Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

287,024,735 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les derniers Jingwen du Maître


Enseignement du Fa à la conférence de Fa de New York 2015

 

Li Hongzhi

Le 14 mai 2015

 

 

(Toute la salle se lève et accueille le Maître en applaudissant chaleureusement.)

 

Bonjour à tous ! Asseyez-vous. Beaucoup de personnes sont venues, cultiver et pratiquer dans Dafa vous a tous réunis ici. Chaque disciple de Dafa, pour accomplir sa mission historique, est en train de faire les choses qu’il doit faire. Bien sûr, certains sont diligents, d’autres le sont moins, c’est aussi normal. En tant que groupe de xiulian, si tout le monde était aussi diligent, là ce ne serait pas normal. Quoi qu’il en soit, en tant que disciples de Dafa, nous devons accomplir les choses que nous devons faire. Si cette affaire que font les disciples de Dafa se réalise vraiment dans un futur proche, à ce moment-là, vous allez regretter si vous n’avez pas bien fait, vous allez vraiment regretter. Beaucoup de ce que tu devais initialement faire, tu ne l’as pas fait, les gens que tu devais sauver, tu ne les as pas sauvés, alors ce sera une chose grave.

 

Bien sûr, pour bien faire cette affaire, il faut bien faire dans son xiulian personnel, donc le xiulian est également devenu fondamental pour chacun d’entre vous. Quel que soit le projet pour sauver les gens que tu es en train de faire, sans le xiulian, tu trouveras que tu deviens de plus en plus comme une personne ordinaire, ta façon de penser et d’agir sera de plus en plus comme celle des gens ordinaires. Si tu peux être constamment dans le Fa, en ne relâchant jamais ton propre xiulian, tu trouveras que tout ce que tu fais est vraiment comme ce que fait un pratiquant. C’est cela qui est essentiel et la garantie fondamentale pour pouvoir accomplir la mission d'un disciple de Dafa, donc vous ne pouvez pas vous passer du Fa, à aucun moment vous ne devez relâcher votre propre xiulian. Dans la communauté internationale, les projets de nombreux disciples de Dafa sont vraiment très prenants. Si on veut bien faire les choses de ce projet, permettre à ce projet d’avoir la force de sauver les gens, alors il faut faire un peu mieux, y mettre un peu plus de cœur, y passer un peu plus de temps. Alors, s’agissant du xiulian personnel, il semblerait que le temps manque. Mais quoi qu’il en soit, vous devez trouver du temps pour le xiulian, trouver du temps pour étudier le Fa.

 

Bien sûr, puisqu’il s’agit de cultiver et pratiquer, tant que tu es un pratiquant, tout ce que tu fais est directement lié au xiulian, en fait c’est justement ça ton chemin de xiulian. Tout ce que tu fais est intégré à ton chemin de xiulian. Que tu travailles dans la société, ou dans un projet de Dafa, ou dans ta vie quotidienne, tout est lié à ton xiulian, c’est sûr et certain. Bien sûr, je l’ai dit tout à l’heure, j’ai dit qu’il y avait des gens diligents, des gens qui ne sont pas diligents ; certains ont pris conscience de la responsabilité considérable de cette vie en tant que disciple de Dafa, certains n’en ont pas une conscience aussi forte. Bien sûr, je pense qu’en tant que disciples de Dafa, en aucun cas vous ne devez vous relâcher. Il y a quelques années, ce qui m’inquiétait le plus, c’était que la persécution était très sévère, et beaucoup de personnes n'arrivaient pas encore à bien collaborer au sein des projets de Dafa. Vos disputes et débats ont fait échouer beaucoup de choses, les facteurs pervers ont fait échouer beaucoup de choses en utilisant votre attachement très fort à la compétition. Maintenant vous avez tous pris conscience de ces problèmes, pour beaucoup de choses, à partir du moment où elles sont jugées faisables, en général vous les faites. Même si pour beaucoup de choses on n’a pas pensé à tout, en tant que disciples de Dafa, n’est-ce pas là justement l’espace laissé pour votre propre xiulian ? Comment peux-tu bien faire ce qui n’a pas été parfaitement planifié, ou ce qui, à ton avis, n’est pas assez perfectionné, n’est-ce pas là justement ce qui t'est laissé ? N’est-ce pas justement ce que vous devez faire par vous-mêmes ?

