Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Quatre pratiquantes de Falun Gong de Hanzhong condamnées en secret

Jeudi 12 février 2015 |   Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Shaanxi en Chine

(Minghui.org) Quatre pratiquantes de Falun Gong de la ville de Hanzhong, province du Shaanxi, ont été secrètement condamnées par le tribunal du canton de Mian le 26 décembre 2014.

Mme Du Shuhui a été condamnée à huit ans, Mme Du Shuming à 7 ans et demi, Mme Wang Xinlian à 3 ans et demi et Mme Zhang Xinyue à 3 ans.

Le tribunal du canton de Mian a non seulement rejeté la demande des avocats des pratiquantes de rencontrer leurs clientes mais a aussi tenu le procès au tribunal intermédiaire de la ville de Hanzhong sans en avertir ni les avocats des pratiquantes, ni les familles.

Bien que les familles des pratiquantes n'aient reçu aucune notification formelle des verdicts, l'instructeur au centre de détention du district de Hantai les a informées des peines.

Toutes les pratiquantes font appel à la cour supérieure.

Les pratiquantes sont détenues au centre de détention du district de Hantai dans la ville de Hanzhong depuis septembre 2013.

Des pratiquantes détenues et battues

Mmes Xiong Jiyu, Zuo Li et Tan Guangming étaient détenues au centre de détention du district de Hantai.

Mme Xiong et Mme Zuo ont été jugées par le tribunal du canton de Gucheng le 29 septembre 2014.

Les gardiennes au centre de détention du district de Hantai ont torturé les pratiquantes. Parmi les instructrices, seules Zhu Xiumei et Yang Chen étaient des gardiennes basées à Hantaï. Les autres gardiennes étaient en rotation d'un an avec les autres cantons.

La garde Zhao a giflé les pratiquantes. Elle a également ordonné aux détenues toxicomanes Yang Xiaoqing, Cai Dandan, Wang Qin et d'autres, de battre les pratiquantes pendant des heures.

Les prisonnières ont lié les mains et les pieds de Mme Tan, fermé sa bouche avec un collant et lui ont couvert la tête avec une couette avant de la battre toute la nuit. Le chef du centre de détention, Wu Hanlin, et Zhu Xiumie ont prétendu résoudre le problème sans mentionner la garde Zhao.

Traduit de l'anglais au Canada