en particulier, ne les intéresse pas du tout.

Un disciple demande : Les êtres et les hommes qui ne se sont pas encore réveillés seront bientôt éliminés. Auront-ils des occasions dans le futur d'être sauvés ?

Le Maître : Les êtres qui ne se sont pas encore réveillés ont encore du temps pour le faire maintenant, non ? Concernant le futur, nous n'avons pas encore conclu. Les disciples de Dafa doivent simplement faire les choses des disciples de Dafa. Si les êtres qui ne peuvent vraiment pas être sauvés sont éliminés, et bien, il ne faut pas former d'attachement là-dessus, c'est ce que la rectification de la loi requiert. Quand l'immense courant de la rectification de la loi arrivera, il n'y aura pas le temps de se tracasser pour ceci ou cela, ce qui est mauvais sera balayé et tout sera terminé en un instant.

Un disciple demande : Cela fait déjà un an que les Neuf commentaires sont distribués et le nombre de personnes quittant le parti s'est stabilisé aux alentours de 20'000 par jour. Si le Parti communiste pervers s'écroule, est-ce que cela signifie que le temps de la rectification de la loi est arrivé ?

Le Maître : Là vous posez deux questions. Vous dites que le nombre journalier de personnes quittant le parti est toujours 20'000 et vous vous demandez s'il pourrait atteindre 80'000, 100'000, 1 million ou 10 millions par jour. J'en ai parlé tout à l'heure. Si le Parti pervers s'écroule, vous demandez si c'est le moment où la Loi rectifie le monde humain ? C'est quelque chose d'inconnu pour le moment. Si le parti pervers s'écroule avant que la rectification de la loi dans le monde humain commence, cela amènera une période de la société actuelle où il n'y aura plus de parti pervers. Surtout en Chine, certaines questions spécifiques à une société humaine sans le parti pervers vont se poser. Lorsque la rectification de la loi du monde humain arrivera, les êtres humains entreront dans les conditions de vie de la prochaine étape. Vous ne devriez pas penser à ça maintenant, ce n'est pas non plus quelque chose dont les êtres humains doivent s'inquiéter. Ce sera complètement un autre état pour la société humaine. Je vais en parler sous un autre angle : Que les disciples de Dafa sauvent les êtres est un acte de compassion et vous essayez de sauver autant d'êtres que possible. Si vous arrivez à sauver la moitié des êtres humains, alors le Maître sera vraiment content pour vous !

Un disciple demande : J'ai une question Maître. Il y a quelques personnes dans la région de la Baie (de San Francisco) qui ont activement sapé Dafa et qui sont hostiles à Dafa. Cela a beaucoup affecté négativement les autres gens ordinaires. Cela est dû à nos disciples de Dafa locaux qui n'ont pas bien fait. Comment mieux faire ?

Le Maître : Quand les pensées droites des disciples de Dafa seront plus fortes, tout sera changé par les disciples de Dafa et la perversité sera éliminée. Alors ces mauvaises personnes, est-ce qu'elles comptent ? Ne font-elles pas ces choses sous le contrôle de la perversité ? Lorsque la perversité est éliminée, si vous êtes devant cette personne, osera-t-elle prononcer un seul mot négatif envers vous ? Face à une divinité, elle n'osera pas. (Applaudissements)

Un disciple demande : Maître, expliquez s'il vous plaît la relation entre les niveaux et les espaces.

Le Maître : Le franchissement des niveaux dont j'ai parlé, c'est le franchissement des espaces. Chaque niveau est un espace, c'est ça l'idée.

Un disciple demande : Notre groupe a toujours eu des discussions sans fin sur l'approche à prendre. Un compagnon de pratique pense que l'approche actuelle n'a pas d'avenir et est pleine de choses inadéquates, tandis que son approche est meilleure avec des bienfaits à long terme et que cela va économiser les ressources humaines et matérielles. Pouvons-nous demander au Maître de nous éclairer là-dessus avec les principes de la Loi ?

Le Maître : Si pour des choses aussi concrètes que les disciples de Dafa font, vous demandez les instructions du Maître, n'est-ce pas comme si  je les faisais moi  ? Vous ne seriez rien de plus qu'une de mes mains, n'est-ce pas ? Je veux que vous ayez votre propre pensée et votre propre corps, que vous soyez un être divin complet. Vous devez faire ce que vous avez à faire, concernant ces choses, vous devez les régler vous-même, bien les mesurer et bien vous coordonner. J'ai confiance que vous allez bien faire.

Un disciple : Les disciples de Dafa de différents endroits envoient leurs salutations au Maître : Le district de Fengtai à Pékin, Jiangmen dans la province du Guangdong, Chongqing, Dalian, Shenyang, Zhengzhou dans la province du Henan, la province du Shanxi, la province du Yunnan, la province de Guizhou, Pékin, la province de Jiangxi, Xi'an, Nanning dans la province du Guangxi, Shenzhen, la province du Hunan, l'université de Lanzhou, Guangzhou, Shanghai, Shiyan dans la province du Hubei, Tangshan, l'Arizona, Vancouver, le Vietnam, San Diego, Harbin dans la province du Heilongjiang, Qiqihar, Daqing, Mudanjiang, la province du Xinjiang, Tianjin, Shijiazhuang, Qingdao dans la province du Shandong et Anshan dans la province du Liaoning.

Le Maître : Merci. (Applaudissements) Récemment des disciples de Dafa de Chine continentale arrivent les uns après les autres outremer, le Maître sait cela. J'espère que dans un nouvel environnement vous allez continuer à bien faire ce que les disciples de Dafa doivent faire. Peu importe où vous êtes, vous êtes toujours un disciple de Dafa. (Applaudissements)

Un disciple demande : J'ai reconnu en moi des attachements comme l'arrogance et la jalousie, alors pourquoi est-ce que je n'arrive toujours pas à m'en débarrasser ?

Le Maître : Si vous prenez vraiment ces choses au sérieux, vous pourrez les contrôler. Ainsi vous pourrez les affaiblir et peu à peu vous en débarrasser complètement. Si vous êtes conscient de cela et que vous êtes inquiet, mais que dans la réalité vous ne les contrôlez pas vraiment ni ne les supprimez, alors en fait vous vous êtes juste arrêté au stade de constater et ressentir ce genre d'activité mentale, mais vous n'avez pas agi pour supprimer cela. Autrement dit, vous y avez seulement pensé, mais vous n'avez pas cultivé et mis en pratique. Une autre situation, c'est quand on dit : « J'ai cultivé de tout mon cœur et j’ai aussi mis cela en pratique, pourtant cela arrive encore. » Cela arrive parce que les choses qui se sont développées sur une longue période de temps ont été séparées en couches par des facteurs qui ont été compressés ici par des êtres de l'ancien univers. Alors chaque fois qu'on passe à travers une couche, cette couche est éliminée, puis une autre couche est traversée et éliminée et une autre couche est traversée et éliminée. De cette manière, cela devient de plus en plus faible et il y en aura de moins en moins. Elles ne partiront pas toutes d’un seul coup, c'est ce qui vous amène à avoir ce genre de manifestation. Cela s'applique aussi à d'autres attachements humains, ils se manifestent aussi de cette façon.

Un disciple demande : Maître, pourriez-vous m'expliquer la différence entre être dans l'état où le cœur est imperturbable et être dans un état d'indifférence, que certains disciples manifestent dans leurs comportements ?

Le Maître : Dans la cultivation et la pratique, différents états peuvent se manifester et parfois il vous est très difficile de les distinguer. Mais en général, l'état d'un esprit très calme est tel qu'il est toujours serein face à des interférences, il n'est pas affecté par les émotions humaines ordinaires comme être excité ou se sentir  injustement traité, etc. Il est très calme et  n'affectera pas ce que les disciples de Dafa doivent faire. Il y a assurément une différence entre cela et l'état de se sentir désarmé, sans rien vouloir faire et devenir indifférent après en avoir trop vu.

Un disciple demande : Certains élèves de notre région ont investi dans l'immobilier ces derniers temps, et ils l'ont fait avec de bonnes intentions. Mais je me suis sans cesse senti mal à l'aise avec ça, inquiet qu'acheter un bien immobilier maintenant et attendre que les prix montent avant de vendre, ce soit pareil aux jeux d'argent.

Le Maître : Ce n'est pas si grave. Faire des affaires, c'est simplement faire des affaires, disciples de Dafa, vous n'avez qu'à bien agir, c'est tout. En parlant des jeux d'argent, j'aimerais vous parler de la spéculation en bourse. Disons que j'achète un certain nombre d'actions ou que j'investis une certaine somme dans une compagnie. Prendre des actions dans une compagnie, c'est simplement une forme normale d'investissement. Chaque mois, cela génère un certain profit sans avoir investi pour spéculer sur la fluctuation des prix. Ce n'est pas comme la spéculation boursière dont j'ai parlé avant. J'ai parlé de « spéculer » en bourse, vous devez tous vous souvenir de cela, c'est « spéculer » en bourse, cela veut dire que vous regardez la fluctuation des prix chaque jour et que votre cœur est tiré en haut ou en bas en accompagnant les prix. (Le public rit) Comment pourriez-vous cultiver et pratiquer alors ? Vous ne pourriez pas. Comment pourriez-vous cultiver et pratiquer avec le cœur complètement fixé sur vos actions ? Votre attachement deviendrait tellement fort que vous deviendriez encore plus ordinaire que les gens ordinaires. Serait-ce encore un pratiquant ? Vous ne pourriez absolument plus cultiver et pratiquer, c'est ce dont je parlais. Si tout le monde avait une action dans une compagnie et que vous n'aviez rien à faire d'autre que recevoir l'argent chaque mois et que vous passiez tout votre temps à faire ce que les disciples de Dafa doivent faire pour valider la Loi, je serais ravi ! (Applaudissements) Ce n'est pas la spéculation en bourse dont je parlais. Ce que je viens de dire vaut aussi pour les investissements immobiliers. Si vous avez une occasion, alors allez-y, il n'y a aucun problème. Bien sûr, vous devez attendre que les prix aient monté pour vendre. Pourtant, parfois ce n'est pas sûr que vous puissiez saisir le bon moment. Qu'allez-vous faire si ça ne marche pas ? Ce sont des affaires de gens ordinaires. Il s'agit de comment vous pouvez bien équilibrer les deux, c'est un travail dans la société humaine et le travail ce n'est pas la cultivation et la pratique, mais votre cultivation et pratique peut se refléter dans votre travail.

Un disciple demande : Maître, veuillez nous parler du lien entre les différents désastres naturels qui se produisent dans le monde d'aujourd'hui et les progrès de la rectification de la loi.

Le Maître : Parler de ces questions, c'est très délicat pour la société des gens ordinaires, alors c'est mieux que je n'en parle pas, il n'y en aurait aucun bienfait. Regardez tous, la société d'aujourd'hui est compliquée, le cœur et l'esprit des gens sont devenus tellement mauvais, la moralité et le comportement de l'humanité sont tellement mauvais, comment pourrait-il ne pas y avoir de désastre ? C'est sûr qu'il va y avoir des désastres, mais ils ne seront pas forcément dirigés sur les péchés commis contre les disciples de Dafa, car le karma de l'humanité en lui-même devient de plus en plus grand. Naturellement, il y a aussi des éléments en lien avec l'attitude des gens envers Dafa. D'ailleurs, les régions où les désastres ont eu lieu sont des endroits où il n'y a pas de disciples de Dafa et en Chine, c'est arrivé dans des régions où la persécution des disciples de Dafa est forte.

