Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

276,389,399 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les derniers Jingwen du Maître


Enseignement de Fa à la conférence de Fa dans la grande région de New York 2013 (avec questions-réponses)

 

(Li Hongzhi, le 19 mai 2013)

 

 

(Toute la salle se lève avec des applaudissements enthousiastes.) Bonjour à tous ! (Tous les disciples : Bonjour Maître !) (Les applaudissements continuent.) Ouah, voilà probablement la plus grande conférence de Fa que nous ayons eu ces dernières années. (Applaudissements) Un grand nombre de personnes sont venues, et j'ai entendu dire que certaines sont aussi venues de Chine continentale. Les conférences de Fa des disciples de Dafa sont le meilleur environnement permettant aux disciples de Dafa de se motiver les uns les autres dans la cultivation et pratique. À travers les échanges de la conférence de Fa, vous pouvez découvrir vos insuffisances, voir les points forts des autres et les développer.

 

Pour les pratiquants, il n’y a pas de réel exemple à suivre. Chacun se cultive lui-même, chacun doit parcourir son propre chemin, sans référence. La seule chose, c’est comment vous agissez selon le Fa. Chacun a sa propre expérience, chacun a son propre ressenti, il est très difficile de dire que, face à un problème, tout le monde a la même compréhension, la même approche, et gère les choses de la même façon, c'est très difficile, parce que les façons de réfléchir et l'origine des pensées sont très complexes. Toutes sortes de conceptions formées de longue date, différentes compréhensions envers les choses, vos propres ressentis et sentiments, différents aspects de toutes ces choses qui constituent votre propre compréhension et assimilation, et les caractéristiques de la compréhension, tout cela est très compliqué, voilà pourquoi il est très difficile de trouver deux personnes ayant le même caractère. Faire ce que les autres font, ce n'est qu'apprendre superficiellement, il est très difficile d'être vraiment pareils.

 

De plus, je demande à ce que tout le monde atteigne la plénitude parfaite par lui-même. Tout le monde ici présent est pratiquant, comme c'est une conférence de Fa, il y a aussi beaucoup de nouveaux élèves, le Maître n'a pas l'intention de vous parler à un trop haut niveau, mais ce n'est pas une quelconque vie venue d’en haut qui peut devenir disciple de Dafa. Il y a d'innombrables vies dans l'univers, face à un événement d’une telle importance, il est très probable que celles qui viennent sont des rois, s’agissant du parcours de son propre chemin, de la validation de sa propre vertu majestueuse, il faut avoir un processus de compréhension, un processus de cultivation et pratique parcourus par soi-même, incluant ses propres facteurs et particularités, c’est pourquoi chacun doit parcourir son propre chemin. Au cours de ces années, quelles que soient les situations apparues parmi les disciples de Dafa, les différentes compréhensions apparues durant la cultivation et pratique, ou les différentes opinions des uns et des autres lors de votre coopération, tout ceci a effectivement aussi un lien avec cela.

 

Bien sûr, lorsqu’un projet de Dafa nécessite de faire telle ou telle chose, vous devez faire de votre mieux pour mettre de côté vos propres choses afin d'atteindre les objectifs du projet, ceci est primordial, voilà pourquoi vous devez coopérer. Mais dans le processus, il se peut que vous apportiez vos propres caractéristiques en gérant les choses, ce qui manifeste que vous êtes en train de parcourir votre propre chemin dans la cultivation et pratique, ce point-là, le Maître l’approuve, il n’y a rien à reprocher à cela, chacun va nécessairement agir ainsi. Que vous soyez identiques, comme coulés dans le même moule, ce n’est pas possible. Voilà pourquoi vous pouvez rencontrer des épreuves démoniaques, les heurts et trébuchements de chacun d'entre vous sur ce chemin de cultivation et pratique, quel que soit le chemin, difficile ou raboteux, tout a pour but de valider votre propre position du Fruit, de valider le chemin de votre plénitude parfaite ultime ainsi que vos propres accomplissements.

 

Pendant le processus de votre cultivation et pratique, vous avez rencontré tant d'épreuves, tant de moments critiques, en même temps, vous vous êtes sortis de cette persécution il faut dire sans précédent. Vous savez que les chrétiens ont été persécutés pendant trois cents ans, la religion bouddhiste a aussi connu cinq fois des tribulations de Fa, le bouddha Shâkyamuni a eu à l'époque de grands conflits avec le brahmanisme originel, mais ça n'a jamais été aussi pernicieux que le PCC pervers, c'est sous le contrôle des forces anciennes depuis des niveaux élevés. Dans la société humaine, la droiture et la perversité coexistent, le bien et le mal coexistent, la bienveillance et la méchanceté coexistent, il s'agit d’un rapport d’équilibre. Sans la bienveillance, les hommes ne sauront pas ce qu'est la méchanceté ; sans la méchanceté, les hommes ne sauront pas non plus ce qu'est la bienveillance. Dans la cultivation et pratique, une fois qu'il y a la bienveillance, l'homme peut avoir un critère ; lorsqu'il y a la méchanceté, les pratiquants savent alors comment atteindre le critère. Cela permet aux pratiquants de se perfectionner au cours de la cultivation et pratique, voilà les circonstances et les conditions importantes que le monde d'ici-bas a fournies aux pratiquants, leur permettant d’élever leur être. Cela a été décidé à l'époque au moment de la création de la société humaine, il faut qu'il en soit ainsi afin de pouvoir cultiver et pratiquer. Les forces anciennes ont profité de cette particularité du monde d'ici-bas, en la considérant comme absolue.

 

Cette particularité du monde d'ici-bas est aussi un phénomène qui n'existe dans aucun autre espace de l'univers, ce genre de manifestation saillante n'existe que dans cet environnement de la société humaine où le bien et le mal coexistent, c'est la raison pour laquelle les hommes peuvent cultiver et pratiquer. Ce n'est pas tout bien sûr, il y a également des facteurs comme l'illusion, l'amertume, mais aussi le sentiment, etc. Les forces anciennes ont précisément profité de cela pour réaliser cette grande persécution testant soi-disant les disciples de Dafa, pour le dire avec leurs propres mots, c'est pour faire atteindre la plénitude parfaite aux disciples de Dafa qui peuvent atteindre la plénitude parfaite. Bien sûr, le Maître vous a dit souvent dans le passé, j'ai dit que je n'approuvais pas, que je ne reconnaissais pas cet ensemble de choses que les forces anciennes ont arrangé, j'ai mes propres moyens de sauver les êtres, je suis également venu avec ce que je veux faire, mais derrière mon dos les forces anciennes ont préparé leur propre plan. Comme j'ai dit tout à l'heure à propos des événements comme la persécution des chrétiens, la persécution des bouddhistes, etc., elles pensent qu'il s'agit d'un chemin qu'un homme doit absolument emprunter pour atteindre la plénitude parfaite, pour devenir un éveillé, qu’il doit en être ainsi, et qu’aucun autre chemin ne permet de réussir. Lorsque j'ai démontré avec les principes plus élevés du Fa que ce genre de méthode visant les disciples de Dafa serait une interférence de la perversité, elles ont répondu : « C'est tout ce que nous savons faire. »

 

Le Fa de Bouddha n'est-il pas omnipotent ? Personne n'avait imaginé que je puisse sauver les gens par le biais d'un spectacle artistique. C'est ce qu'elles n'ont pas pu non plus imaginer.

 

Le Fa de Bouddha est omnipotent. Cultiver et pratiquer dans la société des gens ordinaires, c'est aussi quelque chose qu’elles n’ont pas imaginé.

 

Alors quelle est la méthode que je voulais ?

 

Cet univers entier ne va plus, les êtres ont tous d'énormes karmas, Jésus a dit que l’homme a des péchés, ces péchés sont en fait selon les mots de l'école de Bouddha le karma que les hommes n'ont cessé de créer au cours de leur vie, à savoir beaucoup de dettes karmiques que tout le monde a contractées lors des longues réincarnations, vie après vie. L’homme a pu être soldat dans une vie, ou avoir tué des gens, ou avoir été un boucher, ou avoir malmené quelqu'un, ou bien avoir commis de très mauvaises choses. En réalité, tout le monde est devenu comme ça, avec du karma plein le corps, cette société est devenue généralement ainsi. Même les vies des niveaux supérieurs ne se conforment plus aux critères, voire ces critères eux-mêmes ont changé en arrivant à cette étape actuelle. Alors pour sauver tous ces êtres, réfléchissez, leur moyen n'y arrive absolument pas, l’expérience a également prouvé qu’il n’y arrive absolument pas. Elles le savent aussi, et c'est pour cela qu’elles n’ont absolument pas envie de laisser sauver autant de monde. Vous devez avoir entendu des prophéties du passé telles que « sur dix mille, seuls mille resteront », ou bien « sur dix familles, une seule famille restera », toutes sortes de prophéties en ont parlé. C’est pour dire qu'elles ne veulent pas que les gens soient réellement sauvés, mais seulement garder ceux qu'elles jugent qualifiés.

 

En fait, les êtres sont tous égaux. Au cours de la longue histoire, si les vies ne se conforment plus aux critères, qu’elles se sont dépravées, que rien ne va plus, c'est parce que la sagesse de l’univers n’est pas plus grande que cela, à savoir « formation, stabilité, dégénérescence, destruction ». Si vous ne changez pas cette « formation, stabilité, dégénérescence, destruction », les êtres deviendront mauvais au cours de cette « formation, stabilité, dégénérescence, destruction ». Au début de la formation de l'univers, la nature originelle des êtres s’identifie au Tao et au Fa de l'univers ; la période de la stabilité est une période relativement bonne, les normes morales à chaque couche se conforment aux critères de l'univers ; on commence à descendre la pente lors de la dégénérescence, les mœurs se dépravent de jour en jour ; lors de la destruction, rien ne va plus, et vous ne pouvez pas les laisser continuer à se corrompre, alors que faire, les désintégrer. Après la désintégration, rien ne reste, toutes les vies et objets de l'univers n'existent plus, il faut les recréer si l'on en a besoin. Voilà le processus. En conséquence, si cette chose fondamentale ne change pas, les êtres connaîtront un changement au cours de cette « formation, stabilité, dégénérescence, destruction ».

 

Mais en fin de compte qui est le coupable ? Selon moi, personne n'est coupable. Dans cette caractéristique de « formation, stabilité, dégénérescence, destruction » de l'univers, il est inévitable que les êtres soient ainsi, cela est dû à l’insuffisance de la sagesse de l'univers. Je pense donc, que la meilleure solution est de libérer toutes les vies de manière bienveillante ! Peu importe qui doit quoi à qui, personne ne cherche plus à le réclamer, parce que tout le monde a péché. Personne ne cherche à le réclamer, mais à le résoudre mutuellement grâce aux retours bienveillants durant la rectification de Fa, et tout le monde se dirige vers l'avenir, comme c’est merveilleux ! (Applaudissements enthousiastes) Les êtres allaient assurément aimer cela, tout le monde serait content, c'est ce que je voulais au début.

