06 Mai 2007

Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi à New York 2007

 

 

(Li Hongzhi, le 7 avril 2007, à Manhattan)

 

Bonjour à tous ! (Applaudissements) Vous n’avez pas épargné votre peine ! (Applaudissements)

 

Les conférences de Loi sont déjà un grand rassemblement de disciples de Dafa. Certains parmi vous ont voyagé des milliers de kilomètres afin d’identifier vos écarts et vos insuffisances et rattraper le retard grâce à la conférence de Loi. La cultivation et pratique et l’élévation personnelles des disciples de Dafa ne sont déjà plus un problème pas plus que la plénitude parfaite des disciples de Dafa n'est un problème. Ce qui est important actuellement c'est comment sauver davantage d’êtres. C’est aussi quelque chose que les disciples de Dafa doivent accomplir durant leur processus vers la plénitude parfaite. C’est la mission des disciples de Dafa, c’est une responsabilité qu’on ne peut décliner, c’est quelque chose que vous devez faire, que vous devez accomplir.

 

Beaucoup de prophéties du passé ont mentionné le fait qu’un grand nombre de gens seraient éliminés à une certaine période et que seul resterait un petit nombre de bonnes personnes. Il y a très longtemps, j’ai dit moi-même : « Je ne veux que les miens. » En Occident, beaucoup de légendes ainsi que la Bible ont fait mention qu'au jour du Jugement dernier, peu de personnes survivraient. À l'époque, la situation était que les gens de ce monde, y compris tous les êtres à l’intérieur des Trois Mondes, étaient tous composés d'éléments de la matière à l'intérieur des Trois Mondes. Les éléments de la matière à l'intérieur des Trois Mondes sont totalement différents des éléments de la matière au Ciel. Alors de tels êtres ne pouvaient pas monter au Ciel, ils ne pouvaient que rester dans cette sphère. Mais plus tard cette situation, au fur et à mesure des changements constants de l’histoire et jusqu’à notre époque moderne, a subi d'immenses transformations.

 

Je vous ai déjà expliqué ceci en détail auparavant, beaucoup d’êtres de niveaux élevés sont venus dans le monde humain et se sont réincarnés en êtres humains, c'est-à-dire que leur apparence extérieure reste celle d’un homme avec la structure d’un être humain, mais en réalité, à l'intérieur de la matière la plus microscopique de la matière la plus superficielle de ce monde – autrement dit derrière la matière superficielle de l’homme – ce sont des choses provenant de l'extérieur des Trois Mondes. Beaucoup de corps humains ont été utilisés comme un vêtement par des divinités de niveaux élevés descendues dans ce monde. Ils ont une apparence humaine, mais en réalité ce sont des êtres venus de niveaux élevés. Bien sûr, quiconque vient ici et quel que soit le niveau de ces êtres ou de ces divinités, une fois qu'ils arrivent dans le monde humain, ils entrent dans une société d’illusion et ne savent plus rien. Autrement dit, ce ne sont alors plus des divinités, ce sont des hommes. Dans ce genre de situation, aussi élevé que soit leur niveau, ils ne pourront plus manifester leur côté divin, leur sagesse a été scellée, ils sont exactement comme des êtres humains. Si l'état de la société est bon, ils arrivent dans l’ensemble à maintenir un certain niveau de moralité selon l’état général de la société, ce n’est pas encore trop affreux pour les hommes ou les êtres. Mais si la moralité de la société dégringole rapidement ou si les forces anciennes entraînent à dessein la société humaine vers le bas, ce sera alors quelque chose d’extrêmement effrayant pour tous les êtres, y compris les divinités descendues de niveaux élevés pour être des hommes.

 

En fait, dans la société chinoise actuelle, la conception de la moralité pour les hommes a déjà largement outrepassé l'état exigé pour être un homme à l'époque où les divinités ont créé les êtres humains. Autrement dit, les hommes ne sont déjà plus dans l'état d’un être humain. Dit sans ménagement, ils ne sont alors plus dignes d’être des hommes. Dans le passé, s’il n’y avait pas eu cette affaire de la rectification par la Loi, tout aurait été complètement détruit. Dans l’histoire, l'humanité a traversé une catastrophe après l'autre, elle a été détruite une fois après l'autre. Cela se passe ainsi dans tout l’univers, c'est comparable au métabolisme du corps humain, les cellules vieillissent, elles ne sont plus bonnes et vont être éliminées par le métabolisme, et de nouvelles seront alors produites. Dans les différentes parties de tout l’univers, ce genre de choses se produit non seulement souvent mais à tout instant, c’est tout à fait normal. Concernant les êtres humains, leur vie se trouve au plus bas niveau et pour les êtres vivants au plus bas niveau, peu importe combien eux-mêmes se trouvent formidables, ils ne valent rien aux yeux des divinités et ils vont être éliminés s'ils ne sont plus bons. C'est parce que la rectification par la Loi et le salut pour tous les êtres de l’univers ont lieu aujourd'hui que les hommes dépravés n’ont pas encore été éliminés. C'est parce que la situation de l'homme a connu certains changements et parce qu’en même temps, à travers cette affaire, les disciples de Dafa doivent établir leur propre vertu majestueuse, que les êtres humains peuvent continuer et qu'on les garde. En tant que disciples de Dafa, si vous ne pouvez pas accomplir cette affaire et si vous ne pouvez pas faire que les êtres reçoivent le salut, alors vous n’aurez pas accompli le serment que vous aviez fait et en même temps, cela va apporter des catastrophes à toute la rectification par la Loi, à l’univers et aux êtres vivants. C’est la raison pour laquelle j’ai dit tout à l’heure que c’est quelque chose que les disciples de Dafa doivent impérativement bien faire.

 

Puisqu'on parle des Trois Mondes, je vais vous en dire un peu plus. Quel que soit l'état actuel de cette société humaine, quelle que soit l’importance que croient avoir les êtres vivant à l'intérieur des Trois Mondes, aussi avancés que les êtres humains pensent être dans la société, quelle que soit leur réussite, leur pouvoir, l’importance de leur position et leur richesse, aussi formidable que pense être chaque peuple, chaque gouvernement et chaque personne qui a réussi, en réalité, je vous le dis, tout de l’humanité actuelle, y compris tout ce qu’il y a eu dans l’histoire et l’apparition des Trois Mondes, tout cela existe pour cette rectification par la Loi. Ce qui veut dire que tout a été créé pour cette rectification par la Loi, tout est venu pour cette rectification par la Loi, tout dans le processus a été créé pour cette rectification par la Loi. Toute l’humanité, la vie, la matière, tout ce que vous pouvez savoir, tout ce que vous pouvez connaître, tout ce que l'être humain arrive à comprendre, existent pour cette affaire de la rectification par Loi, sinon cela n’aurait absolument pas existé.

 

Autrement dit, c'est juste pour pouvoir sauver à la fin, pendant la rectification par la Loi, les êtres de tout l’univers et faire réussir les disciples de Dafa, qu'on a créé alors les Trois Mondes, sinon les Trois Mondes n’auraient pas lieu d'exister. La société humaine n’est qu’une particule à l’intérieur des Trois Mondes et une société qui existe sur une minuscule particule est quelque chose de trop insignifiant pour qu'on en parle. Pour les êtres humains qui se trouvent à l’intérieur, aussi grandes qu’ils considèrent être leur propres affaires, quelle que soit l’importance que les êtres humains donnent aux choses humaines, combien ils estiment la réussite de l’humanité et quel que soit le développement de l’humanité, ce n’est que la compréhension de l'homme selon le point de vue humain. Dans un état d'égarement, ils considèrent la société humaine comme formidable, c'est parce qu'ils ne connaissent pas la vérité. Ils peuvent dire ce qu’ils veulent, ce n'est pas ainsi que les divinités considèrent les êtres humains. Une fois que tous les êtres connaissent le but réel de l’existence de l’homme et de son environnement de vie, ils vont alors tout à coup comprendre que le soi-disant développement de l’humanité n’est en fait qu’un processus pendant lequel l'être humain est créé et formé et en même temps, en attendant l'arrivée du grand événement final, on maintient l'état de la société humaine. Tout cela n’est que la manifestation concrète dans le processus de maintenir un état humain, le vrai but est d’attendre cette étape finale, l’arrivée des divinités et le commencement de la rectification par la Loi.

 

J’ai commencé à transmettre la Loi dès l’année 1992. Les disciples de Dafa à l'époque ont aussi sans cesse propagé la Loi et alors qu’ils sont persécutés, les disciples de Dafa sont encore en train de sauver les êtres à l’échelle mondiale. En outre, les gens de ce monde sauvés par les disciples de Dafa ont aussi connu des changements à l'époque moderne. Tout ce que l’humanité attend et tout ce que les prophètes ont prédit est en train de se réaliser. Les hommes se trouvent dans un état d’égarement, ils sont entraînés par les intérêts tangibles, les fausses réalités et les mensonges. Ils n’osent pas croire que la toute dernière étape a vraiment commencé et en plus que tout est en train de se dérouler. Il semble que la société humaine fonctionne encore selon l'ordre établi, tout est stable et fonctionne normalement. En fait, tout fonctionne déjà pour la rectification par la Loi. Quand les divinités arrivent, elles ne vont pas en faire une grande manifestation dans l’univers en disant : « Me voilà. Écoutez tout ce que je dis et je vous emmènerai tous au Ciel sans condition. » C'est impossible de faire ainsi, les hommes ont commis des péchés au cours de l'histoire, ils doivent les rembourser. Être digne de voir les divinités n’est pas aussi simple que les êtres humains peuvent se l'imaginer. Être digne de recevoir ou non la Loi et être digne de monter au Ciel, tout cela doit être mis à l’épreuve alors qu'on est dans l'égarement, c’est pour cela que les divinités ne peuvent pas se manifester de cette façon. Les divinités peuvent apparaître comme des êtres humains dans la société humaine, mais ce qu'ils disent, c'est la vérité. La question est si la limite inférieure de la moralité humaine et les valeurs morales humaines peuvent encore permettre aux hommes de la reconnaître et s'ils peuvent encore se conformer aux exigences morales de la limite inférieure que l’univers a établies pour l'humanité ; c'est-à-dire que les derniers critères moraux des hommes vont déterminer s'ils peuvent encore reconnaître la Loi venue pour sauver les êtres. Si vous pouvez la reconnaître, alors vous pourrez recevoir le salut et vous pourrez être sauvés. Si vous ne pouvez pas la reconnaître, vous ne pourrez pas être sauvés et on ne pourra plus vous garder. Cela est dû à l’effondrement de la limite inférieure de la moralité, sans moralité, on ne peut pas atteindre le critère d'un être humain. Depuis l’antiquité jusqu’à aujourd’hui, que ce soit dans la société orientale ou occidentale, on a toujours insisté sur l’importance de la moralité humaine. Mais arrivé à la société moderne, combien de personnes y accordent encore de l’importance ? À la fin, au moment où les divinités vont sauver les êtres humains, bien qu'on ne puisse pas mesurer directement le degré de la moralité humaine, toutefois l'effondrement de la limite inférieure causée par votre propre dépravation morale fait que vous ne pouvez pas assimiler la Loi et que vous ne pouvez pas reconnaître la Loi, n'est-ce pas aussi la raison pour laquelle vous ne pouvez pas recevoir le salut et être sauvés ?

 

Autrefois, la société humaine s'est toujours maintenue dans un état où le domaine de la moralité était important. Durant cette période moderne, les hommes doivent obtenir la Loi, recevoir le salut et être sauvés, mais les forces anciennes ne veulent pas qu’autant de personnes reçoivent le salut et elles veulent en éliminer une partie. C’est pour cela qu’elles ont créé pour l’humanité cette chose qu’est le Parti communiste pervers. Et en particulier que le Parti communiste pervers commette énormément de méfaits détruisant la moralité humaine, il a créé la culture du parti, il a transformé la pensée de l'homme, tout cela dans le but d’empêcher les êtres d'obtenir la Loi le moment venu. Après avoir changé leur conception, les gens vont considérer les choses avec des pensées inculquées par la culture du parti pervers. Si les concepts humains et la culture humaine sont totalement abandonnés, alors on sera un être dégénéré et devant être éliminé. Les 5 000 ans d’histoire de la civilisation de la Chine ont établi les fondations pour toute la culture, la pensée et le comportement des êtres humains, en outre, ce sont les divinités qui ont systématiquement créé tout cela. Cependant tout cela a été ravagé et détruit par le parti pervers soutenu par les forces anciennes. En quelques brèves dizaines d’années, il a sans cesse nié l'ancienne culture chinoise et sans cesse piétiné l'ancienne civilisation chinoise. Les divinités ont transmis aux hommes la raison, la moralité et la civilisation afin qu’à la dernière étape ils puissent les utiliser pour distinguer le bien du mal, comprendre la Loi et être sauvés. Le Parti communiste pervers a non seulement systématiquement et à dessein détruit tout cela, mais il a aussi systématiquement et intentionnellement inculqué aux gens la culture perverse du parti. Il appelle cela « éduquer les gens » et « rééduquer les gens », c’est très clair, il fait en sorte que votre vision du monde change totalement, pour que vous ayez le comportement, les pensées et la façon de penser forgés par le PCC pervers. Pour les Chinois qui ont été rééduqués de cette façon, avec la vision du monde inculquée par le parti pervers, il est vraiment difficile de discerner le vrai et le faux, le bien et le mal dans l'humanité et de reconnaître la Loi et la vérité. Les gens plus âgés et les personnes de l’ancienne génération ont reçu l'éducation et l'influence de l'ancienne culture humaine, avant l’apparition de la culture du PCC pervers. Même s'il y a cette chose du parti communiste pervers, ils ont quand même gardé la limite inférieure de la moralité humaine, ils peuvent encore distinguer de façon basique le bien du mal. Les jeunes de la génération actuelle sont les plus pitoyables, on leur a totalement inculqué la mentalité moderne du PCC pervers. Ils se considèrent formidables, et croient distinguer le fond des choses. Ils considèrent à tort la dépravation des relations humaines, du concept de moralité, des mœurs, qui ont été détruits intentionnellement par le Parti communiste pervers, comme un état normal de l’humanité dans l’histoire, comme la façon d’agir instinctive de l’humanité. En plus il y a la théorie déviée de l’évolution de l’homme, où les êtres humains se considèrent vraiment comme des animaux, ils ne savent pas que cela a été façonné intentionnellement par le parti pervers. Les hommes ont oublié ce que l’humanité attend et le vrai but d’être un homme, mais le spectre pervers du parti malveillant, l’un et l’autre aussi pervers que malveillants, le sait, c’est pour cela qu’il corrompt les hommes intentionnellement. Cette sorte d’ignorance moderne qui n’est bonne à rien, empêche pourtant totalement les gens de connaître la vérité de l’univers, c’est pourquoi c'est extrêmement effrayant pour cette génération.

 

Bien sûr, nous sommes dans la période de la rectification par la Loi, nous sommes en train de sauver les êtres, les divinités ne sont-elles pas omnipotentes ? La Loi de Bouddha n’est-elle pas sans limite ? Oui, le fait de sauver les êtres montre pleinement que Dafa possède une force de Loi sans limite. Vu de la surface, lorsque la Grande Loi a été transmise au début, j'ai déjà dit que les portes pour sauver les êtres étaient grandes ouvertes, ouvertes au point qu’il n’y a plus de portes. On ne regarde aucune faute commise par les êtres au cours de l’histoire, car les êtres de toutes sortes et de toutes espèces à différents niveaux sont tous devenus mauvais, aucun niveau n'est plus conforme aux critères de son propre niveau. Cela ne veut pas dire que les critères des niveaux supérieurs ne correspondent plus à ceux des niveaux inférieurs, les divinités doivent agir selon les critères de leur niveau, elles ne doivent pas se conformer aux critères des hommes, si c’était le cas, alors ce serait des êtres humains. Autrement dit, les êtres de chaque niveau ne sont déjà plus conformes aux critères des différents niveaux, y compris les êtres humains, ils ne se conforment pas non plus aux critères exigés pour les êtres humains. Alors à ce moment-là, comment faire si on veut sauver les êtres ?

 

Vous savez qu’il existe des êtres positifs et des êtres négatifs dans l’univers, il y a les bouddhas et il y a les démons, il y a des divinités positives et des divinités négatives, ils sont mutuellement opposés, car ils sont les produits inévitables de l’univers. Alors si on veut sauver les êtres, il y a un seul moyen, on ne doit plus regarder les fautes commises par les êtres au cours de leurs vies. On peut sauver tous les êtres seulement si on enlève les fautes qu’ils ont commises dans l’histoire. Autrement dit, ça ne va plus pour l'univers entier, alors à quoi bon encore choisir tel ou tel qui soit un peu mieux que l’autre ? Même si l'un est mieux que l’autre, il ne peut pas atteindre le critère de l’univers, c’est pourquoi dans le processus de sauver les êtres, on ne regarde pas du tout cela. Que regardons-nous alors ? Lorsque le salut est donné aux êtres, on ne regarde que s’ils peuvent reconnaître cette Loi qui les sauve ! Tout du futur sera créé par cette Loi, les êtres du futur vivront dans un environnement de vie que cette Loi leur fournira. Quiconque peut entrer dans le futur devra être purifié, il devra s’identifier à la Loi pour pouvoir entrer dans le futur. Si vous ne pouvez même pas reconnaître cette Loi, alors vous ne pourrez pas être gardés. Où irez-vous si on vous garde ? Le futur univers est créé par cette Loi, alors s'il n’y a pas de place pour vous, vous n’existerez plus.

