Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

320,002,729 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Persécution hors de Chine


Bruxelles, Belgique : le PCC échoue dans sa tentative d'arrêter les ventes des billets de Shen Yun

 

Écrit par Rong Fa, un correspondant Minghui

 

 

(Minghui.org) La compagnie new-yorkaise Shen Yun Performing Arts a donné quatre superbes représentations à Bruxelles, capitale de la Belgique, du 11 au 13 mars 2013. Bruxelles, aussi connue comme la capitale de l'Europe, abrite l'Union européenne, le Parlement européen, l'Otan et d'autres organisations internationales.

 

Avec ses productions inspirantes et originales de danse, de musique et d'éblouissantes toiles de fond animées, Shen Yun devient de plus en plus populaire à travers le monde. Cependant, le Parti communiste chinois (PCC) a une fois de plus tenté d'importer sa marque spécifique de censure en utilisant menaces et intimidations dans une tentative, de nouveau infructueuse, d'arrêter les ventes de billets dans un pays libre et démocratique.

 

L'après-midi du 27 février, lorsque la directrice d'un théâtre est allée au Théâtre national de Bruxelles pour acheter des billets pour le spectacle Shen Yun, elle s'est entendu dire que le théâtre ne pouvait plus vendre de billets pour Shen Yun et qu'on ne pouvait plus les acheter que sur Internet. Surprise, la directrice a contacté l'organisation accueillant Shen Yun Performing Arts en Belgique, l'Association belge du Falun Dafa.

 

M. Shi, le président de l'Association Falun Dafa belge, a raconté toute l'histoire : « Après avoir appris que le théâtre avait cessé de vendre les billets de Shen Yun, l'Association Falun Dafa belge a immédiatement contacté le directeur du théâtre et lui a demandé une explication. J'ai été informé que le Théâtre Wallonie-Bruxelles (WBT), une agence du gouvernement qui supervise la direction du Théâtre National de Bruxelles, avait interrogé le Théâtre national à propos des représentations de Shen Yun. Le temps que le directeur réponde à la requête du WBT, la vente des billets de Shen Yun a été temporairement suspendue. »

 

Après trois heures de communication entre l'organisateur et le théâtre, le bureau de ventes du Théâtre national a de nouveau repris le cours de ses ventes. Cet épisode inattendu a dénoncé les toutes récentes tentatives du PCC d'interférer avec Shen Yun.

 

Un employé du Théâtre national a dit à l'organisateur de Shen Yun que l'ambassade chinoise en Belgique avait exercé des pressions sur le WBT, l'agence responsable du budget du théâtre. Quand le WBT a interrogé le théâtre sur le spectacle Shen Yun, le Théâtre national a affirmé son intention d'honorer son contrat avec Shen Yun Performing Arts : « Nous avons un contrat. La Belgique est une société libre. Le théâtre respecte le droit à la liberté d'expression. » En conséquence, la vente des billets a repris.

 

Une histoire d'interférence

 

La tentative du PCC d'interférer avec les représentations de Shen Yun n'est pas nouvelle. Il y a deux ans, Shen Yun Performing Arts était annoncé dans le même théâtre, mais des employés de l'ambassade chinoise ont essayé de faire annuler le spectacle. M. Shi a raconté : « Des employés de l'ambassade chinoise ont directement contacté le directeur du théâtre et lui ont demandé d'annuler la représentation. Le directeur a immédiatement rejeté une requête aussi déraisonnable. »

 

Cette fois, les employés de l'ambassade savaient qu'il est impossible d'interférer directement avec le théâtre, ils ont donc essayé de faire pression sur le gestionnaire au-dessus du théâtre pour faire annuler les représentations en Belgique. Mais, une fois de plus, ils n'ont pas réussi.

 

À mesure que la tournée mondiale annuelle de Shen Yun Performing Arts rencontre de plus en plus de succès, le PCC essaie d'interférer avec les représentations de Shen Yun à travers le monde. Des cas de menaces et des tentatives de sabotage se sont produits partout où se trouvait Shen Yun, en Asie, en Amérique du Nord ou en Europe. L'an dernier, le PCC a tenté de faire pression sur le London Coliseum pour qu'il rompe son contrat avec Shen Yun. Il y a peu, à la veille de la représentation de Shen Yun à Fort Worth au Texas, l'ambassade chinoise locale a engagé des voyous afin d'endommager le réservoir d'essence du bus de Shen Yun, risquant ainsi de provoquer un accident mortel.

 

À travers le monde, les menaces et les tactiques sournoises du PCC et l'accueil chaleureux que Shen Yun reçoit dans chaque ville où la compagnie se produit parlent d’elles-mêmes. La veille de l’arrivée en Europe de Shen Yun Performing Arts le 26 février au soir, M. Edward McMillan-Scott, vice-président du Parlement européen, a organisé une réception pour accueillir le lancement de la tournée européenne 2013 de Shen Yun.

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2013/3/18/138552.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2013/3/10/270811.html