Un disciple demande : J'aimerais demander comment les médias conduits par les élèves à l'ouest des États-Unis devraient valider la Loi et jouer un plus grand rôle ?

Le Maître : Cette question est trop vague. Disciples de Dafa : Faites bien ce que vous devez faire. Chaque élève impliqué a la capacité de bien agir en étant actif dans ce qu'il doit faire ; entre-temps, il est vital de bien se coordonner pour produire un effet plus grand et avoir de meilleurs résultats. Vos médias auront réussi quand ils pourront réellement jouer un rôle-clé dans le salut des êtres.

Un disciple : Les disciples de Taiwan envoient leurs salutations au Maître.

Le Maître : Merci à tous. (Applaudissements)

Un disciple demande : Les disciples de Dafa au sud de Taïwan préparent le Gala du Nouvel An 2006 de New Tang Dynasty, qui a provoqué un grand intérêt de la part du public taiwanais pour NTDTV. Puis-je demander au Maître si la création de NTDTV à Taiwan est un arrangement des divinités ? Et puis, j'aimerais demander au Maître de parler du principe céleste de la perte du PCC dans l'incident d'Eutelsat.

Le Maître : Tout cela, ce sont les affaires de New Tang Dynasty, cela n'a pas d'implication plus large. Ces choses sont excellentes. Comme la Loi a atteint cet état, je peux vous dire qu'à côté du Maître et des disciples de Dafa, il y a beaucoup de divinités droites et sans arrêt des divinités se tournent du bon côté, cela signifie qu'elles ont changé et qu'elles auront maintenant une attitude positive envers la rectification de la loi et les disciples de Dafa. Elles veulent revenir résolument sur leurs erreurs et aider à jouer un rôle positif, cela va sans cesse apporter des résultats positifs.

L'incident d'Eutelsat est terminé depuis longtemps, je n'en parlerai donc plus. Une chose est sûre concernant le PCC malveillant, peu importe comment le PCC malveillant agit pour persécuter le Falun Gong, dès qu'il fait quelque chose, cette chose va tourner immédiatement en scandale ou en échec. Cela a été fixé catégoriquement par les divinités. (Applaudissements) Car l'histoire ne se déroule pas pour lui, les forces anciennes le laissent jouer un rôle seulement pour tester les élèves, l'histoire d'aujourd'hui a été créée spécifiquement pour la rectification de la loi et elle se déroule pour les disciples de Dafa.

Un disciple : Est-ce que ça va de prendre la vente de publicité pour The Epoch Times comme un métier ?

Le Maître : Si vous pouvez réellement vivre de la vente de publicité, alors allez-y et faites-le. C'est aussi un métier et il n'y a pas de problème. Car le média créé par les élèves de The Epoch Times,  n'est pas en soi la cultivation et pratique, c'est un travail normal dans la société. C'est le même principe pour les sociétés que vous gérez. Que vous gériez la société de quelqu'un d'autre, que vous travailliez dans la société de quelqu'un d'autre ou que vous travailliez dans votre propre société, n'est-ce pas la même chose ? Voilà le principe. Toutefois, votre état de cultivation et pratique sera reflété dans le travail. De plus, le média que vous gérez a été créé par les disciples de Dafa pour valider la Loi, donc bien sûr c'est particulièrement une bonne chose. Si vous obtenez des publicités pour le journal afin qu'il continue à être publié, alors n'êtes-vous pas en train de faire votre part de validation de la Loi par les disciples de Dafa ? Certaines personnes disent : « En clarifiant la vérité, je peux sauver directement les gens. Aujourd'hui j'ai fait comprendre à une personne la vraie situation en lui clarifiant la vérité. Je suis tellement heureux que cette personne soit sauvée. » Et bien, en réalité, vous avez aussi une part dans le rôle que ce média joue dans le salut des êtres. Disons que cent personnes sont impliquées dans ce travail de média, alors si le média a sauvé cent personnes en un jour, c'est sûr qu'il y en a une qui est sauvée par vous. Les journaux sont distribués chaque jour, il y a ainsi à coup sûr plus de cent personnes sauvées, n'est-ce pas ? Alors, n'avez-vous pas sauvé une personne chaque jour ? C'est assurément ce principe qui s'applique ici, car vous avez travaillé ensemble pour maintenir la parution de ce journal, ce qui signifie que vous clarifiez la vérité ensemble.

Un disciple : Certains activistes démocratiques en dehors de Chine continentale m'ont spécifiquement demandé de transmettre leurs salutations au vénérable Maître.

Le Maître : Alors je les remercie. (Applaudissements)

Un disciple : Ils ont exprimé leur admiration pour Dafa et les disciples de Dafa.

Le Maître : C'est vrai, les êtres..., peu importe ce que vous faites aujourd'hui, n'êtes-vous pas tous venus pour la Loi en réalité ?

Un disciple demande : Je sens que les forces anciennes ont arrangé un grand nombre d'éléments très mauvais dans une certaine université et parfois je ressens que les choses sont vraiment difficiles. Est-ce parce que je n'ai pas bien cultivé, ou est-ce peut-être simplement une impression ?

Le Maître : Ce n'est pas nécessairement toujours le cas. Laissons de côté pour le moment les forces anciennes. La société humaine à laquelle vous êtes confronté a atteint l'état d'aujourd'hui après avoir traversé un processus compliqué au cours de l'histoire. La manière de penser est compliquée, l'état de la société est compliqué et un grand nombre de choses - y compris la droiture et la perversité, le bien et le mal - sont tous mélangés ensemble. Face à ce genre de société et de personnes, les disciples de Dafa doivent se cultiver et sauver les êtres, en effet il n'y a que des difficultés qui se manifestent devant vous. C'est ce que vous voyez aujourd'hui.

Un disciple demande : Est-ce que les milieux industriels et des affaires aux États-Unis sont encore restreints par les facteurs des forces anciennes ?


Le Maître : Je sais à quoi vous faites référence, vous parlez du fait qu'ils se rendent en Chine et continuent d'investir et de transfuser continuellement  le PCC pervers. J'aimerais vous dire à tous que le Maître n'est pas contre le fait que la nation chinoise devienne riche et puissante, j'espère que les gens là-bas deviennent aisés et j'espère que les gens là-bas deviennent plus civilisés. Je suis contre le fait que les forces anciennes envoient de grandes sommes d'argent là-bas durant la persécution du Falun Gong et que la perversité utilise cet argent pour persécuter les disciples de Dafa. Ce à quoi je m’oppose, c’est le moment où cela se fait. À l'époque où j'ai commencé à transmettre la Loi, j'avais décidé que la Chine devrait devenir prospère. Durant les années où j'ai transmis la Loi, les forces anciennes ont fait obstacle pour tout bloquer. Au début de la persécution de Dafa, elles ont commencé à envoyer de l'argent en grande quantité là-bas. Comme je ne reconnais pas ce qu'elles font, elles m'ont dit : « N'est-ce pas vous qui vouliez qu'elle devienne riche ? » Elles profitent des lacunes de la rectification de la loi et en réalité, elles font ce qu'elles veulent.  Même ainsi, les disciples de Dafa ont réussi à passer. Tous les facteurs positifs sont en train de jouer un rôle décisif et les trucs de la perversité ne marchent plus. Réfléchissez tous. Le parti pervers est sur le point de s'effondrer et si l'économie de la Chine s'effondrait en même temps, n'est-ce pas elles qui seraient en train de faire du mal une fois de plus ? Elles seraient encore en train de profiter des lacunes, n'est ce pas ? C'est ce qu'elles sont en train de faire. Cependant, ne vous inquiétez pas de cela maintenant. Lorsque le parti pervers s’évapora, les Chinois vont continuer d'exister.

Un disciple demande : Comment est-ce que nos médias anglais et chinois peuvent bien coopérer ensemble ?


Le Maître : Nos médias chinois ont été opérationnels depuis très longtemps maintenant, ainsi les médias en anglais et dans d'autres langues peuvent s'appuyer sur leur expérience. En réalité, les médias en anglais commencent à déployer leur effet maintenant. Actuellement la situation du journal est très bonne, il y a bien sûr des difficultés, mais petit à petit ça va de mieux en mieux. C'est très important d'avoir une bonne coopération. Les élèves qui livrent les journaux peuvent livrer les deux versions en même temps. Un autre exemple est de partager toutes les sources d'information des disciples de Dafa. Ce sont deux exemples de très bonnes formes de coopération. Dans d'autres domaines vous devez aussi encore mieux coopérer et vous coordonner encore mieux.

Un disciple demande : Parmi les gens ordinaires, il y en a qui ont réalisé que propager à grande échelle les Neuf Commentaires peut désintégrer le PCC, mais à ce jour le nombre de personnes qui démissionnent du parti ne dépasse  pas encore les 20'000 par jour. Que devraient faire les disciples de Dafa pour augmenter cela ? Comment pouvons-nous obtenir un effet boule de neige en ce qui concerne les démissions du parti ?


Le Maître : Je ne pense pas que ça va être toujours comme ça. Au fur et à mesure que nos propres problèmes seront résolus et que l'effet des Neuf Commentaires sera amplifié, il y aura des changements. En réalité, la perversité et les individus mauvais ont déjà perdu confiance. Le PCC est quelque chose de pourri sur le point d'être flanqué dehors de la  Chine – le coup de pied est déjà donné – il a été déraciné et il est sur sa trajectoire de sortie. Tout est en train de changer en même temps que la situation.

Un disciple demande : Comment pouvons-nous faire réaliser à tous les élèves l'importance de la diffusion de Sound of Hope vers la Chine ?


Le Maître : Le PCC pervers considère Sound of Hope, New Tang Dynasty et The Epoch Times comme son plus gros souci. C'est pour cela qu'il dit que le Falun Gong possède trois « grands médias ». Il fait référence à Sound of Hope, New Tang Dynasty et The Epoch Times. On peut dire que la perversité a terriblement peur du Falun Gong, oui, elle n'a pas peur des États-Unis et encore moins de l'Europe, elle craint le Falun Gong, parce que le Falun Gong sait clairement ce qu'il fait et sait très bien comment le désintégrer. (Applaudissements) Si la persécution ne s'arrête pas, on va continuer jusqu'à sa désintégration. En réalité tous les Chinois savent comment existe le PCC malveillant et quelle est la façon de penser des chefs du parti exploités par la perversité, mais les gens qui vivent dans la société occidentale et qui ont une façon de penser normale ne sont pas conscients de ces choses. Ils n'ont même aucune idée de ce qu'est la culture du parti pervers. C'est pour cela que je dis que si un jour le parti pervers disparaît soudain de Chine ou s'effondre, les gouvernements des autres pays ne sauront même pas comment il s'est écroulé. Pour découvrir ce qu'est le PCC pervers, vous devez d'abord connaître sa façon de réfléchir aux problèmes, comment il pense et comment il ment. Si vous ne savez même pas ces choses essentielles, tous les renseignements que vous avez seront faux.

Un disciple demande : Maître, pourriez-vous parler aux élèves qui travaillent pour The Epoch Times en anglais et nous dire comment faire encore mieux.