 

Pour être plus clair, dans la rectification par la Loi actuelle, on ne regarde pas si les crimes et les fautes que les êtres ont commis au cours de l'histoire sont grands, on ne regarde que leur attitude par rapport à Dafa et par rapport aux disciples de Dafa pendant la période de la rectification par la Loi. Il y a juste cette ligne de démarcation. En réalité, cette ligne n'est même plus une ligne, il s'agit seulement de la question que vous vouliez ou non entrer dans le futur. Au milieu de ces mensonges qui trompent le monde et au milieu de la culture perverse créée par le PCC pervers, combien reste-t-il de personnes qui peuvent encore se rendre compte de cela ? Combien de personnes peuvent encore faire la distinction entre le vrai et le faux ? Combien de personnes peuvent voir clairement la perversité du malveillant parti communiste ? C’est vrai, c'est très difficile, c’est pour cela que les disciples de Dafa doivent aller clarifier la vérité, révéler la perversité et permettre aux gens de ce monde de connaître clairement le PCC pervers, c’est de cette manière que l'on peut sauver les gens de ce monde. C’est ce que les disciples de Dafa doivent faire.

 

Certaines personnes disent que si vous diffusez les Neuf Commentaires ou si vous dénoncez le PCC pervers, n’est-ce pas être impliqué dans la politique ? Que signifie politique ? Selon la conception des Occidentaux, dans la société toute activité qui n’a pas de caractère religieux est  politique. Dans le monde entier, la définition du mot « politique » est vue de cette manière. Les activités religieuses font partie des activités sociales. Parmi les activités sociales, excepté ces activités à caractère religieux, tout rentre dans le cadre des activités politiques. Quelles sont les activités qui n’ont pas de caractère politique ? Faire la cuisine à la maison et s'occuper de la maison ne sont pas considérés comme politique. Dès que vos affaires entrent dans la société, c'est alors considéré comme de la politique. C'est parler selon le point de vue d’une société libre. Même si on en parle en suivant le concept dévié de la politique du PCC pervers, il n'y a rien de grave à cela, la politique déviée est utilisée comme un bâton pour frapper les gens. Si on peut sauver les êtres avec la politique, on peut également l’utiliser, qu'importe ? Tout à l’heure j’ai dit que tout dans les Trois Mondes a été créé pour Dafa, a été établi pour Dafa et est venu pour Dafa. Sans cette rectification par la Loi, rien de l’humanité n’existerait. Si on change notre façon de penser, réfléchissez : tout cela n’est-il pas là pour servir Dafa ? Pour sauver les êtres humains ? Pour la cultivation et pratique des disciples de Dafa ? C’est sûr que c'est pour ça ! Ce qui importe, c'est ce que moi Li Hongzhi ai choisi pour les disciples de Dafa.

 

D’un autre point de vue, la façon de cultiver et pratiquer des disciples de Dafa est différente de toutes les formes de cultivation et pratique dans l’histoire. Par conséquent, beaucoup de personnes n’arrivent pas à suivre et sont perplexes, elles utilisent la façon de penser que leur a inculqué le PCC pervers pour comprendre le rapport entre l’histoire et l’époque récente, le rapport entre les cultivations et pratiques religieuses d’autrefois et la cultivation et pratique actuelle des disciples de Dafa. Elles croient que dans cette forme de cultivation et pratique du passé, c'était l’homme lui-même qui cultivait et pratiquait, et que les formes de vénération des divinités d’autrefois permettaient réellement de retourner au royaume des Cieux. Mais il était absolument impossible de retourner au royaume des Cieux. Actuellement de plus en plus de gens, y compris des personnes dans la société occidentale, ont réalisé, ils réalisent de plus en plus, que l’être humain est dans un cycle de réincarnations. Quiconque venait parmi les hommes ne pouvait plus retourner au Ciel, c’était quelque chose d’absolu, personne ne pouvait retourner au Ciel. L’esprit originel secondaire (fuyuanshen) ne se trouvait pas dans les Trois Mondes, bien que dans la sphère des Trois Mondes. C’est comme si je me trouve dans la sphère de cette table, mais je ne suis pas entré dans la table, c’est pour cela que l’esprit originel secondaire peut retourner au Ciel à travers la cultivation. Malgré cela, du fait qu’il était entré en contact avec les Trois Mondes, les divinités supérieures le recouvraient quand même d’une cloche, le séparant à jamais des êtres vivant au Ciel. Lui-même ne peut pas voir cette cloche, le but c'est qu’il ne pollue pas le Ciel et qu’il ne pollue pas les êtres vivant au Ciel. Si je ne parlais pas de cela, même les divinités ne le sauraient pas.

 

Cela veut dire qu’une fois entré dans les Trois Mondes, une fois venu parmi les êtres humains, c’est qu’il avait chuté jusque là et ne pouvait plus jamais retourner, parce qu’autrefois les êtres humains n'avaient pas la véritable Loi qui pouvait leur permettre de retourner au Ciel. On dit que Sakyamuni a transmis la Loi et que Jésus a également enseigné sa Voie, en réalité ce qu’ils ont enseigné était destiné à un seul des esprits originels de l’homme, à savoir l’esprit originel secondaire, tandis que ce côté-ci de l'homme ne pouvait pas comprendre, ce qui fait qu’au cours de sa cultivation et pratique l'homme en surface et son esprit originel principal (zhuyuanshen) ne pouvaient pas changer. Les gens disent que le Bouddha Sakyamuni a transmis la Loi de telle et telle manière, en fait c'était seulement pour établir une base pour la culture de l’humanité. J'ai parlé de ces choses dès le début. Lorsque les êtres humains ont été créés par les divinités au début, leur cerveau était vide, ils n’avaient pas la capacité de comprendre ce monde, ils n’avaient aucune expérience de la société, ils n’avaient jamais vécu d’épreuves, ils ne pouvaient pas même distinguer dans leur vie les quatre saisons. L’homme devait passer par un processus pour connaître le monde, un processus qui établisse sans cesse toutes sortes de cultures, par conséquent, on devait créer une façon de penser et des concepts de moralité systématiques et corrects pour les êtres humains. Cela nécessitait un processus historique extrêmement long, c’est pour cela que l’humanité a traversé tant d’années d’histoire. Ce n’était pas possible de créer sur le champ les Trois Mondes et l’humanité lors de la rectification par la Loi, cela n’aurait pas été. Il devait y avoir un processus historique pour que les hommes puissent, au cours de ce processus historique, saisir les choses à un niveau rationnel à travers les expériences concrètes. C’est seulement ainsi que l’état de l’humanité actuelle, l’esprit, l'apparence, les concepts moraux et le comportement de l’homme a  été établi.

 

Alors pendant ce processus d'expériences concrètes et de comprendre ce monde, en même temps qu'on établissait la culture humaine, il fallait bien sûr dire aux êtres humains ce qui est le plus important : Qu’est-ce qu’une divinité ? Qu’est-ce qu'un Bouddha ? Qu’est-ce qu’un Tao ? Que sont les différentes divinités ? Alors comment a-t-elle été établie ? On a fait descendre les divinités dans le monde et par le moyen de donner le salut aux êtres humains on a amené les hommes à comprendre. En réalité, en parlant de donner le salut aux hommes, j’ai dit tout à l’heure que ce qu'on sauvait, c'était l’esprit originel secondaire, aucun être humain n’a pu retourner au Ciel, ils sont tous dans le cycle des réincarnations dans ce monde. Du fait de l’influence de l’apparence extérieure de l'homme sur l'esprit secondaire, celui-ci a la même apparence que la personne elle-même. Celui qui a une bonne racine de sagesse peut le voir monter au ciel, mais cette divinité-là était seulement un des esprits originels secondaires ayant la même apparence que la personne, mais en réalité ce n’était pas le véritable corps principal de cette personne et elle devait encore se réincarner. L’histoire a été ainsi établie pas à pas jusqu’à aujourd’hui et l'homme a été créé pour devenir une personne avec des pensées et des comportements modernes et pour que l'homme puisse comprendre la Loi lorsque l'histoire de l'humanité arriverait à cette dernière étape. Cela veut dire que l’apparition de Sakyamuni et l’apparition de certaines divinités dans l’histoire était en fait l’apparition de la transmission de la culture par les divinités, c’était en réalité établir pour l’homme un processus de pensée qui lui permettre de reconnaître les divinités et pour établir une culture dans laquelle l’homme puisse reconnaître les divinités. Sinon, au moment de ma transmission de la Loi aujourd'hui, vous ne sauriez pas ce qu'est une divinité, ce qu'est un Bouddha, ce qu'est un Tao, il me serait alors vraiment difficile d'enseigner cette Loi. Comment l’enseigner alors ? Je devrais vous expliquer à quoi ressemblent les Bouddhas, les Taos et les divinités, leurs caractéristiques, ce qu’ils font, comment ils donnent le salut aux gens, qu’est-ce que donner le salut aux gens, dans quel état seront les gens qui sont sauvés, etc, tout cela je devrais vous en parler. Mais même si je vous l’expliquais, vous n’en auriez pas d’expérience concrète, pas de connaissance, pas de représentation, pas de processus pour comprendre, alors comment transmettre cette Loi ? Comment pourriez-vous la comprendre ? C’est pourquoi tout cela devait être accompli au cours du processus de l’histoire, et c'est seulement ainsi qu'aujourd'hui les êtres humains arrivent à comprendre ce qu’est une divinité, ce qu’est la Loi, ce qu’est la cultivation et pratique, ce qu’est la plénitude parfaite, etc.

 

Alors, qu’est-ce que la cultivation et pratique ? La cultivation et pratique des disciples de Dafa aujourd'hui est la véritable cultivation et pratique, les hommes peuvent réellement cultiver et pratiquer, ce qui n’a jamais existé dans l’histoire. Que veut dire donner le salut universel aux êtres ? Les divinités ont laissé cette culture, mais elles n’ont pas réellement accompli cette tâche. Je l'ai fait et actuellement c'est vous, disciples de Dafa, qui êtes également en train de donner le salut universel aux êtres, et vous le faites en visant toute l’humanité (applaudissements), vous êtes en train de sauver les êtres humains globalement. Cela signifie que tout ce que vous faites aujourd'hui en tant que disciples de Dafa, que vous participiez à des projets ou que vous clarifiiez la vérité, distribuiez des documents dans la rue ou soyez assis devant les consulats pour révéler la perversité, vous êtes en train de cultiver et pratiquer, de valider la Loi et en même temps de sauver les gens de ce monde. C’est ce que les disciples de Dafa sont en train de faire. Cela paraît ordinaire, mais tout cela est grandiose et remarquable, parce que chaque métier, chaque profession et chaque environnement de l'être humain est le terrain de votre cultivation et pratique. S’agissant de la cultivation et pratique du passé, commencer à cultiver et pratiquer signifiait se retirer dans un temple ou dans une montagne. Beaucoup de gens ne comprennent pas la méthode de cultivation et pratique que j’ai établie pour les disciples de Dafa : Comment se fait-il qu'ils cultivent et pratiquent en ayant chacun leur travail ? Pourquoi ne renoncent-ils pas au monde pour cultiver et pratiquer ? C'est vrai, en fait Sakyamuni a déjà dit dans l’histoire que lorsque le Roi Sacré qui tourne la Roue descendrait sur terre, les hommes pourraient devenir des Tathagatas sans avoir besoin de quitter le monde séculier. Alors ne pas quitter le monde séculier, qu’est ce que cela veut dire ? En plus dans une société comme celle d’aujourd'hui, comment cultiver et pratiquer ?

 

Je viens d'en parler et j'ai déjà parlé de cette question auparavant, dans chaque métier et chaque profession, dans chaque couche sociale il y a des disciples de Dafa, et dans chaque métier et chaque profession ils sont en train de sauver les êtres, de valider la Loi et de jouer le rôle de disciples de Dafa. En réalité, si vous pouvez bien faire tout ce que vous devez faire dans chaque métier et chaque profession, alors vous êtes en train de cultiver et pratiquer. Les différents métiers et professions de ce monde sont des lieux qui vous sont donnés pour votre cultivation et pratique. On revient au thème de discussion de tout à l’heure, dans les Trois Mondes tout de l'humanité a été formé pour Dafa, créé pour Dafa et est venu pour Dafa. Quoi qu'on fasse dans n'importe quel métier, on peut cultiver et pratiquer. Autrement dit, la société humaine est un grand champ de pratique pour la cultivation et pratique des disciples de Dafa, vous pouvez cultiver et pratiquer où que vous soyez. Tout dépend du fait que vous soyez diligent ou non dans votre cultivation et pratique, cela vaut aussi pour vous qui jouez le rôle d'agent secret. (Le public rit) Vous tous pouvez cultiver et pratiquer et sauver les êtres, on ne regarde que comment vous positionnez votre coeur, on ne regarde que votre attitude vis-à-vis de la Loi.

 

En ce qui concerne les questions que j’ai soulevées tout à l’heure, en fait toutes ces Lois ont déjà été expliquées auparavant, j’ai simplement changé l’angle d’approche pour vous en parler encore une fois. J'aimerais utiliser un peu de temps maintenant pour répondre à vos questions. (Applaudissements) Cela fait longtemps que je ne vous ai pas vus, beaucoup de personnes ont beaucoup de questions à poser. Cependant, il y a toujours ceux qui n’étaient pas diligents et qui sont devenus diligents, ils vont emprunter à nouveau le chemin par lequel d’autres sont déjà passés et ils vont encore poser des questions que d’autres ont déjà posées. (Le public rit) Il y a aussi une partie des gens qui ne lisent pas beaucoup le livre. Le livre contient toutes les réponses, mais ils ne le lisent pas, c’est pour cela qu’en me voyant, ils vont encore me poser des questions. (Le public rit) Quoi qu’il en soit, ayant pu être des disciples de Dafa et cultiver et pratiquer dans Dafa, il faut dire que vous êtes déjà remarquables. Si vous avez des questions, posez-les, je suis votre Maître après tout. Quand les disciples ont des questions, surtout concernant leur cultivation et pratique, ces choses si sérieuses, je dois bien sûr vous en parler, je dois vous expliquer. Ensuite, pour poser vos questions, vous devez le faire en soumettant vos morceaux de papier comme d'habitude. Il y a encore une chose, sans compter les salles annexes, plus de 3000 personnes sont déjà assises ici, si chacun soumet un morceau de papier, on ne pourra pas arriver à les lire tous (rire du Maître), c’est pour cela que l’équipe de préparation de la conférence va faire une sélection avant de me les apporter.

 

(Le Maître s’assied, les disciples applaudissent)

 

*   *   *

 

Un disciple : Les disciples de Dafa de Wuhan et de Shenzhen saluent le Maître ! (Applaudissements) Nous sommes déterminés à bien faire les trois choses et à bien parcourir la dernière partie du chemin.

 

Le Maître : Je vous crois. C'est sûr que vous y arriverez ! Merci à tous ! (Applaudissements)

 

Un disciple : J’ai remarqué que ce qui m’empêche de m’élever, c'est que ma croyance juste n’est pas assez ferme et qu'au niveau microscopique existent des éléments qui ne croient pas. Cela m’attriste beaucoup. En tant que disciple, je voudrais vraiment retourner à la maison avec le Maître.

 

Le Maître : Bien sûr, on voit d’après votre question qu’il y a encore des éléments avec des lacunes, mais en même temps il est visible que vous voulez vraiment bien cultiver. Je pense que si vous pouviez lire la Loi davantage, vous pourriez dénouer les noeuds dans votre coeur et c'est sûr que vous pourriez bien cultiver. Il n’y a pas de méthodes particulières. Avec autant de personnes dans le monde, il est impossible que le Maître guide personnellement chaque personne qui cultive. C’est pourquoi j’ai toujours dit qu’il fallait prendre la Loi pour Maître. J’ai déjà dit que le Maître a tout comprimé dans cette Grande Loi. Jusqu’à aujourd’hui, peu de personnes ont réellement saisi l’importance de cette phrase. Je vous expliquerai cela dans le futur. Mais si vous adhérez vraiment à cette Loi et que vous cultivez, c'est sûr que vous allez réussir la cultivation ! C’est pour cela que vous devez lire davantage et davantage étudier la Loi. (Applaudissements)

 

Un disciple : Je salue le vénérable Maître au nom des pratiquants de Shenyang ! (Le Maître : Merci !) (Applaudissements) Quand on est en train de nettoyer son propre champ spatial, doit-on avoir les mains en position de Jie Yin ou avoir la main dressée ?

 

Le Maître : Quand vous faites Jie Yin, vous êtes déjà en train de nettoyer vos pensées et votre corps, alors que quand vous avez la main dressée, vous êtes en train d’émettre vers l'extérieur. La forme apparente est là seulement pour vous permettre d’avoir un esprit plus déterminé lors de l’émission de la pensée droite et pour être plus concentrés lorsque vous êtes en train de le faire. En réalité, lorsque votre pensée droite est puissante, vos pensées seules suffisent à résoudre le problème.

 

Un disciple : Tous les disciples de Dafa de Bengbu, Hefei, Huainan dans la province du Anhui saluent le vénérable Maître ! Vous nous manquez beaucoup, quand pourrons-nous vous voir notre bienfaisant Maître ? Actuellement les enfants de six ans qui ont à peine commencé l’école depuis deux mois adhèrent déjà tous collectivement aux Jeunes Pionniers. La vie de ces enfants sera-t-elle en danger au moment de la désintégration du parti pervers ?

 

Le Maître : Cela ne compte pas pour les enfants. Cela ne compte pas pour tous ceux qui ont été forcés d’adhérer aux Jeunes Pionniers (applaudissements) et c'est encore plus vrai pour les enfants de moins de six ans. (Applaudissements) Le PCC pervers nous empoisonne la vie, (le public rit) il se tourne et se retourne, mais cela ne compte pas. (Le public rit)

 

Un disciple : Tous les disciples de Turquie saluent le vénérable Maître ! Nous remercions notre vénérable grand Maître compatissant pour sa grâce salvatrice !