 

Cependant, les forces anciennes ont changé tout cela, en créant une telle épreuve démoniaque, dont la perversité est de plus sans précédent. Réfléchissez, prélever des organes humains à vif, même la perversité à l'époque de la persécution la plus perverse menée par l'ancien Empire romain contre les chrétiens n'avait pas atteint un tel degré, le plus cruel n'était que la mise à mort. La plus grande perversité de cette planète, c'est la perversité à laquelle font face les disciples de Dafa durant cette persécution, la perversité qui a été manifestée pendant cette persécution. Les forces anciennes trouvent que vous êtes tous venus de si hauts niveaux, vous allez tous valider de si grands rangs du Fruit par la cultivation et pratique, devenir de si grands rois, avec de petites épreuves démoniaques, et qu’en utilisant de petites épreuves démoniaques sans une perversité équivalente, comment pourriez-vous réussir la cultivation ? Voilà toute leur logique.

 

Vous savez que le Fa qu'enseigne le Maître, bien que son sens profond soit incommensurable, sa forme apparente est très simple, directe. Quand j'ai dit que des principes simples et des mots simples avaient néanmoins égaré les êtres, je désignais en fait ces vies de niveaux élevés. Dans l'histoire, les gens se sont demandé si lors du salut de l’homme à l’avenir le Fa serait très difficile à obtenir, la chance très difficile à saisir. Dans le passé, il n'y avait pas que les gens de ce monde qui en discutaient, même les divinités pensaient de la sorte : lors de la transmission finale du Fa, lors du salut final des êtres, cette chance et affinité-là serait certainement très difficile à obtenir, très difficile à comprendre par le sens de l'éveil, seuls les gens très intelligents pourraient la comprendre par le sens de l'éveil, en endurant beaucoup de souffrances avant de pouvoir la trouver. Réfléchissez, si tel était le cas, serait-ce juste ? Ce serait injuste. Il se peut que beaucoup de grands éveillés qui sont venus, en arrivant dans ce monde, se réincarnent en handicapés, ou deviennent sourds, ou mal voyants, ou très âgés. Serait-ce juste pour eux ? Ce serait injuste. C'est pourquoi le Fa que transmet le Maître est le plus facile à comprendre, pourtant elles n'y croient pas, sur cette question elles se positionnent même moins bien que les gens de ce monde.

 

Des principes simples, des mots simples, il n'y a presque aucune énigme. J'ai dit que la transmission du Fa cette fois-ci était absolument juste pour tous les êtres. J'ai dit que la grande porte était ouverte, ouverte au point qu'il n'y a même plus de porte, voilà précisément le principe. Mais pour les forces anciennes, elles persistent dans ce qu'elles entreprennent. Bien sûr, maintenant elles ont déjà compris, elles savent que tout ce qu'elles ont fait est en train de les détruire, tout ce qu'elles ont fait est aussi voulu par les niveaux plus élevés des forces anciennes qui ont utilisé cette chose afin de détruire les vies aux grands péchés des niveaux inférieurs, parce qu’un des plus grands péchés est qu'elles ont changé ce que je voulais. Quoiqu'il en soit, tout ce qui a été causé par cette persécution est petit à petit en train de devenir du passé, et c’est irrémédiable, elles ne peuvent plus le rembourser. Il s'agit d'une interférence vis-à-vis de la rectification de Fa, le péché est trop grand.

 

La plupart d'entre vous ici présents êtes des disciples de Dafa de l'extérieur de la Chine, en fait la Chine continentale constitue le corps principal des disciples de Dafa, car dans l'histoire les rois de différentes époques, de différentes nations se sont tous réincarnés en Chine, de plus ceux des niveaux élevés, ceux des niveaux encore plus élevés, se sont tous aussi réincarnés en Chine.

 

L'apparence extérieure de l'homme peut être modifiée par ses propres conceptions. Le PCC pervers a détruit la culture traditionnelle de la Chine, une culture qui est d'ailleurs semi-divine, une culture qui est la plus proche du divin, vous devez avoir ce sentiment lorsque vous regardez Shen Yun, en même temps le parti pervers a inculqué une sorte de théorie de lutte extrêmement perverse, la relation entre les hommes est devenue litigieuse et conflictuelle. Les Chinois eux-mêmes le savent maintenant, il suffit que des Chinois soient ensemble, ils se disputent, peu importe où ils sont ; les gens de beaucoup d'autres nations se demandent, pourquoi les Chinois ne sont-ils pas « solidaires » ? En fait il y a une raison très profonde à cela. Les forces anciennes veulent précisément semer le chaos, elles veulent précisément que le chaos soit à ce niveau. Dans un tel chaos, elles veulent voir comment vous cultivez. Vous venez de hauts niveaux, vous représentez beaucoup de vies, votre rang du Fruit sera très grand lors de la plénitude parfaite, c'est pourquoi elles veulent que la Chine soit dans un tel chaos. Nous ne reconnaissons que ceux qui réussissent la cultivation dans un tel environnement, ceux qui ne réussissent pas, c'est à cause de leur trop mauvaise tenue morale. Nous ne reconnaissons que ceux qui réussissent la cultivation dans un environnement aussi pervers. Voilà précisément ce qu'elles font. En comparaison, ce n'est pas aussi pervers à l'extérieur de la Chine continentale ; il n'y a pas de comparaison dans cet environnement de la Chine, l'homme lui-même ne sait pas qu'il est devenu ainsi. Il y a aussi beaucoup de disciples de Dafa qui ne sont pas diligents, ils ne savent pas surveiller leur propre conduite et ils ont causé des perturbations parce qu'ils baignent dans la culture du parti.

 

Quoiqu'il en soit, tout arrive à sa fin. Si la perversité envisage d'organiser de nouveau une persécution d’une telle perversité, elle n'en aura déjà plus la force, parce que ces facteurs pervers ont été mobilisés par les forces anciennes depuis de nombreux espaces, ces facteurs pervers ont été arrangés spécialement pour cette persécution, y compris toutes sortes de choses pêle-mêle, à l'heure actuelle, la plupart ont été détruites, l'environnement a l'air par conséquent de plus en plus détendu. Mais tant qu'elle n'a pas terminé, la perversité restera la perversité, c'est comme du poison, c'est poison, si vous voulez qu’il ne soit pas toxique, il n'y arrive pas, c'est pour cela que vous ne devez pas agir à la légère, cultivez et pratiquez de votre mieux afin de ne pas laisser de failles aux forces anciennes. Le Maître verra comment gérer les choses à la fin.

 

En tant que pratiquant, quoiqu'il arrive, c'est parce que vous êtes quelqu'un qui marche sur le chemin du divin, vous savez que quand un homme marche sur le chemin du divin, il se différencie inévitablement des vies ordinaires, des hommes ordinaires. Cependant, comme vous cultivez et pratiquez parmi les gens ordinaires, vos conduites, voire vos habits, vos comportements, vos paroles ne diffèrent pas beaucoup de ceux des gens ordinaires ; mais il y a une différence et c'est la plus importante, c'est que face aux conflits, face à n'importe quelle situation, vous pouvez chercher la cause à l'intérieur de votre cœur : est-ce que j'ai mal fait quelque chose ? Est-ce que c'est à cause de moi que cette affaire s'est compliquée ? Voilà la seule différence flagrante d’avec les gens ordinaires. Bien sûr, cette différence peut aussi se manifester à travers vos conduites. Les gens ordinaires vont trouver que cette personne a une allure différente, que les disciples de Dafa sont très bienveillants, ils aiment être en contact avec les disciples de Dafa, c'est parce que vous êtes après tout un pratiquant, entouré d’un champ purement bienveillant qu’il n’y a pas chez les gens ordinaires. Ceci est différent, les hommes peuvent aussi le sentir.

 

Autrement dit, bien que les disciples de Dafa soient des pratiquants, il est difficile de les distinguer des gens ordinaires par l'apparence, en particulier quand ils cultivent et pratiquent parmi les gens ordinaires, de plus ils cultivent et pratiquent dans un environnement aussi complexe, pour les pratiquants, c'est alors très difficile. Je me rappelle de la période où vous veniez d'obtenir le Fa, en voyant ce Fa, notamment les deux premiers groupes des trois groupes de personnes dont j'ai parlé, après avoir vu le Fa vous aviez vraiment un tel sentiment, vous étiez vraiment très heureux ! C'est vraiment merveilleux ! Je l’ai enfin trouvé ! Les gens n'attendaient que cela après des milliers et des milliers d'années, n'est-ce pas ? Au fond de votre être, vous sentiez que vous pouviez abandonner n’importe quel cœur humain, que vous étiez déterminés à bien vous cultiver. Cet enthousiasme permet aux gens d'avancer diligemment. Mais le temps passant, vous avez progressivement perdu cette sensation, la paresse de l'homme, toutes sortes de conceptions humaines, face aux phénomènes en désordre de la société, cela a constitué toutes sortes d'attractions et d'interférences, c'est pourquoi il y a une phrase qui dit qu’en « cultivant et pratiquant comme au début, la plénitude parfaite est assurée ». Certaines personnes disent souvent au Maître : « Au début lorsque je lisais le Fa, mon niveau s'élevait rapidement, lorsque je lisais le livre de nouvelles compréhensions apparaissaient sans cesse, pourquoi n’ai-je plus cette sensation à présent ? » Alors réfléchissez par vous-mêmes : « Cultivez-vous comme au début ? »

 

En fait, dès le début j'ai déjà tenu ce genre de propos, j'ai dit qu'en tant que disciples de Dafa, à cette époque-là, y compris les nouveaux élèves, il suffisait que vous cultiviez, vous seriez très vite propulsés à votre place. Propulsés à quelle place ? Propulsés là d’où vous êtes venus, propulsés à un si haut niveau, vous seriez propulsés à votre place en un court laps de temps. La surface du corps humain ne connaîtra pas un changement aussi grand. Si vous voulez être capable de manifester des pouvoirs grands à ce point, vous devez avoir une pensée droite de cette force, seulement alors pourrez-vous avoir un impact aussi grand ; la pureté de votre pensée droite doit aussi atteindre ce niveau, pour que vous puissiez avoir un impact aussi grand.

 

Vous savez que, pour un être divin, bouger une montagne ce n'est rien, déplacer des montagnes est très facile. Cependant, cet être divin n'a pas de cœur humain. Il a seulement des conceptions divines, il est dans un état divin. Comment pourrait-on y arriver avec des cœurs humains ? C'est absolument impossible d'y arriver. Certains pratiquants peuvent y arriver, certains non, c'est alors une question de pensée droite qui est suffisante ou non. Ça ne marche que si la pensée droite atteint vraiment ce degré de pureté.

 

Certaines personnes disent qu'elles se trouvent très pures, mais en fait non, elles ont beaucoup de pensées pêle-mêle, beaucoup de choses formées après la naissance. Même une pensée selon vous toute simple, il se peut que son point de départ, sa cause, les choses qui l'accompagnent soient toutes impures. Si un pratiquant peut garder constamment une puissante pensée droite pendant la longue période de cultivation et pratique, garder le même état d’esprit qu'au début de l'obtention du Fa, le même état d'esprit pur de l'époque, c'est alors vraiment admirable, même les divinités diront que vous êtes grandioses. Or cela est très difficile, car je savais déjà au début de ma transmission du Fa qu'il y aurait l'interférence des cœurs humains pendant votre cultivation et pratique, sinon je n'aurais pas écrit un si grand nombre d'articles dans les Points essentiels pour un avancement diligent, je ne cesse de vous rectifier, de veiller sur vous pendant votre cultivation et pratique, de vous révéler les problèmes rencontrés au cours de votre cultivation et pratique. Je savais que ces problèmes apparaîtraient. Il en était de même dans le passé pour les cultivations et pratiques qui n'étaient pas celles des disciples de Dafa, ces problèmes existaient également. Celui qui peut cultiver et pratiquer comme au début peut assurément atteindre la plénitude parfaite.