 
Le Maître : Quoique vous fassiez,  vous serez confrontés au début à la pression et à des manques dans les trois domaines qui sont les ressources humaines, les ressources matérielles et les ressources financières. Cependant, vous êtes des disciples de Dafa après tout et vous avez accompli des choses que les gens ordinaires ne pourraient pas accomplir. Comme vous avez déjà commencé, j'ai aussi confiance que vous pourrez mener à bien le projet, c'est sûr et certain. Quant à comment faire mieux, vous devez faire des recherches ensemble et frayer votre propre chemin. J'attends de bonnes nouvelles de votre part. (Applaudissements)

Un disciple demande : Depuis que The Epoch Times est devenu la plate-forme et l'initiateur/divulgateur des Neuf Commentaires, j'ai ressenti encore plus profondément l'immense importance de bien gérer les médias. Avec une base opérationnelle plus forte, The Epoch Times aura une voix plus forte. Aujourd'hui lorsque j'ai entendu le Maître parler du fait qu'il y a différentes formes de cultivation et pratique, j'ai ressenti que l'élévation de nos compétences professionnelles est connectée à l'élévation dans la cultivation et pratique. Cela s'applique à écrire des informations, à la mise en page, gérer la comptabilité, etc. Puis-je demander au Maître de nous donner plus de conseil sur la manière de gérer notre média et de mieux le faire ?


Le Maître : Comme je viens de dire, si vous voulez vous améliorer, vous devez bien coopérer et vous cordonner, pour chaque tâche vous devez prendre sérieusement vos responsabilités et ensemble mettre en valeur votre média. Si vous arrivez tous à bien faire, votre média sera assurément bien géré et il aura un plus grand effet pour sauver les êtres. Quel que soit le nombre de gens qu’il sauvera, vous en aurez une part, parce que c'est votre bouche à tous, c'est le porte-parole de chacun impliqué dans le journal.

Un disciple : Salutations au Maître au nom des disciples de Dafa de la province de Yunnan en Chine continentale !


Le Maître : Merci (Applaudissements)

Un disciple demande : Je suis impliqué dans un projet de média et je vois souvent que nous manquons de ressources, comme des imperfections dans nos statuts ou un manque de fonds et une incapacité à échanger avec plus d'élèves afin que plus de personnes participent. Nous restons au niveau de l'atelier artisanal. Comment pouvons-nous dépasser cela ?


Le Maître : C'est effectivement la situation à laquelle vous faites face actuellement. Si vous avez de fortes pensées droites, que vous coopérez et vous coordonnez bien et que vous marchez sur votre chemin avec droiture, tout s'améliorera. Ce que les élèves en Chine continentale ont en face d'eux est bien plus rude. Leurs sites de production de documents sont principalement au niveau familial et ils se répandent partout comme des fleurs. C'est à dire que chacun suit son propre chemin. Chaque personne ou bien chacun dans un petit cadre se coordonne, ils font tous ainsi. N'ai-je pas dit auparavant qu’en terme de forme de cultivation et pratique, la Grande Voie est sans forme ? Y compris ce qu'ils font pour clarifier la vérité. Ce n'est pas comme dans une situation où tout le monde va faire une chose et agit sous la baguette d'un responsable de groupe, pas du tout. Chacun doit prendre l'initiative et marcher sur son propre chemin, sauf dans des circonstances particulières où vous devez travailler les uns avec les autres avec le responsable de groupe qui coordonne et centralise. Si chaque chose était centralisée et faite tout le monde ensemble, si chaque chose était décidée par le responsable de groupe et que chacun le suivait et faisait la même chose que lui, alors ce  responsable aurait réussi sa cultivation et vous ne seriez que de simples êtres dans son monde. Je ne veux pas de cela pour vous. Je veux que chaque disciple de Dafa devienne un roi. Chacun a son propre chemin à frayer et chacun est là pour valider et atteindre son propre rang du fruit indépendant. (Applaudissements)


Ayant dit cela, je veux vous rappeler à tous, si le Maître a dit que vous deviez tous marcher sur votre propre chemin, cela ne signifie pas que vous ne deviez plus écouter personne. Lorsqu'une coordination générale est nécessaire, vous devez bien coopérer. Ainsi, les personnes en charge des différentes régions doivent jouer leurs rôles avec l'esprit clair et avec rationalité. Chaque fois que c'est nécessaire, vous devez tous bien travailler ensemble et bien coopérer avec les coordinateurs.

Un disciple demande : Je travaille dans un restaurant et passe généralement peu de temps à clarifier la vérité. C'est seulement le week-end que je vais à la pratique et que j'aide pour The Epoch Times. Suis-je considéré comme un disciple de cultivation authentique ?


Le Maître : Si d'ordinaire vous pouvez utiliser les conditions de votre travail, ou bien lorsque vous êtes en contact avec des gens vous vous souvenez de clarifier la vérité et de sauver les êtres et que vous faites ce qu'un disciple de Dafa doit faire, que vous étudiez la Loi comme d'habitude et que vous faites toutes les trois choses, alors vous êtes un disciple de Dafa. (Applaudissements)

Un disciple demande : Récemment plusieurs élèves âgés dans la région de la Baie (de San Francisco) sont décédés l'un après l'autre, ils n'ont pas réussi à aller jusqu'au bout. Qu'en est-il de leur position de retour ?


Le Maître : J'ai en fait déjà parlé de cela très tôt dans « Zhuan Falun ». Bien que certains élèves ne soient pas diligents, ils n'auront pas étudié Dafa pour rien et ils n'auront pas travaillé pour Dafa pour rien. Autant ils ont fait, autant ils recevront. À part ceux qui quittent Dafa, surtout ceux qui quittent Dafa jusqu'à leur mort alors que Dafa est persécuté, s'ils meurent, cela ne s'applique pas à eux. Il n'y a pas d'espoir dans ce cas.

Un disciple demande : Je ressens lorsqu'on parle des Neuf Commentaires et du phénomène des démissions du parti, qu'on rencontre plus de difficultés par rapport à avant quand je clarifiais la vérité de Dafa. J'ai souvent peur de parler de ces deux choses en même temps. Je ne sais pas où je suis bloqué.

 
Le Maître : Vous êtes bloqué à cause de votre propre compréhension. Vous n'avez pas vous-mêmes compris pourquoi faire les Neuf Commentaires ou du moins vous n'en avez pas une compréhension claire. (Le Maître rit) Pourquoi est-ce que les disciples de Dafa doivent distribuer les Neuf Commentaires ? Vous pensez : « Je parle des Neuf Commentaires, cela revient à s'impliquer dans la politique et lorsque je parle d'autres faits de la persécution de Dafa, cela revient à parler en lien avec Dafa. » En réalité, avant, lorsque vous vous opposiez à la persécution et parliez de la vérité de Dafa, n'y avait-il pas aussi un grand nombre de personnes qui disaient que vous faisiez de la politique ? Le but que vous distribuiez les Neuf Commentaires est de dénoncer et de mettre un terme à la persécution du parti pervers, le but n'est pas de le renverser. Aussi longtemps que la persécution continue, les disciples de Dafa continueront de distribuer les Neuf Commentaires, jusqu'à ce que finalement le PCC pervers se désintègre et que la persécution s'arrête. N'avez-vous pas la raison de votre côté et n'êtes-vous pas sûr de votre bon droit ?

Un disciple : Les disciples de Dafa de Shanghai envoient leurs salutations au Maître.


Le Maître : Merci à vous tous. (Applaudissements) Lorsque les disciples de Dafa de Shanghai envoient leurs salutations au Maître, le chef des démons croupissant dans son antre à Shanghai devient terrifié.

Un disciple demande : Les disciples de Dafa ne comprennent pas grand chose à la façon dont les sociétés dépensent de l'argent en publicité. Cela donne-t-il à la perversité un argument pour bloquer nos ressources financières ?


Le Maître : Non, ce n'est pas le cas. Je vais vous dire, The Epoch Times est déjà un média très influent aux États-Unis. Tout le monde, et en particulier les Chinois, ont envie de connaître The Epoch Times et de connaître les nouvelles qui sont dedans. Bien sûr, pendant ce processus il y a des personnes qui résistent, mais en même temps que nous clarifions davantage la vérité et que nous le faisons plus profondément, beaucoup de personnes changent. Le média qu'est The Epoch Times est devenu le seul grand journal multinational qui couvre le globe entier. C'est déjà le cas.

Un disciple demande : Je ressens de plus en plus qu'il n'y a pas assez de temps. Maître vénérable, comment pouvons-nous gérer cela en utilisant la pensée droite ? Pouvons-nous émettre la pensée droite pour prolonger le temps ? (Le public rit)


Le Maître : C'est difficile à faire et vous n'en êtes pas encore capable. Plus la rectification de la loi avance vite, plus le temps s'écoule vite. Autrement dit, plus la rectification de la loi avance vite, plus la vitesse de rotation des corps céleste est rapide, la vitesse de rotation de tout l'univers est en accélération. Donc cela se passe sur une échelle gigantesque. Mais peu importe, car la rectification de la loi a déjà considéré ce point, disciples de Dafa, vous n'avez qu'à agir de votre mieux. C'est vrai que vous allez ressentir que le temps est très court. Parfois vous vous levez le matin, vous  vous affairez pour faire quelque chose et la nuit tombe. Vous vous étonnez : « Comment se fait-il que le temps soit si court ? » C'est vrai. Les êtres humains n'ont pas la capacité de suivre, parce que la rectification de la loi se passe à une vitesse très rapide. Beaucoup d'entre nous se souviennent que dans le passé, nous avions toujours l’impression que la journée était très longue. Lorsque j'étais petit, j'entendais souvent dire : « Comment se fait-il qu'il ne fasse pas encore nuit ? » Les gens étaient fatigués après avoir travaillé toute la journée et ressentaient que la journée était très longue et qu'ils avaient travaillé tout le temps. Maintenant c'est différent. De nos jours, les gens disent qu'il fait nuit avant qu'ils n’aient pu faire quoi que ce soit. C'est la plus grande différence que les êtres humains peuvent ressentir.

Un disciple : J'ai obtenu la Loi en 1998 et c'est la première fois que je pose au Maître une question à une conférence de Loi. Maître, j'ai fait pas mal de choses au cours des dernières années, toutefois j'ai l'impression que je n'ai pas grand chose à dire lorsque tout le monde partage ses expériences. Est-ce parce que je n'ai pas étudié suffisamment bien la Loi et que ma pensée droite n'est pas assez forte ?


Le Maître : C'est peut-être une question de caractère. Si vous n'arrivez pas à vous exprimer, alors écoutez davantage, regardez s'il y a un écart entre vous et les autres et comparez un peu. Partager les uns avec les autres donne un environnement où les disciples de Dafa avancent et s'améliorent ensemble. C'est le moment où vous cultivez et pratiquez dans ce monde humain, c'est dans cet environnement que les disciples de Dafa se réunissent, c'est un environnement de cultivation et pratique. La plupart du temps vous êtes dans la société des gens ordinaires, vous cultivez et pratiquez dans le monde humain sans quitter le monde profane. Donc ce peu de temps pour les disciples de Dafa est très précieux et rare.

Un disciple demande : La soumission d’articles sur Internet est bloquée par la perversité, elle contrôle les sites Internet, pouvons-nous installer un autre site Internet aux États-Unis ? Maître, donnez-nous s'il vous plaît quelques indications, surtout pour la traduction d'articles sur les Neuf Commentaires dans d'autres langues.


Le Maître : Oui, bien sûr que vous pouvez. Vous devriez chercher des moyens de résoudre ce problème. Il y a beaucoup de sites aujourd'hui et il y en a aussi pas mal gérés par les disciples de Dafa. Ils sont tous en train de jouer un rôle.