 

Le Maître : Merci ! (Applaudissements)

 

Un disciple : La diffusion des Neuf Commentaires et les efforts des disciples pour clarifier la vérité ont amené un grand changement à la situation en Chine continentale. Nous aimerions demander au vénérable Maître si actuellement nous pouvons profiter de nos voyages d'affaires pour rentrer au pays ?

 

Le Maître : Il faudrait attendre encore un petit peu. (Le Maître rit) Toute la rectification par la Loi est en train de faire une percée vers la surface à une vitesse impétueuse, maintenant c’est très rapide, par conséquent le nombre de facteurs pervers éliminés est vraiment énorme et ils sont en train d’être globalement réduits et affaiblis dans la rectification par la Loi. Dans la dimension superficielle où la rectification par la Loi n’est pas encore arrivée, lorsque les pensées droites des disciples de Dafa sont très fortes, elles détruisent aussi de grandes quantités de facteurs pervers. Les disciples du monde entier, y compris ceux de Chine continentale, sont en train d’éliminer à très grande vitesse les entités du parti pervers et les diables trublions. Surtout ces derniers temps, les multitudes de divinités sont en train de traquer et de tuer les forces anciennes sur tous les fronts. Dès qu’on les voit, on les précipite en enfer, même si on ne les voit pas, on les cherche partout et on veut les éliminer complètement. (Applaudissements) Certains facteurs arrangés par les forces anciennes sont aussi en train d’être éliminés. Il y a actuellement encore un problème. J’ai dit il y a quelque temps que les divinités perturbatrices des religions sont aussi en train d’être éliminées. C’est pour cela que la situation va changer très rapidement. Cependant, avant que la perversité ne puisse être totalement éliminée, elle va commettre des méfaits, de plus elle va se focaliser sur des personnes ou des affaires très mauvaises. Ne vous en inquiétez pas pour l’instant.

 

Un disciple : Quel est le rôle des élèves de l’École d'Arts Feitian qui sont en tournée dans le processus de la rectification par la Loi ? Devront-ils terminer leurs études au collège et à l’université ?

 

Le Maître : L'École d'Arts Feitian est une institution professionnelle destinée à former des élèves talentueux de première classe, et bien sûr, elle donne des cours de culture générale. En plus, dans le cursus, on doit participer à l'examen standard des États-Unis pour passer au lycée, ainsi il n’y aura pas de retard pour les cours de culture générale. Les disciples de Dafa sont tous en train de le faire, en plus ils sont dans le processus de se perfectionner sans cesse.

 

Le rôle joué par les élèves de l’École de danse Feitian n’est pas non plus négligeable. Quand vous clarifiez la vérité, il vous est impossible de le faire en visant en même temps beaucoup de personnes. Même si les disciples de Dafa ont sauvé beaucoup de personnes en leur clarifiant la vérité, il y a quand même de grandes difficultés à faire cela pour les milliards de personnes du monde entier, ce point-là vous l'avez vu également. Lorsque vous clarifiez les faits vous avez habituellement une seule personne en face de vous, voire quelques personnes. Mais le spectacle, c’est plusieurs milliers de personnes qui le voient, au moins mille personnes à chaque fois. Surtout depuis Noël jusqu’à maintenant, l'effet des représentations est excellent. Presque toutes les personnes qui l’ont vu ont connu un changement à cent pour cent. Tout au début, quelques personnes sont venues pour semer le trouble, envoyées par des agents secrets ou incitées par les divinités perturbatrices liées aux religions. Pour tout cela, on a déjà pris nos précautions, donc il n’y a plus eu ce genre de problèmes par la suite. Lorsque les gens sortent du théâtre, ils ont complètement changé d'attitude envers les disciples de Dafa. Leur attitude envers le Falun Gong a changé. Dès que la pensée d'une personne change, alors cela détermine si elle va être gardée ou non.

 

Les élèves des classes supérieures sont en tournée actuellement et quand la tournée sera finie, il y aura eu plus de deux cent mille spectateurs. Réfléchissez : que dites-vous de cela ? (Applaudissements) Je trouve que cela vaut vraiment la peine. (Le public rit) C’est pour cela que si une troupe ne suffit pas, alors il en faut deux ou trois ; après tout, c'est pour sauver les êtres. Les jeunes disciples de Dafa ne sont pas seulement en train de faire des choses pour sauver les êtres, mais ils sont aussi en train de s’élever à travers la cultivation et pratique. Ils sont aussi en train de forger leur propre réussite. Ce qu’ils sont en train de faire est en soi la cultivation et pratique, c’est aussi marcher sur le chemin menant vers la divinité.

 

Un disciple : À cause de leur égoïsme et de leurs attachements, beaucoup de coordinateurs dans la région de Taïwan ont fait fausse route en menant les élèves faire des choses pour valider Dafa qui ne se conformaient pas aux exigences de la Loi. Malgré de nombreux échanges, la situation n'a pas changé. Votre disciple a vu tout cela et est très inquiet. Vénérable Maître, je voudrais vous demander quel rôle doit jouer un pratiquant ordinaire dans ce processus, afin de pouvoir bien coopérer et de ne pas former une faction ?

 

Le Maître : Je pense que cela provient du fait d’avoir trop de pensées humaines, c'est comme ça lorsqu'on fait le travail des disciples de Dafa avec des pensées humaines. Au cours de la cultivation et pratique, si chacun avance bien sur son propre chemin et cultive bien, il fera bien son travail. Clairement dit, en réalité les responsables des diverses régions ne sont que des personnes qui coordonnent, c’est seulement que lorsque les associations de Falun Dafa ou le Maître ont quelque chose à dire, alors on les contacte et à travers eux certaines informations ou exigences sont transmises aux élèves. Chacun d'eux doit également bien cultiver. Pour tous les disciples de Dafa, y compris les responsables, chacun doit regarder à l'intérieur de lui-même quand des problèmes surgissent. Si vous faites tous ainsi, c'est sûr que vous arriverez à bien faire. Si tous les yeux sont braqués sur les responsables, vous tous êtes en train de les aider à cultiver en oubliant que vous-même êtes aussi un pratiquant, ça, ça ne va pas. Dans ce cas il y aura de plus en plus de problèmes, car vous regardez à l'extérieur, vous cherchez à l’extérieur.

 

Cependant, si vraiment un responsable ne fait pas bien ou s'il n’a pas les capacités adéquates, dans ce cas, en effet, il faut envisager de le remplacer. Car s'il ne fait pas bien, bien que ce soit lié à des problèmes impliquant l’élévation d’ensemble dans cette région, cela va quand même interférer avec la validation de la Loi par les disciples de Dafa. Mais si chaque disciple de Dafa arrive à être responsable de sa propre cultivation et pratique et envers Dafa, je pense que cela va rendre la situation dans toute la région excellente.

 

Un responsable va sûrement faire des erreurs. Vous avez entendu ce que je viens de dire, n’est-ce pas ? Il va sûrement commettre des erreurs. Car s'il n'en faisait pas, il serait une divinité et il n'aurait plus besoin de cultiver. Alors un responsable qui a fait une erreur, devrait-il être traité plus sévèrement que les autres qui font des erreurs ? La cultivation et pratique est égale pour tous, c'est pareil pour chacun. Du point de vue de l'impact, il est évident que sa responsabilité est plus grande et que son comportement va probablement affecter d'autres pratiquants. Alors c’est normal que les exigences du Maître envers lui soient plus élevées. Mais en réalité, en tant qu'individu cultivant et pratiquant il est égal aux autres. En général, un responsable ne peut pas être relevé de ses fonctions juste parce qu'il commet des erreurs. Alors, qu'est-ce que ça veut dire ? Au cours de la cultivation et pratique des disciples de Dafa, les responsables sont aussi en train d'être formés et forgés, car dans la société des gens ordinaires on ne trouve rien qui ressemble à la façon de travailler des responsables des disciples de Dafa, c'est sans précédent. Si, dès qu'il fait une erreur, on le renvoie et que le suivant doit encore commettre des erreurs et qu'on le renvoie également, là ce n'est pas ce que je veux, ce que je veux faire, c'est les forger jusqu'à maturité. Autrement dit, lorsque vous, un disciple de Dafa, faites une erreur, si je ne vous permets plus d’être un disciple de Dafa, cela peut-il aller ? (Les disciples rient) Mais quand cette personne-là a commis une erreur, si on ne lui permet plus d'être un disciple de Dafa et qu’on la remplace à nouveau par une autre personne – est-ce que ça peut aller ? Au cours du processus de la cultivation et pratique, des problèmes vont certainement apparaître, une fois qu'ils sont là, ce qui est important c'est comment aider la personne avec bienveillance pour qu'elle change en bien et non pas lui en faire endosser la responsabilité et l'accuser. L'attitude que chaque pratiquant a envers les autres reflète aussi sa propre cultivation et pratique, donc chacun doit être clair sur ce point.

 

Quand un responsable a des problèmes, c'est sûr que sa responsabilité est grande, vous le savez tous. Le Maître a d’innombrables Corps de Loi qui s'occupent de cela, c'est sûr qu'ils ne laisseront pas échapper son problème, ainsi que les occasions pour qu'il s'élève. Mais si vous êtes trop attaché à ses problèmes, dans cette situation vos problèmes vont aussi être mis à nu et à travers cette situation on va vous faire voir vos propres problèmes ; et cela fait que peut-être, à cause de votre attachement qui n'est pas enlevé, on ne le laisse pas résoudre son problème pour l'instant. Si encore davantage de gens sont entraînés à participer à cette affaire, bon alors très bien – on va exposer tous les problèmes à travers cette affaire pour que vous puissiez les voir. Il y aura ce genre de situation, mais ça ne veut pas dire qu'on ne résout pas les problèmes, ni que les Corps de Loi du Maître ne s'en occupent pas.

 

Un disciple : Le Service global pour démissionner du PCC reçoit souvent des appels téléphoniques de personnes de différents milieux en Chine continentale, qui nous demandent de transmettre leurs salutations au vénérable Maître !

 

Le Maître : Alors je remercie ces personnes en Chine continentale et les êtres ! (Applaudissements) Une fois que les gens de ce monde seront libérés du contrôle des facteurs pervers, ils vont se réveiller et réfléchir avec leurs propres pensées. Dans le passé, sous la pression et la répression de la perversité qui couvrait le Ciel et la Terre, peu importe combien de personnes ont pris position ou se sont prononcées sur Dafa, ce n'est pas la personne elle-même qui le disait, c'est plutôt les facteurs pervers qui se servaient de la bouche de la personne pour le dire. Je fais une nette distinction sur ce point. Alors je dis à la perversité : « Ce que vous avez fait et votre intention de persécuter les gens, au cours de la rectification par la Loi, on va traiter cela sans la moindre erreur. »

 

Un disciple : Bonjour, Maître ! Votre disciple travaille comme journaliste dans les médias. Je trouve souvent que mes capacités sont limitées et que je suis vraiment trop lent à progresser. Il me faut beaucoup plus de temps pour écrire des reportages que les exigences de la profession. Alors je suis vraiment très inquiet là-dessus et je sens que ceci est lié à l'élévation trop lente de mon xinxing.

 

Le Maître : Si votre étude de la Loi arrive à être à la hauteur, vous aurez un changement d'état. C'est seulement en étudiant bien la Loi que vous êtes capable de valider la Loi, et c'est seulement en étudiant bien la Loi que vous pouvez faire mieux. Grâce à l’étude de la Loi, beaucoup de pratiquants ont découvert qu’ils sont capables de penser d’une façon plus créative et large à des choses qu’ils ne savaient pas comment traiter auparavant, et ils peuvent s’occuper de tout avec aisance. C'est comme ça quand vous étudiez bien la Loi. Je ne veux pas dire que vous n’avez pas bien cultivé. Je parle d'un principe de la Loi. Lisez davantage, étudiez la Loi davantage et c'est garanti que vous aurez la sagesse.

 

Un disciple : Lorsqu'on clarifie la vérité, on rencontre souvent des personnes comme suit : il reconnaît le Falun Gong, mais pas le journal Dajiyuan (La Grande Époque). Ma question est : est-ce que le style de rédaction du journal Dajiyuan crée des malentendus vis-à-vis du Falun Gong ou bien ces médias ont-ils des problèmes internes ?

 

Le Maître : Comme je le vois, ce n'est ni l'un ni l'autre. Il y a toutes sortes de gens dans ce monde : celui-ci aime la nourriture épicée et celui-là la nourriture acide – il y a cinq saveurs. Au sein de l'empoisonnement et des mensonges diffusés par le PCC pervers différentes personnes ont différentes incompréhensions. Là où il y a une incompréhension, c’est là qu’un problème apparaît dans son esprit et cela se manifeste sous la forme de points de vue différents. Bien sûr, ce n'est pas pour dire que ce média est géré de manière parfaite. Mais, au moins, les médias gérés par les disciples de Dafa sont plus propres que ceux des gens ordinaires. Après tout, ils sauvent les gens et leur font du bien, et sur ce point les médias ordinaires ne sont pas à la hauteur. Alors pourquoi y a-t-il toujours des gens qui pensent de cette façon et disent de telles choses ? Cela provient du fait que différentes personnes ont différents états d’esprit et différentes compréhensions. Là où une personne est le plus empoisonnée par le parti pervers, c'est là où les choses vont remonter à la surface. Donc à mon avis, pour ces choses-là, c'est mieux que vous lui clarifiiez la vérité à fond, ce n'est pas que le journal Dajiyuan a vraiment un problème aussi grave.

 

Un disciple : Concernant les chaînes de télévision du parti pervers qui pénètrent au Canada et l’installation de la télévision New Tang Dynasty, comment débloquer cette situation ?

 

Le Maître : Comment faire dépend des disciples de Dafa. Vous devriez vous rappeler une chose : aujourd'hui, la scène de l'humanité est préparée pour que les disciples de Dafa s’y manifestent, absolument pas pour faire le jeu de la perversité ! (Applaudissements) Tant que vous faites bien et que tout le monde peut comprendre cela, que vous vous coordonnez les uns avec les autres et que vous avez de fortes pensées droites, alors il n’y aura rien qui ne puisse être accompli, car votre point de départ est sans égal – c'est pour sauver tous les êtres ! Les Trois Mondes ont été créés pour ce qui se déroule aujourd'hui, pas pour fournir des loisirs aux gens ordinaires et encore moins pour les divertir. C'est vrai, les êtres humains ont en effet leurs propres divertissements, mais cela c’est la façon de vivre pour les êtres humains, c’est pour que les êtres humains maintiennent un état en attendant l'arrivée de la Loi.

 

Un disciple : Pourquoi, malgré tous mes efforts, moi, votre disciple, j’ai toujours l’impression que je n'arrive pas à suivre le processus de la rectification par la Loi ?

 

Le Maître : Je trouve que votre compréhension est très bonne. Si vous avez toujours l’impression qu'il y a un écart, alors vous n’avez qu’à vous dépêcher de le rattraper, d'étudier davantage la Loi et faire davantage ce qu'un disciple de Dafa doit faire. Voilà, c'est tout.

 

Un disciple : Nous sommes une équipe en train de créer un manuel scolaire pour enseigner le chinois. Nous aimerions demander au Maître : au stade actuel du processus de la rectification par la Loi, combien d’énergie devons-nous mettre dans la création de ce manuel scolaire ? Devons-nous consacrer plus de temps à la création d'un manuel scolaire ou à d’autres projets ?

 

Le Maître : À mon avis, que vous créiez un manuel scolaire de chinois ou fassiez autre chose, il faut n'est-ce pas songer à le faire en vous coordonnant les uns les autres, et voir si les écoles gérées par les disciples de Dafa utiliseront votre manuel. Sinon, quand vous aurez terminé la préparation de ce manuel si vous constatez que personne ne l'utilise, n’aurez-vous pas perdu votre temps ? Donc, cela doit se faire avec coordination. Si les écoles gérées par les disciples de Dafa en ont réellement besoin, alors faites-le, et en plus il faut le faire bien. Dès que vous commencez quelque chose comme ça, ce n’est pas une mince affaire, c’est un projet de grande envergure qui sera laissé pour l’humanité. S'il s'agit juste de la question de le créer vous-mêmes et si, une fois terminé, on constate qu’il y a des défauts ou que c'est imparfait et qu'on ne peut pas l'utiliser – alors n’aurez-vous pas retardé d’autres choses ? Donc, il faut bien se coordonner.

 

Un disciple : Tout d’abord, j’aimerais, saluer le vénérable Maître au nom de tous les disciples du Royaume-Uni. Nous n’avons pas bien préparé la tournée internationale du Spectacle du Nouvel An chinois de NTDTV. Le spectacle n’a pas été présenté au Royaume-Uni, en raison des nombreuses difficultés rencontrées lors de la recherche d’une salle de spectacle. Existe-t-il des problèmes au niveau de l'ensemble des disciples du Royaume-Uni ?

 

Le Maître : À mon avis, si on ne peut même pas trouver une salle de spectacle, là il y a réellement un problème. (Les disciples rient) Comment cela est-il possible ? Est-ce parce que vous ne l’avez pas traité comme quelque chose de suffisamment important et que vous n’avez pas bien coopéré ? Chaque année, les disciples de Dafa organisent un spectacle de Nouvel An chinois, et avec le temps, ça s’est étendu à d’autres régions, avec d’autres pays organisant même leurs propres spectacles. Pourquoi faisons-nous cela ? Pour divertir les gens ordinaires ? Absolument pas. Vous comprenez tous cela clairement. Ce qu’on veut faire, par ce moyen, c'est révéler le comportement des disciples de Dafa, briser les mensonges et la diffamation inculqués aux gens par le Parti pervers et en même temps sauver tous les êtres et clarifier la vérité. Aujourd’hui, s’il y a des gens, où que ce soit dans le monde, parmi la classe moyenne et la haute société, qui disent qu’ils n’ont pas entendu parler du Falun Gong, je dirais qu’ils feignent l’ignorance. Et en particulier, si c’est une personne d’une organisation gouvernementale qui prétend ne pas savoir ce qu’est le Falun Gong, alors elle fait exprès de feindre l'ignorance – elle fait vraiment semblant. Alors cela signifie que tout le monde sait en principe de quoi il s'agit quand on parle du Falun Gong, tout le monde sait que le PCC est en train de persécuter le Falun Gong et tout le monde sait que le Falun Gong est un groupe bienveillant qui cultive et pratique en exigeant d’eux-mêmes selon le principe Zhen-Shan-Ren. Ils sont très clairs là-dessus.