 

Lors de votre promotion des billets de Shen Yun, beaucoup de gens se sont également comportés ainsi. Au début il y avait des disputes, il y en avait aussi certains qui paraissaient déprimés, la plupart ont fait ce qu’on leur demandait de faire et ne sont pas allés jusqu’au bout des choses avec sérieux. Mais chaque minute, chaque seconde de ta vie sont dans le xiulian, tu es en train de te gaspiller toi-même, tu es en train de gaspiller le temps limité que tu as sur ton chemin de xiulian, tu n’as pas bien parcouru ton chemin. Il faut faire bien et sérieusement les choses que tu dois faire, c’est cela qui sera admirable. On te demande de le faire et tu le fais, mais s’agissant de ton attitude en faisant cette chose et de la question de comment parvenir à sauver les gens, tu n’y réfléchis pas sérieusement, là c’est un problème de xiulian.

 

Bien sûr, on a fait de son mieux, mais les choses pour sauver les gens ne sont jamais aussi simples. Les forces anciennes pensent que les choses que vous accomplissez facilement et sans efforts ne permettent pas d’obtenir de vertu majestueuse, donc elles vous créent des difficultés. Les choses faciles et sans efforts, n’importe qui peut les faire, pourquoi avoir besoin de toi un disciple de Dafa ? Pourquoi avoir besoin de vous ? Donc en apparence, les choses que vous faites ont un certain degré de difficulté, c’est ainsi que se traduit votre xiulian, et c’est vraiment ainsi que les disciples de Dafa peuvent manifester leur vertu majestueuse, les choses que d’autres ne peuvent pas faire, vous le pouvez, dans un environnement difficile de persécution et de répression, vous pouvez bien vous cultiver vous-mêmes, et en même temps sauver les êtres, combien c'est admirable. Mais sauver les êtres, qu’est-ce que c’est ? Réfléchissez, dans l’histoire beaucoup de gens ont dit qu’ils allaient sauver les êtres, c’est facile à dire, en réalité même les divinités se moquaient de lui, qui osait vraiment aller sauver les êtres ? Bien entendu tu te vantes et c’est tout, qui osait vraiment aller le faire ? Sauver la vie d’une personne, la quantité de karma que cette personne a contractée, les conceptions de toutes sortes acquises par cette personne après la naissance, comment l’aides-tu à les éliminer ? Ce karma qu’elle a contracté et les affinités prédestinées qu’elle a tissées avec la société, comment équilibres-tu tout cela ? De plus, c’est pour sauver tous les êtres, et pas seulement une personne, c’est très compliqué. Voilà les difficultés qu’on rencontre si on veut sauver les gens. Bien sûr, ces choses-là ont beau être compliquées, pour les choses dans les dimensions profondes, le Maître est là, d’autres divinités sont également là pour aider à le faire ; les choses en apparence sont aussi très difficiles, elles nécessitent que vous tous y mettiez du cœur.

 

Entre les pratiquants et les gens ordinaires, en apparence il n’y a aucune différence. Ce n’est pas parce que tu cultives Dafa, qu’aujourd’hui tu es comme une divinité. Il n’y a aucun changement dans l’apparence. Tu marches sur ce chemin divin, le seul changement, c’est que tu es différent d’une personne ordinaire dans ta façon de penser. Certaines personnes semblent très diligentes dans leur xiulian, elles étudient le Fa, pratiquent les exercices, mais elles ne cherchent pas à l’intérieur. Ne pas chercher à l’intérieur, réfléchissez, n’est-on pas alors une personne ordinaire. Quelle personne ordinaire cherche à l’intérieur ? Comment les personnes ordinaires peuvent-t-elles chercher à l’intérieur ? Si je rencontre un conflit, il faut que je réfléchisse à là où je me suis trompé, une fois que j’ai compris, je m’excuse auprès de l’autre. Si tu es en Chine, les gens diront que tu es un malade mental, car la moralité de toute la société a été détruite par le parti pervers, les personnes ordinaires ne réfléchissent pas aux problèmes de cette façon, face aux conflits, chacun blâme la personne en face, à la fin c’est de plus en plus exacerbé. Des disciples de Dafa ne feraient pas cela.