Un disciple demande : Après la publication des Neuf Commentaires, j'ai fait de mon mieux pour les distribuer. À cette période, ma femme m'a causé un grand nombre de tribulations. J'ai chuté et du karma de maladie plutôt grave est apparu. Maintenant j'ai occasionnellement des rechutes graves et je trouve vraiment difficile d'endurer la tribulation créée par les démons que ma femme m'a apportée. Je souhaite dépasser cette épreuve le plus rapidement possible.


Le Maître : Traitez tout ce à quoi vous faites face comme un pratiquant et vous serez capable de tout dépasser. (Applaudissements) Vous devriez vous demander : « Si une divinité faisait face à ce problème, comment réagirait-elle ? » Lorsque vous n'arrivez pas à le surmonter, c'est à cela que vous devriez penser. Essayez de le surmonter et de le traiter de cette façon et vous verrez.

Un disciple demande : Est-ce que les élèves occidentaux qui vivent aux États-Unis doivent quitter le parti ?

 
Le Maître : Ce n'est pas important. Bien sûr, un grand nombre d'élèves démissionnent, comme ceux des anciens pays d'Europe de l'Est. Puisque maintenant ce sont des disciples de Dafa, le fait qu'ils démissionnent ou non n'est pas un fait important en soit, mais l'impact psychologique de leur démission est très grand sur le PCC pervers.

Un disciple demande : Vous venez de dire de ne pas parler à un niveau trop élevé durant la clarification de la vérité. Cela signifie-t-il que les reportages de nos médias devraient éviter d'utiliser des phrases telles que « le spectre pervers du communisme » et « les divinités veulent éliminer le PCC » ?


Le Maître : Ce n'est pas un problème, ces choses ne sont pas élevées. Le « spectre pervers du communisme » n'est pas élevé. J'ai déjà dévoilé ce problème et j'ai graduellement donné une explication claire à ce sujet. Les Neuf Commentaires le mentionnent aussi. « Les divinités veulent éliminer le PCC » est aussi vrai et réel. Lorsque vous en parlez, les gens sont capables de le sentir, ils ont un côté conscient. Ce que je voulais dire, c'est que les choses de la cultivation et pratique, si vous en parlez à un niveau trop élevé, les gens ne pourront pas l’accepter, car les principes de cultivation et pratique sont à l'inverse des principes de l'être humain. Les êtres humains pensent que vivre dans le confort est une bonne chose, les pratiquants pensent que l'inconfort est une bonne chose pour leur élévation, n'est-ce pas un principe droit dans ce principe inversé ?

Un disciple demande : Comment connaître notre grand serment historique ? Lorsque je lis « Zhuan Falun » et que j'étudie la Loi, je peux m'en souvenir, mais une fois que je fais autre chose et que je redeviens une personne ordinaire, j'oublie.


Le Maître : Lorsque vous devenez une personne ordinaire, bien sûr vous n'êtes pas supposé connaître la Loi. Vous devriez dire plutôt qu'une fois que vous êtes en contact avec la société ordinaire, vous oubliez que vous êtes un pratiquant. C'est probablement dû à un manque de pensée droite. Quant au grand serment que vous avez fait dans l'histoire, vous n'avez pas besoin de le savoir clairement, vous n'avez pas besoin de vous en préoccuper. Aujourd'hui vous êtes quelqu'un qui a obtenu la Loi et en tant que pratiquant, vous devriez simplement faire ce qui est demandé aux pratiquants. Ce n'est pas grave si vous ne pouvez pas vous souvenir de la Loi que vous avez étudiée. Si vous ne vous en souvenez pas après la première lecture et que vous ne vous en souvenez pas encore après la deuxième, alors mettez votre cœur dans l'étude et vous parviendrez assurément à briser cette situation. Si vous donnez vraiment le meilleur de vous-même et ne parvenez toujours pas à vous en souvenir, alors c'est une épreuve qui a été placée devant vous. Si tel n’est pas le cas, et que vous ne vous en souvenez pas parce que vous n’y avez pas mis tout votre cœur, alors c’est plutôt la question d’être diligent.

Un disciple demande : Les disciples de Dafa de Shenyang saluent le Maître ! (Le Maître : Merci à vous.) Vous avez dit dans « Zhuan Falun » que vous protégerez chaque disciple jusqu'à ce qu'il soit capable de se protéger lui-même, mais de nombreux disciples ne sont pas arrivés au bout du chemin arrangé par le Maître, ils sont morts sous la persécution de la perversité, alors ceux qui sont morts n'ont-ils pas cultivé pour rien ?

Le Maître : Si les disciples de Dafa peuvent tous agir avec la pensée droite et un comportement droit, s'ils peuvent en toutes circonstances considérer les choses avec la pensée droite, si chaque disciple de Dafa face à la persécution ne génère pas l'esprit de peur, voyons qui osera vous persécuter ! Si une personne se trouve totalement dans la Loi, personne ne peut la toucher, dans ce cas ne possède-t-elle pas la capacité de se protéger elle-même ? En réalité, s’agissant des anciens élèves d'avant la persécution, je vous ai tous poussés jusqu'à vos positions, même pour les nouveaux élèves qui sont venus après, si vous pouvez agir avec la pensée droite et un comportement droit, vous êtes tout à fait capables de vous protéger vous-mêmes. Seulement il y a des élèves qui n'ont toujours pas une pensée droite, ils possèdent déjà tout, mais au cours de la persécution ils utilisent quand même la pensée humaine pour considérer les problèmes, en plus leurs attachements sont nombreux, que voulez-vous que le Maître fasse ? Est-ce que je dois prendre sur moi tout ce que vous devez faire dans la validation de la Loi ? Dans ce cas est-ce vous qui êtes en train de vous cultiver ou bien le Maître ? Je le répète encore une fois : « Pendant la persécution le Maître protège les disciples de Dafa, mais pas l'homme ordinaire. »

Ces problèmes j'en ai déjà maintes fois parlé clairement dans de nombreux enseignements de la Loi. Si vous êtes un élève sortant de Chine continentale, lisez les enseignements de la Loi de ces dernières années, car ça va prendre beaucoup de temps si j'en parle en détail, de nombreuses choses sont très compliquées, les facteurs propres au passé de la personne, les facteurs arrangés par les forces anciennes, tout est relié.

Jadis, je vous ai dit en plaisantant, que tous les personnages célèbres dans l'histoire étaient des disciples de Dafa, alors les disciples de Dafa étaient vraiment contents : « Oh, nous avons tous été des personnages célèbres dans l'histoire. » Mais dans l'histoire de nombreux personnages célèbres ont aussi beaucoup tué, certains disciples de Dafa étaient des bandits dans l'histoire, ils ont même commis des meurtres et des incendies criminels. Bien entendu, en tant que disciples de Dafa, aujourd'hui vous cultivez et pratiquez, le Maître peut harmoniser et résoudre tout cela de manière bienveillante, tout peut être résolu. Cependant la cultivation et la pratique sont sérieuses, le Maître peut résoudre tout cela de façon bienveillante, il vous aide à rembourser beaucoup de vos dettes karmiques, mais dans une affaire aussi importante, lorsqu'il s'agit d'une épreuve de vie et de mort, comment peut-il ne pas y avoir une exigence élevée envers les pratiquants ? Donc, pour des élèves qui n'avancent pas avec diligence il est très difficile de traverser. Avec une dette aussi conséquente, au moment crucial entre la vie et la mort, si vous n'avez pas la pensée droite et que vous vouliez traverser, cela est-il possible ? Pour certains élèves en Chine continentale au pire de la persécution, vous ne pouvez même pas vous considérer comme des disciples de Dafa, vous avez la tête remplie de pensées des gens ordinaires, sous la persécution vous vous attachez toujours à votre vie confortable de personnes ordinaires, dites-moi, comment pourrait-on vous considérer comme une divinité ? Que va-t-on faire pour les dettes contractées dans l'histoire ? Est-il possible de traverser l'épreuve de cette façon ? Donc, il existe de multiples raisons, des facteurs de tout genre, tout cela ne peut pas être mesuré avec l'esprit humain : « N'est-ce pas avoir cultivé pour rien après tant d'années de cultivation, s'il est mort comme ça sous la persécution ? » « Le Maître ne protège-t-il pas ses disciples de Dafa ? Qu'a-t-il fait pour le protéger ? » C'est vrai, je protège les disciples de Dafa, mais au moment où vous allez mourir, vous ne vous rappelez toujours pas que vous êtes un disciple de Dafa, vous avez oublié que vous m'aviez moi, votre Maître, vous avez pensé : « Je vais mourir, cette existence n'est-elle pas vaine ? Qui va s'occuper de mon enfant ? Et est-ce que ma femme va trouver un autre mari ? » Sous la plus sévère des persécutions, il ne crie pas « Maître », mais il crie « Maman, maman », il implore même le ciel et la terre ; lorsque j'ai tenté de stopper la persécution, les forces anciennes et les divinités dans l'univers m'ont toutes dit : « Vous devez maintenir un principe en rectifiant la loi, quelle loi êtes-vous en train de rectifier ? Allez-vous prendre des choses déviées et les considérer comme la Loi juste ? Celui-ci est-il votre disciple ? Regardez-le, est-ce qu'il vous reconnaît pour Maître ? » Plus la persécution est sévère, plus ses pensées humaines sont nombreuses. En revanche, il n'est pas devenu plus ferme pendant la persécution et sa pensée droite n'est pas devenue plus forte pour résister à la persécution. Dites-moi, que peut-on faire ? Jusqu'à ce qu'il soit persécuté à mort, il ne s'est toujours pas considéré comme un disciple de Dafa.

Heureusement, le Maître reconnaît tout ce que font les disciples de Dafa. Celui-là est mort sous la persécution, je reconnais qu'il a été persécuté à mort parce qu'il cultivait dans Dafa, même s'il n'a pas bien passé cette épreuve, je ne le laisserai pas cultiver pour rien, (applaudissements) c'est pourquoi je dis que ce qui attend les disciples de Dafa, quoi qu'il arrive, c'est l'avenir assurément le plus radieux et le meilleur. (Applaudissements) Même avec tout ce que vous avez subi pendant la persécution, c'est sans comparaison par rapport à ce que vous obtiendrez dans l'avenir. Il est vrai qu'il y a aussi de très bons élèves qui ont quitté ce monde sous la persécution, car les forces anciennes ont profité de leurs lacunes, il y en a aussi dans la région de la Baie de San Francisco, le Maître a le cœur vraiment affligé.

Bien entendu, si on en parle, les raisons sont multiples. Si un homme est capable d'agir comme une divinité, personne n'osera le persécuter à mort.

Un disciple demande : Pour soulager la souffrance des proches enfermés en prison à cause de leur pratique du Falun Gong, on offre des présents au chef de cellule, comment traiter ce problème ?

Le Maître : On ne peut pas dire que ce soit une grande erreur, mais vous devez faire de votre mieux pour agir avec droiture et bien agir. Si vous pouvez clarifier la vérité avec une très puissante pensée droite faisant que ce chef de cellule change son attitude, c'est bien mieux que de lui offrir des présents. Cela dit, pour faire ainsi dans un environnement pareil, avez-vous une pensée droite vraiment puissante ? Est-ce que vous pouvez avoir une pensée droite vraiment puissante sous la pression de la perversité ? C'est là une grande question. Il est vrai que c'est très difficile, mais si vous y réfléchissez dans un autre sens, l'histoire de l'humanité n'est-elle pas créée pour aujourd'hui ? Ce que les disciples de Dafa vont accomplir n'est-il pas justement pour sortir de tout cela ? Alors, si un être humain va devenir une divinité, ne doit-on pas justement traverser de cette façon ? (Applaudissements)

Un disciple : Je transmets au Maître les salutations de tous les disciples de Dafa dans la huitième brigade de la prison pour femmes de la province du Liaoning !