 

Alors, selon moi, puisqu’un problème a surgi, il y a lieu d’aller expliquer la vérité. Je crois que cela doit être résolu en clarifiant la vérité, et en même temps, on doit arriver à comprendre ce qui nous bloque. En réalité, le plus grand problème, c'est que les élèves n’ont pas bien coopéré entre eux. Bien sûr, il y a des régions où les pratiquants se sont engagés dans des discussions interminables – untel voulait louer telle salle et un autre voulait telle autre – et ils ont oublié qu’ils devaient valider la Loi au lieu de se valider eux-mêmes.

 

Au cours de ces dernières années, tout a été fait par vous, disciples de Dafa. Chaque année cependant, après avoir regardé le spectacle, j’étais à la fois heureux et insatisfait. Les disciples de Dafa ont dépensé beaucoup de ressources financières, matérielles et humaines pour chacun des spectacles du Nouvel An chinois présentés annuellement, les personnes impliquées étaient en général des membres clés de différents projets. Donc, si nous n’avions pas atteint les résultats escomptés, nous aurions eu plus de pertes que de profits et le jeu n'en aurait pas valu la chandelle. Même pendant le spectacle, j’ai entendu des commentaires sarcastiques, et les gens sortant du spectacle à la fin faisaient toutes sortes de commentaires – cela signifie que le résultat escompté n’a pas été atteint. Bien sûr, les disciples de Dafa sont en train de valider la Loi, quand ils clarifient la vérité, il y a des gens qu’on peut amener à comprendre et d'autres non. Plus tard à un moment, je me suis demandé si on devait continuer à organiser ce spectacle ou non. Si les résultats maintiennent le statu quo, cela ne peut plus continuer. Tout ce que font les disciples de Dafa n’est pas pour offrir un divertissement aux gens ordinaires. Si le spectacle ne peut pas sauver les gens après y avoir consacré autant de ressources humaines, matérielles et financières– et ce dans différentes régions – alors cela ne peut plus continuer. Plus tard, en pesant le pour et le contre attentivement, j’ai vu qu’il y avait vraiment des personnes talentueuses dans ce domaine parmi nos disciples de Dafa, et qui ont toujours voulu valider la Loi en prenant ce chemin. Ils avaient tous le même souhait. Bien sûr, je parle de cela à un niveau superficiel. Alors j’ai pensé : « Puisque la situation est ainsi, je prendrai simplement les choses en main et vous guiderai dans ce projet. » (Applaudissements) Ou tout au moins, je vous guiderai jusqu’à ce que vous deveniez matures ; je vous guiderai pendant deux ans et à ce moment-là vous saurez vous-mêmes comment faire.

 

Bien sûr, les choses sont toujours plus faciles à dire qu’à faire, dès que je me suis impliqué, la nature des choses a changé. Vous savez tous que les disciples de Dafa doivent valider la Loi, alors que vient faire le Maître ? Le Maître est venu pour rectifier la Loi. Donc dès que j’ai commencé à m’occuper moi-même de cette affaire, les spectateurs en face de nous, les gens que je veux sauver et cette affaire que je dois faire, tout a changé. Si on veut bien faire cette affaire, il faut atteindre le meilleur résultat et arriver à véritablement donner le salut à ces personnes et les sauver, c'est seulement dans ces conditions que je le fais, il faut absolument le faire ainsi. Je ne pouvais donc pas faire les choses comme avant. Car auparavant, les disciples de Dafa faisaient le spectacle en dehors de leur travail et maintenant, si on veut le faire, on doit le faire de haute qualité. Bien sûr, certains ont dit : « Quoi que fasse le Maître c'est assurément le meilleur. » C’est vrai ! Si ce n’était pas le meilleur, je ne l’aurais pas fait. (Applaudissements) Alors, j’ai demandé aux gens de commencer à recruter et mettre sur pied une école de danse et à choisir des gens talentueux, et j’ai formé un orchestre. Cette série d'événements exigeait de se former et de se développer à partir de la base, et tout devait mener à des performances réellement de premier ordre. Le Maître était impliqué dans beaucoup de ces choses, y compris les éléments créatifs et les répétitions. Vous avez entendu parler de tout ça.

 

De toute façon, les enfants y ont vraiment fait honneur. Ils ont réellement fait un travail magnifique. C’est rare de voir des spectateurs verser des larmes au cours d’un spectacle. Lors de chaque spectacle présenté par la Troupe des Arts Divins-Shenyun, il y avait de nombreux spectateurs qui versaient des larmes du début à la fin et de nombreux autres devaient constamment s’essuyer les yeux. Chaque spectacle a été ainsi. Les gens ont été profondément touchés et bouleversés. Dans cette dimension c’étaient des enfants qui exécutaient les numéros, tandis que dans d’autres dimensions, beaucoup de mes Corps de Loi et beaucoup de divinités le faisaient. (Applaudissements) La force qui a bouleversé les gens et le changement que cela leur a causé, sont vraiment semblables à l'époque quand j’enseignais personnellement la Loi. (Applaudissements) Alors cela a causé un changement considérable chez les gens.

 

C’est un spectacle après tout, alors plus le niveau est professionnel, plus il y aura de gens qui y seront réceptifs et plus grands seront les changements qui s’opèreront chez les gens. Donc, les performances doivent être irréprochables. Elles doivent être parfaites sous tous les aspects – dès que le rideau se lève, ça doit être le plus beau des tableaux. Avec l’exigence que la chorégraphie, les costumes et les effets de scène doivent tous être beaux. Les gens de la société d’aujourd’hui ne savent déjà plus cela. Le sens de l’esthétisme chez les gens change selon les tendances de la société. Aujourd'hui, ceci est à la mode, alors on dit que c’est bien ; le lendemain c'est cela qui est à la mode, alors c'est cela qui est bien. Seuls les principes de Dafa ne changent pas et sont immuables, nous sommes les seuls à savoir ce qu’est la vraie beauté. Puisque les disciples de Dafa cultivent Zhen-Shan-Ren, nous sommes en mesure de savoir ce qui est vraiment bon – quelque chose qui ne change jamais – et qui a une résonance avec le côté bienveillant et merveilleux des gens. C’est quelque chose que les gens ordinaires ne peuvent faire. En outre, l’énergie émise par les chansons de nos chanteurs, la musique de l’orchestre et les mouvements des danseurs dans le spectacle sont pure bienveillance, compatissante et extrêmement puissante. En fait, les problèmes de santé de nombreux spectateurs ont été guéris dans ce champ. Ceux qui ont regardé les spectacles ne le savent pas encore, mais ils s’en rendront compte graduellement. Pendant qu’ils regardaient le spectacle jusqu’à la fin, leur esprit était purifié et leur santé rétablie. (Applaudissements) Donc cette affaire, je pense qu'en la faisant le résultat est vraiment très bon. Et bien sûr, dans la troupe du spectacle la plupart sont de jeunes disciples de Dafa, donc de cette façon, cela ne prend pas beaucoup de ressources des disciples de Dafa.

 

Un disciple : Quel est le but du premier grand concours international de danse chinoise de NTDTV ?

 

Le Maître : Je ne veux pas le révéler trop en détails si vite, comme ça on garde un peu de bonnes choses pour plus tard. (Les disciples rient) Mais je peux vous en parler au niveau superficiel. Tout ce qu'ont fait les disciples de Dafa, le PCC pervers en a peur. Les prestations des disciples de Dafa appartiennent à la culture chinoise pure, droite et ancienne, à la véritable culture transmise par les divinités. Et cela joue bien sûr le rôle de détruire la culture du PCC pervers, donc il en a naturellement très peur. Peu importe que le Parti pervers continue ses machinations, c’est un gouvernement infâme qui n’occupe que ce morceau de terre qu’est la Chine, et donc tout ce qu’il fait ne peut qu'être dans les limites de la Chine. Par contre, quand la télévision New Tang Dynasty fait quelque chose, comme ce grand concours international, c’est à l'échelle mondiale – quoiqu'il en soit c'est un événement international. (Le Maître rit) (Le public rit et applaudit) Les gagnants recevront le prix d’un concours international.

 

Un disciple : Pourriez-vous dire si une école Minghui peut utiliser les caractères chinois simplifiés ?

 

Le Maître : Faites ce qui est le plus opportun. Vous ne pouvez agir qu’en vous basant sur l'état actuel de l’humanité. Les écoles Minghui à Taiwan utilisent les caractères traditionnels et celles qui s'adressent aux gens de Chine continentale utilisent les caractères simplifiés. Je ne suis pas tout cela. Dans ce qu'on fait, les caractères en eux-mêmes ne sont pas un problème. Ce qui est important, c'est comment se débarrasser de la culture du Parti et sauver les êtres, c'est le plus important. Ne vous attardez pas sur des choses mineures.

 

Un disciple : Certains disciples qui vivent dans des régions éloignées n’ont pas participé au dernier projet de rectification par la Loi dans lequel le Maître a guidé les disciples d’Amérique du Nord pour le Spectacle du Nouvel An chinois, ils sentent qu’ils sont un peu à la traîne.

 

Le Maître : Non, ce n’est pas le cas. Je ne vous ai pas demandé à tous d'y participer. Même pour la vente des billets pour le Spectacle du Nouvel An, c’était parce que les élèves étaient inquiets et qu’ils m’avaient demandé d’en parler un peu. Là non plus, je ne vous ai pas demandé à tous d’y participer. J’ai juste dit que ceux d’entre vous dont les conditions le permettaient pouvaient venir aider. Si vos conditions ne le permettaient pas, vous n’aviez pas à venir. Si vous dites : « Je suis très occupé ici et je ne peux pas laisser les projets de validation de la Loi », alors ne venez pas.

 

Un disciple : (Le Maître : Je passe les noms.) Bonjour Maître, de la part des disciples de Dafa de la province du Zhejiang ! (Le Maître : Merci à tous !) (Applaudissements) Les exigences pour les disciples en Chine et ceux à l’étranger sont-elles différentes ? Ou bien les karmas sont-ils différents ? Ou bien c'est parce que leurs connaissances et leurs liens d'affinité sont différents ?

 

Le Maître : Il ne s’agit pas de karmas différents ou d’exigences différentes et c'est encore moins une question de liens d'affinité différents. C’est lié aux différents vœux que vous avez faits au début. Les disciples de Dafa ne font qu’un seul corps, c’est le même où que vous soyez – l’avancée de la rectification par la Loi est synchrone. (Applaudissements) Si les disciples de Dafa dans le monde entier n'avaient pas contré la persécution et dénoncé avec force la perversité à l’échelle mondiale, la perversité aurait persécuté les disciples de Dafa de manière encore plus brutale et sans le moindre scrupule. Le fait que la situation ait subi un grand changement a un lien étroit avec ce que font les disciples de Dafa à l'échelle internationale. Donc sur ce point-là, il ne s'agit que de la différence dans ce que vous faites, mais les problèmes auxquels vous faites face sont les mêmes. L'état et les niveaux de votre cultivation et pratique n'ont aucune différence.

 

Un disciple : Tous les disciples de Russie saluent le Maître. Des élèves de Russie ont été arrêtés ou détenus pour avoir clarifié les faits. Pourriez-vous nous dire comment les élèves de Russie pourraient changer cette situation et cet environnement ?

 

Le Maître : En général, là où il y a un problème, c’est là que les disciples de Dafa doivent aller clarifier les faits avec persévérance et sans relâche. Nos élèves chinois partagent la même impression, à savoir que dans la société occidentale tout se passe de manière ordonnée et organisée. Pour certaines choses, il faut prendre rendez-vous à l’avance et l’on doit attendre longtemps pour que les choses se fassent. Mais la situation par rapport à cette persécution s'avère très urgente, quand on résiste à la persécution, on n’a pas le temps de faire les choses de manière aussi lente et sans se presser. Les élèves ont réalisé que cela ne va pas. Donc beaucoup de nos pratiquants chinois ont adopté leur propre manière de procéder, ils vont rencontrer les gens sur place et font les choses avec persévérance et sans relâche, ils sont déterminés à clarifier les faits jusqu'au bout et à accomplir leur mission. Naturellement, certains élèves occidentaux trouvent cela insupportable, parce qu'ils ont l'habitude de leur propre mode de vie. Mais là ça ne va pas – ça ne va vraiment pas. Vous ne pouvez pas attendre. Des êtres sont en train d’être persécutés et la moralité dégringole à grande vitesse. Le nombre de gens que vous devez sauver diminue de plus en plus et cela devient encore plus difficile. C’est pourquoi on ne peut pas attendre.

 

Un disciple : Pourquoi est-ce que l’on utilise des caractères chinois simplifiés dans les manuels d’enseignement du chinois qui serviront dans le futur ? Les caractères simplifiés ne sont-ils pas un produit du PCC ?

 

Le Maître : En effet, les caractères simplifiés ont été créés au sein de la société du PCC pervers, c’est certain. Mais aujourd’hui, plus d’un milliard de gens utilisent les caractères simplifiés dans la société chinoise. Si nous clarifions les faits en utilisant les caractères traditionnels et qu’ils ne peuvent pas les comprendre, ça ne va pas. Ce n’est pas quelque chose que l’on peut changer du jour au lendemain. Faites ce qui est le plus opportun lorsque vous clarifiez la vérité. Peu importe l’écriture que les gens utilisent actuellement, ce n’est pas un problème, tant que nous pouvons sauver les gens avec. La priorité, c’est sauver les gens ! (Applaudissements)

 

Un disciple : Le vénérable Maître a dit que les disciples de Dafa ont émergé du sein de l'ancien univers et qu'ils sont sortis des anciens principes de Loi. Peut-on comprendre par là que Dafa donne à tous les êtres une chance de renaître, une chance unique et sans précédent ?

 

Le Maître : Ça ne va plus pour l'univers et ça ne va plus pour les êtres non plus, si on ne les renouvelle pas, l'univers cessera d’exister. Voilà la situation. Et cela ne se limite pas aux êtres humains, c’est le cas aussi pour les divinités, les Cieux et tous les êtres – toutes les vies sont inclues, c’est dans l'univers qu’a lieu la rectification par la Loi, la Loi ne rectifie pas seulement le monde humain. En réalité, la véritable rectification par la Loi du monde humain n’a pas encore commencé.

 

Un disciple : S’il vous plaît, dites-nous quel est le lien entre créer une université et la rectification par la Loi ?

 

Le Maître : Si les disciples de Dafa veulent créer une université, et à travers ce moyen valider la Loi, clarifier les faits et sauver les êtres, il n’y a rien de mal. Il faut voir s’il y a un lien entre ce que l’on fait et le salut des êtres. S’il n’y en a pas, cela ne sert pas à grand-chose.

 

Un disciple : Je vois dans la façon de faire des pratiquants beaucoup d’éléments de la culture du Parti, mais je ne sais pas comment faire des échanges avec eux.

 

Le Maître : La façon de réfléchir et la construction des phrases des gens issus de Chine continentale représentent plus ou moins les mauvaises habitudes que le PCC pervers a créées pour la société de la Chine continentale. À mesure que vous cultivez, vous aller progressivement prendre conscience de ces choses. Quand les Chinois de Chine continentale vivent dans une société normale, avec le temps ils changent leurs mauvaises pratiques et habitudes. Mais ces choses n’affectent pas la cultivation et pratique, elles ne peuvent pas gêner la cultivation et pratique, ce n’est pas un problème. Au début, quand j’enseignais la Loi en Chine, beaucoup de gens avaient cet état d’esprit et pourtant ils arrivaient à comprendre la Loi et à cultiver et pratiquer. Cela ne peut pas les en empêcher. Dévoiler la culture du Parti pervers, c'est dénoncer sa nature perverse pour que les gens le reconnaissent clairement, qu'ils voient comment il empoisonne les Chinois, comment il détruit la conscience de l’humanité et comment il piétine la culture chinoise ancestrale. Le but ultime de la perversité est de détruire l’humanité.

 

Un disciple : Les livres de Dafa en caractères traditionnels et simplifiés sont-ils pareils dans les autres dimensions ?

 

Le Maître : Dans les autres dimensions ils ne sont pas en caractères traditionnels ou simplifiés (Le public rit) Ils sont dans les écritures des autres dimensions (Le public rit) Dans les Cieux, ils ont les écritures des Cieux.

 

Un disciple : Quand je vois un point lumineux doré qui bouge devant mes yeux, est-ce que je peux dire « mie » ?

 

Le Maître : Disons ainsi : si vous pensez que ce n’est pas une bonne chose, vous pouvez la traiter avec la pensée droite. Mais si c’est une bonne chose, votre pensée droite ne l’affectera pas. Parce que vous êtes droit, si cette chose est aussi droite, elle ne sera pas affectée.

 

Un disciple : Il n’y aura que Dafa et la langue chinoise dans le futur, donc est-ce que ça va pour les enfants nés hors de Chine de ne pas aller à l’école, d’apprendre Dafa et de leur enseigner seulement la langue chinoise ?