 

Bien sûr il y a des gens diligents, des gens non diligents, il y a aussi des nouveaux élèves, donc quand on rencontre un conflit, les personnes qui dans un premier temps ne parviennent pas à le surmonter ne sont pas en petit nombre. Cependant, avec l’aide des anciens pratiquants, ou en étudiant soi-même le Fa sans relâche, on comprend peu à peu. C’est le xiulian, on comprend petit à petit que oh, il faut que je regarde à l’intérieur, que je cherche mes propres insuffisances, mes propres erreurs, où j’ai mal fait pour avoir provoqué ce conflit. C’est cela la différence entre un pratiquant et une personne ordinaire. Cela ne se voit pas en apparence. Dans tes réactions en ton for intérieur et dans ton attitude vis-à-vis des conflits que tu rencontres, c’est totalement différent. Ce genre de paroles, je les ai souvent dites, dans le Zhuan Falun et dans les autres enseignements du Fa, c’est aussi pour vous les rappeler de temps en temps. Le xiulian, parfois on n’y fait pas attention et on l’oublie, ou alors les attachements ordinaires sont trop forts, on n’arrive pas à y penser. Cela ne va pas, tu dois savoir que tu es un pratiquant.

 

Bien sûr, par rapport aux choses que font les disciples de Dafa pour sauver les gens, les personnes de la société ordinaire que vous rencontrez sont de toutes sortes. Alors c’est cela votre difficulté. Ne t’occupe pas de comment tu vois la personne se comporter en apparence, certains ont cru aux mensonges dans le cadre de la persécution du Parti communiste chinois, ils ont une très mauvaise attitude envers Dafa et également une très mauvaise attitude envers les disciples de Dafa. Cependant, réfléchissez attentivement, toutes ces personnes ont été empoisonnées par les mensonges du PCC. Si les disciples de Dafa sont vraiment les émissaires pour sauver les gens lors de cette dernière affaire de l’humanité, bien sûr les disciples de Dafa savent tous clairement pourquoi chacun fait toutes ces choses, alors réfléchissez, qu’est-ce que le PCC ? N’est-ce pas le démon de la fin dont parlent toutes sortes de prophéties dans l’histoire, toutes les religions dans l’histoire ? Ne veut-il pas justement détruire l’humanité ? Bien sûr, nous le voyons très clairement, c’est seulement que la dernière chose se fait en deux fois. Cette fois les choses ne se sont passées qu’en Chine, elles ne se sont pas passées dans le monde entier, mais en réalité son empoisonnement s’est déjà répandu dans le monde entier. Les mensonges unilatéraux pour persécuter le Falun Gong ont recouvert ciel et terre, et les médias du monde entier ont tous relayé les mensonges de la répression, au moment de la persécution du Falun Gong, c’est comme si tous faisaient pour lui la propagande de la perversité, de plus, aujourd’hui, les douanes de nombreux pays possèdent encore les listes noires que le PCC pervers leur avait envoyées. Bien sûr, tout cela, en tant que médias et institutions de sociétés libres, ils ne l’ont pas fait intentionnellement, nous sommes très clairs aussi sur ce point, mais ce que je dis, c’est que son empoisonnement s’est déjà répandu dans le monde entier, certaines institutions d’États sont encore en train d’y faire référence sans distinguer le bien du mal.