 

Bien sûr, en tant que disciple de Dafa, en cultivant et pratiquant dans cet environnement de la société humaine, les interférences sont très grandes. Le Maître a vu cela, bien que vous ayez une méthode de cultivation et pratique que l'histoire n'a jamais connue, les critères à atteindre sont stricts, vous l’avez également vu dans le Zhuan Falun. Il faut se comporter réellement comme un pratiquant si vous cultivez et pratiquez, au moins vous devez souvent garder une pensée droite lucide, dans divers environnements complexes, face aux différents conflits, ou aux problèmes apparaissant subitement, pouvoir les gérer comme un pratiquant, alors ça marchera pour vous.

 

Évidemment c’est très difficile d'y arriver, n'est-ce pas ? Voilà pourquoi apparaissent des états complexes durant le processus de la cultivation et pratique des disciples de Dafa. Certains cultivent bien, certains ne cultivent pas bien, certains se manifestent comme ceci, certains se manifestent comme cela. Vous savez qu'il y a même eu des disciples de Dafa qui sont décédés. Bien sûr, en tant qu'être humain, qui ne meurt pas ? Dans une grande ville, le nombre de décès journalier est relativement élevé, « la naissance, la vieillesse, la maladie et la mort » est une loi des êtres humains. Parmi un si grand groupe de personnes, plusieurs dizaines de millions de disciples de Dafa, si personne ne meurt, que tout le monde est un pratiquant qui cultive réellement de manière irréprochable dans la diligence, ce serait un miracle, l'illusion serait dévoilée. C'est précisément parce qu'il y en a de non-diligents que des problèmes apparaissent. Parce qu'après tout, il s'agit d'un groupe de personnes cultivant et pratiquant, le taux de mortalité est plutôt très bas. De plus, afin de troubler cet environnement, de soi-disant tester les gens, de voir si votre compréhension sur ce Fa est vraie ou fausse, si vous y croyez ou non, les forces anciennes ont intentionnellement mêlé le vrai et le faux pour que les gens n'aient pas de visibilité.

 

À quel degré est-ce le chaos ? Par exemple, il y a des disciples de Dafa, ensemble avec leur famille, qui sont très diligents, ils ont l'air bons aux yeux d'autrui et certains essaient même de suivre leur exemple, pour cultiver comme ils cultivent. Je dis que les pratiquants n'ont pas d'exemple à suivre, si vous suivez l'exemple de quelqu'un au lieu de comprendre le Fa par vous-même, vous générerez inévitablement des problèmes. Les forces anciennes penseront probablement que vous cultivez en suivant son exemple, au lieu de comprendre le Fa par vous-même, il est alors tout à fait possible qu'elles fassent décéder cette personne. Bien sûr, en tant que disciple de Dafa, décéder signifie aussi la plénitude parfaite, c'est certain, parce que même une personne ordinaire peut être sauvée voire regagner sa place lors de votre clarification de la vérité, que dire alors d'un pratiquant de Dafa ? D'ailleurs ce sont les forces anciennes qui ont causé le décès anormal, alors il doit assurément atteindre la plénitude parfaite.

 

Les forces anciennes ont saboté cette affaire de cette manière. C'est la méthode pernicieuse qu'elles utilisent précisément pour tester les autres, tester les hommes à travers cette affaire. Alors voyons ? Ceux que vous jugiez bons pratiquants sont morts, y croyez-vous encore ou non ? Ce genre d'affaires s'est produit plusieurs fois, beaucoup de disciples de Dafa en ont déjà fait l'expérience et connaissent les méthodes des forces anciennes. Mais selon les exigences du Maître, la cultivation et pratique est aussi sérieuse, un homme devient une divinité, ce n'est pas en buvant du thé assis là ou en lisant des livres que vous pouvez devenir une divinité, vous ne pouvez y réussir qu'en cultivant réellement sur ce chemin.

 

Durant la cultivation et pratique, c'est justement parce que les pratiquants ne peuvent pas constamment garder le même état d'esprit du début à la fin, s’élancer en haut comme une fusée, enrichir leurs différents niveaux dans la diligence, que différents états peuvent apparaître. Les forces anciennes peuvent aussi saboter cet environnement, tester les cœurs humains, etc. Il n'y a pas que cela, les exemples sont nombreux, sans parler de la Chine continentale. Les manifestations perverses durant la persécution sont une méthode arrangée par les forces anciennes. Leur but est de réussir leurs arrangements, de faire atteindre la plénitude parfaite aux disciples de Dafa qu'elles jugent qualifiés, cependant elles ne s'occupent pas de qui peut ou ne peut pas atteindre la plénitude parfaite, tout ce dont elles s'occupent est de faire atteindre la plénitude parfaite à ceux qui le peuvent, d'accomplir ce qu'elles veulent faire.

 

Durant la persécution, moi aussi je suis en train d'observer attentivement. Certains élèves ne savent vraiment pas en tirer la leçon. À peine libéré du camp de rééducation par le travail, son désir de se faire valoir revient encore, son cœur humain refait de nouveau surface. Même un homme ordinaire sait en tirer la leçon lorsqu'il rencontre quelque chose, il y réfléchit davantage ; les pratiquants doivent savoir encore trouver où réside la cause de leurs failles utilisées par les forces anciennes, rechercher leurs propres problèmes. Je ne parle pas davantage à ce sujet à la conférence de Fa, la situation de la Chine continentale est aussi très complexe, il y a toutes sortes de cœurs humains, toutes sortes de conflits, tout est en changements continuels dans cet environnement complexe-là. Il faut s’examiner soi-même sérieusement, réduire la chance des forces anciennes de profiter de ses propres failles.

 

Je vais vous parler d'un autre problème. Vous savez que New Tang Dynasty Television, ce projet de clarification de la vérité géré par les disciples de Dafa, a connu récemment des changements. Je trouve que tout cela est normal. Beaucoup d'élèves en discutent. Pour bien mener ce que les disciples de Dafa veulent faire, bien mener les projets de clarification de la vérité, si l'on a de bonnes solutions, de bonnes idées, alors faisons ainsi, tout cela est normal. Mais certains élèves, qui ne font d'ordinaire pas très bien, qui avaient même une opinion négative envers l’ancien responsable, s’insinuent à présent dans ses bonnes grâces. L’ancien responsable avait un cœur très calme au départ, je lui en ai déjà touché un mot auparavant, je lui ai parlé de cette affaire, mais certains sont alors allés lui tenir des propos irresponsables : « Nous n'étions pas si mauvais que ça, comment peut-on changer du personnel aussi vite ? » (Le Maître rit.) Au fond, un pratiquant est un pratiquant, l’ancien responsable l'a compris également aussitôt que je lui en ai parlé.

 

En tant que pratiquant, comment prendre les choses que le Maître veut faire. Si le Maître a demandé de faire ainsi, il y avait certainement une raison. N'êtes-vous pas venu aider le Maître à rectifier le Fa ? Au lieu de coopérer, de vous harmoniser selon ce que le Maître veut faire, pourquoi faire des choses que vous ne devez pas faire ? Dire des choses que vous ne devez pas dire ? Êtes-vous un pratiquant ? Êtes-vous mon disciple ? M'appelez-vous Maître ?

 

En fait réfléchissez, vous parliez de Shen Yun tout à l'heure, de la réussite de Shen Yun. J'ai dit auparavant, j'ai dit que l'histoire de la société humaine devait se terminer en l’année 1999. Lors de la grande célébration de l'an 2000, je pensais, je disais que c'était le côté clair de l'homme qui était en train de fêter. Si l'on pouvait traverser cette époque, on aurait encore l'espoir d'exister, voilà pourquoi on voulait vraiment fêter. Mais le temps pourrait-il être ainsi prolongé continuellement ? Si une pomme est complètement pourrie, mais toujours placée là, comment est-ce possible ? Il y a plein de vers dessus, dégageant une odeur putride, comment peut-on encore la laisser là ? Combien de temps reste-t-il encore en fin de compte ? Tout le monde discute de ce sujet pendant cette période historique, autrement dit, tout le monde est inquiet. Selon moi, j'ai dit aux disciples de Dafa il y a fort longtemps, j'ai dit qu’en raison de la rectification de Fa dans l'univers, ici c'est devenu le cœur de la rectification de Fa, il y a d'innombrables disciples de Dafa qui valident le Fa ici, c'est pourquoi ce temps a été prolongé. Alors cela veut dire que c'est Dafa qui garde ça. Pourquoi le conserver ? C'est pour donner une nouvelle chance aux hommes, pour que les disciples de Dafa sauvent les gens ici. Il ne faut pas croire que nous sommes ici seulement pour endurer l’épreuve démoniaque.

 

Certains élèves disent qu'il leur suffit d'endurer et d'endurer encore plus. Pourquoi endurez-vous ?! Vous devez bien faire les trois choses quelle que soit la difficulté. Aller sauver les êtres, c'est la responsabilité des disciples de Dafa ! La plénitude parfaite des disciples de Dafa n'est absolument pas une plénitude parfaite personnelle, en sauvant les êtres vous amenez assurément d'innombrables vies à la plénitude parfaite. C'est valable pour tout le monde ! (Applaudissements) S'il en est ainsi, réfléchissez, ne devons-nous pas jouer le rôle principal durant cette période historique ?

 

Le fait que le Maître vous guide pour faire Shen Yun a en réalité pour but de vous donner un exemple. J'ai fait de Shen Yun le spectacle numéro un du monde, et ce au moins dans le domaine des arts de la scène, dans le domaine de l’art, Shen Yun joue maintenant le rôle principal. Alors comment sont les autres projets ? Vous êtes satisfaits d'un tout petit résultat, y jouez-vous le rôle principal ? Vous n'y jouez même pas un rôle secondaire, certains y jouent un rôle de clown ! Est-ce ce qu'un disciple de Dafa doit faire ? Est-ce ce que le Maître vous demande de faire ? Certains d'entre nous disent que nous n'avons pour le moment pas assez de fonds, impossible de réussir le projet. C'est parce que vous n'avez pas bien fait, vous ne l'avez pas considéré comme ce que les disciples de Dafa doivent réellement faire, comme une vraie entreprise. Un média d'ordre international n'est pas considéré comme une grande entreprise si elle n'a pas plusieurs centaines de millions de fonds de roulement. Bien sûr, il y a certainement des gens qui ont la pression en entendant ces propos. Je n'ai pas dit que vous ne réussirez pas si vous n'atteignez pas ce niveau. Je n'évoque cette affaire qu'en théorie, nous devons agir de cette manière-là pour que ça marche.

 

Pourquoi certaines personnes ont-elles un contenant aussi petit ? Pourquoi les sujets auxquels elles réfléchissent sont-ils aussi insignifiants ? Si le média que vous gérez prend réellement pied dans la société du courant principal, devient réellement une société de média mondiale, réfléchissez, exposer la perversité, diriger l'humanité vers un aspect positif, quel sera alors l'effet joué ? Quelle sera alors la puissance du salut des êtres ? Vous n'y avez pas réussi et comptiez souvent sur les médias des gens ordinaires pour faire quelque chose pour nous ! C'est précisément ce que les médias des gens ordinaires ne font pas pour vous, parce qu'ils ne sont pas gérés par les disciples de Dafa. C'est vous qui validez le Fa, pas les gens ordinaires. Voilà la raison. Parfois, quand vous voulez que les médias des gens ordinaires fassent quelque chose, ils font le contraire pour vous, n'est-ce pas ?