 

Le Maître : Je ne vous ai pas demandé de faire cela. Dans le futur, lorsque la Loi rectifiera le monde humain, les choses seront à ce moment-là dans un état vers lequel les gens qui restent devront se diriger. Si vous dites : « Je veux faire maintenant les choses prévues pour le futur », vous ne pouvez pas les faire. Il vaut mieux que vous fassiez bien les choses actuelles pour sauver les êtres. Les choses du futur, ce n’est pas aux disciples de Dafa de s’en occuper, car à ce moment-là il n'y aura que le Maître qui agira.

 

Un disciple : Nous n’avons pas maintenu nos activités sur les sites touristiques dans de nombreuses grandes villes, car la plupart des pratiquants se sont impliqués dans le Spectacle du Nouvel An chinois, la Fanfare Céleste et d’autres projets. Il y a donc de moins en moins de pratiquants qui clarifient la vérité directement.

 

Le Maître : En réalité, actuellement la Fanfare Céleste n’a pratiquement pas de nouveaux morceaux à pratiquer. La plupart des membres de la fanfare prennent sur leur temps libre pour travailler par eux-mêmes ; les répétitions en groupe prennent peu de temps. C’est le cas dans toutes les régions, donc cela n’a en général pas affecté les autres projets. Au début, quand la fanfare a été créée, il a fallu pendant un certain temps prendre du temps pour s’exercer, mais actuellement, en général, cela n’affecte plus d’autres projets.

 

Un disciple : La persécution du Falun Gong par le PCC est arrivée hors de Chine et il y a eu des cas de pratiquants rapatriés. Comment nos médias doivent-ils traiter cela ?

 

Le Maître : Quand la perversité nous persécute, nous le relatons – ce n’est pas un problème. Il n’y a rien qui doive nous faire nous sentir gênés, car c'est pour que les gens voient la perversité du PCC. Les disciples de Dafa ne seront pas non plus effrayés par la perversité. Les disciples de Dafa ont traversé vents et marées, donc qui peut avoir peur de cela ? Si même les disciples de Dafa de Chine continentale n’en ont pas peur, qui en aurait peur hors de Chine ? Lorsqu'on doit dénoncer la perversité, on la dénonce, lorsqu'on doit relater les faits, on les relate.

 

Un disciple : Moi, votre disciple, je souhaite beaucoup apprendre la Loi par cœur, mais à cause des différents projets en cours, le temps est vraiment limité.

 

Le Maître : Cela dépend de vous. Ce dilemme a toujours été présent, car les disciples de Dafa doivent valider la Loi tout en étudiant bien la Loi et donc c'est sûr que leur temps est limité. C’est là la difficulté à laquelle vous faites face. Il faut bien vous cultiver et encore sauver les êtres. Les deux choses sont importantes, toutes les deux sont importantes.

 

Un disciple : Depuis que le Maître nous a dit dans l’enseignement à San Francisco en 2005 que le Chinatown était un point absent de notre clarification de la vérité, nous avons essayé de faire des efforts pour nous occuper de cela. Cependant, la perversité se déchaîne encore là-bas aujourd’hui et les disciples de la Baie sont très inquiets. Maître, donnez-nous s’il vous plaît quelques indications à ce sujet.

 

Le Maître : Combien de personnes sont réellement allées au Chinatown de San Francisco pour clarifier la vérité ? Si vous n’avez pas persisté dans la durée et qu’il n’y a que quelques personnes impliquées, c'est sûr que les choses ne vont pas changer ! Comme il y a tellement de disciples dans la zone de la Baie, pourquoi ne faites-vous pas de cette zone une priorité et ne mettez-vous pas d’efforts là-bas ?

 

Un disciple : Les disciples de Dafa de différentes régions vous saluent ! Ces salutations viennent de la ville de Fushun dans la province du Liaoning, la ville de Shashi dans la province du Hubei, la ville de Yantai, la ville de Puyang dans la province du Henan, la ville de Hefei, la ville de Pingjiang dans la province du Hunan, la ville de Jinan, la ville de Kunming, la ville de Dandong dans la province du Liaoning, la ville de Hangzhou, la province du Fujian, la ville de Nanping, la ville de Minbei, la province du Guizhou, la ville de Zunyi, la ville de Panjin, la ville de Huai'an dans la province du Jiangsu, la ville de Changchun, la ville de Beijing, la ville de Tianjin, la ville de Nanjing, la ville de Changzhou, la ville de Guiyang, la ville de Xishuangbanna dans la province du Yunnan, la ville de Shenyang , la ville de Ningde , la ville de Zhengzhou dans la province du Henan, la ville de Jilin, la cité de Hongdu à Nanchang, la ville de Zhuhai, la ville de Laiyang, la ville de Chenzhou, la ville de Hengyang, la ville de Hengnan, la ville de Luzhou dans la province du Sichuan, l’université de Tianjin et la ville de Yiyang dans la province du Hunan.

 

Le Maître : Merci à tous ! (Applaudissements)

 

Un disciple : Les disciples de Dafa sont venus dans le monde humain avec le serment qu’ils ont fait au Maître. Si dans l’illusion du monde humain, un être n'a pas suivi le chemin d'après le serment qu'il a fait, a-t-il encore un chemin de cultivation et pratique pour atteindre la plénitude parfaite ? Surtout en ce qui concerne les enfants ?

 

Le Maître : Si un être brise son serment, dans les Cieux on voit cela comme une grande affaire. Bien sûr, si, pendant que les disciples de Dafa sont persécutés, il n’a pas suivi la perversité et n’a pas jeté d’huile sur le feu, ni participé à persécuter les disciples de Dafa et qu'il a été capable de reconnaître Dafa, alors au moins il sera gardé pour l'étape suivante. À l'étape suivante il y aura encore des gens qui cultiveront et pratiqueront. Bien sûr, ils n’auront pas l’honneur et la gloire des disciples de Dafa de la période de la rectification par la Loi, car cette vertu majestueuse est sans commune mesure. Quand la Loi rectifiera le monde humain dans le futur, il y aura un groupe de disciples de Dafa, mais leur cultivation et pratique sera très difficile, à tel point qu'à la moindre déviation de leur pensée, la Loi ne se manifestera plus à eux. Une fois obtenu le livre, même s'ils le lisent à longueur de journées, ils ne seront pas forcément des pratiquants, alors pour eux les exigences seront élevées, car à l'avenir la vérité apparaîtra. C'est-à-dire que même si ce sera dur dans le futur, l’occasion de cultiver existera quand même.

 

Un disciple : Concernant vos discours dans certaines régions qui n'ont pas été transmis officiellement par l'Association de Falun Dafa, est-ce que les autres régions peuvent aussi écouter les élèves les leur communiquer ?

 

Le Maître : Quelques élèves aiment bien se montrer et souvent ils fabriquent quelque chose pour afficher de l'originalité et se faire remarquer Je l'ai dit en maintes occasions : ce que j'ai dit concernant des circonstances particulières ou à un petit nombre de personnes ne doit pas être enregistré, ni même communiqué aux autres élèves à sa guise. Certains cependant n'écoutent pas et insistent pour le faire. Il s'agit de l'étalage de soi, cela sape Dafa et perturbe la cultivation et pratique des disciples de Dafa. Vous savez, dans la cultivation et pratique, le signe le plus évident qu'une personne n'élimine pas ses attachements humains, c'est les choses qu'elle fait qui ne sont pas pour valider Dafa mais pour se valider soi-même ! Cela joue un rôle destructif. Certaines personnes disent souvent des choses au nom du Maître, disant : « Le Maître m'a demandé de faire ceci ou cela », « Le Maître a dit ceci ou cela » ou bien « Le Maître vous demande de faire ceci ou cela ». Je n'ai jamais demandé à personne de faire telle ou telle chose. Quiconque parle ainsi veut arriver à ses propres fins au nom du Maître. Même si je dis à quelqu'un qu'il faut faire de telle ou telle façon pour résoudre un problème, si cette personne en parle aux autres élèves, elle est en train de jouer un rôle destructif. Retenez bien ce que je dis : quiconque parle en mon nom est en train de faire quelque chose de mal. Pour le moins, à ce moment-là il n'est absolument pas en train de parler comme un pratiquant doit parler ; il est en train de réprimer les autres en utilisant le nom du Maître pour se faire valoir. Bien sûr, je peux demander aux principaux coordinateurs des disciples de Dafa de communiquer mes paroles, dans ce cas, c'est moi qui leur demande de le faire.

 

Un disciple : L'histoire de 5000 ans de culture chinoise, c'était pour préparer une histoire et une culture afin que les êtres humains puisse comprendre la Loi. Maintenant que le processus de rectification par la Loi s’approche de la fin, nous devons investir beaucoup de temps pour commencer à créer des manuels adaptés à des élèves de l’école primaire et secondaire ainsi qu’à des étudiants étrangers, pour qu'ils apprennent la culture de la véritable tradition chinoise.

 

Le Maître : Je pense que cela devrait être entrepris conjointement avec la création d’écoles et être fait d’une manière coordonnée. Si tu veux le faire, que je veuille le faire aussi et que tout le monde veuille le faire, alors en utilisant des ressources humaines, matérielles et aussi de l’énergie, à la fin il se peut que cela ne soit pas utilisable, alors ne l’aurez-vous pas fait en vain ? Clarifier les faits et sauver les gens est vraiment quelque chose qui ne souffre aucun retard maintenant. Les gens dans le futur devront rétablir les choses qu'eux-mêmes ont mal fait. Même si c'est la perversité qui les a entraînés, les mauvaises choses sont quand même faites par les êtres humains. Les êtres humains ont commis des méfaits, c'est à eux de les rétablir. Donc, quoi que fassent les disciples de Dafa maintenant, ce n'est que pour préparer un chemin correct pour les êtres humains.

 

Un disciple : S’il vous plaît, aidez-nous à comprendre l’importance de la danse classique chinoise.

 

Le Maître : Il n’y a pas grand-chose à dire en terme d'importance, ce sont les disciples de Dafa qui utilisent la danse classique chinoise dans leurs représentations. Devrais-je parler de la danse chinoise ici ? (Le public rit) Puisque vous l’utilisez dans vos représentations, alors je vais en parler un peu. En réalité, la « danse classique chinoise » c’est ce qu’on appelle pour simplifier la danse chinoise. Bien sûr, la danse chinoise inclut la danse folklorique, la danse ethnique, etc. Pourquoi la danse classique chinoise est-elle considérée comme une danse classique ? Parce qu’elle a été transmise depuis la Chine ancienne. En ce qui concerne la transmission, il y a en réalité deux méthodes : une c'est lorsque les anciennes cultures des différentes périodes sont insufflées dans les gênes des gens, faisant que chaque geste et chaque mouvement de la personne sont porteurs de grâce et de charme, cela s'appelle yun ; l’autre se fait par l'héritage culturel et la transmission de la culture qu’on peut diviser en transmission orale et écrite d’une part, et en transmission des positions et des mouvements corporels de la danse d’autre part. Différentes régions ont différentes manières de s'exprimer dans la danse, les choses qui sont insufflées dans le corps humain induisent à leur tour les différentes postures et mouvements qui vont définir leur unicité ethnique ; cela renvoie à la grâce et au charme de cette ethnie qui existent dans ce qui constitue la personne. C’est pour cela qu’il y a une grande différence dans chaque mouvement fait par une personne chinoise comparé à une personne occidentale – lever un bras ou lever une jambe, par exemple – ainsi que leurs expressions faciales. En fait, c’est là le yun de chaque ethnie, quelque chose de très difficile à imiter. Peu importe les positions ou les mouvements de danse que vous faites, dès que vous levez le bras ou que vous jetez le pied c'est naturellement de cette manière, c’est quelque chose qui perdure depuis l'histoire lointaine.

 

Il y a trois composantes principales dans la danse chinoise : le yun physique, les figures et la technique. Le yun physique que la danse chinoise met en évidence est en réalité l’expression du charme et de la grâce ethnique à travers la performance physique. Il n’y a pas eu de transmission systématique des figures de la danse chinoise à travers l’histoire, mais les techniques, toutefois, ont été transmises et particulièrement bien. Comme vous le savez, le caractère wu dans le mot wushu (art martial) et le caractère wu dans le mot wudao (danse) sont deux mots différents avec la même prononciation, c'est un arrangement délibéré des divinités. En fait, lorsque le caractère wu [comme dans wushu] est utilisé dans un contexte tranquille, c'est la danse ; lorsque le caractère wu [comme dans wudao] est utilisé dans un contexte guerrier, c'est les arts martiaux. Dans les différentes dynasties au cours de l’histoire et dans différents contextes, allant de la cour impériale au petit peuple, aux occasions des fêtes et des banquets, les danses qui étaient présentées étaient exécutées par des guerriers qui faisaient des sauts, des pirouettes et des mouvements de chutes utilisant des techniques d’arts martiaux et ils brandissaient leurs épées, lances, bâtons et autres objets similaires. Quant aux figures, elles étaient principalement transmises à travers la population et elles comprenaient un grand nombre d’éléments de différents styles. Les différentes dynasties avaient aussi leurs danses de cour et ces danses n'ont jamais cessé d'exister. C’est seulement à l’époque récente que les gens ont commencé à standardiser systématiquement la danse chinoise et à établir des études et un enseignement formel de la danse chinoise – c'est-à-dire enseigner la danse d’une manière systématique. En tout cas, ce n'est absolument pas une création de l'époque récente.

 

La danse chinoise a son propre système d’entraînement complet pour la technique de base. Il y a aussi des choses comme dans le ballet telles que les exercices à la barre et les exercices au sol. En même temps, il y a aussi le yun physique, les figures et les techniques. Le yun physique de la danse classique dont les gens de Chine continentale parlent aujourd'hui est limité par le système de la culture du Parti et ce qu'ils en ont compris est très superficiel. Le yun, ce n’est pas seulement les mouvements de danses exprimés par les mouvements apparents ; il s’agit principalement du sens intérieur d'une ethnie. Par exemple, lorsqu’un Occidental et un Chinois – qui n’ont jamais étudié la danse auparavant – commencent à étudier la danse chinoise ensemble, ils montreront à coup sûr une grâce différente. Les choses héritées de chaque ethnie existent au plus profond de chaque personne et dans son être. Les techniques de haut niveau dans la danse chinoise incluent la haute voltige, les sauts et les pirouettes qui sont plus difficiles à réaliser que dans le ballet, cela exige une plus grande maîtrise technique que le ballet. La danse chinoise est plus vaste en terme de répertoire que le ballet et elle comporte bien plus de mouvements.

 

Le ballet n’a que quelques mouvements définis et si vous essayez d’en ajouter d’autres ce ne sera plus un mouvement de ballet. Donc il ne peut pas être modifié. Tandis que la danse chinoise a tellement de mouvements qu’il lui est relativement facile de dépeindre n’importe quel type de personnage. Dans la création d'une danse, quels que soient le personnage, la situation ou l’environnement qu’on veut dépeindre, tout peut être interprété. C’est sa force et créer une danse de ce genre est relativement simple. Avec le ballet, c’est extrêmement difficile de créer du nouveau, compte tenu du peu de mouvements qu’il a – il n’y a que ces choses-là – si vous allez au-delà ce n’est plus du ballet. Puisque la danse chinoise est vaste et contient tellement de choses, c’est relativement facile de créer quelque chose. C’est donc un avantage pour les disciples de Dafa lorsqu’ils utilisent la danse chinoise dans les spectacles du Nouvel An chinois. De plus, la Chine a une histoire de cinq mille ans de civilisation, alors on peut prendre n'importe quelle légende, il suffit d’en prendre un tout petit peu pour la représenter sur scène, c'est une source inépuisable et intarissable. Que vaut cette chose de la culture du PCC pervers insipide à l'extrême ? L’année dernière, le PCC pervers a gaspillé tellement d’argent et de forces humaines dans le but d’interférer avec les spectacles des disciples de Dafa, il a envoyé plus de soixante troupes de spectacle, créant un caléidoscope de bouffonneries, et leurs spectacles vulgaires et grossiers n’ont intéressé personne. Ils ont dû payer des personnes pour venir regarder leurs spectacles et malgré cela les spectateurs n'avaient que des injures à la bouche. Ils ont dilapidé des milliards et sont rentrés complètement défaits. Un grand nombre de leurs artistes ont profité de l’opportunité pour passer à l'Ouest. Il y avait de terribles bagarres à l'intérieur et à l'extérieur de chaque troupe à cause du butin qui n’était pas distribué équitablement ; ils ont perdu énormément d'argent, puisque personne ne voulait voir leurs spectacles ; et ils ont été affreusement injuriés par les spectateurs. Tous leurs artistes étaient fortement teintés des mauvaises habitudes de la culture du Parti, donc le Parti pervers a dépensé son énergie pour rien. (Applaudissements)

 

Un disciple : Le Spectacle mondial du Nouvel An chinois a joué un rôle important dans le salut des êtres. Des pratiquants ont dit qu'afin de sauver les êtres et de donner l'occasion à davantage de personnes de venir assister à notre spectacle, nous pourrions baisser le prix des billets et ne pas tenir compte des pertes financières que cela causerait au spectacle. Est-ce qu'une telle pensée est juste ?

 

Le Maître : Non, ça ne l'est pas. C'est parce que vous n'avez pas bien fait et que vous n'avez pas réussi à le faire, vous n'aviez plus d'autres moyens, vous aviez un problème pressant à résoudre, alors vous avez voulu baisser le prix et offrir des billets gratuits aux gens, c'est pour cela que vous avez voulu faire ainsi. C'est la conséquence de n'avoir pas bien fait.

 

Un disciple : Quand je clarifie la vérité, je trouve qu'il est plus difficile pour certains Chinois d'outremer d'accepter la vérité que pour ceux vivant en Chine.