 

Une autre chose c’est que cette persécution n’est pas comme ce que les gens pensent. Sauver les gens c’est sauver l’essence des gens, et l’essence se reflète dans la pensée, dans l’esprit des gens, l’apparence n’est pas forcément très importante. Si une personne est empoisonnée ou contaminée dans sa pensée et son esprit, alors cette vie est vraiment pervertie. Ce n’est pas parce qu’une personne a commis un meurtre ou un incendie criminel qu’elle ne peut plus être sauvée, ce n’est pas cela. Ce n’est que le comportement apparent d’une personne, peut-être que cette personne se corrigera, que son essence n’est pas si mauvaise. Une vie qui a été vraiment empoisonnée, qui a mal agi envers les divinités ou les émissaires des divinités, c’est cela qui est grave. Bien sûr, nous, nous sauvons les gens, alors que la perversité veut attirer les gens en enfer. Nous voyons ceux qui ont une mauvaise attitude envers Dafa, qui sont très méchants envers les disciples de Dafa, en fait ces personnes-là sont très à plaindre, en fait elles ont également été empoisonnées par les mensonges et les diffamations du PCC, c’est pour cela qu’elles agissent ainsi. Bien sûr, il y a aussi des personnes qui sont poussées par l’appât du gain. Quoi qu’il en soit, tant que nous pouvons les sauver, y compris ces personnes-là, nous devons les sauver. Même si tu vois qu’elles ont un comportement très pervers à l’heure actuelle, tu ne sais pas qu'à l’origine c’était peut-être une divinité sacrée venue du ciel pour être un être humain dans ce monde, elle n’est venue que pour obtenir ce Fa.

 

En apparence, les êtres humains de ce monde sont des enveloppes humaines créées par les divinités, comme des vêtements, aujourd’hui ceux qui portent ces enveloppes humaines sont des divinités qui sont descendues, la majorité sont des divinités venues du ciel. Alors les hommes aujourd’hui dans ce monde ne sont pas simples. Donc ne regardons pas les différents corps de métiers de la société ordinaire, les différentes personnes, les cent visages de la société. Peu importe l’apparence des hommes, mais comment est l’essence d’une personne, c’est complètement différent. Les divinités sont venues dans ce monde pour être des hommes, réfléchissez, pour une divinité, ne sait-elle pas dans quel état est la société humaine ? Elle est dangereuse, elle est effrayante. Elle a le courage d’abandonner sa position divine, de sauter parmi les hommes pour être un être humain, ne serait-ce que pour ce point-là, les disciples de Dafa doivent aller les sauver. Tout comme vous, disciples de Dafa, pouvoir venir jusqu’ici, endosser une si lourde mission et responsabilité, ne saviez-vous pas comment cet environnement allait changer ? Sauver les gens ? Il est probable que l’on y soit détruit soi-même. Mais vous êtes venus, et c’est pareil pour elles, elles sont venues. Dans leur cœur, elles pensaient que ce Fa pouvait indubitablement les sauver, elles avaient pleinement confiance en ce Dafa, elles sont venues. Rien que pour ce point, ne devons-nous pas les sauver ? Nous devons absolument les sauver. À l’origine elles étaient toutes des divinités on ne peut plus sacrées. Pour bien faire cette chose, vous ne pouvez qu’avancer avec toujours plus de diligence dans le xiulian, en vous renforçant sans cesse, ce n’est qu’ainsi que vous pourrez mener cette chose à bien.

