Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

268,391,416 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Articles avec commentaires du Maître


Qu'est-ce que la véritable Bienveillance (Shan)  (avec commentaire du Maître)

 

 

Rectification de Fa et Xiulian

 

Cet article énonce très clairement comment traiter la rectification de Fa et le Xiulian. Les disciples de Dafa dans la rectification de Fa diffèrent du Xiulian personnel du passé. Quand face au tort porté sans raison, face à la persécution contre Dafa et face à l'injustice qui nous sont imposées, on ne peut pas les traiter comme le Xiulian personnel du passé, ni les admettre sans exception, car les disciples de Dafa se trouvent actuellement dans la période de la rectification de Fa. Si ce n'est pas un problème qui est apparu à cause de nos attachements et erreurs personnelles, c'est alors forcément la perversité qui est en train d'interférer et de commettre des méfaits.

 

Cependant, nous sommes encore dans le Xiulian, nous avons encore les derniers esprits de l'homme ordinaire. Quand un problème apparaît, il faut absolument examiner d'abord si nous-mêmes sommes ou non corrects. Si on découvre qu'il s'agit d'interférence et de sabotage, au moment de traiter un problème concret on doit alors le plus possible être paisible et bienveillant et charitable envers l'homme en surface, car quand la perversité utilise les hommes, souvent les hommes eux-mêmes ne sont pas clairs (bien que les hommes utilisés soient souvent des gens dont la pensée n'est pas bonne ou des gens chez qui apparaissent des pensées qui ne sont pas bonnes). Quant à l'interférence de la perversité d'autres espaces, il faut absolument l'éradiquer sérieusement en utilisant la pensée droite.

 

 

Li Hongzhi

Le 8 juillet 2001

 

-------------------

 

(Minghui.org) Récemment, au cours de notre clarification de la vérité, nous avons inclus le principe céleste « le bien est récompensée par le bien et le mal par le mal » dans nos dépliants et nos journaux, afin d'en parler aux gens. Des personnes ordinaires ne se sont pas senties à l'aise avec ce principe et ont même suggéré que nous l'enlevions. En tant que particule qui a été rectifiée par le Fa, comment devons-nous traiter cela ?

 

Le principe céleste d'une rétribution en conséquence pour le bien et le mal a toujours existé ; c'est juste que les êtres humains déviés n'y croient pas. Si une personne qui n'y croit pas ne se sent pas à l'aise, cela doit être parce que ce principe a heurté sa partie déviée. Sans tenir compte s'il peut l'accepter sur le moment, cela va lui laisser une profonde impression et c'est une bonne chose pour le futur de cet être. En allant au-delà de cet exemple particulier, j'ai réalisé que nous devions corriger certaines conceptions déviées.

 

Lorsque nous agissons en étant impliqué dans la clarification de la vérité et l'élimination de la perversité, nous devons utiliser Dafa pour évaluer toute chose. Dafa devrait toujours être notre critère le plus élevé et nous ne devrions pas nous conformer aux sentiments humains ordinaires. Au travail, en public et même à la maison, nous faisons preuve de complaisance parfois envers les gens ordinaires pour être une « bonne personne ». Mais le Maître a dit :

 

« Nous disons : quel que soit le changement des critères de la morale humaine, la nature de cet univers Zhen-Shan-Ren reste pourtant immuable à jamais. Certains disent que vous êtes bon, mais vous n’êtes peut-être pas vraiment bon; certains disent que vous êtes mauvais, mais vous n’êtes peut-être pas vraiment mauvais, car les critères de jugement du bien et du mal sont faussés. Seul celui qui se conforme à la nature de l’univers est un homme bon, c’est le seul critère pour juger si quelqu’un est bon ou mauvais et il est reconnu par l’univers. Bien que de grands changements soient intervenus dans cette société, bien que le niveau de la morale de l’humanité ait beaucoup décliné, bien que les mœurs se dégradent de jour en jour et qu’on ne recherche que le profit, pourtant le changement de l’univers ne suit pas celui de l’humanité. En tant que pratiquant, on ne peut pas s’imposer des exigences fondées sur les critères des gens ordinaires. Quand les gens ordinaires disent d’une chose qu’elle est juste, si vous agissez d’après leurs opinions, cela ne va pas. Ce que les gens ordinaires trouvent bien n’est pas forcément bien ; ce que les gens ordinaires trouvent mal n’est pas forcément mal. À une époque où les critères moraux sont déformés, lorsque quelqu’un commet une mauvaise action et que vous le lui faites remarquer, il ne vous croira même pas ! En tant que pratiquant, vous devez tout mesurer en fonction de la nature de l’univers, et c’est alors seulement que vous pourrez discerner ce qui est vraiment bien et ce qui est vraiment mal. »

(Zhuan Falun, Quatrième leçon, « L'élévation du xinxing »)

 

Alors, qu'est-ce que la véritable Bienveillance (Shan) ?