 

Le Maître : Auparavant c'était comme cela, mais ce n'est plus le cas maintenant. Dans le passé, la vieille génération de Chinois d'outremer qui ont quitté la Chine continentale sont arrivés dans leurs pays respectifs juste au moment où le bloc du parti pervers et le monde libre étaient en confrontation dans le monde. Les pays du bloc du parti pervers, et même leurs habitants, étaient vraiment méprisés par les autres. Ce n'était pas parce qu’ils étaient d’une autre nation, mais parce que la Chine était une société dominée par le parti pervers que les Chinois étaient aussi méprisés. Quand on mentionnait la Chine, personne n'approuvait, parce que la Chine était synonyme de parti communiste pervers. Donc, certains vieux Chinois d'outremer se sont sentis honteux et humiliés. Ils sont contents lorsque la Chine est puissante et prospère, cela parce qu'ils n'arrivent pas à faire une claire distinction entre le PCC et la Chine – c'est un état d'esprit complexe – même s'ils n'approuvent pas forcément le PCC pervers. Si la Chine n'était pas sous le règne du PCC pervers aujourd'hui et avait un gouvernement normal, et si en même temps elle était puissante et prospère, bien sûr, ils seraient contents. Nous devons identifier où réside la clé du problème pour eux. Quand nous clarifions la vérité, nous devons déterminer où est l'obstacle dans l'esprit de la personne.

 

Un disciple : Certains numéros qui décrivent directement les choses de Dafa ont subi des changements au cours du Spectacle du Nouvel An chinois à New York. Est-ce que cela est dû au fait que les disciples n'avaient pas de fortes pensées droites ou parce que le public dans la salle ne pouvait pas accepter ces choses ?

 

Le Maître : Quant aux modifications dans le programme, c'est une chose mineure. Si quelque chose n'est pas approprié, il faut le changer. S'il y a eu des interférences, elles venaient toutes des agents secrets du parti pervers. Ils ont essayé d’interférer avec moi, mais cela n'a eu aucun effet. Si je veux faire quelque chose, qui que ce soit, quoi qu'il fasse, il ne peut pas me toucher. (Applaudissements) J'ai donc souvent dit aux disciples de Dafa : « Vous devez être clairs sur ce que vous êtes en train de faire vous-mêmes. Vous pouvez écouter les avis des autres, mais si le chemin sur lequel vous vous engagez est correct, vous ne devez pas toujours vaciller d'un côté ou de l'autre. »

 

À ce propos, je souhaiterais vous dire quelque chose. Vous savez tous que pendant les années où le PCC pervers a persécuté les disciples de Dafa, que ce soit des agents du PCC pervers manifestant leur comportement pervers sur Internet ou le PCC pervers inventant des mensonges dans les médias, c'est sûr qu'ils m'ont calomnié sans cesse et qu'ils ont inventé des mensonges de toutes sortes. Bien sûr, ce sont les plus grands des péchés, ils ne pourront pas les rembourser ; ils le réaliseront dans le futur. Mais je ne les ai jamais écoutés ou regardés. Le savez-vous ? Je n'ai jamais regardé le moindre de ces sites Internet – est-ce que vous le croyez ? (Applaudissements) Je savais qu'ils allaient me calomnier, mais je n'ai pas du tout eu envie de savoir de quoi il s'agissait. Et bien sûr, les pratiquants ne peuvent pas non plus prononcer ce genre de paroles, donc personne ne me les a répétées. (Le public rit) Quel intérêt aurais-je à regarder ces choses ? Ces choses ne peuvent pas me toucher. Je sais en quoi consiste cette affaire que je suis en train de faire, j'en connais le début et la fin, cela me suffit ! (Applaudissements) Donc au milieu de ce processus, je ne tiens aucunement compte des innombrables changements qui surviennent, quels qu'ils soient. Tant que mes disciples de Dafa avancent droit sur leur chemin et que je veille sur eux pour qu'il n'y ait pas de problèmes, je ne me préoccupe de rien d'autre. (Applaudissements)

 

Un disciple : Dans les nouveaux Jingwen, le Maître dit de désintégrer complètement toutes les divinités perturbatrices dans les Trois Mondes qui se mêlent d'interférer avec la rectification par la Loi. À quoi « divinités perturbatrices » fait-il référence ?

 

Le Maître : Divinités perturbatrices... les forces anciennes et tout ce qui a un impact négatif sur Dafa sont considérés comme des divinités perturbatrices. (Applaudissements)

 

Un disciple : Les religions orthodoxes dans l'histoire ne peuvent plus guider pour cultiver et pratiquer, et actuellement elles sont en train d'interférer avec la rectification par la Loi. Alors comment devrions-nous les considérer ?

 

Le Maître : J'ai déjà dit comment elles doivent être traitées. Vous ne devez pas directement agir envers les religions, car nous nous préoccupons uniquement de ce qu'il y a dans l'esprit des gens. Si une personne veut cultiver, alors parlez-lui; et si elle veut écouter la vérité, alors expliquez-lui, et ce sera bien. Vous n'avez pas besoin de faire quoi que ce soit, ni d'aller expressément vers eux, vous n'avez qu'à attendre qu'ils viennent. J'ai dit que tous les êtres doivent venir écouter la vérité, car c'est leur attitude envers Dafa qui va déterminer s'ils seront gardés ou non. Pourquoi faut-il éliminer ces divinités perturbatrices qui contrôlent les religions ? C'est parce que les gens de ces religions doivent se positionner et ces divinités perturbatrices les en empêchent, elles les privent de l'occasion d'être sauvés, donc il faut absolument les éliminer, car elles sont en train de détruire les êtres. Même si elles se manifestent comme des divinités, de nombreux êtres dans les religions sont descendus de niveaux encore plus élevés pour se réincarner en être humain et on ne sait de combien ils leur sont supérieurs, elles veulent détruire ces personnes, elles ne sont pas dignes de faire cela, donc il faut absolument nettoyer ces divinités perturbatrices, il faut que les êtres aient une chance de se positionner.

 

Un disciple : Bonjour, Maître ! Je suis un disciple de Dafa de Pékin. Avant de quitter la Chine, un bon nombre de disciples de Dafa de Pékin a insisté plusieurs fois, nous disant si vous avez la chance de voir le Maître surtout transmettez-lui nos salutations ! Le Maître nous manque beaucoup. Aujourd'hui j'ai finalement l'occasion d'accomplir ce qu'ils m'ont confié, donc en leur nom, heshi au vénérable Maître ! Salutations au vénérable Maître ! Bonjour, vénérable Maître ! Bonjour, vénérable Maître !

 

Le Maître : Merci! (Applaudissements) Je remercie les disciples de Dafa de Pékin ! Ce n'est pas que les disciples de Dafa de Pékin ne font pas bien. Vous le savez, les plus grandes perversités sont concentrées sur Pékin, alors concernant l'intensité de la clarification de la vérité et l'état des élèves, c'est forcément moins bien là-bas qu'en d'autres régions. Ce n'est pas parce que les élèves ne sont pas bons, mais plutôt, que la perversité est plus nombreuse et plus concentrée là-bas. À mesure que de plus en plus de la perversité est globalement détruite, les disciples de Dafa de Pékin ne resteront pas à la traîne ni ne seront moins bons comparés aux disciples d'autres régions. C'est sûr. (Applaudissements)

 

Un disciple : Les disciples de Dafa d'Osaka, au Japon, envoient leurs salutations à notre Maître grandiose ! Maître, vous avez travaillé dur ! Je me tourmente depuis longtemps à cause de mon incapacité à abandonner l'ego et que cela retarde le salut des êtres. À part étudier davantage la Loi, que puis-je faire d'autre pour mieux me conformer aux exigences d'un disciple de Dafa de la période de la rectification par la Loi ?

 

Le Maître : Puisque vous savez que ce que vous faites n'est pas suffisant, alors faites-le suffisamment et atteignez l’exigence requise, c'est tout. Les trois choses des disciples de Dafa doivent être bien faites. Actuellement, le plus important, c'est de sauver les êtres, sauver davantage de gens ! C'est ce qu'il y a de plus grand.

 

Un disciple : Heshi au Maître de la part des disciples de Californie ! Maître vénérable, veuillez nous indiquer clairement si nous devons toujours créer l'université de la Renaissance ? Est-ce que la médecine du futur fera partie de la cultivation et pratique ?

 

Le Maître : Créer l'université, cela dépend si les conditions le permettent. La médecine du futur ? Même la médecine actuelle n'est pas la cultivation et pratique, semble-t-il. (Le public rit) Les disciples de Dafa peuvent cultiver et pratiquer tout en travaillant dans n'importe quelle profession, mais ces professions ne sont pas la cultivation et pratique en elle-même.

 

Un disciple : Bonjour vénérable Maître ! Les disciples de la ville de Harbin envoient leurs salutations au Maître !

 

Le Maître : Je remercie les disciples de Dafa de Harbin.

 

Un disciple : Vénérable Maître, pourriez-vous nous donner quelques conseils concernant la situation récente du fonctionnement du journal The Epoch Times en anglais ?

 

Le Maître : Ça c'est à vous de voir comment le gérer. Pourquoi y a-t-il des problèmes ? Là ce devrait être à moi de vous poser la question. (Le Maître rit) (Les disciples rient) Vous n'avez pas assez de ressources humaines, matérielles et financières, alors c'est sûr que la difficulté est grande. Cependant, à son début, The Epoch Times en chinois a aussi rencontré cette situation, il l'a traversée et franchie. Vous pourriez bien apprendre davantage de leur expérience et en tirer profit. Toutefois, c'est encore à vous de voir comment le gérer. C'est pareil à comment bien cultiver et pratiquer vous-mêmes.

 

Un disciple : Récemment, le site Minghui a ajouté une note à un article, disant qu'actuellement les disciples doivent dans la mesure du possible ne pas épouser des non-pratiquants ou de nouveaux pratiquants. Un disciple de Dafa de Taïwan aimerait poser une question à ce sujet de la part d'un disciple de Dafa de Chine continentale.

 

Le Maître : Cet article a été écrit par un disciple de Dafa et ce que les disciples de Dafa écrivent est ouvert à la discussion et à l'échange. Il ne s'agit pas de la Loi qui vous demande de faire quelque chose, cela ne veut pas dire qu'il faut absolument faire de telle ou telle manière. Le Maître n'a pas parlé ainsi et la Loi n'a pas non plus enseigné ainsi. Cependant, quand les disciples de Dafa font quelque chose, il est nécessaire qu'ils y réfléchissent davantage. Vous êtes un disciple de Dafa en fin de compte, alors vous devez être responsable pour votre cultivation et pratique et vous devez être responsable pour l'environnement des disciples de Dafa. Alors, je pense que si vous pouvez réussir à considérer les choses sur cette base, vous saurez si certaines choses doivent être faites et comment elles doivent l'être. Si vous vous placez vous-mêmes en premier, alors il est très probable que beaucoup de choses ne seront pas bien faites et que des problèmes surgiront. Si vous voulez vraiment être responsable envers Dafa et votre propre cultivation et pratique, ce que vous faites sera bien fait.

 

Un disciple : Au moment de la pensée droite, si on doit travailler, si on travaille en même temps qu'on émet la pensée droite, est-ce que ce sera efficace ?

 

Le Maître : Dans des circonstances très particulières, c'est-à-dire quand vous ne pouvez vraiment pas mettre de côté le travail que vous faites, vous pouvez d’abord finir votre travail et ensuite émettre la pensée droite. Si vous voulez en même temps travailler et émettre la pensée droite, c'est très difficile à faire, vraiment difficile à faire. Quand vous travaillez dans un lieu de travail ordinaire, il n'est pas nécessaire de faire les gestes des mains, car les autres peuvent ne pas comprendre. Il suffit que vous restiez tout simplement assis et silencieux, car l'émission de la pensée droite en elle-même ne nécessite que la pensée. Si vous travaillez en même temps, c'est sûr que vous ne parviendrez pas à bien émettre la pensée droite. Si vous ne pouvez vraiment pas, alors vous continuez à travailler, ça va aussi et vous pouvez rattraper après. Mais cela dit, quand les disciples de Dafa dans le monde entier émettent la pensée droite ensemble en même temps, cette puissance est sans limites. Ainsi, si chacun avait pu traiter cette affaire avec une pensée droite très puissante et si on l'avait fait très bien dès le début, il se pourrait que maintenant cette perversité n'existe plus. C'est justement parce que de nombreux élèves ont des interférences, comme ils sont interférés par ceci ou cela, qu'ils ne peuvent pas bien faire.

 

Un disciple : Il est maintenant 15h30 et le Maître a enseigné la Loi pendant presque deux heures. Les disciples invitent le Maître à boire un peu d'eau.

 

Le Maître : Plus tard. (Applaudissements)

 

Un disciple : Qu'est-ce que les disciples de Dafa peuvent faire pour aider un disciple au seuil de la mort ?

 

Le Maître : La meilleure chose est de lui lire la Loi. Qu’il soit censé partir maintenant, tout dépend de lui. En outre, peu importe si mes disciples de Dafa ont été tués suite à la persécution ou s'ils ont quitté ce monde parce qu'ils étaient persécutés par les forces anciennes pendant cette période, ils ont tous atteint la plénitude parfaite. (Applaudissements) Pourquoi y a-t-il ce genre de situation ? Vous savez que l'univers entier observe attentivement cette rectification par la Loi et que les Trois Mondes ont été créés pour la rectification par la Loi. Les êtres qui ont attendu depuis l'histoire infiniment lointaine existent tous pour la rectification par la Loi d'aujourd'hui. Dans le monde humain, chaque chose que l'on regarde aujourd'hui a de l'importance ! En particulier tous les événements qui ont un lien direct avec Dafa, la rectification par la Loi ou les disciples de Dafa sont importants. Si quelqu'un ose dire « Falun Dafa est bon » pendant cette période de persécution – pas besoin d'ajouter quoi que ce soit, avec cette seule phrase venant du cœur – cette personne va assurément retourner à sa position ! (Applaudissements) Qu'est-ce que cela signifie ? Pendant cette période, en plein environnement pervers, il ose valider la Loi, alors il deviendra assurément une divinité. Pendant cette période de persécution, quiconque fait quelque chose de bienveillant pour les disciples de Dafa, quelque chose de bon, cette personne-là deviendra aussi assurément une divinité ! (Applaudissements) C'est parce que c'est le moment le plus crucial de l'histoire et les divinités observent attentivement chaque pensée dans l'esprit de chaque être. Dans l'univers des êtres innombrables et incalculables sont tous en train d'observer les gens de ce monde. Il y a des yeux dans chaque particule de l’air – l’air en est même complètement saturé, ils observent tout, ils observent le moindre mouvement des êtres à l'intérieur. C'est parce que cet endroit est le point de convergence de la rectification par la Loi et les choses qui se passent ici affectent l'avenir de tous les êtres dans tout l'univers. Les yeux humains ne peuvent pas voir ces choses, alors ils ont l'impression que rien d'important ne se passe. Mais d’innombrables divinités, un nombre sans précédent, observent attentivement les Trois Mondes. Si un être humain pouvait vraiment voir cela, il le trouverait vraiment terrifiant. Pas une seule pensée d'une personne et pas une seule idée qui lui vient à l'esprit n'échappent aux yeux des divinités. Donc, pendant cette période, tout ce qu'un être humain fait détermine son propre avenir. En tant que disciple de Dafa, une personne qui a fait tellement de choses que les disciples de Dafa doivent faire, réfléchissez : où doit-il aller alors ? N'est-ce pas mes disciples de Dafa qui sont persécutés à mort ? N'est-ce pas un disciple de Dafa ? Non seulement il atteindra la plénitude parfaite, et il recevra tout l'honneur et la gloire qu'un disciple de Dafa doit avoir. (Applaudissements)

 

En parlant de ce sujet, une chose me vient à l'esprit. Certains de nos élèves, on ne peut pas dire que vous soyez des agents secrets, mais ce que vous faites est vraiment très mauvais. Vous voulez pourtant cultiver, mais les erreurs que vous avez commises auparavant sont utilisées par le PCC pour vous faire chanter, vous avez peur que le PCC ne vous dévoile et que les disciples de Dafa vous traitent différemment et que le Maître vous traite différemment. En fait, je sais qui vous êtes depuis longtemps ! De ce fait, vous faites à contrecœur des choses que la perversité veut vous faire faire. D'un côté, vous voulez être un disciple de Dafa, mais de l'autre vous continuez à faire de mauvaises choses. Alors dites-moi, comment devrais-je vous traiter ? Actuellement vous n'avez que deux choix : cultivez véritablement avec détermination, vous serez alors un disciple de Dafa et tout ce que vous avez accompli deviendra votre vertu majestueuse ; si vous vous mettez du côté de la perversité, dans ce cas tout que vous faites ne vaut rien, parce que vous l'avez fait dans l'objectif de vous couvrir. J'ai parlé de cette affaire très clairement. D'ailleurs, je veux vous dire encore une chose, dans le futur proche, on n'attendra plus du tout ce genre de personnes. Très rapidement, très bientôt cela va arriver ! Cela va arriver très prochainement. Exprimé en langage humain c'est la « rétribution » et elle est imminente. Mais quoi que j'ai dit auparavant, chez certaines personnes c'est juste entré d'une oreille et ressorti de l’autre. Que vous le croyiez ou non, en ce moment crucial et historique ce n'est pas sans importance. Vous avez lu la Loi. Quel chemin devez-vous prendre ? Vous devriez y réfléchir et décider vous-même !

 

Un disciple : Comment devons-nous diriger et guider nos enfants dans leur cultivation et pratique ?

 

Le Maître : En tant que disciples de Dafa, avez-vous besoin qu'on vous dise quoi faire sur ce point ? Si votre enfant ne peut pas encore faire les exercices, lisez-lui la Loi et enseignez-lui à chanter les chansons des disciples de Dafa. Les enfants de nombreux disciples de Dafa peuvent réciter Hong Yin. Certains d'entre eux peuvent réciter beaucoup de ces poèmes, bien qu'ils soient tout petits. Ce sont vraiment de bons enfants.