 

J’ai vu que dans certains de vos projets, beaucoup de gens agissent beaucoup trop comme des gens ordinaires. Un média, par exemple quand on fait un média, le média se doit d’être bien fait, mais finalement à la longue, la pensée ressemble de plus en plus à celle des gens ordinaires, la façon de réfléchir aux problèmes ne ressemble pas non plus à celle d’un pratiquant, mais plutôt à celle des gens ordinaires. Quel genre de disciples de Dafa est-ce là ? Pourquoi les disciples de Dafa font-ils des médias ? Sauver les gens. Ne l’oublie pas, tu dois sauver les gens, bien gérer un média a pour objectif de sauver les gens. Clarifier la vérité, sauver les êtres, voilà ce que tu dois faire, en dehors de tout cela il n’y a rien que tu doives faire, il n’y a rien que tu doives faire dans ce monde. Ce sont ces choses-là que tu dois faire, mais certaines personnes prennent avec légèreté le fait d’être soi-même en train de cultiver et pratiquer, et accordent de l’importance aux choses ordinaires, pour vous, n’est-ce pas dévier du chemin de xiulian d’un disciple de Dafa ?

 

Au cours de ces années de xiulian, beaucoup de disciples de Dafa ont sans cesse rencontré certains problèmes. Les conflits ça va encore, mais beaucoup d’épreuves de karma de maladie sont apparues, beaucoup de personnes sont même décédées. En réalité, strictement parlant, en apparence on ne voit pas comment sont les pratiquants. Bien sûr ils font les choses de Dafa, ce que les autres voient c’est l’apparence, mais en réalité les attachements dans le cœur de beaucoup de personnes sont invisibles pour les autres. Beaucoup de choses qu’ils n’arrivent pas à abandonner sont également dissimulées assez profondément, ils savent que ces choses-là sont mauvaises, ils ont peur que d’autres le sachent, si d’autres l’apprennent ils sont embarrassés, mais en tant que pratiquants ils n’y accordent pas non plus d’importance, ils n'arrivent pas à les éliminer sérieusement, à reconnaître le problème, à bien faire. Il y a aussi de très petites choses, négligées pendant le xiulian, qui au final causent de grands problèmes.

 

Je vais le dire comme cela, en tant que disciples de Dafa, les exigences sont élevées, plus élevées que dans n’importe quel environnement de xiulian. Dans la forme elles ne sont pas si strictes, mais s’agissant des critères du xiulian elles sont strictes, les exigences sont élevées. Si tu ne réalises pas tes erreurs, cela ne va pas. Si tu ne réalises pas que tu as toi-même de forts attachements humains, là ça ne va pas. Une fois ces choses-là reconnues, bien sûr, en tant que disciples de Dafa, il faut assurément bien faire, c’est cela le xiulian.

 

Mais avec certaines personnes, surtout en Chine continentale, où la culture perverse sature l’environnement, dans l’ensemble de la société les relations entre les gens ne sont plus dans l’état d’une humanité normale, le mensonge est généralisé entre personnes, dès qu’on ouvre la bouche c’est un mensonge, rien de ce qui est dit n’est vrai, même la façon de penser des hommes a dévié de celle des gens normaux. Dans un tel environnement, si tu veux te rendre compte de là où tu t’es trompé, c’est effectivement très difficile. N’est-ce pas injuste ? Les forces anciennes pensent que c’est juste, car ce que tu veux obtenir c’est l’avenir. L’intégralité de tout ce qui était avant n’existera plus, tu dois marcher vers l’avenir ; de plus ce n’est pas seulement toi qui marches vers l’avenir, beaucoup de personnes venues de niveaux élevés représentent beaucoup des innombrables êtres de niveaux très élevés de leurs propres corps célestes, tu reçois le salut au nom de tellement de vies, comment ne pas être sévère avec toi ? C’est ainsi que pensent les forces anciennes, c’est pourquoi elles perturbent tant cet environnement, ce n’est pas un état normal de l’humanité, c’est en te laissant cultiver dans un tel environnement que les forces anciennes de l’ancien univers trouvent un équilibre dans leur cœur. « Si tu peux t’en sortir dans un tel environnement, alors je reconnaîtrai ta plénitude parfaite, dans un très bon environnement qui ne saurait cultiver ? » C’est ainsi qu’elles pensent. Mais dans un tel environnement, pouvoir reconnaître ses insuffisances, c’est très difficile, n’est-ce pas ? Vraiment très difficile. Les personnes que l’on rencontre en sortant de chez soi, leur pensée est ainsi, les relations entre personnes sont toutes comme cela, comment faire ?