 

Parlons maintenant au sujet de Shen Yun. Beaucoup d'élèves ont la pensée suivante vis-à-vis de Shen Yun, ils pensent qu'il s'agit d'un projet dirigé par le Maître. En réalité, c'est le Maître qui donne un exemple à tout le monde, c'est vous qui prenez en charge le plus de choses. Mais j'ai un plan pour chaque pas de Shen Yun.

 

Au commencement en tant que groupe artistique, en particulier aux États-Unis, nous nous présentions en tant que Chinois, une ethnie minoritaire, pour débloquer la situation, ce n'était pas facile. Même pour une compagnie artistique américaine, il lui faudrait plusieurs dizaines d'années pour pouvoir se démarquer, qu'allions-nous faire alors ? C'est pour cela que le Maître a demandé aux nombreux disciples de Dafa de chaque région d'y participer, de coopérer activement, afin d'étendre l'influence de Shen Yun, voilà l'une des raisons.

 

Une autre est qu'il faut garantir la qualité du programme, c'est pourquoi je veille de la manière la plus stricte sur l’effet direct sur les spectateurs. En tant que chorégraphe, il va regarder l'effet sous l’angle de la danse, il lui est très difficile d'aller imaginer comment les spectateurs voient cette question. En tant que chef d'orchestre, il va se concentrer sur comment faire ressortir l'orchestre. Puis en tant que lumière, son, tous vont pencher vers leurs propres idées. Moi non, je regarde directement l'effet d'ensemble sur les spectateurs, même l’importance donnée à chaque composant doit être proportionnellement appropriée, afin de garantir l’effet d’ensemble du spectacle sur les spectateurs.

 

En conséquence, avec une bonne qualité du programme et la coopération des élèves de chaque région, qui sont en plus des pratiquants, tout ce qu'on présente est la pure bienveillance et la pure beauté, qui sont en plus dotées de la puissante énergie positive des pratiquants, les disciples de Dafa eux-mêmes sont venus pour sauver les êtres, par conséquent tout ce que font les disciples de Dafa ne doit pas être en vain, tout doit être responsable envers le salut des êtres, ce spectacle en est sans conteste une manifestation très remarquable. Beaucoup de spectateurs présents dans la salle peuvent ressentir, voir qu'il y a aussi l'implication des divinités sur scène. En fait, il en est de même pour les autres projets que font les disciples de Dafa, mais il vous faut bien vous y appliquer. En l’espace de quelques années, Shen Yun a acquis un grand renom.

 

En fait, Shen Yun a connu le succès dès la première année, les gens disaient déjà à cette époque-là qu'il s'agissait d'un miracle. Je voulais initialement organiser deux spectacles par an, l'un était « Holidays Wonders », c'est-à-dire organiser un spectacle lors de la fête de Noël et organiser un autre spectacle lors du Nouvel An chinois, deux programmes différents par année. Puis, à cause d'une surcharge, d'un manque de temps, nous n'organisons maintenant qu'un seul spectacle. En l’espace de quelques années, l’impact a été établi. Tout cela est en lien avec la coopération des disciples de Dafa, ainsi qu'avec toutes sortes de facteurs.

 

J'ai dit aux responsables de la chaîne de télévision que, si un média n'accorde pas d'attention à la formation professionnelle du personnel, vous n'aurez pas de qualité, le professionnalisme sera aussi insuffisant, tout cela ne va pas, il est indispensable pour une société de média de grande dimension d'y attacher de l'importance.

 

Je réfléchissais au début de l'établissement de Shen Yun que, si l'on veut que Shen Yun devienne numéro un, il faut avant tout former des artistes, j'ai donc établi une école afin de résoudre radicalement le problème des artistes. Nous avons très vite, en très peu de temps formé des artistes. Leur niveau technique n'était pas aussi élevé à cette époque-là, mais il est de plus en plus élevé maintenant, de nombreux artistes sont devenus des danseurs de première classe au niveau international. (Applaudissements) Voilà pourquoi le spectacle obtient un tel résultat, le professionnalisme des autres aspects est devenu de plus en plus élevé. Bien sûr, l'orchestre Shen Yun est aussi en train de connaître une grande amélioration, je veux également faire de l'orchestre la première classe au niveau mondial. (Applaudissements) Il faut que je réalise ce que je dis. (Le Maître rit.) (Applaudissements) Les efforts sont en cours. Nos trois orchestres se sont réunis l'an dernier et ont donné un concert symphonique, le concert a eu lieu à Carnegie Hall à New York, c'était très réussi, les membres de l'orchestre ont aussi redoublé de confiance. Il est certain que l'orchestre connaîtra également un franc succès.

 

En fait, en faisant Shen Yun, je voulais montrer à chaque projet comment fait le Maître. Par ailleurs, j'ai un autre projet, étant donné que le nombre des élèves mobilisés pour la promotion de Shen Yun dans chaque région est trop élevé, d'autres projets sont interférés, cette situation doit changer. Il y a déjà eu beaucoup de changements à l'heure actuelle, il n'y a pas eu autant de personnes mobilisées lors du spectacle de l'an dernier jusqu'à cette année, beaucoup de régions en mobilisent déjà très peu. J'ai déjà dit à la région de New York d'en mobiliser le moins possible. Si des milliers de personnes vont faire la promotion des billets, il n'y aura même plus de vertu majestueuse à la fin, car combien de spectateurs seront venus ? Dans certaines régions seules trois, quatre personnes ont été suffisantes pour bien organiser plusieurs spectacles, la salle était d'ailleurs pleine, regardez combien leur vertu majestueuse est grande. Voilà pourquoi de moins en moins de personnes seront mobilisées à l'avenir. En plus, d'après les présentes statistiques, toutes les régions connaissent cette même situation, plus de 80% des spectateurs sont venus grâce à la publicité, en conséquence il nous suffit de mobiliser très peu de main-d'œuvre, de mieux faire la publicité, pour que ça marche. On y arrivera progressivement.

 

J'ai abordé tout à l'heure deux sujets concrets. J'ai entendu tout à l'heure que certains élèves sont venus de Chine continentale. Certains élèves ont entendu mon enseignement du Fa dans le passé, mais la majorité absolue des élèves de Chine continentale n'ont jamais entendu mon enseignement du Fa, il semble qu'il soit très difficile de voir une fois le Maître, je vais alors parler un peu plus. (Applaudissements enthousiastes)

 

Utilisons toujours la même méthode, le Maître répond aux questions. (Applaudissements) Vous pouvez commencer maintenant, vous pouvez me transmettre vos morceaux de papier.

 

Vous ne me verrez pas bien si je m'assieds, je pense que je vais continuer de parler debout. (Applaudissements)

 

Donnez-moi les questions.

 

Essayez de poser des questions en lien avec votre cultivation et pratique. Si personnellement je ne vais pas bien ici, je ne vais pas bien là (le public rit), vous tous riez, là ce sont des épreuves que vous devez surmonter par vous-mêmes.

 

* * * * *

 

Un disciple : De quelle manière les disciples de Dafa doivent-ils faire face aux aliments industriels toxiques du quotidien ? (Le public rit) (Le Maître rit)

 

Le Maître : C'est vraiment comme ça maintenant. La science des hommes est très superficielle. En surface, les modifications génétiques permettent aux produits agricoles de moins subir d'attaque de parasites, en apparence il semble même qu'elles augmentent la productivité. En fait, ce monde est créé par les divinités, la nourriture des hommes est également créée par elles, les choses naturelles et le corps humain forment un cycle à évolution normale, ils sont utiles les uns aux autres, et peuvent se sublimer jusqu’à des niveaux élevés dans le déroulement du cycle. L'univers entier est un système cyclique. Si les choses sont dénaturées à notre niveau, qu'elles sont impures, elles vont non seulement avoir un impact sur la société humaine, mais également sur les sociétés des niveaux supérieurs ; en même temps, ces choses dénaturées peuvent causer des malformations du corps humain.

 

Dans le passé, je vous en avais déjà parlé, je vous avais dit que l'humanité est en fait passée par deux planètes Terre. Vers la fin de la précédente planète Terre, les hommes avaient alors une apparence effroyable. Certains avaient une très grosse tête, certains des jambes très courtes, certains avaient un bras long, un bras court, certains encore avaient les traits du visage déformés, ils étaient enlaidis par l'empoisonnement, tous les hommes étaient déformés, tout cela était causé par les modifications génétiques et les pollutions industrielles.

 

Les disciples de Dafa sont des pratiquants, les corps superficiels des êtres humains d'aujourd'hui sont déjà pollués à la base, il y a également du karma à la surface. Au cours du processus du xiulian, on élimine justement toutes ces mauvaises choses, on purifie votre pensée et votre corps, il est même possible de réparer tout ce qui manque, il est obligatoire d'atteindre le corps divin au moment de retourner à sa position originelle, donc il ne devrait pas y avoir de problème. Tant que vous cultivez et pratiquez, ce problème ne se posera pas. De plus, les adultes ne porteront pas de déformations dans l'immédiat, mais ils pourraient perdre leurs cheveux, avec un impact très minime. Mais l'impact sur les générations futures est très grand. Tant que vous êtes pratiquants, enfants ou adultes, en fait vous êtes dans le processus de résolution de ce problème, votre corps, qu'il soit pollué ou non, est en cours de transformation.

 

Un disciple : Nous sommes des disciples de Taïwan, nous avons obtenu le Fa il y a de nombreuses années. Je pratique avec mon mari qui est aussi pratiquant, en croyant dans le Maître et dans le Fa, nous faisons bien les 3 choses. Je sais que Dafa n'a pas pour but la guérison des maladies, que les cellules des pratiquants sont transformées par des matières de haute énergie, mais le rhumatisme que j'ai contracté avant de connaître Dafa n'est toujours pas guéri, dernièrement les articulations sont toujours douloureuses. (Le public rit)

 

Le Maître : (Rires) Les pratiquants le savent tous, tant que vous êtes diligents, votre corps se transforme, le Maître va aussi le réajuster pour vous. Ce n'est pas le corps humain du Maître qui va le faire, mais le Fashen. Si vous n'êtes toujours pas guéri depuis le début du xiulian, il faut vraiment que vous recherchiez les problèmes au niveau du xinxing, regardez où se trouvent les attachements, où il faut s'améliorer, c'est vraiment un problème de xiulian personnel. (Applaudissements)

 

Un disciple : Les disciples de Dafa de Pingdingshan, province du Henan, saluent le Maître.

 

Le Maître : (Rires) N'apportez plus les salutations, le Maître connaît vos sentiments.

 

Un disciple : Nous sommes des disciples de Dafa âgés qui viennent d'arriver aux États-Unis. Nous souhaitions beaucoup vous rencontrer, écouter votre enseignement du Fa, mais pour diverses raisons, ce souhait ne s'est jamais réalisé. Aujourd'hui nous prions les compagnons de pratique qui participent au Fahui de vous transmettre nos salutations. Disciples de Dafa de Changsha.

 

Le Maître : Vous n'avez pas besoin d'apporter cela, le Maître le sait. (Le Maître rit)

 

Un disciple : Nous prions le Maître de s'asseoir, cela fait déjà une heure que vous êtes debout...

 

Le Maître : Ce n'est pas grave.