 

Un disciple : Après avoir subi un lavage de cerveau par la perversité, certains pratiquants de Dafa en Chine continentale ont aidé la perversité à persécuter les disciples de Dafa qui étaient détenus, les rendant infirmes. Les membres des familles des victimes veulent déposer une plainte pénale pour atteinte corporelle contre ces pratiquants. Vénérable Maître, veuillez nous indiquer comment traiter ce problème.

 

Le Maître : Les gens ordinaires ont bien sûr leur façon de traiter les problèmes. Si quelqu’un a rendu physiquement une personne infirme en la persécutant, bien sûr que l'autre le poursuivra. Dans la cultivation et pratique, c'est l'homme qui cultive et pratique, ce n'est pas une divinité qui cultive et pratique. Si quelqu’un a commis un crime parmi les êtres humains, bien sûr il doit le payer. Mais d’un autre côté, si cette personne peut vraiment revenir à la cultivation et cultiver avec détermination, peut-être que beaucoup de choses pourront changer. J’ai dit que tout est ici pour la Loi et c’est cela qui est primordial. Mais si vous n'arrivez pas bien faire et si vous ne parvenez pas à atteindre le critère, alors vous êtes une personne ordinaire. En tant que personne ordinaire, vous devez faire face à ces réalités des gens ordinaires.

 

Un disciple : Les disciples de San Diego envoient leur salutations au vénérable Maître ! Vénérable Maître, que doivent faire les disciples de Dafa face à l’intérêt croissant actuel  pour apprendre le chinois ? Est-ce que travailler sur l’enseignement de la langue chinoise affectera d'autres projets qui valident la Loi ?

 

Le Maître : En réalité, les disciples de Dafa savent que les Américains n’ont pas une bonne compréhension des choses du PCC pervers. Malgré tant d'années de luttes face au Parti communiste pervers, les Américains ne comprennent pas ce qu'est la culture du Parti. Les manuels actuels produits par le PCC pervers sont remplis de la culture du Parti. Si les gens apprennent le chinois en utilisant les manuels provenant de Chine continentale, ne seront-ils pas formés pour devenir des personnes avec la culture du Parti pervers ? Les disciples de Dafa peuvent voir cela très clairement, ils ont donc cette pensée : « Pouvons-nous créer ensemble des manuels et les fournir aux institutions pédagogiques des États-Unis ? » Dans ce cas, les manuels doivent être approuvés par le Département de l’Éducation américain. Si ce n’est pas le cas, ils ne serviront à rien, même si vous les créez. Si vous pensez que vous pouvez le faire, alors faites-le, sinon ce n'est pas grave.

 

Un disciple : En faisant la promotion pour les billets du spectacle de NTDTV, les disciples ont adopté l'expression « tui piao » signifiant « promouvoir les billets ». Mais en chinois le mot sonne comme « tui piao » signifiant « retourner les billets pour être remboursé ». Des gens se sont demandés si cela aura un effet négatif.

 

Le Maître : Il n’y a pas d’effet négatif à cela. Mais puisque « promouvoir les billets » et « retourner les billets pour être remboursé » ont le même son, changeons simplement d’expression. Arrêtons de l’appeler « promotion des billets » et appelons-cela « mai piao », « vendre des billets » à la place – est-ce que cela ne résout pas le problème ? (Le public rit) C’est vrai – vous disiez « tui piao, tui piao » et au début je ne pouvais pas dire si vous étiez en train de « promouvoir les billets » ou de « retourner les billets pour être remboursés ». Dire « mai piao » c'est mieux, non ? (Le public rit)

 

Un disciple : Les organisations de médias telles que New Tang Dynasty TV et The Epoch Times ont joué un rôle incommensurable dans la rectification par la Loi. Qu’est-ce qui peut être entrepris pour que nos médias puissent être autonomes financièrement et n’avoir aucun souci économique ?

 

Le Maître : Cela dépend de vous. J’ai parlé de cela maintes fois, il faudrait quand même des gens qui s'occupent du marketing et de visiter des clients potentiels. Comme vous êtes des disciples de Dafa, quoi qu’on vous demande de faire – que ce soit écrire des articles, distribuer des documents ou sortir dans la rue – de toute façon vous pouvez le faire. Mais il semble que si l’on vous demande d'aller trouver des clients potentiels et de faire du marketing, ça vous ne voulez plus le faire.

 

Un disciple : Dans les conférences passées, le vénérable Maître a toujours dit que la culture chinoise est une culture mi-divine. Aujourd’hui vous dites que c’est une culture transmise par les divinités.

 

Le Maître : Mais oui, c'est la culture transmise par les divinités au peuple chinois, lorsqu'elle se manifeste devant nos yeux, c'est une culture mi-humaine et mi-divine. Ce n'est pas contradictoire. La culture de la Chine est une culture mi-divine, mais elle a été léguée aux êtres humains par les divinités.

 

Un disciple : Quel genre d’attitude devrions-nous avoir – nous qui sommes des pratiquants de Dafa d’outre-mer – envers les pratiquants de Chine qui désirent venir à l’étranger ? Devrions-nous les encourager à rester en Chine ?

 

Le Maître : Ces choses-là, je ne veux pas en parler de façon catégorique. Sinon, aujourd'hui, dès que les mots sortent de ma bouche, un grand nombre de personnes va aller à l'extrême. Les disciples de Dafa doivent quand même accomplir ce qu'ils doivent accomplir ! C'est vrai peu importe où vous êtes. Le serment que vous avez fait autrefois doit être accompli et les êtres que vous devez sauver, vous devez les sauver vous-mêmes !

 

Un disciple : À cause du nombre croissant de projets qui valident la Loi, le nombre de personnes qui clarifient la vérité au gouvernement des États-Unis a diminué et beaucoup de choses progressent lentement.

 

Le Maître : Les ressources financières, matérielles et humaines sont limitées et nous devons faire encore tellement de choses. Alors soupesez ce qui est le plus important et voyez comment bien organiser tout cela.

 

Certains gouvernements n’ont en réalité pas bien agi, c’est à cause du contrôle énorme que les forces anciennes ont placé sur les gouvernements des différents pays. Pourquoi cela ? C’est parce qu’ils savent que les disciples de Dafa ont tellement de choses à faire pendant la rectification par la Loi, ils font face à de si grands défis et le but est d’établir la vertu majestueuse des disciples de Dafa. Si un gouvernement puissant disait quelque chose ou que tous les gouvernements livraient combat au régime du parti pervers, le PCC pervers s’effondrerait sur le champ et la persécution ne pourrait pas continuer. Dans ce cas, l'environnement pour tester les disciples de Dafa n’existerait plus ? Alors pourraient-ils continuer à cultiver et pratiquer ? Donc les restreintes exercées par les forces anciennes sur chaque gouvernement sont les plus fortes. Au vu de la situation actuelle, très prochainement les diables trublions du Parti pervers ne seront plus capables de contrôler aucun gouvernement. Avec l’annihilation massive de la perversité, sa capacité à contrôler les êtres humains est en train de diminuer rapidement.

 

Un disciple : Je vois qu’il y a un grand nombre de personnes religieuses qui veulent vraiment cultiver et pratiquer, mais à cause de leur ancienne croyance dans la religion, cela les empêche de s'informer sur la vérité.

 

Le Maître : Ce n’est pas à cause de leur religion qu’ils sont empêchés de s'informer sur la vérité, mais ce sont plutôt les facteurs des divinités perturbatrices de ces religions qui exercent un effet négatif. Actuellement il y a de moins en moins de facteurs de ce genre, ils sont de plus en plus éliminés. De grands changements vont graduellement survenir. Vous verrez. (Applaudissements)

 

Un disciple : Les disciples de Dafa de Belgique, de Long Island à New York, de la région de la baie de San Francisco, de Besançon en France, de Toronto et d’Edmonton au Canada, d’Amérique du Sud, d’ Irlande, du Sri Lanka et de Corée du Sud transmettent leurs salutations au Maître !

 

Le Maître : Merci à vous tous. (Applaudissements)

 

Un disciple : (Cette question vient d’un pratiquant occidental.) Le Maître a dit qu’à l’heure actuelle ce n’est pas la cultivation individuelle, mais le salut des êtres. Puis-je demander au vénérable Maître d’approfondir un peu plus ce point ?

 

Le Maître : L’élévation personnelle est toujours primordiale. Ce que je voulais dire c'est que pendant la validation de la Loi, parmi les choses que les disciples de Dafa doivent faire, la plus importante est de sauver les êtres, c'est très urgent actuellement. Au cours de la cultivation et pratique, les disciples de Dafa ont traversé plusieurs étapes différentes. Avant le 20 juillet 1999, la chose la plus importante pour les disciples de Dafa était de s’élever à travers la cultivation et pratique personnelle. Le reste n’était pas important. À l’époque, de nombreux pratiquants ont ressenti que dès qu’ils apprenaient la Loi et pratiquaient les exercices, ils fonçaient vers le haut comme une fusée et volaient vers le haut. Les percées de niveau qu’ils faisaient étaient extrêmement rapides. Que ce soit debout ou assis, vous faisiez des percées – vous faisiez des percées même en vous promenant ou en déjeunant ! À cette époque-là, la situation était vraiment comme ça : tant que vous étudiiez la Loi, vous étiez poussés vers le haut, il était impératif que les disciples de Dafa soient poussés vers leur propre position en un temps déterminé. Ainsi ils seraient capables de sauver les êtres quand le temps viendrait. Et donc quand les forces anciennes commenceraient à déployer leur perversité et quand la persécution commencerait réellement, ils seraient capables de le supporter.

 

Alors après le 20 juillet 1999 – c'est-à-dire, durant la persécution – la question était de savoir si vous pouviez devenir un véritable disciple de Dafa, pendant cette persécution on doit voir si vous êtes de l’or véritable, si vous pouvez sortir et continuer à cultiver et pratiquer sous la pression de la perversité. Dans l’histoire, de nombreuses religions n’ont-elles pas rencontré cette situation ? N’était-ce pas évident ? Mais à cause de l’attachement à la peur et toutes sortes d’autres attachements, ça n'allait plus pour certains. Tout à coup la personne a trouvé que ceci ou cela n’était pas à son goût. Mais ce n’est pas que Dafa ou les choses faites par le Maître n’étaient pas à son goût ; c’est plutôt qu’il avait peur et cherchait des prétextes ! Il n’osait plus sortir, il n’osait plus lire les livres, il n’osait  plus cultiver dans la Loi et n’osait plus pratiquer les exercices.

 

Actuellement, pendant la rectification par la Loi et la validation de la Loi, les disciples de Dafa ont résisté à la persécution, pas à pas, ils s'approchent de la fin. Les éléments pervers ont été éliminés au point qu’il n’en reste presque plus, il n'y a plus une pression aussi grande. En regardant la situation d’ensemble, au cours du processus de maturation ce n'est plus un problème pour les disciples de Dafa d'aller vers la plénitude parfaite. La plus grande chose qui doive être faite actuellement, c'est de trouver des moyens de sauver encore plus de gens de ce monde ! De sauver les êtres ! C'est une très grande affaire pour les disciples de Dafa.

 

Pendant cette persécution, la perversité n’a pas persécuté que les disciples de Dafa, mais aussi les gens de ce monde ! Si une personne a de mauvaises idées et de mauvaises pensées sur Dafa, il sera éliminé dès que le courant puissant de la rectification par la Loi arrivera, parce que ce à quoi il s’oppose est la Loi qui a créé tout l’univers du futur. Dans ce cas, où pourrait-il aller ? S’il ne veut pas entrer dans le futur, il ne peut qu’être désintégré et cesser d’exister. C’est pourquoi il est vraiment important que les disciples de Dafa sauvent tous les êtres.

 

Un disciple : Beaucoup d'élèves chinois n’ont plus prêté attention à leur cultivation et pratique personnelle après avoir entendu cela. Faut-il agir ainsi ? (Le Maître : C’est aller aux extrêmes, ce qui est bien sûr incorrect.) Ne devrions-nous pas bien faire le travail de sauver les êtres en nous basant sur l'élévation continuelle de la cultivation et pratique personnelle ?

 

Le Maître : Bien sûr c'est ainsi. C'est sûr que c'est comme ça. Vous ne pouvez pas relâcher votre cultivation et pratique personnelle. Peu importe ce que vous faites, que ce soit clarifier la vérité ou réaliser des projets qui valident Dafa, vous devez d’abord en priorité bien vous cultiver vous-même, seulement alors les choses que vous ferez pourront être davantage sacrées, parce qu’alors vous serez un disciple de Dafa, et un disciple de Dafa en train de faire les choses pour valider la Loi. Les gens ordinaires peuvent aussi faire les choses que font les disciples de Dafa, mais ils ne peuvent avoir la vertu majestueuse des disciples de Dafa. Ils peuvent seulement recevoir de la vertu et des bienfaits et créer de la bonne fortune.

 

Un disciple : Les disciples de Dafa en Irlande saluent notre grand, vénérable et compatissant Maître ! Ces dernières années, le travail de validation de la Loi en Irlande a connu d’énormes épreuves démoniaques. Après plus d’une année d'efforts des disciples de Dafa, nous avons globalement rattrapé le processus de rectification par la Loi. Maître, dites-nous s’il vous plaît si les épreuves démoniaques que nous avons rencontrées étaient dues au manque de diligence des disciples à ce moment-là ou bien si elles ont été causées par les arrangements des forces anciennes et la persécution de la perversité ?

 

Le Maître : Tout y a contribué. Au cours des dernières années, les éléments pervers étaient nombreux et pendant la période actuelle, les éléments pervers sont peu nombreux et les disciples de Dafa deviennent de plus en plus matures. Il y a une multitude de raisons. Bien sûr, ce qui est le plus important c'est de bien vous cultiver vous-même.

 

Un disciple : Les disciples de Dafa de la ville de Xinbin au Liaoning, de la zone Huairou à Pékin, du district Fengtai à Pékin, de la province du Zhejiang, du district de Liaoping à Chongqing, de la ville de Lanzhou au Gansu, de la ville de Jinchang, du comté de Gulang, de la ville de Harbin, de la ville de Changzhou, de la zone Tongzhou à Pékin, de la ville de Jiamusi, du quartier militaire de Shanghai, de la zone militaire du Wuhan, de la zone militaire du Chengdu, de la zone militaire du Guangzhou, de l’aviation civile chinoise, de la province du Jiangxi, de la ville de Yuncheng au Shanxi, de la ville de Zhangjiako, de la ville de Lechang au Guangdong, de la ville de Baoding au Hebei, de la ville de Wuhan et de la province du Shanxi saluent le Maître ! (Le Maître: Merci à tous !) Les disciples de Dafa de la ville de Fuyang au Anhui, de la ville de Wuhan au Hubei, de la ville de Jinzhou, de la ville de Chaoyang, des villes de Shantou et Jieyang au Guangdong, des districts de Chaoyang et Haidian à Pékin, de la ville de Tieling au Liaoning, du district de Changding au Fujian, de la ville de Chengdu au Sichuan, de la zone Wenjiang au Chengdu, du Henan, de la ville de Huanggang, de la ville de Heze au Shandong, du district de Yanliang au Shaanxi, de la ville de Zhanjiang, de la communauté des arts et loisirs de Pékin, de la ville de Benxi au Liaoning, de la ville de Daqing, de la ville de Kunshan, des champs pétroliers de Shengli, de la ville de Dongying, de la ville de Guangzhou, de la ville de Baoding au Hebei, de la ville de Lanzhou au Gansu, du Xinjiang, de la ville de Kai'an, de la ville de Deyang, de la ville de Mianyang, de la ville de Santai, de la ville de Changsha, de la ville de Chengde au Hebei, de la zone de Xianghe à Langfang, du Yunnan, de l’Université Tsinghua, de la ville de Macheng au Hubei, de l’Université de Technologie de Pékin, de la ville de Taian, de la zone de Shunyi de Pékin, de la ville de Chongqing, du district de Yangpu à Shanghai, de la ville de Shijiazhuang au Hebei et de la ville de Qingdao saluent le Maître. (Le Maître : Merci à tous !)

 

Les disciples de Norvège, d'Allemagne, d'Autriche, du Queensland en Australie, de Seattle aux États-Unis, du Canada, de Melbourne, du Vénézuela, d'Argentine, du Pérou, du Mexique, du Chili, de la République Dominicaine, du Danemark, de Hollande, d'Indonésie, de la République Tchèque, de Slovénie, du Japon, de Montréal, de Suède, de Finlande, de San Diego, d'Ottawa, de Cuba, de Boston, de Hong Kong, de Macau, d'Australie, de Houston, de New York, du Laos, du Nouveau Mexique, de Malaisie, de Nouvelle-Zélande, d'Israël, de Los Angeles, de France, de Sicile, du Vietnam, d'Albany à New York, d'Inde et tous les enseignants et élèves de l’école de Danse Feitian saluent le Maître.

 

Le Maître : Merci à tous !

 

Un disciple : Mon enfant est au lycée. Il étudie aussi la Loi, mais n’est pas aussi assidu que quand il était plus jeune. Quand il s’approche des mauvaises choses dans la société ordinaire, je m’inquiète beaucoup.

 

Le Maître : Oui, quand les enfants sont à un âge où les disciples de Dafa peuvent personnellement s’occuper d’eux, les choses vont bien. Vous avez enseigné à l’enfant à mémoriser la Loi et à pratiquer les exercices chaque jour. Dès que l’enfant a commencé l’école, les choses ont changé. L’influence de la société sur les enfants est vraiment grande. C'est lié à la chute de la moralité de toute la société. Les enfants n'ont pas la capacité d'y résister. Dès qu’ils entrent dans la société, ils entrent dans une grande cuve de teinture. Si vous pouvez encourager votre enfant à apprendre la Loi et pratiquer les exercices comme vous le faisiez auparavant, il ne leur sera pas aussi facile de dégringoler avec la société. En revanche, pour de nombreux jeunes disciples de Dafa, en grandissant, ça ne va vraiment pas pour eux, pour tous c'est à cause de cela.