 

Mais il y a Dafa. Les forces anciennes le disent aussi, n’es-tu pas un disciple de Dafa, tu dois te cultiver en te conformant à Dafa, tu dois faire selon les exigences de Dafa. C’est vrai. Mais certains pratiquants n’agissent pas conformément à Dafa, mais se conforment à la façon de faire des gens ordinaires, même quand ils se rendent compte de certaines de leurs insuffisances, ils estiment que ce n’est pas grand-chose, ils passent dessus et le dissimulent. Mais les forces anciennes ne le laissent pas passer, elles te mesurent aux critères des pratiquants, elles te mesurent aux critères des vies futures. Si tu te mesures toi-même aux critères et aux exigences des personnes ordinaires, comment pourraient-elles être d’accord ? Elles ne sont pas d’accord, c’est pour cela que certains rencontrent tant d’épreuves démoniaques, tant de problèmes, certains ont même quitté ce monde pour cela et ne comprennent toujours pas pourquoi ils sont partis. Bien sûr, en tant que disciples de Dafa, vous pouvez sauver tous les gens à travers la clarification de la vérité. Si même les hommes peuvent être sauvés, alors toutes ces choses de disciples de Dafa que l’on a faites, auraient-elles été pour rien ? Non. C’est une question de niveau. Si tu as fait beaucoup de choses de disciples de Dafa, que ce n’est que sur certains problèmes que tu n’as pas bien cultivé, que tu as quitté ce monde, comment faire ? Bien sûr, être un disciple de Dafa n’est pas pour rien, les choses n’auront pas été faites en vain non plus, alors cela sera une question de niveau.

 

Mais moi ce que je pense, c’est que les disciples de Dafa font face aux 7 milliards de personnes dans le monde entier. Les disciples de Dafa ont beau être nombreux en Chine, ils font face à 1,5 milliards d’habitants. Sous la pression du pouvoir de voyou du parti pervers, comment sauver les gens, c’est véritablement très difficile, et il faut en plus bien le faire. Alors comment faire ? Parce que tu es un disciple de Dafa, tu peux accomplir ce que d’autres pratiquants dans l’histoire ne pouvaient accomplir, tu peux faire ce que les gens ordinaires ne peuvent pas faire. Tu es un disciple de Dafa, tu as Dafa, tu as le Dafa de l’avenir. Mais certaines personnes ne réfléchissent pas ainsi, elles n’ont pas accordé ce degré d’importance à Dafa, elles n’ont pas de pensées droites d’une telle force, alors elles ne peuvent pas le faire, ne peuvent pas bien le faire, c’est pourquoi tout leur chemin va se faire en zigzaguant.

 

Bien sûr, certains disciples de Dafa font très bien. Je l’ai expliqué, j’ai dit que les prédispositions des disciples de Dafa étaient différentes, certains font extrêmement bien, certains n’ont pas un aussi grand karma, elles n’osent pas non plus les persécuter trop fort, certains ont un karma un peu plus grand, alors elles osent se servir de ce karma qui leur est propre pour perpétrer la persécution.

 

Comme c’est une conférence de Fa, le Maître ne veut pas trop prendre de temps. Puisque nous nous rencontrons, parlons sans détour, le Maître va donc directement parler du xiulian, abordons le sujet principal. En fait, si vous venez de très loin, êtes réunis ensemble, ce n’est que pour vous élever dans un environnement de xiulian, pour écouter ce que le Maître a à enseigner. En fait, tout est dans le Zhuan Falun ; le Maître a beau enseigner dans tous les sens, je ne fais qu’expliquer le Zhuan Falun. Vous pouvez également y voir ces choses, mais parfois, en prenant le livre, on ne parvient pas à rester alerte, ou à y accorder de l'importance. Parfois on est débordé, ou dans diverses situations d’interférence, on n’a pas une conscience si forte de la lecture, la pensée n’est pas non plus concentrée, on ne peut pas obtenir le Fa, alors on ne voit pas grand-chose. Le xiulian, c’est sérieux.