Le Maître : Merci à vous. À vous entendre, il semble que les disciples de Dafa appartiennent à la huitième brigade de telle ou telle prison ? Il vaut mieux dire «les disciples de Dafa persécutés par la huitième brigade de la prison ». Ce n'est pas notre « huitième brigade », les disciples de Dafa ne reconnaissent pas du tout ce qui est arrangé par les forces anciennes, encore moins la persécution du parti malveillant.

Le disciple demande : Le 5 juin de cette année, j'ai lu qu'elles, plusieurs dizaines de disciples de Dafa, ont écrit une déclaration collective : Cultiver résolument Dafa, suivre le Maître jusqu'au bout. Elles demandent au Maître d'avoir l'esprit tranquille.

Le Maître : Si on m'avait dit cette phrase il y a trois ou quatre ans, je n'aurais vraiment pas pu être tranquille, mais maintenant je suis tranquille. (Applaudissements) À l'époque, que les disciples de Dafa arrivent ou non à traverser cette persécution et combien de personnes arriveraient à la traverser, était quelque chose d'incertain. Bien que des divinités vous protègent et bien que le Maître veille sur vous, pendant la persécution est-ce que les disciples de Dafa arrivent à agir avec la pensée droite et un comportement droit comme des divinités ? Pouvoir traverser cela dépend de votre propre pensée droite résolue et de votre croyance ferme en Dafa. Le Maître peut supporter la souffrance pour vous, je peux même assumer vos douleurs à votre place, mais sous cette pression sévère votre cœur peut-il rester droit ? Vous considérez-vous comme une divinité ou comme un être humain ? Avez-vous suffisamment de pensée droite ? Cela dépend totalement de vous, cela dépend totalement de vous-même.

Un disciple demande : Je voudrais demander au Maître, la différence de niveaux entre les élèves a tendance à s'élargir, certains élèves se trouvent interférés à répétition par le karma de maladie sans pouvoir le franchir pendant une longue période. Comment pouvons-nous mieux nous élever ensemble ?

Le Maître : Ce problème j'en ai maintes fois parlé, en fait beaucoup d'élèves sont déjà clairs là-dessus. Lorsque les élèves ont un sérieux karma de maladie qui apparaît, cela ne peut qu’avoir deux objectifs. L'un est de leur faire connaître cette situation afin de voir comment les gens autour réagissent, pour voir comment vous réagissez, pour voir si vous êtes ébranlés, n'est-ce pas ainsi ? Si vous êtes tous affectés dans votre cœur : « Mais comment ? Lui qui cultive tellement bien, comment peut-il en arriver là ? » Les attachements surgissent, toutes les pensées humaines remontent à la surface. Certains pensent : « Même lui, il est devenu comme ça, alors moi, est-ce je serai capable d'aller jusqu'au bout ? » Toutes sortes de pensées humaines remontent à la surface. Alors, les forces anciennes vont dire : « Vous voyez, j'ai raison de faire cela, si je laisse apparaître un karma de maladie aussi grave, c'est justement pour tester s'ils réagissent avec la pensée droite ou avec la pensée humaine, nous avons raison d'agir ainsi, n'est-ce pas ? Vous voyez, les pensées humaines de vos disciples ne sont-elles pas toutes remontées à la surface ? Comme il y a tellement de pensées humaines qui remontent à la surface, nous devons agir en visant ces pensées humaines. » Donc elles amplifient le karma de maladie de cet élève, pour voir si vous, vous cultivez toujours.

Si vous arrivez à rester imperturbable à l'apparition de chaque problème, si chaque élève en tant que disciple de Dafa se dit : « Je vais l’aider si je le peux, rien ne peut me perturber ; si je ne peux pas l’aider concrètement, je vais quand même traiter ce problème avec la pensée droite et faire ce que je suis censé faire, sans y attacher un esprit humain, ni aggraver ce problème dans ma pensée, je mesure bien le rapport entre tout cela, je n'y accorde pas une très grande importance, je reste vraiment serein. » Dans ce cas, les forces anciennes voient qu'elles n'ont pas grand intérêt à faire ainsi, puisque l'esprit de ces personnes n'est pas affecté. Si ces personnes sont imperturbables, à quoi bon faire cela ? Alors, elles laissent tomber. Lui, il sortira de son karma de maladie. Voilà une des situations.

L’autre objectif vise cette personne elle-même. Qu'en est-il de la cultivation d'une personne chez qui se manifeste le karma de maladie ? Peut-elle traverser cette situation avec une pensée droite suffisamment puissante ? Peut-elle se considérer véritablement comme une divinité et n'accorder aucune attention à tout cela ? J'ai lu un reportage sur le site Minghui aujourd'hui, une élève a été battue jusqu'à avoir une fracture comminutive des jambes, on lui a plâtré les jambes sans remettre en place les os fracturés. Cette élève n'avait aucune pensée dans son esprit telle qu'elle allait devenir infirme, elle n'y a accordé aucune attention, et elle a juste étudié tous les jours la Loi en gardant en elle une pensée droite très forte, lorsqu'elle a pu se tenir assise, elle a commencé à pratiquer les exercices. Un médecin lui a dit qu'on lui avait mis les plâtres sans que ses os soient remis en place, que c'est l'hôpital de la prison qui avait fait ça. Elle, elle s'en fichait complètement : « Je veux faire le double lotus et je veux pratiquer. » Même avec une douleur insupportable elle a persisté, plus tard, elle n'avait plus de douleur dans les jambes en faisant le lotus et finalement elle a guéri, maintenant elle peut sauter, bondir comme si rien ne s'était passé, elle est comme une personne normale. (Applaudissements) Celui parmi vous qui peut agir ainsi est assuré que les forces anciennes n'oseront pas le toucher. Celui qui est capable d'agir ainsi arrivera assurément à traverser cette épreuve. Qu'est-ce que la pensée droite, c'est ça la pensée droite.

Un disciple demande : Des amis pratiquants disent que les Neuf Commentaires ont la puissance de la Loi, est-ce vrai ?

Le Maître : C'est vrai. Quant aux Neuf Commentaires, et bien vous savez tous que clarifier la vérité, sauver les êtres, disloquer les spectres pervers du parti malveillant, n'est-ce pas tout ce que les disciples de Dafa doivent faire pendant qu'ils valident la Loi et pendant que Dafa rectifie la loi ? Bien sûr qu'il y a la puissance de la Loi. Mais vous ne devez pas les étudier comme la Loi, (le public rit), il suffit de les lire comme un document pour comprendre ce qu'est le parti pervers. Cela dit pour certains élèves qui sont confus dans ce domaine, ce serait bénéfique de les lire davantage. Voilà.

Un disciple demande : Il y a des Chinois venant de Chine continentale qui soutiennent et ont de la sympathie pour le Falun Gong, mais ils ne sont pas très actifs pour se retirer du parti. Comment les aider plus efficacement, à part leur donner les Neuf Commentaires ?

Le Maître : Certains sont fichus. J'ai dit une phrase tout à l'heure, j'ai dit que si vous pouvez sauver la moitié des gens, ce sera déjà un très grand succès. C'est-à-dire qu'il y en a beaucoup que vous ne pouvez pas sauver, de nombreuses personnes ne peuvent plus être sauvées, c'est aussi la réalité ; mais il ne faut pas, à cause de ceux qui ne peuvent plus être sauvés, ne plus aller sauver les gens, vous devez quand même continuer. En plus, cette affaire n'est pas encore arrivée à son terme, on ne peut pas déjà tirer une conclusion, pour une vie, on ne sait pas encore si elle a encore une chance ou non. Suivant le changement de la situation globale, elle peut aussi avoir un changement. Actuellement, ce n'est qu'une manifestation dans le processus.

Un disciple demande : Votre disciple a des attachements, et les forces anciennes et les spectres pervers du parti pervers ont profité de mes lacunes, je suis à la traîne depuis un ou deux ans, les forces anciennes font que mes exercices n'ont pas d'effet sur moi, pendant tout ce temps j'ai tenu le coup. Je pense qu'en apprenant le Falun Gong, en faisant bien les trois choses que le Maître nous a données à faire et en suivant le Maître dans la rectification de la loi, je suis sûr que je vais pouvoir tenir bon.

Le Maître : Oui, c’est la juste façon de faire. La pensée droite ne doit pas rester au bout de vos lèvres, il faut avancer avec diligence en ayant la pensée droite et un comportement droit. Un ou deux ans à la traîne, ce n'est pas un petit moment, mais quoi qu'il en soit, la persécution n'est pas encore terminée, pour ceux qui ne sont pas sortis ou ceux qui n'ont pas suivi le processus de la rectification de la loi, maintenant c'est l'occasion, essayez de votre mieux de bien faire, voilà, surtout saisissez le temps.

Un disciple demande : Est-ce important pour les petits disciples de Dafa de lire les Neuf Commentaires ?

Le Maître : C'est quand même l'étude de la Loi qui est primordiale pour les petits disciples aux États-Unis, car ils n'ont pas subi l'empoisonnement du parti pervers. En Chine c'est différent, pour ceux qui sont en Chine continentale, c'est différent. Pour ceux qui sont aux États-Unis, il suffit qu'ils étudient davantage la Loi.

Un disciple demande : Certains disciples de Dafa attachent beaucoup d'importance aux techniques des gens ordinaires, je voudrais demander au Maître comment abandonner l'attachement aux techniques ?

Le Maître : Si c'est pour bien faire votre travail, je pense qu'il n'y a pas de problème. Si cela gène la validation de la Loi des disciples de Dafa, là vous aurez une perte plus grande que le profit. L'important, c'est de bien équilibrer ces choses, d'arriver à bien faire votre travail et qu'en même temps cela n'affecte pas ce que font les disciples de Dafa.

Un disciple demande : Dans la formule sacrée d'un exercice, il est dit « Jin hou fen shen (le Singe d'or divise son corps) », y a-t-il une signification profonde ? Est-ce pour indiquer aux disciples d'avoir la capacité de discerner la perversité cachée ? Des disciples de Guangzhou m'ont demandé de transmettre leurs salutations au Maître !

Le Maître : Merci à vous ! (Applaudissements) Rien dans Dafa n'est simple, tout a une connotation intérieure, tout peut être une indication ou un moyen permettant aux disciples de Dafa de comprendre la Loi à un niveau plus profond.

Un disciple demande : Beaucoup d'élèves ont récemment commencé à se lancer dans les affaires, je voudrais demander au Maître, s'il y a vraiment un besoin urgent de faire cela ? Comment équilibrer tout cela ?

Le Maître : Si vous avez des problèmes quant aux besoins de la vie normale et que vous les résolvez, en principe ça ne pose pas de problème. Mais quoi que vous fassiez, vous ne devez pas oublier que vous êtes un disciple de Dafa, que vous devez faire ce qu'un disciple de Dafa doit faire, en fait ce n'est pas quelque chose de compliqué.

Un disciple demande : J'aurais voulu enregistrer vos nouveaux jingwen et les écouter moi-même, est-ce que ça va ? Est-ce que je pourrais graver ces enregistrements sur un CD pour les faire écouter aux compagnons de cultivation ?