 

Un disciple : Pour le spectacle de Shen Yun à Taipei, nous ne parvenons toujours pas à trouver un théâtre national de plus haut niveau, est-ce parce que les disciples ne font pas assez d'efforts ?

 

Le Maître : À Taïwan, en dehors de Taipei, certains théâtres sont tout de même très bien, mais il semble que les théâtres de Taipei ne soient pas très bien, même le théâtre national ne peut accueillir que quelques 900 personnes, que nous puissions le louer ou non n'a pas grand intérêt, c'est pourquoi je ne leur ai pas demandé de le louer à tout prix.

 

Un disciple : La façon dont les reportages de Dajiyuan Taïwan dénoncent le parti pervers semble ne pas être assez joyeuse et attractive, et ne peut pour l'instant être acceptée par la majorité des Taïwanais. Je vous demande s’il vous plaît que dois-je faire ?

 

Le Maître : Vous allez leur faire quelques suggestions, il n'y a que cela à faire. (Le Maître rit)

 

Un disciple : Combien d'êtres avons-nous déjà sauvés au juste ? Quel pourcentage ?

 

Le Maître : Combien y a-t-il de personnes qui ont démissionné du PCC ? Presque toutes les personnes à qui vous avez clarifié la vérité font partie de ce nombre, mais il n'est pas assuré que chaque personne ayant déclaré démissionner du PCC ne fasse plus rien qui persécute les disciples de Dafa, certains ont vraiment démissionné du fond du cœur. Mais peu importe, du moment qu'ils ont fait cette démarche, les divinités vont aider à régler ces problèmes. Maintenant, ce sont 138 millions de Chinois qui ont démissionné du parti, le parti pervers n'a pas autant de membres, c'est parce que cela comprend les démissions du parti, de la Ligue de la Jeunesse, des Jeunes Pionniers et des retraités.

 

Un disciple : Avant, quand j'étais en Chine continentale, je ne faisais pas très bien la clarification de la vérité et le xiulian personnel. Pendant mon séjour à l'étranger ces dernières années, je pense souvent aux personnes pour lesquelles j'ai manqué l'occasion de clarifier la vérité dans le passé, j'espère pouvoir réparer mes regrets, retourner en Chine et leur clarifier la vérité, mais dans mon cœur j'ai toujours le mot « peur ».

 

Le Maître : Quand il s'agit du xiulian, si une personne a le cœur franc et ouvert, elle aura sûrement moins d'interférences. Ce n'est pas parce que, oh, le Maître l'a dit, qu'il faut que je le fasse, si vous rentrez et que vous vous fassiez arrêter ? Je ne fais que parler sous l’angle du xiulian, si vraiment il n’y a plus aucune peur dans le cœur, si on est franc et ouvert, qu’on fait ce que l'on doit faire, qu’on marche droit sur le chemin du divin, avec dignité et droiture, il n'y aura pas de peur. Les policiers aussi sont des êtres qui attendent d'être sauvés, si tu viens, je te clarifie la vérité. Il y a vraiment ce genre de disciples de Dafa, finalement même les policiers leur vouent de l’admiration et leur disent en partant de faire attention à leur sécurité. C'est vraiment admirable. (Applaudissements) Mais maintenant vous êtes déjà à l'étranger, donc faites bien ce que vous devez faire, c'est pareil.

 

Un disciple : Bonjour Maître. Je comprends que le principe de Fa de collaborer sans condition, c'est faire exactement ce que demande le coordinateur. Ma question est, au moment critique d'un projet, si le coordinateur ne dit pas ce qu'il faut faire, comment pouvons-nous collaborer ? (Le public rit)

 

Le Maître : Parfois, les coordinateurs veulent d'abord écouter les opinions des autres, puis adopter la bonne, certains sont comme ça. Mais il y a aussi des coordinateurs qui n'ont jamais d'opinion, qui n'ont jamais d'avis, qui n’y réfléchissent même pas, alors c’est vraiment un peu limite. Le Maître vous confie autant de disciples de Dafa pour que vous les guidiez bien, c'est ce que vous devez faire obligatoirement, c'est votre responsabilité. Si vous ne le faites pas bien, c'est en relation directe avec votre cultivation et pratique personnelle.

 

Un disciple : Le principe de Fa de la coopération sans condition comprend-il aussi le fait que le coordinateur doit avoir le courage de définir la direction du projet à des moments cruciaux ?

 

Le Maître : Bien sûr que oui, on doit soi-même avoir une bonne idée de comment le faire.

 

Au début de Shen Yun, les disciples de Dafa dans le domaine artistique étaient aussi très nombreux. Certains me disaient, le Maître devrait faire comme ceci, d'autres me disaient, le Maître devrait faire comme cela, l'un l'explique d'une façon, l'autre d'une autre. Ils avaient plutôt raison et ils donnaient aussi beaucoup exemples. Quasiment tous les jours il y avait quelqu'un qui me soufflait des idées. Alors je pensais, c'est moi qui le fais, et quoiqu’on dise, il n'y aura pas d'interférences, je sais exactement ce qu’il faut faire : mais dans le cas d'un coordinateur de projet ordinaire, il ne peut vraiment pas faire barrage. Ouah, certains sont même très autoritaires, vraiment difficiles à repousser. Cependant, en tant que coordinateur de projet, si vous ne tenez pas fermement votre propre cap, vous ne pourrez vraiment rien faire.

 

Un disciple : Aujourd'hui, certains pays n'appliquent pas encore la gestion des finances de Shen Yun comme il se doit. Je prie le Maître d'expliquer de nouveau ce point.

 

Le Maître : Une réunion de Shen Yun aura bientôt lieu, ces choses-là doivent être bien faites. Les disciples de Dafa considèrent de toute façon ces choses très légèrement, la cultivation et pratique est toujours prioritaire. Si des problèmes apparaissent à ce niveau, il devient alors très difficile de cultiver et pratiquer, les forces anciennes viendront sûrement vous chercher pour régler cette dette, mais vous serez incapable de surmonter cette épreuve. Il ne faut surtout pas créer ce genre de problème.

 

Si les conditions ne sont pas favorables, ou alors que certains pratiquants s’oublient, ou que d'autres projets rencontrent des difficultés et qu’ils déplacent des fonds, alors ce serait gravissime. Car les disciples de Dafa valident le Fa, réalisent des projets, c'est vous qui vous accomplissez vous-mêmes, vous marchez sur votre propre chemin de cultivation et pratique, quand vous rencontrez des problèmes, vous devez les résoudre vous-mêmes pour traverser l'épreuve, n'est-ce pas ? Si vous pouvez traverser, c'est de la vertu majestueuse. Si vous utilisez l'argent d'un autre, que vous détournez l'argent d'un autre, ou les fonds de Shen Yun pour le faire, ce ne sera pas pareil, ce projet, quoiqu’on fasse, il n’y aura pas votre vertu majestueuse, alors les forces anciennes vont s’emparer de ce problème qui est le vôtre : c'est vous qui assistez le Maître dans la rectification de Fa ou bien c'est le Maître qui vous assiste ? De plus, vous avez détourné des fonds sans que personne le sache, ou les avez utilisés comme votre propre argent, c'est un grand tabou dans la cultivation et pratique, c'est un problème très sérieux. C'est pourquoi par moment, je pense qu’il faut surtout n'avoir aucun problème là-dessus. Le Maître ne traitera pas ce sujet avec davantage de gravité, je ne le considère pas non plus très important, mais je suis vraiment inquiet pour quiconque a des problèmes là-dessus, car toutes ces années de cultivation et pratique seront alors en vain. Les forces anciennes se moquent que vous soyez un ancien pratiquant, un nouveau pratiquant ou un responsable, elles peuvent vous détruire.

 

Bien sûr, vous avez en fait tous très bien fait, en voyant le succès de Shen Yun, vous êtes très contents, sa force pour sauver les êtres est grande, tous vous avez envie de soutenir Shen Yun, je sais que vous pensez tous de cette façon.

 

Un disciple : Les disciples de Dafa de Xian saluent le Maître.

 

Le Maître : Merci à tous. N'apportez plus les salutations.

 

Un disciple : Je suis journaliste de l’édition Epoch Times de Taïwan, cette année j'ai rencontré pas mal de Chinois du continent venus spécialement à Taïwan pour voir Shen Yun. En plus d'être émus, ils expriment leur salutation au grandiose et bienveillant Maître Li Hongzhi, et transmettent leur profond respect. Ils souhaitent sincèrement que vous, Maître, puissiez retourner en Chine, que la compagnie Shen Yun puisse retourner le plus tôt possible sur la terre natale de la culture divine.

 

Le Maître : Merci à eux. Je voudrais effectivement que Shen Yun joue en Chine continentale, (applaudissements) nous verrons s'il reste suffisamment de temps. Une fois en Chine continentale, sans parler de ces trois compagnies, même quatre compagnies ne suffiraient pas. L'autre jour, une personne de la compagnie a fait le compte, que si trois compagnies se produisaient en Chine, rien que les disciples de Dafa auraient besoin de 60 ans pour le voir, (le public rit) pour que tous le voient. (Applaudissements) Donc le groupe de spectateurs est très grand. Bien sûr, pour sauver les êtres, il faut que ce soit au maximum les personnes ordinaires qui aillent le voir.

 

Un disciple : Au nom des disciples de Dafa de Beijing et Tianjin, je salue le Maître et me prosterne.

 

Le Maître : Merci à tous, n'apportez plus les salutations.

 

Un disciple : (Le Maître : Le Maître ne lit pas le début où se trouvent les salutations.) Je suis un disciple de Dafa de Changchun. Nous ne craignons ni les températures glaciales de l'hiver, ni l'ardeur de l'été, qu'il pleuve ou qu'il vente, nous persistons dans l'émission des pensées droites, tant que la persécution ne cessera pas, nos pensées droites non plus, nous ferons bien les trois choses, que le Maître se rassure.

 

Le Maître : Merci à tous. (Applaudissements) Les disciples de la ville natale du Maître agissent très bien. (Applaudissements)

 

Un disciple : (Le Maître : Que faire ? C'est encore une salutation, je la lis ou pas ?) Les disciples de Dafa du canton de Yongling, district de Xinbin de la municipalité de Fushun, province du Liaoning, saluent le Maître grandiose et bienveillant.

 

Le Maître : Merci à tous.

 

Un disciple : Comment améliorer la clarification de la vérité sur la persécution aux médias et organismes des droits de l'homme en Occident ?

 

Le Maître : Clarifier la vérité, cela peut se faire partout, ne ciblez pas les gouvernements, les organismes, n'ayez pas ce genre de pensées, souvent c'est à cause de cette pensée que le chemin est barré. Vous le savez tous, nous sommes là pour sauver les gens, que sauvons-nous chez les gens ? Le cœur des gens. C'est pour cela qu'il ne faut cibler que le cœur des gens, cibler l'individu, ne pas cibler les organisations. Si vous dites que vous voulez absolument cibler cette organisation, vous pouvez le faire, mais sauver les êtres demande de réels effets. Vous pouvez clarifier la vérité à n'importe qui, dans n'importe quel milieu, il n'y a pas de problème, les êtres sont tous en train d'attendre.

 

Un disciple : Concernant les soi-disant élèves qui se mélangent aux disciples de Dafa, ceux qui causent sciemment des problèmes, je ne sais pas comment les dénoncer tout en les traitant avec bienveillance.