 

Un disciple : Maître, parlez-nous s’il vous plaît de la façon d’équilibrer le rapport entre mieux faire un projet et développer davantage de projets.

 

Le Maître : Cela dépend de comment vous coordonnez les choses entre vous, à vous de bien vous arranger. Si on doit bien faire un projet, alors l'énergie qu'on y consacre est nécessairement grande. Si on développe de nouveaux projets, là le temps sera certainement limité. C’est souvent comme ça. Comment organiser ces choses ? Beaucoup de nos disciples de Dafa ont des responsabilités dans de multiples projets et en effet, la difficulté est grande. Le Maître connaît vos difficultés. Dans le futur, je parlerai aux disciples de Dafa de Chine continentale des difficultés auxquelles vous avez fait face, je leur ferai savoir comment vous, dans des circonstances ô combien difficiles, avez validé la Loi et restreint la persécution de la perversité sur eux.

 

Un disciple : Les disciples de Dafa ont réussi à faire beaucoup de choses alors qu’ils manquent de main d’œuvre, mais les résultats sur certains projets sont loin d’être satisfaisants. Je pense que certains projets exigent que l’on soit plus professionnel, et que c’est seulement ainsi que l’on pourra mieux les développer.

 

Le Maître : En effet c’est comme ça. C'est exactement comme le Spectacle du Nouvel An chinois. Pendant quelques années, les disciples de Dafa y ont consacré beaucoup d’efforts, mais l’effet était limité parce que le degré de professionnalisme n’était pas tout à fait à la hauteur. Une fois qu’il est devenu de qualité professionnelle, ce n'est plus pareil.

 

Un disciple : La série d'articles publiés par The Epoch Times « Dissoudre la culture du PCC » offre une analyse pénétrante de la culture du Parti, mais ne fournit aucune réponse claire. Est-ce que ce doit être les disciples de Dafa qui fournissent la réponse quand ils valident la Loi ?

 

Le Maître : La réponse se trouve dans les cinq mille ans de la civilisation chinoise. Les cinq mille ans de culture chinoise sont une véritable culture traditionnelle des êtres humains . Voilà la réponse.

 

Un disciple : Maître, pourriez-vous parler s’il vous plaît de la signification de l’exposition d’art internationale « Zhen-Shan-Ren » dans la rectification par la Loi ?

 

Le Maître : Vous savez tous que plusieurs choses principales jouent un rôle précurseur pour faire dégringoler la société humaine. L’une d’entre elles est la création dans les arts de la scène, une autre la création dans les beaux-arts. Voilà ce qui influence les gens de la manière la plus directe et qui a la plus grande influence sur l’esprit des gens et leur conscience, ainsi que sur leurs organes sensoriels. Ces choses-là affectent directement les gens et entraînent un changement dans leur moralité, elles corrompent les êtres humains le plus rapidement et de la manière la plus directe. Donc, les formes que prend l’art moderne, la culture moderne et les arts modernes de la scène jouent un rôle d’avant-garde. L’humanité a abandonné les vraies formes traditionnelles de création artistique que les divinités ont transmises aux hommes, elle a créé des choses qui sont modernes et fortement imprégnées de nature démoniaque, niant les choses que les divinités ont transmises à l’homme et discréditant les vraies formes de création artistique transmises par les divinités jusqu'à ce qu'elles ne valent plus rien du tout.

 

Les disciples de Dafa savent que la culture humaine a été transmise à l’homme par les divinités et que le fait de ne pas croire aux divinités est la raison fondamentale pour laquelle la moralité humaine dégringole. Donc les disciples de Dafa ne doivent pas utiliser le critère moral des êtres humains qui a dégringolé. C'est sûr que les choses créées par les disciples de Dafa doivent revenir à ce que les divinités ont transmis à l’homme. Alors, ce que vous faites met fin aux éléments corrompus et les étouffe, cela peut aussi jouer un rôle moteur pour faire revenir les choses à leur état originel. C'est certain, donc l’exposition de beaux-arts en elle-même dévoile la persécution et en même temps la manière de créer dans cette exposition de beaux-arts est aussi en train de ramener les êtres humains à un état correct et les ramènent sur le chemin des êtres humains, cela les aide à retourner.

 

Quand les êtres humains rejettent les méthodes de création des beaux-arts que les divinités ont autrefois enseignées à l’homme, le plus grand problème c'est que les gens ont placé en premier leur propre état d’esprit et leurs idées sur la création artistique, ils ont abandonné la ligne directrice que les divinités ont enseignée à l’homme : dépeindre les sujets avec précision. Dans la création artistique, ce qui est primordial c'est de dépeindre les objets avec précision et on ne peut pas changer cela. Car cela a été transmis par les divinités, c’est le critère pour attester du niveau technique d’un artiste. Si on change, les choses deviennent chaotiques et manquent de principe, c’est la raison qui explique l’apparition des choses modernes. Quand, dans ses créations artistiques l’homme ne donne pas la plus haute importance à l’authenticité en dépeignant les choses avec précision, ce qu’il crée n’est que du gribouillage et pas des beaux-arts. Comme les êtres humains n’atteignent plus le critère et que leur moralité est corrompue, lorsqu’ils n’ont plus de pensées droites, les divinités vont les abandonner. Le chemin qu'ils prennent devient alors de plus en plus confus et de plus en plus dangereux.

 

Un disciple : Lors d’interviews, de célèbres avocats, des militants des droits de l’homme et des personnes ordinaires en Chine continentale nous ont souvent demandé de vous transmettre leurs salutations, Maître. Ils pensent que l’avenir de la Chine ne peut s'appuyer que sur les disciples de Dafa.

 

Le Maître : Ce n’est pas faux de dire cela, mais les disciples de Dafa ne s’intéressent pas au pouvoir politique des gens ordinaires, ils ne vont pas non plus s’impliquer dans les affaires ordinaires. Nous ne faisons que nous opposer à la persécution et sauver les gens. Ce n’est pas faux pour les êtres humains d’accorder beaucoup d’importance au pouvoir politique humain, et quel genre de régime politique gouvernera à l’avenir c’est important pour la société. Les disciples de Dafa sont des personnes qui cultivent et pratiquent. Désintégrer le PCC pervers est le moyen le plus radical pour mettre fin à la persécution, dénoncer les crimes du PCC pervers vise à sauver tous les êtres qu’il a empoisonnés. Tout dans les Trois Mondes a été préparé pour la cultivation et pratique des disciples de Dafa et pour sauver les êtres aujourd’hui, seules les choses des disciples de Dafa sont les plus importantes. Quand la Loi rectifiera le monde humain à l’avenir, un nouvel état apparaîtra pour l’humanité. Autrement dit, ce qui arrivera à l’avenir, appartient à l’avenir. Donc, disciples de Dafa, vous devez juste vous concentrer sur ce que vous avez à faire. Dans un avenir proche, les divinités vont se manifester à l’humanité, tout ce en quoi les êtres humains ne croient pas va être déployé devant ceux qui restent, et l’humanité va retourner sur le chemin qui lui était véritablement destiné.

 

Un disciple : Maître, vous manquez beaucoup aux disciples de Dafa de Macheng dans la province du Hubei. Ils m’ont demandé de vous passer leurs salutations. (Le Maître : Je remercie les disciples de Dafa de Macheng.) Hier j’ai lu sur le site Minghui que les disciples en Chine continentale écoutent la radio de Minghui pour faire les exercices ensemble en même temps à travers toute la Chine et les résultats sont très bons. Que doivent faire les disciples de Dafa hors de Chine ?

 

Le Maître : On peut dire que c'est une bonne chose. Je continue d’observer et de regarder pour voir ce que cela va donner en fin de compte.

 

Un disciple : Récemment j’ai accueilli plusieurs personnes venues de Chine continentale qui se disent disciples de Dafa et j’ai regardé comment les forces anciennes profitent des lacunes de ces élèves. Ils sont même venus de la même région et prétendent qu’ils sont venus aux États-Unis pour aider le Maître dans la rectification par la Loi. Mais dans les contacts que j'ai eu avec eux, je vois qu’ils ne font pas vraiment les choses que doivent faire les disciples de Dafa. Ils ne se préoccupent que de leur statut d’immigrant et de leur travail, etc., leur état de cultivation et pratique n’est pas bon.

 

Le Maître : C’est vrai. Je ne veux pas en parler pour le moment, ni en tirer de conclusion, parce que, quoi que je dise, cela va provoquer des difficultés pour leur cultivation et pratique. Qu’une personne fasse l'affaire ou non, on ne peut pas seulement regarder si elle cultive et pratique, il faut encore voir si cet être peut être sauvé. Peu importe qu’ils soient sortis de Chine ou restés, ils doivent se comporter véritablement comme des disciples de Dafa. À part ça, cela ne fait aucune différence où qu'ils soient.

 

Un disciple : Bien que tous les membres de ma famille soient des disciples de Dafa, depuis longtemps nous n’arrivons toujours pas à résoudre certains conflits. En même temps je m'interroge et cela me peine.

 

Le Maître : Au cours de la cultivation et pratique des disciples de Dafa, c’est sûr que des conflits vont surgir. Si vous ne pouvez pas tous chercher à l’intérieur, alors, que vous soyez de la même famille ou de simples compagnons de cultivation, les conflits vont sans cesse s’intensifier et cela pourra traîner longtemps sans que vous puissiez passer l’épreuve. Comment résoudre cela, alors ? Vous devez tous chercher à l'intérieur. La personne qui réussit à faire cela en premier peut permettre de détendre la situation. Si vous arrivez tous à le faire, les problèmes seront résolus.

 

Quel genre d’attitude ont beaucoup de disciples de Dafa avec les membres de leur famille ? « Lui il est de ma famille, donc pour les choses qui sont bonnes pour lui, c'est moi qui prend la décision. Certaines choses, je les fais à leur place, de toute façon c'est pour leur bien. » Ça ne marche pas comme ça. Quand vous commencez à cultiver et pratiquer, vous êtes des compagnons de pratique, chacun retourne vers son propre royaume céleste. Celui qui cultive bien retournera, personne ne peut cultiver à la place de quelqu’un d’autre. Parmi les gens ordinaires, si je deviens un haut fonctionnaire, je vais en faire bénéficier ma famille. Ça marchera, car ce sont des affaires des gens ordinaires. Mais cela ne marchera pas avec les choses qui dépassent l'état des gens ordinaires. Celui qui cultive récolte, si quelqu’un ne cultive pas il ne récoltera pas – personne ne peut cultiver à la place de quelqu’un d’autre. Cela étant, vous devez prendre au sérieux les problèmes et les conflits qui surgissent entre vous. Vous ne pouvez pas vous comporter comme des gens ordinaires qui font tout ce qu’ils veulent. Pour les choses de la cultivation et pratique, si vous pouvez véritablement considérer les membres de votre famille comme des disciples de Dafa et comme des compagnons de cultivation alors je pense que vous allez assurément réussir à résoudre les conflits.

 

Un disciple : Les disciples de Dafa en Chine continentale ont fabriqué de nombreux porte-bonheur avec des images du Bouddha Shakyamuni, de la Bodhisattva Guanyin et d'autres. Après que le Maître ait publié l'article : « Désintégrer complètement toutes les divinités perturbatrices dans les Trois Mondes qui se mêlent d’interférer avec la rectification par la Loi », certains disciples trouvent qu'il est inapproprié d'utiliser les images de ces divinités sur les porte-bonheur. Maître, veuillez nous donner des indications là-dessus.

 

Le Maître : Bien sûr que c'est inapproprié. À l'époque, si cela a eu de l'effet sur les gens, c'est aussi parce que le Maître a aidé à ce que cela joue ce rôle, car vous êtes en train de sauver les gens, mais ce n'est pas approprié de faire ainsi. Les disciples de Dafa doivent valider Dafa, donc comment pouvez-vous valider d'autres divinités ? Au fond qui a sauvé ces gens, n'est-ce pas un grand problème ? Cela n'amène-t-il pas ces personnes à croire en des divinités qui elles-mêmes doivent encore se positionner vis-à-vis de Dafa au cours de la rectification par la Loi ? Que ces divinités soient gardées ou non, il faut encore voir comment elles se comportent. Ces porte-bonheur n'ont en eux-mêmes aucun effet – c'est le Maître qui fait que ça marche. Valider la Loi est la tâche des disciples de Dafa, ce n'est absolument pas la tâche de ces divinités. Vous devez être clairs là-dessus.

 

Un disciple : J'ai vu de nombreux compagnons de cultivation qui ont récemment traversé des épreuves ayant trait aux émotions (qing).

 

Le Maître : C'est vrai. Le PCC pervers veut pousser la société humaine vers sa destruction et c'est la méthode qu'il utilise. Détournement, corruption, etc. ne comptent pas pour grand chose. Regardons cela sous un autre angle. Admettons qu'une personne soit impliquée dans le détournement de fond et la corruption, et l'argent qu'elle détourne appartient au PCC. Si le PCC pervers est affaibli à cause de sa corruption, en fait elle a plutôt fait quelque chose de bien. (Le public rit, applaudissements) Ce n'est donc pas un problème. Le plus grand problème c'est que le PCC pervers est en train de détruire la moralité humaine. Le PCC sait que le Falun Gong enseigne Zhen-Shan-Ren et enseigne aux gens à être bons, donc à son tour il enseigne aux gens à être mauvais, en particulier en ce qui concerne les relations sexuelles. Savez-vous quel degré la société chinoise a atteint ? Elle est terriblement incestueuse – toute la société est devenue totalement incestueuse. Une jeune fille pure, une jeune fille innocente est vraiment difficile à trouver de nos jours. Pourquoi est-ce qu'il est si mauvais ? Ne veut-il pas justement détruire les gens ? Les disciples de Dafa ne veulent-ils pas cultiver pour retourner ? Pourquoi ne faites-vous pas attention dans ce domaine ? Pourquoi vous dépravez-vous en suivant la société et le PCC pervers ? N'est-ce pas là un problème très sérieux ? En regardant les choses de ce point de vue, les gens de Chine continentale sont-ils toujours dans un état humain ? N'est-ce pas grave ?! Les disciples de Dafa doivent l'intercepter et mettre fin à la dégringolade du monde ! C'est pour ne pas laisser l'humanité dégringoler, donc pourquoi vous-même n'arrivez-vous toujours pas à sortir de cela ? Vous devez absolument y faire attention !

 

Quoi qu'il en soit, les disciples de Dafa ne doivent plus avoir ce genre de problème dans ce domaine. Je ne veux pas vous voir commettre des erreurs dans ce domaine. Pour les élèves de la troupe artistique, d'ordinaire, les garçons et les filles n'ont pas la permission de se mélanger à leur guise. Et aussi, comme ils sont tellement jeunes, il leur est strictement interdit d'avoir un petit ami. Les autres disciples de Dafa doivent faire attention aux mêmes questions. Si ce genre de problème se produit dans notre école, quiconque est impliqué sera renvoyé à la maison sans exception, c'est certain. Quand les disciples de Dafa ne font eux-mêmes pas bien, ils ne peuvent pas sauver les êtres. Si vous n'arrivez pas à bien faire vous-mêmes, comment pourriez-vous sauver les êtres ? Quand les pensées que vous émettez ne sont pas droites, comment pourriez-vous bien accomplir cette tâche ? Cela équivaut à assister la perversité, alors.

 

Un disciple : Cela fait moins d'un an que j'ai obtenu la Loi. Depuis le début, je fais de mon mieux pour bien faire les trois choses et être en phase avec l'immense courant de la rectification par la Loi. Quelles suggestions avez-vous pour les disciples qui ont obtenu la Loi récemment ?

 

Le Maître : Ça c'est une bonne question. À ces disciples de Dafa qui viennent juste d'obtenir la Loi, je dis que vous avez tellement de chance. Savez-vous quel genre de groupe vous avez rejoint ? Ils ont traversé de sévères et rudes épreuves pour avancer jusqu'à aujourd'hui. Bien sûr, cette persécution n'est pas encore terminée, mais après tout la perversité n'est plus si abondante ou si déchaînée, et la pression n'est plus si grande. Toutefois, ce n'est pas parce que vous êtes entré dans Dafa récemment que le critère de cultivation et pratique va être abaissé pour vous. Donc, au cours de la cultivation et pratique, vous devez absolument faire des efforts pour bien faire les trois choses que les disciples de Dafa doivent faire, et en même temps sauver les êtres et remplir le rôle d'un disciple de Dafa. Pour bien faire cela, vous devez bien étudier la Loi. Vous devez faire de votre mieux pour étudier la Loi, alors vous serez en phase avec l'avancée de la rectification par la Loi, vous allez devenir loyalement et ouvertement un disciple de Dafa de la période de la rectification par la Loi digne de ce nom.

 

C'est tout pour aujourd'hui. (Applaudissements)

 

Le Maître est vraiment heureux de vous voir (chaleureux applaudissements), surtout aujourd'hui. (Applaudissements) Disciples de Dafa qui avez traversé la persécution : vous êtres vraiment admirables. (Applaudissements) Vous recevrez toute la gloire et tout l'honneur que doivent recevoir les disciples de Dafa dans le futur. (Applaudissements) Vous avez traversé la plus sévère et la plus difficile des périodes. Je pense que les disciples de Dafa doivent, dans le peu de temps qui reste jusqu'à la fin, faire mieux et de façon encore plus magnifique, ils doivent encore mieux accomplir leur mission historique ! (Longs applaudissements)

 

 

______________________

Version chinoise disponible à : http://www.minghui.org/mh/articles/2007/4/19/153101.html

Version anglaise disponible à : http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2007/4/22/2007_NY_lecture.html