Le Maître : Non, ce n'est pas permis, même enregistrer pour vous-même, ce n'est pas permis. J'ai déjà parlé maintes fois à ce sujet, personne ne peut enregistrer à sa guise, encore moins pour une diffusion. C'est pourquoi après chacun de mes discours, je dois le mettre en livre, c'est dans cet objectif. Car si je parle dans un endroit, c'est ciblé pour les élèves de cet endroit, il n'y a pas un effet direct pour les autres régions. Une fois mis en livre, ce n'est plus pareil, c'est universel, donc, dans mon livre, je dois faire des révisions et des modifications. Quand le livre sort, les endroits qui sont modifiés, les endroits qui sont différents de la cassette ou de la vidéo enregistrée vont causer de la confusion dans la Loi. À ceux qui sèment la confusion dans la Loi : Toutes les divinités sont en train de regarder vos actes. Cela inclut l'enregistrement vidéo, vous devez tous remettre vos enregistrements au responsable de cette conférence tout à l'heure. Surtout ne faites pas ce genre de choses, il faut que vous y accordiez de l'importance ! Les gens ordinaires n'arrivent pas à semer la confusion dans la Loi. Je vous le dis c'est seulement quand les disciples de Dafa n'agissent pas bien que cela peut causer du tort. Certains disent : « J'ai l'enregistrement de l'Enseignement de la Loi du Maître dans tel endroit et personne d'autre ne l'a, il n'y a que moi qui ait l'enregistrement. » Il est très content de lui. C'est un état d'esprit très mauvais, c'est traiter un problème de cultivation et de pratique avec un cœur d'homme ordinaire, en réalité c'est causer de la confusion dans la Loi, c'est le signe précurseur qu'une personne est sur le point de causer de la confusion dans la Loi. Dès que cet enregistrement sort, c'est saboter la Loi, même si c'est un enseignement du Maître. Vous savez, avec la technique d'aujourd'hui, tout peut être truqué, on peut voler le ciel et changer le soleil, on peut couper un enregistrement et en coller un autre à la place, le parti pervers n'agit-il pas ainsi dans sa persécution du Falun Gong ? Pensez-vous que ce truc soit sûr ? Seuls ceux qui sont publiés officiellement sur le site Minghui et édités officiellement en livre peuvent être vérifiés, personne n'arrive à saboter cela. Même si les forces anciennes ne vous ont pas encore attaqué, au moment où vous arriverez à la dernière étape vers la plénitude parfaite, c'est sûr qu'elles vous bloqueront à cause de cette affaire, à ce moment-là il sera trop tard pour regretter.

Un disciple demande : Le dragon rouge que montre le PCC pervers dans des espaces inférieurs, porte-il l'image du dragon oriental ou occidental ?

Le Maître : C'est l'image du dragon oriental, mais parfois il y a aussi des représentations de l'image du dragon occidental, cela permet aux occidentaux de comprendre. C'est juste une question de culture, ça n'affecte pas l'essentiel.

Un disciple demande : Certains élèves se dévouent de tout leur cœur au travail de Dafa. Certains ont rencontré des dangers menaçant leur vie. C'est peut-être parce qu'ils ont négligé leur propre cultivation et pratique et qu'ils n'ont pas bien passé certains tests. Mais justement parce que ce sont encore des pratiquants, il est possible qu'ils n'arrivent pas à bien passer chaque épreuve. Pourquoi Dafa ne les protège-t-il pas ?

Le Maître : À entendre, il semble que vous êtes en train de demander pourquoi Dafa ne les protège pas. La situation de chacun est extrêmement compliquée, ce n'est pas seulement avec un petit peu de pensée droite que vous réussirez à franchir toutes les épreuves. Parfois il faut une pensée droite très forte pour les franchir, parfois il faut abandonner l'attachement à la vie pour les traverser. Qu'est-ce que la cultivation et pratique ? Il s'agit de parvenir à la divinité ! Si le Maître endosse tout pour vous, si lorsque vous rencontrez un danger il y a toujours Dafa qui vous protège, y a-t-il un parapluie au-dessus de votre tête qui vous protège ? Si aucune tribulation ne vous tombe dessus, que c'est confortable de cultiver et pratiquer, alors qui n'arriverait pas à cultiver ainsi ? En fait la situation est vraiment complexe. Certains élèves ont signé un contrat avec les forces anciennes dans les temps préhistoriques et dans ce cas s'ils doivent partir à un certain moment, que faire ? Certains élèves n'abandonnent toujours pas leur attachement fondamental, il s'agit là au fond de la question d'être ou de ne pas être un disciple de Dafa. Les gens ordinaires peuvent aussi faire ce que font les disciples de Dafa, mais on ne peut pas les considérer comme des disciples de Dafa. Certains élèves ont leurs insuffisances exploitées par les forces anciennes, en plus ils ne veulent pas abandonner leur attachement, or l'épreuve qu'ils doivent traverser est très probablement une épreuve cruciale de vie et de mort, dans ce cas que faire ? Certains élèves qui ont atteint la fin de leur destinée n'avancent toujours pas diligemment, il y a aussi quelques rares élèves qui doivent obligatoirement partir avant l'heure etc. Il ne faut absolument pas considérer la cultivation et pratique avec un esprit humain !

J'en ai parlé tout à l'heure, les principes pour les pratiquants et pour les gens ordinaires sont inversés, les êtres humains trouvent qu'être confortable est une bonne chose, les disciples de Dafa trouvent que jouir du confort est une mauvaise chose pour l’élévation d’une personne, que l'inconfort est une bonne chose pour son élévation. (Applaudissements) Avez-vous changé vos conceptions fondamentales ? Dès la moindre tribulation créée par le démon, dès qu'il y a une toute petite chose devant vous, vous ne pouvez déjà pas la surmonter, quand finalement cela s'accumule en grande quantité, cela devient une épreuve majeure et cette épreuve majeure, vous ne pourrez pas la passer si vous n'abandonnez pas l'attachement à la vie, alors que peut-on faire ? Cette épreuve peut devenir tellement grande, que même si vous abandonnez votre vie, vous n'arriverez pas à régler cela équitablement. Les forces anciennes ne vous laisseront pas passer et vous n'aurez pas non plus une pensée droite suffisamment forte, dites-moi, que peut-on faire ? Que voulez-vous que le Maître fasse ? Le Maître vous protège sans condition, pourtant vous n'avancez pas diligemment, vous vous comportez même comme un homme ordinaire ! Vous dites que vous êtes un disciple de Dafa, mais vos pensées et votre comportement sont ceux d'un homme ordinaire. C'est aux disciples de Dafa que j'apporte le salut aujourd'hui, je ne peux pas protéger sans raison un homme ordinaire. La naissance, la vieillesse, la maladie et la mort auxquelles font face les gens ordinaires sont un principe établi par le ciel, on ne peut pas intervenir sans raison. Savez-vous ce que le Maître est en train de faire aujourd'hui ? Je suis en train de rectifier la loi de l'univers, comment est-ce que je la rectifie ? Avec quoi est-ce que je la rectifie ? Comment serait-il possible que j'utilise des moyens incorrects pour rectifier la loi de l'univers ? Protéger inconditionnellement un pratiquant qui ne répond pas aux critères, est-ce être responsable envers vous ? Est-ce cela rectifier la loi de l'univers ? Pourquoi faut-il que les disciples de Dafa cultivent et pratiquent ? Pourquoi doivent-ils traverser des épreuves ? Pourquoi doivent-ils avoir une pensée droite forte ? Pourquoi doivent-ils endurer la souffrance ? Car seulement ainsi, c'est la cultivation et pratique. En réalité, cultiver et pratiquer, c'est endurer la souffrance, ce n'est pas pour être protégé dans le monde humain. Quand on apprend Dafa, on sera protégé, mais cultiver Dafa requiert aussi d'endurer la souffrance. Certains élèves disent que dès qu'ils rencontrent du danger, le Maître va les protéger. Oui, c'est vrai ! Lorsque vous avez une pensée droite et un comportement droit, c'est sûr que je vais vous protéger.

Un disciple demande : Aujourd'hui, une minute avant de voir notre vénérable Maître, tout à coup une idée m'est venue à l'esprit : « Le Maître est arrivé, il est sur le podium. » Puis je vous ai vu et j'étais très ému. Ma mère qui a 95 ans et ne sait pas lire, récite tous les jours « Falun Dafa Hao », « Zhen Shan Ren Hao », « Shi Fu Hao », le Maître lui manque beaucoup.

Le Maître : On n'a pas une exigence aussi sévère envers les êtres qu'envers les pratiquants concernant l'attitude vis-à-vis de Dafa. Je viens de vous dire que c'est très sérieux, c'est parce que vous êtes des pratiquants et que vous n'avez pas encore une compréhension claire sur ces problèmes très essentiels, donc, je dois vous parler sérieusement. En tant que personne ordinaire, on n'a pas besoin de faire de la même façon, ce ne sont que de pauvres êtres et ils doivent être sauvés. Tandis que vous, vous devez sauver les autres, ça ne va pas si vous n'agissez pas bien, sinon vous n'arriverez pas à sauver les autres, vous serez même incapable de vous sauver vous-même.

Un disciple : Les disciples de Dafa de l'ouest des États-Unis remercient vraiment le vénérable Maître de venir en personne dans cette conférence de la Loi et de nous enseigner la Loi.

Le Maître : Merci à vous ! (Applaudissements)

Un disciple demande : Les élèves qui sont allés à New York trouvent que le rythme des activités de validation de la Loi des disciples de Dafa en Californie n'est pas suffisamment rapide, pourtant les disciples de Californie ont de très bonnes compétences et une très bonne situation financière, comment faire pour que les disciples de Dafa de l'ouest puissent déployer pleinement leurs points forts et jouer davantage leur rôle dans la validation de la Loi ?

Le Maître : Un élève a mentionné tout à l'heure le vol des journaux, le fait que la force du mal est encore très puissante et que certains agissent au détriment de la Loi etc. Je vois aussi une chose, c'est que le quartier chinois est une lacune dans votre clarification et validation de la Loi, par contre c'est un endroit très important, un endroit très important dans l'ouest, mais vous n'avez pratiquement pas fait attention à cet endroit. Je me suis promené là-bas et je n'ai pas trouvé un seul exemplaire du journal The Epoch Times. Donc, vous devez tous être clairs sur ce qu'un disciple de Dafa doit faire !

Un disciple demande : N'est-ce pas une bonne occasion pour nous de clarifier la vérité chaque fois que des dirigeants chinois visitent les autres pays ?

Le Maître : C'est sûr. Les disciples de Dafa agissent tous selon leurs propres conditions, vous pouvez faire selon vos conditions du moment.

Un disciple demande : Lorsque les officiels chinois visitent les États-Unis, comment juger si nous devons les traduire en justice ?

Le Maître : Pour celui qui persécute gravement le Falun Gong et qui ne montre aucun regret, dès que vous avez des preuves, vous pouvez y aller. En réalité, les traduire en justice n'est pas un but en soi, porter plainte contre ces gens, c'est dans le but qu'ils comprennent que ce n'est pas terminé une fois qu'ils persécutent et qu'ils commettent des méfaits, qu'il y a un paiement en fin de compte et que la persécution perverse doit absolument être arrêtée, c'est pour qu'ils comprennent qu'il ne fallait pas participer à la persécution, vous devez absolument être clairs sur ce point.