 

Le Maître : C'est vrai, certains trouvent que Dafa est bon et ne veulent pas le quitter, mais s'ils ne cultivent ni ne pratiquent, ils ne peuvent que semer le trouble, ils ne le savent pas eux-mêmes ; en plus, un groupe d’élèves avec de forts cœurs humains aime les écouter parler. Ils emmènent une troupe avec eux et parlent dans un coin, ce qu'ils disent n'est rien d'autre que des compréhensions issues du cœur humain, elles ne sont pas non plus dans le Fa, c'est vraiment semer le trouble. Ces personnes qui ne sont pas diligentes, mais qui trouvent tout de même que Dafa est bon, ne peuvent pas partir, j'espère que vous ne passerez pas à côté de cette affinité prédestinée millénaire, que vous ferez réellement et solidement la cultivation pour que vous puissiez obtenir quelque chose, ainsi vous n’aurez pas passé en vain votre temps au milieu des disciples de Dafa.

 

Un disciple : Si un disciple de Dafa ne s'est pas bien cultivé lui-même, cela signifie-t-il qu'il aura beau agir, il n'atteindra jamais l'objectif de sauver les êtres ?

 

Le Maître : Ce n’est pas vraiment ainsi. Par contre, cela me fait penser à un principe. Certains disent, notamment beaucoup de gens en Chine continentale disent cela : Vous n'avez pas bien fait, alors ne vous occupez pas de moi. Cette phrase semble juste à vos oreilles, c'est vrai, quand vous aurez bien fait, alors là vous pourrez me critiquer, mais en fait ce n'est pas juste. L'homme parfait n'existe pas, s’il a des lacunes dans tel domaine, peut-être est-il meilleur dans d'autres domaines. Qui que ce soit, tant que ce qu'il dit est juste, on doit l'écouter, peu importe que vous jugiez que la personne est bonne ou mauvaise, c'est ça qui est correct. Ainsi, que l’on pense avoir bien agi ou pas dans la cultivation et pratique, l’affaire de clarifier la vérité, vous devez tous le faire. (Applaudissements)

 

Un disciple : L'ensemble des disciples de Dafa de la ville de Tangshan, province du Hebei, saluent le Maître. Depuis le 20 juillet 1999, c'est toujours une des régions du pays où la persécution est la plus grave, l'année dernière, deux persécutions de grandes ampleur se sont encore produites, apportant d'énormes pertes pour les êtres. Nous prions le Maître d'expliquer cela clairement.

 

Le Maître : Si on en parle, ces choses-là arrivent beaucoup trop souvent, en fait, il en est de même dans chaque région de Chine continentale, c'est comme le Maître le disait tout à l'heure, si les disciples de Dafa avaient des pensées droites plus fortes, qu'ils agissaient dans cette persécution conformément à un pratiquant, qu'ils avaient un peu moins de cœurs humains, la persécution diminuerait.

 

Plus les attachements humains sont nombreux, plus il y aura d’ennuis. Certains n’en tirent même pas les leçons, dès qu’ils sortent du camp de rééducation par le travail, toutes sortes d’attachements humains ressortent, l’attachement à se mettre en valeur revient, alors cela cause des ennuis, n’est-ce pas ? Non seulement on souffre soi-même, mais on interfère avec l’environnement tout entier. Donc, si tous les disciples de Dafa pouvaient bien faire, je vous le dis, cette persécution ne tiendrait pas, elle serait terminée depuis longtemps. (Applaudissements)

 

Un disciple : Dans certaines régions, un responsable du Foxuehui occupe plusieurs postes, Epoch Times, NTD, Foxuehui, groupe de clarification de la vérité, on a besoin de s’adresser à lui pour tout.

 

Le Maître : C’est vrai, dans certaines régions c’est ainsi. Si la main-d’œuvre est vraiment insuffisante, il n’y a rien à dire, mais dans certaines régions c’est vraiment un problème. Même le Maître y pense, si quelqu’un peut me remplacer, j’arrête aussi de faire Shen Yun, puisqu’il s’agit de validation du Fa, pour chaque disciple de Dafa il faut le laisser tracer son propre chemin et obtenir sa propre vertu majestueuse. Si on garde tout pour soi, si c’est trop, en fait on ne va pas forcément bien faire. D’un autre côté, n’est-ce pas l’attachement qu’il a lui-même qui le fait agir ainsi ? C’est en revanche un problème non résolu dans la cultivation et pratique. J’ose justement lâcher prise, j’ose lâcher prise sur tout. C’est de toute façon pour forger les gens, alors pourquoi ne pas lâcher prise ? Vous êtes tous des pratiquants, le Fa est là, de quoi avez-vous peur ? Quelle que soit la tâche, j’ose laisser les autres s’en occuper, pourquoi pas ? L’intention originelle du Maître est de vous forger tous, alors pourquoi ne pas laisser tout le monde le faire ? (Applaudissements)

 

Un disciple : Les disciples du Heilongjiang pensent au vénérable Maître, nous surmonterons toutes les difficultés pour bien faire les trois choses. Puisque Shen Yun est parvenu au rang de premier spectacle mondial sous la direction du vénérable Maître lui-même, nous pensons que nous devons le traiter avec notre plus haut standard actuel.

 

Le Maître : Oh, vous parlez des CD de Shen Yun, les disciples de Dafa de Chine continentale veulent faire un emballage élégant. Faites selon vos propres capacités, selon vos conditions, parce que la plupart des élèves ont des difficultés financières, si tout le monde fait ainsi, cela influencera la vie quotidienne, certains élèves sont prêts à ni manger ni boire pour apporter absolument leur soutien financier, ne créez pas de difficultés aux élèves. Vous savez qu’à la montagne et au sein de Shen Yun, nous n’acceptons jamais les dons d’élèves en général, mais il y a toujours des élèves qui donnent et on le leur retourne toujours. On accepte seulement de la part de ceux qui font des affaires et ceux qui sont très riches, on n'accepte pas de la part de ceux qui ont un travail normal, les employés ordinaires.

 

Un disciple : Dans la situation actuelle en Chine continentale, comment distinguer entre rationalité et attachement à la peur ?

 

Le Maître : Dans l’environnement de la Chine continentale, je dis que si vous n’avez aucun attachement à la peur, c’est vraiment admirable. En fait cet environnement de terreur est l’œuvre des forces anciennes, elles agissent également en fonction de la situation actuelle des disciples de Dafa. Si vous n’avez pas d’attachement à la peur, elles vont penser que cela ne suffit pas pour mettre les gens à l’épreuve, si vous n’avez pas peur, n’ont-elles pas fait tout cela pour rien ? Elles veulent justement que vous ayez peur, dans un environnement d’une telle perversité, elles veulent voir si oui ou non vous osez agir pour sauver les êtres, elles agissent tout simplement ainsi.

 

Certains pratiquants ont une pensée droite plus forte, l’attachement à la peur est moindre, ce qu’ils font est un peu plus digne et droit. Certains ont un peu plus d’attachement à la peur, ce qu’ils font est moins bien. Il y a aussi de rares personnes qui n’ont aucun attachement à la peur. Dans certaines régions où l’environnement est plutôt détendu, il y a davantage de personnes dans ce cas. Dans les régions où la perversité est en grand nombre et où la pression est grande, elles sont quand même assez rares. Je ne dis pas que, dès qu’on a l’attachement à la peur, c’est fini, comment surmonter sa propre peur, renforcer la pensée droite et bien faire les trois choses, c’est cela qui est admirable. (Applaudissements) Pour le mettre en perspective, quelle que soit votre peur, face à la responsabilité de sauver les êtres, vous devez tous le faire, vous devez sauver les êtres, alors ce sera admirable.

 

Un disciple : Actuellement il reste encore beaucoup de personnes qui n’ont pas été sauvées, je prie le vénérable Maître de bien vouloir expliquer de nouveau l’importance de saisir le temps pour clarifier la vérité et inciter à faire les trois démissions.

 

Le Maître : Je pense qu’il n’est pas utile de préciser encore cette importance, sauver les gens c’est votre responsabilité, chaque disciple de Dafa doit le faire. Vous dites, je cultive très bien et je lis chaque jour le livre, je consacre beaucoup de temps à la pratique. Moi je dis que ce n’est pas la cultivation et pratique d’un disciple de Dafa dans la période de rectification de Fa, vous n’avez pas cultivé. Pourquoi ? Parce que les disciples de Dafa ne sont pas les moines de jadis, qui ne recherchaient que la plénitude parfaite personnelle. Un disciple de Dafa a sa mission, c’est pour cela qu’il est appelé « disciple de Dafa », il n’a pas pour but la plénitude parfaite personnelle, vous devez emmener un grand groupe de vies à la plénitude parfaite, c’est pourquoi il est impératif de faire ainsi. (Applaudissements)

 

Un disciple : Les compagnons de pratique qui ont été longtemps persécutés par la perversité et les pratiquants qui ont vécu longtemps à l’étranger ont des états d’esprits différents.

 

Le Maître : C’est vrai. J’ai remarqué que les personnes venues de Chine continentale, quand elles arrivent aux États-Unis, lorsqu’elles marchent dans la rue, elles ont encore peur dans leur cœur en voyant des policiers étrangers, même pour prononcer les mots « Falun Gong » elles guettent la réaction de l’autre, l’attachement à la peur est encore très lourd. Du fait d’avoir été longtemps sous cet environnement, avec des relations humaines anormales, le comportement et la pensée des gens formés dans la culture du parti pervers les amènent à agir différemment.

 

Les disciples de Dafa à l’étranger, quand ils sont à l’étranger depuis longtemps, ont également oublié que les Chinois du continent sont différents, surtout ces dernières années, la différence est encore plus grande, donc ils pensent, pourquoi ces personnes arrivant de Chine continentales sont-elles aussi bizarres ? Surtout lorsque vous avez la peur au cœur et que vous parlez avec beaucoup de détours, alors les élèves à l’étranger pensent, est-ce que cette personne est un espion ? C’est vraiment ce sentiment-là. Je leur dis souvent qu'après avoir été sous la persécution, sous l'environnement de la culture du parti pendant longtemps en Chine continentale, ils sont devenus comme ça, ils n’osent confier leurs sentiments sincères à personne, ce n’est pas normal. Car dans cette société chinoise, on cherche à profiter des lacunes, à se tirer par la tresse, à faire porter le chapeau, à donner des coups de bâton, tout cela n’existe pas à l’étranger, ni dans l’Histoire de l’humanité. Cela n’existe que dans la société du PCC pervers. À l’étranger, deux inconnus peuvent sortir tout ce qui se passe chez eux et en discuter, en toute franchise.

 

Parfois les Chinois du continent pensent, comment les étrangers peuvent-ils être aussi bêtes, parler de tout ce qui se passe dans leur famille. N’est-ce pas le comportement normal d’un être humain ? Ce sont les Chinois qui ont été transformés par la culture du parti pervers, par cette société, au cours des différentes campagnes, ils ne cessent de se dissimuler, ils ont peur de tout. Ce PCC pervers est vraiment trop pervers ! (Applaudissements)

 

Un disciple : Les disciples d’Angleterre maintiennent une protestation pacifique devant le consulat de Chine depuis plus de dix ans, à présent il y a différentes compréhension parmi les disciples.