 

Le Zhuan Falun (Quatrième leçon) parle d'une dame âgée pratiquant Dafa qui a été heurtée par une voiture alors qu'elle traversait la route. La dame âgée a dit : « 'Ce n'est rien, vous pouvez partir.' Elle secoue la poussière de ses vêtements et repart au bras de son mari. » « Même les badauds ont trouvé cela bizarre: 'Quoi, cette femme âgée ne réclame pas d’argent, elle doit exiger de l’argent !' Pour les gens actuels, les critères moraux se sont déformés. » En apparence, les badauds semblent vouloir aider cette dame âgée en protestant de l'injustice qui lui avait été faite. En réalité, c'est une forme déviée de « bienveillance ». Les gens pensent souvent que beaucoup de leurs conceptions, qui sont déviées de façon cachée, sont correctes. En tant que disciples de Dafa, comment pouvons-nous faire preuve de complaisance envers les conceptions déviées ?! Nous devons utiliser la véritable Grande Bienveillance pour les éliminer activement et les rectifier.

 

Un incident m'a fait une profonde impression. Un jour, alors que je conduisais, je suis rentrée par erreur dans la voiture qui était devant moi à un feu rouge. L'autre conducteur avait l'air vraiment énervé et m'a demandé mon numéro de téléphone en inspectant attentivement l'arrière de sa voiture. Il y avait quelques creux très profonds dans l'arrière de sa voiture. Sa voiture était surélevée par rapport au sol, ce n'était donc pas possible que cela ait été fait par ma voiture. Dans le passé, c'est sûr que j'aurais été d'accord de le dédommager pour ce sinistre, même si ce n'était pas de ma faute. J'aurais pensé que j'étais en train de rembourser du karma. Mais là j'y ai davantage réfléchi – serait-ce vraiment bien pour lui si je le faisais ? J'ai vu mon esprit égoïste calculant ce qui serait le mieux pour moi. Puis j'ai eu une très forte pensée droite dans mon esprit : « Si c'est du karma, je veux supporter tout ce que je dois rembourser, mais je ne vais pas lui permettre de m'extorquer de l'argent, parce que ce n'est pas bon pour lui. » À ma surprise, il a alors marché vers moi et a dit : « Ces creux ont été faits par une autre voiture et n'ont rien à voir avec vous. Je pense qu'il n'y a pas de problème. » Il s'est présenté, m'a serré la main, puis m'a salué. Peut-être que son côté bon a réalisé que je voulais vraiment pour lui ce qui était bon.

 

J'ai réalisé à un niveau profond qu'a travers chacune de nos paroles, chacun de nos actes, nous devons être responsables envers les êtres, responsables envers la société et responsables envers tous les éléments droits. Nous ne pouvons pas laisser nos erreurs générer du karma pour les êtres, parce que la société humaine dans le futur ne devra avoir aucune pensée déviée de cette sorte. La véritable bienveillance est totalement sans égoïsme et est pleine de considération envers autrui ; elle prend en considération l'éternité des êtres derrière ces personnes et même l'éternité de tous les êtres et de l'univers. Sous l'impact de la puissance de cette bienveillance (Shan), tout obstacle et méchanceté sera fondu, toute chose déviée sera rectifiée et ce qui n'est pas compris sera graduellement compris. Donc, lorsque nous clarifions la vérité, clarifions les faits, nous devrions en même temps susciter des pensées bonnes et bienveillantes chez les gens de ce monde, et manifester les puissants principes du Fa derrière tout cela !

 

(Par Falizi, publié d'abord sur le site Internet PureInsight.org )

 

 

Traduit de l'anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/emh/articles/2001/7/8/12053.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2001/7/8/13091.html

 

Note des éditeurs de fr.minghui.org : Le présent article commenté par le Maître a été publié sur Minghui.org le 8 juillet 2001. Notre équipe a oublié de le traduire en français à ce moment-là.