Un disciple demande : Maître, veuillez nous parler un peu de secourir les orphelins.

Le Maître : Secourir les orphelins, vous ne devez pas le faire parmi les élèves, car cette affaire requiert l'intervention du gouvernement des États-Unis en personne, d'ailleurs il ne faut pas que cela implique trop de votre énergie. Secourir les orphelins est une des affaires parmi toutes les affaires que les disciples de Dafa font pour clarifier la vérité, faire cesser la persécution et sauver les êtres, ce n'est pas la plus importante. Actuellement il y a des élèves qui sont en train de travailler là-dessus avec le gouvernement américain.

Un disciple demande : Récemment des gens ont fait circuler des articles de l'Association bouddhiste de Chine critiquant et diffamant Dafa. Comment réagir au mieux ?

Le Maître : Vous devez utiliser diverses approches par rapport à ces personnes. Tout d'abord, il faut émettre la pensée droite pour éliminer la perversité derrière elles, les personnes dans la religion bouddhiste qui refusent Dafa sont aussi contrôlées par des facteurs pervers. Il y a réellement des personnes dans la religion bouddhiste qui se sont réincarnées en démons pour participer à la persécution, elles jouent un rôle très mauvais, tout cela doit être éliminé dans le futur. Contrecarrez-les de front, vous allez d'abord leur parler avec sévérité, puis leur démontrer les problèmes.

Un disciple demande : En tant que médecin, comment faire face à une demande d'avortement ? Peut-on le faire pour les gens ordinaires ?

Le Maître : J'ai déjà clairement expliqué cela dans « Zhuan Falun », c'est tuer une vie.

Un disciple demande : Comment faire pour que les élèves prennent des initiatives et soient plus actifs ? Depuis un bon moment, beaucoup d'élèves attendent principalement que l'Association de Dafa ou des responsables organisent et les fassent participer à la validation de la Loi, ils ont une forte mentalité de dépendance.

Le Maître : En même temps que je lis cette question, les élèves devraient déjà comprendre que chaque disciple de Dafa doit frayer son propre chemin. Chacun doit prendre l'initiative de jouer son rôle, chacun doit chercher quelque chose à faire, trouver les personnes à qui vous devez donner le salut, vous ne devez pas attendre que les responsables vous demandent de faire de telle ou telle façon. En principe, actuellement, s'il n'y a pas de grandes activités, les responsables n'organisent rien, ce n'est pas pour autant que vous ne devez pas valider la Loi le reste du temps, n'est-ce pas ? Donc, la plupart du temps, chaque disciple de Dafa agit de lui-même.

Un disciple demande : Je voudrais vous demander si le parti pervers s'écroule, est-ce que les Chinois auront encore l'occasion de déclarer qu'ils démissionnent du parti ?

Le Maître : Une fois que le parti pervers s'écroule, à quoi cela sert-il de se retirer ? À vrai dire,, maintenant c'est le moment pour une vie de se positionner, si le parti malveillant s'écroule, comment pourrait-il y avoir encore une occasion ?

Un disciple demande : Maintenant il semble que The Epoch Times ait cessé de publier les Neuf Commentaires, The Epoch Times en chinois et en anglais ne doit-il pas y accorder de l'importance et continuer à publier les Neuf Commentaires ? Les disciples de Dafa de Los Angeles saluent le Maître.

Le Maître : Il faut que The Epoch Times y accorde de l'importance. Comme le fait la télévision New Tang Dynasty, les diffuser continuellement, le faire sans arrêt. Les Neuf commentaires sont en train de sauver les êtres, vous n'avez qu'à le faire, les gens ne vont pas s’en lasser.

Un disciple demande : Les Neuf Commentaires sont publiés, mais jusqu'à aujourd'hui, il y a encore quelques rares anciens élèves qui ne peuvent pas ôter la coquille du spectre pervers, au point qu'ils pensent même que le parti pervers était bon avant de prendre le pouvoir et que ce n'est que plus tard qu'il est devenu mauvais.

Le Maître : Au moment où il a pris le pouvoir il était déjà mauvais, les Neuf Commentaires ont tout dévoilé sur son histoire perverse, au cours de l'histoire, pour son propre intérêt, le parti pervers a fait semblant de bien traiter les gens ne connaissant pas la vérité, c'est aussi un camouflage, c'est dans le but que davantage de gens le rejoignent. Lorsqu'il s'est établi avec « la Commune de Paris », c'était déjà une révolte de voyous. Au moment de la révolte de « la Commune de Paris », ils ont détruit la civilisation glorieuse que les divinités voulaient laisser à l'humanité pour ce cycle de civilisation. Vous avez vu les sculptures le long des rues de Paris et les peintures qui ont été conservées ? Je vous le dis, ce n'est pas plus du dixième de ce qu'il y avait avant, de nombreux vestiges culturels historiques et la quintessence de l'art ont été détruits par « la Commune de Paris », elle a été terriblement destructrice. Dans le temps, en voyant les œuvres d'art dans tout Paris, même les divinités avaient de l'admiration, une ville aussi belle a ainsi été détruite.

Un disciple demande : Notre cultivation et pratique d'aujourd'hui est pour les autres, c'est pour sauver les êtres que nous cultivons et pratiquons, est-il correct de parler ainsi ?

Le Maître : Non, c'est pour vous-même que vous cultivez et pratiquez. Les êtres que vous sauvez se fondent dans votre propre cultivation et pratique, c'est aussi dans le but de parfaire votre propre monde. J'ai déjà dit auparavant que beaucoup ont déjà atteint leur règne de plénitude parfaite. Ce n'est pas pour vous raconter n'importe quoi, à l'époque, 90% des élèves étaient déjà poussés à leur position, et la position des disciples de Dafa n'est pas une chose ordinaire, ce n'est pas un rang du fruit quelconque. Ce genre de position est impossible à obtenir par une cultivation et pratique personnelle, un pratiquant ordinaire, même avec huit ou dix ou même une centaine de vies, n'arrivera jamais à cultiver jusqu'à une telle hauteur ! (Applaudissements) C'est parce qu'en premier lieu vous êtes des vies sauvées par Dafa, en second lieu vous êtes des disciples de Dafa pendant la rectification de la loi dans l'univers, en troisième lieu vous avez l'immense mission de sauver les êtres et ceux qui vont être sauvés ne sont pas non plus des vies quelconques, beaucoup d'êtres sont venus de niveaux élevés. Voilà la grande mission que les disciples de Dafa ont sur eux, c'est pour cela que vous pouvez cultiver jusqu'à un niveau aussi élevé, que vous pouvez valider un rang du fruit aussi grand et que vous pouvez avoir un achèvement aussi glorieux. (Applaudissements)

Un disciple demande : Mon mari est un occidental, il n'est pas pratiquant de Dafa, pendant ces années de rectification de la loi, il a beaucoup enduré et il ne comprend pas ce que je fais, maintenant il veut demander le divorce. Votre disciple a fait beaucoup d'effort pour le dissuader, mais rien à faire. Est-ce arrivé parce que votre disciple a très mal cultivé sous certains aspects ?

Le Maître : Pour ce genre d'affaire, le Maître ne peut vous en parler qu'en donnant des exemples. Mais souvent si je prends un exemple, vous penserez que je suis en train de parler de vous. Non, ce n'est pas ça. Par exemple, pour la famille, pour le sentiment entre conjoints, ainsi que pour beaucoup d'autres choses, est-ce que vous les avez mesurés avec la Loi ? L'avez-vous vraiment traité avec votre compassion envers les êtres ? Si vous l'aviez fait, peut-être qu'il n'y aurait pas la situation actuelle. Si à la maison vous vous comportez tout à fait comme une personne ordinaire, il est possible que vous rencontriez ce genre de situation. Rien n'est simple, si vous pouvez réellement abandonner vos attachements, alors les attachements n'arrivent plus à vous entraîner, le conflit se disperse de lui-même comme la fumée et les nuages.

Un disciple demande : Une personne se passionne pour les activités de Dafa, elle dit même partout du bien de Dafa, mais à cause d'elle beaucoup de personnes ordinaires ont de la réticence par rapport à Dafa. Depuis des années, les élèves essaient par tous les moyens de l'aider, mais rien à faire. Cette personne aime se faire valoir, elle a l'esprit de compétition et de cupidité, elle aime étaler ses pouvoirs de gong, lorsqu'elle pratique ou émet la pensée droite, elle est dans un état bizarre, il y a même des gens ordinaires qui nous demandent : « Pourquoi lui permettez-vous d'être parmi vous ? »

Le Maître : Parmi les élèves, il y a ce genre de personnes. À mesure qu'on avance en s'approchant de plus en plus de la fin, vous devez devenir rationnel. Mais, ça ne va toujours pas pour elles, elles s'attachent toujours à leurs pouvoirs mineurs et à leurs capacités techniques insignifiantes, elles tiennent précieusement à leurs petites choses sans pouvoir s'élever. Je viens de parler de la hauteur du rang du fruit des disciples de Dafa, beaucoup d'élèves peuvent comprendre avec leur sens de l'éveil, elles, elles tiennent jalousement au peu de chose qu'elles ont vu sans pouvoir avancer, elles sont très infatuées d'elles-mêmes. Cet esprit est justement le plus grand des plus grands attachements, menées par divers facteurs elles n'ont plus toute leur raison, mais elles se sentent pourtant très rationnelles.

Un disciple demande : Vous avez dit avant, que lorsque les disciples de Dafa se coordonnent de concert la force de la Loi va grandement se manifester. Mais il y a un élève qui, lorsque son avis est différent des autres compagnons de cultivation, va les critiquer à haute voix dans des lieux publics et cela va attirer les gens ordinaires qui vont former un cercle autour d'eux. Des élèves disent que ça peut donner un effet négatif.

Le Maître : Je vais considérer le problème des deux côtés. Si les élèves ont surtout peur que les gens les regardent en spectateurs, ils ont l'attachement à sauver les apparences, il est possible qu'à ce moment-là, on utilise sa bouche pour créer un conflit et que les gens viennent en spectateur, pour que vous voyez votre attachement. Dans la cultivation et pratique, on va utiliser tous les moyens pour refléter vos attachements. Bien sûr lorsque vous n'en êtes pas conscients, vous pouvez dire que cela a un effet négatif sur les gens, mais peut-être que les gens ordinaires n'ont rien vu, rien entendu, il est possible que les gens ne sachent en rien de quoi il retourne. C'est un côté du problème. De l'autre côté, certains élèves ne se préoccupent pas de la réputation de Dafa, en aucune circonstance ils ne tiennent compte de l'image de Dafa, ils n'insistent que sur eux-mêmes, ils prennent leurs propres idées comme les plus importantes, n'est-ce pas un très puissant attachement ? Quiconque s'enfonce dans la corne de bœuf sans pouvoir regarder son propre attachement a ses lacunes exploitées par le démon et par la perversité, son attachement est agrandi et agrandi, il est amplifié, alors dans votre tête, vous trouverez encore plus que vous avez raison, vous penserez encore plus que vous devez faire ainsi. Chaque attachement humain peut être amplifié par le démon. Dans ce genre de situation, il est vraiment impossible de garder la raison. Pour éviter ce genre de situation, je vous le dis, il faut absolument faire attention à l'image des disciples de Dafa, sinon comment arriveriez-vous à sauver les êtres humains ? Il faut que votre pensée droite soit forte, il ne faut pas être toujours exploité par la perversité de cette façon.