 

Le Maître : Pour moi, quoi qu’il en soit, tout ce que les disciples de Dafa accomplissent pour valider le Fa, le Maître l'approuve, y compris ceux qui méditent en silence devant le consulat, pour que les gens du monde connaissent, reconnaissent, pour que les passants voient que ce groupe de gens sont persécutés, qu'ils sont en train de révéler la perversité, je trouve que cette action est très bien faite, on doit le faire. (Applaudissements) J'ai toujours approuvé cela, cela permet de montrer aux gens, quel autre pays a cela devant son consulat ? Il n'y a que vous, le régime scélérat du PCC pervers. J'ai toujours approuvé cela.

 

Un disciple : En Chine continentale, quand un compagnon de pratique se sent mal physiquement, il s'agit souvent des facteurs de persécution des forces anciennes, nous les avons toujours niées avec notre pensée droite, nous avons cherché à l'intérieur. Une fois arrivés à l'étranger, des compagnons de pratique disent que se sentir mal physiquement, c'est éliminer le karma, je ne le comprends pas dans le principe du Fa.

 

Le Maître : Dans un environnement pervers, surtout en Chine, comme il y a plus de perversité dans les autres dimensions, elles vous persécutent. Les facteurs pervers ne sont déjà plus très nombreux à l'étranger, la pression n'est plus là. À présent, que ce soit une élimination de karma ou une interférence de la perversité, c'est toujours l’œuvre des forces anciennes, c'est la même chose, avec différentes appellations. Tout ce que font les forces anciennes, je le nie, je ne le reconnais pas, d’autant que les disciples de Dafa ne devraient pas être amenés à endurer de telles souffrances. (Applaudissements)

 

Un disciple : J'ai obtenu le Fa en 2010, aujourd'hui j'assiste à ma première conférence de Fa et j'ai la chance de voir le Maître. Permettez-moi de vous saluer au nom de ma sœur et de sa fille.

 

Le Maître : Merci, merci. Le Maître le sait.

 

Un disciple : Je demande au Maître, la demande d'asile politique aux États-Unis de certains disciples de Dafa de Chine continentale qui ont été très gravement persécutés a été refusée. Pour quelles raisons ?

 

Le Maître : Il y a deux raisons. D'une part, peut-être vous reste-t-il encore des choses à accomplir en Chine continentale que vous n'avez pas terminées, peut-être y a-t-il encore des gens que vous devez sauver ? Je ne parle qu'en fonction du principe du Fa, pas de votre cas. D'autre part, vous le savez, lorsque les agents de l’immigration américaine lui posent des questions, c’est très direct ; nous les Chinois, nous ne disons jamais les choses en face. En Chine continentale, il suffit d'exprimer la connotation pour que tout le monde comprenne : oh, c'est comme ça ; mais la société occidentale ne réfléchit pas ainsi, c'est pour ça que ça coince, parfois cela énerve l'agent de l’immigration : pourquoi ne répondez-vous pas à ma question directement ? Il pense que vous hésitez parce que vous mentez. Alors que ce n'est pas le cas, c'est un problème de la manière de dire les choses, de compréhension et de conceptions. Il y a réellement une différence. Répondez aussi directement que possible. Bien sûr, il existe encore une raison importante : l'état du xiulian personnel.

 

Un disciple : Si les médias recrutent des gens ordinaires pour faire un travail précis, cela pourrait-il divulguer à la société des gens ordinaires les bonnes idées venant du partage des ressources de nos disciples de Dafa ?

 

Le Maître : Si votre capacité à obtenir des publicités est très mauvaise, que vous recrutiez quelques personnes ordinaires pour faire de la pub, du marketing, cela ne posera pas de gros problèmes. Mais si c'est pour faire autre chose, en étant dans le même bureau, alors il peut y avoir de gros problèmes, il est fort possible que beaucoup le considèrent comme un disciple de Dafa, qu’ils ne fassent pas attention à ce qu'ils disent, les compréhensions sont bien évidemment différentes. Si cette personne a un contexte douteux, alors c'est encore plus problématique. Le parti pervers considère tout ce qui concerne le Falun Gong comme du renseignement. Donc c'est difficile à gérer. Si vous employez des gens ordinaires de la société, ne soyez pas avec eux, trouvez un endroit spécifique. Comme ça les disciples de Dafa le sauront tous, là-bas ce sont des personnes ordinaires, ici ce sont des disciples de Dafa. Sinon tout se mélangerait.

 

Un disciple : Je suis un disciple de Dafa du Nord-Est. Actuellement, il y a encore de nombreux disciples de Dafa qui sont persécutés dans les prisons et camps de rééducation par le travail. Comment devons-nous faire pour mieux porter secours à nos compagnons de pratique ?

 

Le Maître : Chacun a son propre chemin de xiulian. En tant que disciple de Dafa, le fait de penser à aider les compagnons de pratique à endurer moins de souffrances, ça doit être comme ça, quant à comment faire précisément, au niveau du xiulian il faut voir l'état de xiulian de cette personne. Il est plus facile de l'aider si son état est bon, si son état est mauvais, ce ne sera pas facile de l'aider, on ne peut que dire que vous faites votre possible et ce que vous devez faire. En fait, les disciples de Dafa du monde entier sont en train de faire cela, ils sont tous en train de dévoiler la perversité, de contenir la perversité.

 

Un disciple : Comment les disciples de Dafa peuvent-ils mettre à profit les médias de la société ?

 

Le Maître : Mettre à profit les médias des gens ordinaires ? Disons-le comme ça, les affaires des disciples de Dafa sont nos propres affaires, nous devons le faire nous-mêmes ; dépendre d'un média des gens ordinaires pour le faire, alors la vertu majestueuse de ce média sera trop grande. Vous savez que certains journaux ont beaucoup d'influence, utiliser un certain journal pour publier la persécution du Falun Gong, du début à la fin, très clairement expliqué, vous pensez que c'est sûrement une bonne chose, beaucoup pensent que c'est très bien, mais les forces anciennes ne seraient jamais d'accord. Cela détruit l'environnement qu'elles ont prévu. Elles penseraient que le soi-disant environnement pour tester les disciples de Dafa est détruit, elles ne seraient jamais d'accord, c'est pour cela que toutes ces années, les médias ordinaires n'ont jamais rapporté cela. Je savais tout cela depuis longtemps, c'est pourquoi je ne vous ai pas demandé de faire de cette manière, si vous le faites, le reportage sera forcément négatif.

 

Bien sûr, certains journalistes des médias ont vu Shen Yun, ou ont appris la vérité parce qu'ils ont côtoyé des disciples de Dafa, parfois certains publient quelque chose, alors bien sûr que c'est bien, c'est formidable, on ne peut que dire que cette personne est formidable, elle choisit l'avenir pour sa propre vie. On ne peut que dire cela. Mais que cela se produise à grande échelle ou à grande envergure, rien de tel ne s'est produit ces dernières années. Ce n'est pas que vous n'ayez pas la capacité de le faire, ni que le Maître ne veuille pas que vous le fassiez, ce sont les forces anciennes qui retiennent la société des gens ordinaires.

 

Un disciple : Des interférences perverses se sont produites dernièrement à Hong Kong, est-ce soulevé par les attachements humains de la majorité des disciples ? Ou est-ce pour d'autres raisons ?

 

Le Maître : Quand vous rencontrez des problèmes, ne vous rejetez pas mutuellement la faute. Réfléchissez tous calmement. Hong Kong, c'est le front le plus avancé du parti pervers, c'est déjà au bord de ses mâchoires. Dévoiler la perversité à cet endroit, sa haine est telle que ses dents lui font mal jusqu’à la racine, s'il ne faisait pas toutes ces choses perverses, ce ne serait pas normal. Mais les disciples de Dafa sont formidables, toutes ces années vous avez toujours très bien fait, vous avez pu dévoiler la perversité avec force dans un tel environnement. Même si sa haine est telle qu'il en a mal aux dents, il ne peut rien faire, dans son déchaînement final, même le « un pays deux systèmes », son image, il s’en fiche de tout cela, même les gens du monde ont pu voir que le parti pervers a perdu la raison et déchaîne ses tours les plus vils.

 

Dans ces moments, vous devez agir calmement avec raison. C'est un endroit prévu à l'origine pour que les disciples de Dafa clarifient la vérité, ce genre de déchaînement peut-il durer ? Il ne durera pas. Les forces anciennes le font également pour cibler les attachements humains. Si une personne a des problèmes, c'est une affaire de cultivation et pratique personnelle, si au cours du xiulian, beaucoup rencontrent des problèmes, des problèmes se produiront dans la situation toute entière, donc quand vous rencontrez des problèmes, il faut impérativement rester calme. Le Maître a toujours observé cette affaire, j'observe également l'état d'esprit des disciples de Dafa, comment chacun le considère.

 

Un disciple : Certains pratiquants répandent de faux Jingwen un peu partout, si nous en rencontrons, comment traiter cela ?

 

Le Maître : En tant qu'individu, il suffit de ne pas l'écouter ni le lire. Si on sait que ce sont des faux, que le site Minghui a publié et parlé de ce problème maintes fois, pourquoi être encore entraîné par cela ?

 

Si de telles choses peuvent se produire au sein des élèves, réfléchissez, pourquoi ? N'est-ce pas justement parce que certains aiment écouter les rumeurs ? C'est un attachement du cœur humain. Pour cibler ces attachements humains, les forces anciennes pensent qu'il ne changera pas et n'éliminera pas cet attachement s’il ne chute pas douloureusement une bonne fois, il doit chuter sur ce problème, alors elles poussent ces personnes-là à répandre des rumeurs. Ceux qui véhiculent ces rumeurs sont eux-mêmes très intéressés par ces rumeurs, c'est pour cela qu'ils le font.

 

Certains ne sont-ils pas tombés ? Au point qu'ils n'arrivent pas à se relever pendant plusieurs années, à la fin ils comprennent et regrettent on ne peut plus amèrement. Le Maître ne reconnaît pas tout cela, mais la perversité n'ose faire cela que si vous lui laissez un prétexte, si vous aviez abandonné cet attachement plus tôt, vous n'auriez pas eu ces pertes. Surtout quand on cultive et pratique au sein d'un si grand groupe. Dans le passé, l’homme qui cultivait et pratiquait, si on devait le laisser réussir sa cultivation et pratique, on utilisait différents moyens d'élimination des attachements humains pour cibler les différents attachements. Si les disciples de Dafa ont des lacunes, la perversité ciblera votre attachement et créera des problèmes. Parfois la perversité peut cibler ce dont vous avez peur, elle le fera apparaître, ce à quoi vous pensez elle le fera surgir.

 

Un disciple : Comment faire pour que les disciples qui ne sont pas diligents ou qui ont chuté reviennent ?

 

Le Maître : Lui clarifier la vérité comme à une personne qui n'a pas étudié le Fa, car dès qu'il a chuté, il ne sait même plus réciter Lunyu, il ne se souvient d’aucune phrase des livres de Dafa. S'il veut vraiment revenir, il doit recommencer à apprendre, recommencer depuis le début.

 

Un disciple : Certains disciples n'accordent pas d'importance à la correction des caractères dans le livre, comment pouvons-nous laisser de tels livres aux générations futures ?

 

Le Maître : Les affaires des générations futures, c'est le Maître qui s'en occupe ; mais ce que les disciples de Dafa doivent faire, il faut bien le faire.

 

Un disciple : Quelques pratiquants venant de Chine continentale font beaucoup d'efforts ; mais ils sont très attachés à leur compréhension personnelle.