Un disciple demande : Maître veuillez indiquer aux disciples le sens de « Tong Xin Lai Shi Jian, De Fa Yi Zai Xian » (Venir dans ce monde avec le même souhait, avoir obtenu la Loi en premier) ?

Le Maître : Et oui, certains élèves cultivent bien et obtiennent la Loi réellement en premier, de sorte qu'ils peuvent avoir la pensée droite et un comportement droit, ils sont à tout moment dans la Loi. Certains entrent en premier par la porte de Dafa, d’autres apprennent Dafa plus tard, là c'est en apparence être en premier.

Un disciple demande : Des élèves vont souvent à l'église chrétienne, ils considèrent cela comme un lieu de rencontre, est-il correct d'agir ainsi ?

Le Maître : Il y en a qui n'ont pas étudié la Loi profondément, un pied dedans, un pied dehors, si vous voulez être une personne ordinaire, allez-y, je n'ai jamais dit aux gens ordinaires de ne pas aller à tel ou tel endroit. Si vous voulez venir cultiver Dafa, alors venez, si vous ne voulez pas cultiver, alors ne cultivez pas, mais si vous cultivez véritablement Dafa, vous ne devez pas passer par deux Portes de Loi à la fois. Certains y sont allés parce qu'ils veulent clarifier la vérité, mais si vous voulez faire connaître la Loi, il ne faut pas viser spécifiquement les religions. Même moi, en tant que Maître je ne le fais pas, car ce sont des choses de la prochaine étape, actuellement il s'agit de clarifier la vérité en visant universellement les gens de ce monde et en particulier les Chinois.

Un disciple demande : Il y a une ancienne élève dont le fils a fait beaucoup de choses au détriment de Dafa, je voudrais vous demander si cette mère peut ne pas le reconnaître comme fils ? Comment traiter cette affaire ?

Le Maître : Quiconque fait quelque chose doit en endosser la responsabilité, personne ne peut le remplacer. Même si vous ne faites pas une déclaration pour ne plus le reconnaître, c'est quand même lui qui l’a fait, pas vous. Si dans la clarification de la vérité vous n'avez pas réussi à arrêter son action, vous n'avez pas réussi à lui faire comprendre l'enjeu de ce qu'il a fait, c'est que vous avez aussi un problème. Si vous avez déjà beaucoup parlé, mais qu'il continue à faire pareil, là, c'est son problème, il n'a qu'à faire ce qu'il veut. Personne ne peut endommager Dafa, ne vous inquiétez pas, le ciel ne peut pas tomber, ce qui va être détruit c'est lui-même.

Un disciple demande : Dans notre région il y a des élèves qui étudient la Loi, cultivent et pratiquent depuis plusieurs années, mais ils ont souvent des comportements extrêmes, et ils ont très mauvais caractère, cela a affecté beaucoup de gens. Des élèves disent que ce genre de personnes ne sont pas des élèves, qu'il faut les exclure.

Le Maître : Parmi les élèves, les force anciennes ont aussi arrangé des personnes pour semer le trouble. Leur but est de ne pas laisser un environnement trop tranquille au sein des disciples de Dafa ; en les utilisant pour refléter l'esprit humain des élèves, ces personnes vont donc créer de la confusion à l'intérieur et les forces anciennes peuvent ainsi « pêcher en eau trouble ». Donc, pour ces personnes, vous êtes déjà entrées, moi en tant que Maître je vous considère comme mes disciples, quant à vous, si vous voulez ou non vous considérer comme disciples, vous devez réfléchir de nouveau. Une fois votre décision prise, vous devez agir selon les critères des disciples de Dafa, agir selon mes exigences, les exigences de Li Hongzhi, il ne faut pas suivre les arrangements des forces anciennes et faire des choses irrationnelles sans savoir de quoi il retourne et finalement être précipités en bas.

Un disciple demande : Dans le quartier chinois de San Francisco, les Chinois sont nombreux. Certaines personnes n'acceptent pas les documents de clarification, ils refusent aussi d'écouter. Comment faire pour ce genre de personnes ?

Le Maître : Maintenant la situation est différente de celle d'il y a quelques années, cette année est encore différente de l'année dernière. La situation actuelle est même différente de celle des six premiers mois de l'année. Essayez et vous verrez si c'est toujours la même situation ? Même si c'est vraiment comme ça, avec votre pensée droite vous devez aussi ouvrir une trouée dans le ciel, n'est-ce pas ? (Applaudissements)

Un disciple demande : Il y a aussi des cas similaires en Chine continentale, dès qu'on mentionne le Falun Gong et les Neuf Commentaires, ils n'osent pas écouter.

Le Maître : Il y a toutes sortes de gens, ceux qui sont terrorisés par le parti malveillant sont vraiment nombreux. Le parti sévit depuis tant d'années, l'important est qu'il faut que les disciples de Dafa éliminent avec la pensée droite les spectres pervers manipulant les êtres humains, puis leur clarifient la vérité. Agissez avec sagesse, car c'est pour les sauver.

Un disciple demande : Je ressens souvent quelque chose d'invisible pesant sur moi, surtout lorsque je suis dans la quiétude. Je ne sais pas si c'est une bonne chose ou une interférence du spectre pervers ?

Le Maître : Si un disciple de Dafa agit avec droiture, sans qu'il ait de forts attachements ou un attachement fondamental, il n'y aura pas de problème. Certains disent : « J'ai appris la Loi et j'ai rencontré ceci ou cela. » Je dis souvent une phrase : Vous avez appris Dafa, que vous rencontriez une bonne ou une mauvaise situation, c'est toujours une bonne chose, (applaudissements) car, c'est parce que vous avez appris Dafa que cela vous est arrivé. Certains élèves, une fois qu'ils ont appris Dafa, rencontrent de nombreuses tribulations créées par le démon, si vous ne cultiviez ni ne pratiquiez, ces tribulations créées par le démon pourraient vous conduire à la destruction. Justement parce que vous cultivez Dafa, ces tribulations créées par le démon sont arrivées en avance, bien que vous ressentiez une pression très grande, que l'épreuve sur le xinxing soit difficile à surmonter, quelques fois l'obstacle paraît très grand aussi, mais après tout, toutes ces tribulations créées par le démon doivent être dépassées, toutes doivent être réglées et il faut payer la facture. (Le public rit) N'est-ce pas une très bonne chose ? Donc, que ce soit une bonne chose ou une mauvaise chose qui vous tombe dessus, à condition que vous cultiviez Dafa, ce sont toutes de bonnes choses, c'est sûr et certain. (Applaudissements)

Je m'arrête là pour aujourd'hui. (Applaudissements) La conférence de Loi doit se poursuivre. Le Maître a parlé de certaines choses avec un ton très sévère, pour certaines autres peut-être que je n'ai pas encore mis les points sur les i, il y a aussi des propos visant des problèmes très graves, mais j'en ai parlé d'une façon adoucie. Certes, quoi qu'il en soit, en tant que disciples de Dafa, vous devez tous vous baser sur la Loi et faire ce qu'un disciple de Dafa doit faire. Quelqu'un m'a demandé : « Maître, pourquoi est-ce que je m'élève si lentement maintenant ? » Je lui ai dit qu'il n'était pas suffisant de lire seulement les livres, car les disciples de Dafa doivent bien faire les trois choses et vous en faites seulement une, c'est pourquoi vous ne ressentez pas votre élévation. Si vous faites les trois choses et que vous les avez bien faites, vous pouvez ressentir votre élévation, c'est différent par rapport au stade où vous étudiez la Loi et cultiviez et pratiquiez personnellement, voilà la raison. Après et avant le 20 juillet 1999, votre état pendant ces deux périodes est totalement différent. C'est pourquoi si vous faites bien les trois choses c'est la cultivation et pratique, si vous ne faites qu'une des trois choses, ce n'est plus la cultivation et pratique, voilà c'est comme ça, d'ailleurs vous ne pouvez pas vous élever non plus, donc les disciples de Dafa doivent nécessairement bien les faire. Bien entendu parmi les personnes présentes, certaines sont des nouveaux élèves, il n'y a pas ce genre d'exigence envers vous, pour vous, il suffit que vous étudiiez bien la Loi, cultiviez selon la Loi, c'est bon pour le stade actuel. Pour les anciens disciples, un long moment a déjà passé, si vous n'agissez pas selon la Loi, ça ne va pas. Car pour les nouveaux élèves, il faut après tout passer par le processus de comprendre, aujourd'hui vous dites : « On peut devenir bouddha dans l'immédiat », ce n'est qu'une façon d'illustrer les choses. Sans être débarrassé du karma, sans élévation dans la compréhension, sans élévation de votre règne, pouvez-vous devenir un bouddha ? Quelle sorte de bouddha ce sera ? C'est juste une illustration. En tant que disciples de Dafa, si vous avez retenu quelque chose dans cette conférence de Loi ou dans ce que le Maître a dit, alors vous devriez faire encore mieux.

Le temps est vraiment très serré. Vous avez vu les changements dans ce monde et le changement de la situation pendant que les disciples de Dafa valident la Loi, c'est vraiment très rapide. Si le temps continue à changer, est-ce que vous aurez toujours du temps pour faire ce qu'un disciple de Dafa doit faire ? Pourquoi ne vous précipitez-vous pas pour saisir le temps ? Comme les disciples de Dafa considèrent le fait d'affronter les épreuves comme une bonne chose, alors pour s'élever, plus l'environnement devient meilleur, moins vous aurez de chance d'avoir des difficultés. Au moment où vous n'aurez plus besoin de clarifier la vérité et que les gens viendront vers vous pour écouter la vérité et apprendre la méthode, quand ce moment sera venu, vous n'aurez plus d'occasion pour établir votre vertu majestueuse, n'est-ce pas ? Vous pourrez encore penser : « C'est génial, tout le monde vient apprendre, pas besoin qu'on se donne de la peine. » Mais vous n'aurez plus les conditions pour vous élever, n'est-ce pas ? Donc, je pense que quoi qu'il arrive, vous devriez bien apprécier ce moment, il défile en un clin d'œil.

Se trouvant dans le temps, l'homme ne peut pas trop sentir le temps proprement dit. Si un homme traverse toute une vie en une seconde, mais que dans cette seconde, l'homme trouve qu'un an a passé, le ressenti sera le même pour un homme qui traverse un an dans un temps d'un an, il ne ressentira rien d'inhabituel, c'est que sous l'effet du temps, une vie ne peut pas ressentir la vitesse du temps, que ce soit rapide ou lent. L'univers est composé de différents temps de ce genre, ce sont les gens eux-mêmes qui ressentent que « nous avons encore du temps ». Vu du niveau suprême de l'univers, c'est en fait un clin d’œil, seulement on a défini le temps pour vous à un niveau humain. Quel que soit la longueur de l'histoire de l'univers, quel que soit la longueur des arrangements de l'histoire pour la rectification de la loi, quel que soit la longueur du temps depuis la création des Trois Mondes, tout cela va passer avec le temps, tout ce qui est nouveau va très bientôt apparaître. Beaucoup d'élèves aspirent à cela, mais quand cela apparaîtra réellement, la cultivation et pratique sera terminée. Vous serez fixé au niveau où vous êtes, bien sûr, si vous êtes au niveau humain, vous serez un être humain, tout sera fixé.

Je m'arrête là. J'espère que vous allez faire mieux, que vous allez avancer plus diligemment et que la prochaine fois que je vous verrai, vous aurez un changement encore plus grand. Merci à vous tous. (Applaudissements)

__________________