 

Le Maître : C'est vrai. Pourquoi la persécution est-elle si violente en Chine continentale ? Une des raisons, c'est que certains ont de trop forts attachements humains. Je l'ai déjà expliqué, quand on agit collectivement, l'idée de qui que ce soit ne peut être la plus parfaite, la société a mille facettes, la situation évolue encore, même pour les hommes il y a aujourd'hui cette mode-ci et demain cette mode-là. C'est une société en mouvement, il ne faut pas rechercher le fait que son idée soit parfaite. Tant qu'on peut accomplir cette action, alors faites des efforts pour le faire. Si vous trouvez que telle partie n'est pas parfaite, rendez-la parfaite, c'est ça être formidable, c'est ça que les divinités veulent voir, c'est ça que les pratiquants doivent faire. (Applaudissements) Par contre, ce n'est pas telle opinion ou l'opinion de telle personne qui est ô combien parfaite et formidable, si vous arrivez vraiment à l'emporter, c'est précisément quelque chose que les divinités désapprouvent, le Maître ne veut pas non plus voir cela. De plus, les forces anciennes pensent que plus c'est imparfait, mieux c'est, faites-le, vous avez beaucoup de lacunes, quiconque peut les combler, c'est lui qui est formidable, cela a donné à tous l'occasion de cultiver et pratiquer ensemble, elles voient les choses de cette façon.

 

Un disciple : Certains compagnons de pratique qui ne travaillent que pour nos médias, n'ont pas de sources de revenus. Certains médias distribuent un peu d'aide financière, l'argent vient de dons d’élèves. Certains pratiquants comprennent que toucher des aides financières ne correspond pas au principe de Fa du Maître, qui est de donner des salaires, alors ils ont quitté les médias, trouvé un travail de gens ordinaires et choisi d'autres projets de clarification de la vérité. Le problème de toucher des aides financières me concerne également, comment le comprendre ?

 

Le Maître : Certains médias versent des aides sur mon autorisation, si nous voulons bien faire l'entreprise de média au plus vite, comment faire si vous n'avez pas de revenus ? Si on n'en fait pas sa profession ? Au début, on peut faire comme ça. Par exemple, NTD a besoin de recommencer à bien faire, dans une telle période, on peut faire comme ça, mais cela ne durera pas, le responsable actuel ne permettra pas non plus que cela dure.

 

Un disciple : D’anciens pratiquants de Chine continentale ne sont pas diligents depuis longtemps, voire ont abandonné la cultivation et pratique. Que faire ?

 

Le Maître : La cultivation et pratique, en fait vous ne le savez pas, les forces anciennes veulent justement passer au crible ceux qui ne sont pas diligents, qui ne font pas l'affaire. Dans le passé on disait, la cultivation et pratique n'est-ce pas comme tamiser l'or ? C'est en passant tout le sable au crible qu'il ne reste que l'or. Une expression ne dit-elle pas « les grandes vagues charrient le sable » ? Dans les vagues et les bourrasques, c'est le sable qui est passé au crible, ce qui reste est de l'or.

 

En fait je pense que dans cette période historique, tous les êtres devraient faire un choix crucial face à leur vie, alors quiconque ne veut plus cultiver, c'est comme il veut, aucun xiulian dans le Fa juste ne force les gens à cultiver. Si le cœur d'un homme ne bouge pas, alors même s'il entre parmi les pratiquants, c'est factice. C'est pour cela que pour moi, ça a toujours été : si vous cultivez, moi, le Maître, je m'occupe de vous, si vous ne cultivez pas, alors partez de votre côté, si le cœur ne bouge pas, c'est inutile.

 

Un disciple : Le parti pervers commence à réduire l’envoi des disciples de Dafa dans les camps de rééducation par le travail et à augmenter les peines lourdes. La perversité va-t-elle relever la tête ?

 

Le Maître : C'est changer la forme sans changer le fond, les moyens pervers ont été épuisés, les hommes ont vu toute sa perversité, c'est aussi pour la montrer aux cœurs des hommes.

 

Un disciple : Quelques années auparavant, le vénérable Maître avait dit dans un enseignement du Fa que les disciples en dehors de Chine ne devaient pas retourner en Chine, maintenant pouvons-nous le faire ?

 

Le Maître : Vous êtes sur la liste noire de la perversité, si vous rentrez elle vous contactera à coup sûr. Elle veut que vous rentriez, c'est pour deux raisons. D'une part, elle veut obtenir de soi-disant renseignements de votre part, d'autre part elle veut que vous deveniez espion, sinon elle ne vous permettrait pas de rentrer. C’est pourquoi la plupart de ceux qui sont repartis puis revenus, les autres pratiquants ne leur font plus confiance, tout le monde pense : on ne sait pas ce que vous avez fait en Chine. Tout le monde pensera ainsi, alors à quoi bon chercher ce genre d’ennuis ?

 

Un disciple : Récemment, quelques camps de rééducation par le travail des plus pervers ont été exposés, des gens ordinaires ont également publié des livres pour dénoncer la perversité des camps, en plus des gens ordinaires et leurs médias veulent interviewer les élèves de Chine continentale qui ont été persécutés dans ces camps. Certains élèves de Chine continentale ont l'intention de sortir dénoncer la perversité. Vénérable Maître, est-ce approprié actuellement ?

 

Le Maître : Bien sûr que c'est approprié, pourquoi ne pas la dénoncer ? (Applaudissements) Les élèves en dehors de Chine peuvent le faire avec force, les élèves de Chine doivent faire attention à la sécurité. Je n'ai jamais reconnu cette persécution, je ne reconnais pas non plus les méthodes des forces anciennes, je ne les reconnaîtrai jamais. (Applaudissements)

 

Un disciple : Le site Minghui a successivement publié des articles pour mettre fin au sabotage du Fa, mais certains élèves de Chine continentale ne sont toujours pas lucides.

 

Le Maître : C'est vrai, ils sont contrôlés par la perversité, ils sont même contre le site Minghui. Vous savez pourquoi je publie des nouvelles sur Minghui ? C'est pour vous dire qu'il est crédible, que c'est une plate-forme d'échange des disciples de Dafa. Autrement dit, le Maître surveille, il n'y aura pas de trop gros problèmes.

 

Un disciple : Certains compagnons de pratique de Chine continentale font la pratique collective ouvertement, ce qui provoque des enlèvements, mais ils ne clarifient pas la vérité de manière active.

 

Le Maître : Ne pas clarifier la vérité, ne pas résoudre ces problèmes, ce n'est pas correct. Si les conditions sont réunies, dans certaines régions si on sort pratiquer, personne ne s'en occupe, mais les autres régions ne doivent pas l’imiter aveuglément, dans les situations encore très perverses, ne le faites pas, sinon vous causerez des pertes.

 

Un disciple : Les disciples de Dafa qui ont publié des déclarations solennelles sur le site Minghui ne sont que près de 500 000. Y a-t-il encore de nombreuses personnes qui ont fait des erreurs mais qui ne sont pas encore sorties ? Comment mieux les aider ?

 

Le Maître : Il suffit de bien faire ce qu'un disciple de Dafa doit faire. Pour un compagnon de pratique d'avant, s'il a vraiment chuté, il faut le traiter comme on traite une personne ordinaire, lui clarifier la vérité, ne le traitez pas encore comme un pratiquant. Si vous pensez qu’il aura les mêmes compréhensions que les vôtres, alors vous vous trompez. Une fois qu'il a chuté, il est exactement comme une personne ordinaire, donc vous devez le traiter comme si vous clarifiez la vérité à une personne ordinaire. Je vous avais expliqué avant, que si une personne ne cultive plus, tout le Fa sera effacé de sa mémoire, donc il ne pourra se souvenir de rien. S'il a l'intention de cultiver, il doit recommencer à cultiver, recommencer depuis le début.

 

Un disciple : À part les questions apportées, l’organisateur a aussi reçu des papiers de pratiquants de toute part, ils seront remis au Maître après.

 

Le Maître : Celui-ci c'est l'organisation qui me l'a écrit. Une grande pile de salutations au Maître, ils les ont tous rassemblés. Je vais vous les lire. L'ensemble des disciples de Dafa de Taiyuan de la province du Shanxi, Beijing, Chengdu de la province du Sichuan, Jinzhou, Jixi de la province du Heilongjiang, Nanyang, arrondissement de Fushan, Baoding de la province du Hebei, Shanxi, Yushan, Shenzhen, Liuzhou de la province du Guangxi, Shijiazhuang, Panjin, Macao, Jinan, Tangshan de la province du Hebei, Liaocheng de la province du Shandong, Shenyang, Anhui, Shanxi, Yunnan, Suzhou, Changchun, Heilongjiang, Lingyuan, Weifang, Mudanjiang, Chifeng de la Mongolie intérieure, Shandong, Yunnan, Pingjiang du Hunan, Pingshan du Hebei, Chengde, Wuhan du Hubei, Shanghai, Jinzhong du Shanxi, Yuci, Guangshou, Hunan, ministère de l’aérospatial de Beijing, arrondissement de Hongshan de Wuhan, ville de Huanggang du Hubei, Wuxue, Macheng, Huangshi, Xishui, Xinjiang, Langfang du Hebei, Zhejiang, Panzhihua, Leshan du Sichuan, les universités et écoles supérieures de Beijing, Jiangsu, Liaoning, Fujian, Dalian, Henan, Datong, Deyang du Sichuan, Zhangjiakou et Gansu saluent le Maître.

 

Le Maître : Merci à tous. (Applaudissements) Il y en a encore, c'est l'organisation qui a regroupé les papiers de salutations, il y en a encore une partie après : les disciples de Dafa du Japon, de Los Angeles, d'Australie, de Roumanie, des Pays-Bas, de Norvège, d'Hawaii, de Vancouver, d'Iran, de Dubai, de Nouvelle-Zélande, du Vietnam, de la Corée du Sud, d'Italie, de France, d'Angleterre, d'Espagne, de Malaisie, de Sydney, de Taïwan, de San Francisco Californie, des États-Unis, de New York saluent le Maître. Merci à tous. (Applaudissements)

 

C'est tout ce que je vais dire. Aujourd'hui il y a plus de huit mille personnes qui participent à la conférence, si chacun soumet un papier, c'est sûr qu'on n'arrivera pas à tous les lire. Quoi qu'il en soit, les questions auxquelles j'ai répondu tout à l'heure ont peut-être un effet représentatif, j'espère que vous en bénéficierez quelque peu. À chaque conférence de Fa, si le temps le permet, le Maître va faire cela et essayer autant que possible de répondre à quelques-unes de vos questions. Mais quoi qu'il en soit, j'aurai beau expliquer beaucoup, dans la pratique, c'est encore à vous de le faire, c'est encore à vous de cultiver ; le Maître ne peut qu'avoir un rôle de guide. Bien sûr, dans le xiulian, c'est toujours la cultivation dépend de soi, le gong dépend du Maître, c’est certain. Mais quand vous rencontrez des problèmes, quand vous rencontrez des histoires sans cesse changeantes au sein des gens ordinaires, c'est à vous d’y faire face.

 

C'est tout ce que je vais dire, j'espère que vous marcherez bien sur le dernier bout du chemin. Il ne reste vraiment plus beaucoup de temps, cela peut finir à tout moment, la prochaine étape peut arriver aussi à tout moment. Merci à tous. (Les disciples se lèvent, longs applaudissements chaleureux.)

 

 

----------

 

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2013/5/28/274618.html