 

En passant, je vais vous parler d’une chose. Vous savez que lorsqu’on ouvre le Zhuan Falun, c’est directement le Lunyu. Je n’ai jamais été satisfait de ce Lunyu en tant que résumé du livre. (Le Maître rit.) Les disciples de Dafa considèrent ce Fa comme leur vie, je connais ce sentiment. Vous savez tous réciter Lunyu par cœur. Lunyu a aussi effectivement joué un grand rôle dans le xiulian pendant la rectification de Fa, et vous a apporté beaucoup de pensées droites en plus, et a eu un effet juste. Cependant, comme à l’époque de la rédaction de ce Lunyu, le but était de faire comprendre aux gens qui ne connaissaient pas le Fa ce qu’était le Fa, le point de départ n’est pas haut, en plus il y a une volonté assez forte de démontrer le Fa par la science. Ce Fa est tellement grand, il est tout pour l’avenir, cela donne une place trop haute et trop grande à la science, c’est pourquoi j’ai toujours voulu le corriger. Comme ces dernières années vous étiez sous un environnement pernicieux, les communications n’étaient pas fluides, il y a du vrai, du faux, et certains sèment le désordre, c’est pourquoi je ne l’ai toujours pas fait. Ces derniers temps, je suis en train de corriger Lunyu, je ne fais que vous prévenir, je vais peut-être très rapidement le publier sur le site Internet Minghui.

 

Alors que faire de l’ancien Lunyu ? Tu peux reprendre la police initiale, ou te référer à la taille de la police initiale, la taille de la page, faire une photocopie ou une impression, découper l’ancien Lunyu, coller le nouveau, on peut faire comme cela. Je vous préviens pendant la conférence de Fa. Aujourd’hui c’est moi qui l’annonce ici, vous êtes sûr que c’est vrai. (Les disciples rient et applaudissent.) Sinon, (le Maître rit) sur le plan mental et affectif, certains disciples de Dafa pourraient très certainement ne pas le supporter, je le sais.

 

Quoi qu’il en soit, tout ce que le Maître fait c’est en pensant à tout le monde, pour le xiulian, et aussi pour l’avenir. Le Fa est trop grand.

 

Je vous ai déjà parlé de la structure de l’univers, jusqu’au point où le langage ne suffit plus pour décrire cette structure. Pour donner une idée de sa complexité, vous savez combien un arbre à de branches ? Et ce ne sont que les branches d’un seul arbre. Dans une forêt, combien y a-t-il d’arbres et combien y a-t-il de branches et combien y a-t-il de feuilles ; sur la terre, combien y a-t-il d'arbres et de branches et de feuilles, même avec tout cela on n'arrive pas à décrire ne serait-ce qu’une toute petite sphère de l'univers. Il n’y a aucun moyen de le décrire, c'est tellement immense et tellement complexe. Les vies sont simplement incommensurables et sans fin, tellement qu’il est impossible de les compter, la taille de certaines divinités est tout simplement inimaginable. Toute chose est vivante. Lorsque les gens considèrent les choses comme organiques ou inorganiques, cela ne se base que sur le phénomène que les gens voient, visuellement à la surface. Toutes les choses, y compris les produits manufacturés en usine, ont une vie. Si une chose n’avait pas de vie, elle se désintégrerait rapidement, elle cesserait d’exister. Certains disent que pour autant que tu en aies la capacité, tu peux voir que les chaises, les tables, les tabourets dans ta maison, les murs et autres peuvent tous parler et communiquer avec toi. Et c'est vraiment comme ça, toute chose a une vie. C'est pour cela que les moines, les pratiquants du passé ne gaspillaient pas les choses à la légère, ils ne voulaient endommager aucune chose, c'est lié à cela. Là je ne parle que de la structure du grand espace, car c'est très compliqué.

 

Cet espace humain, je n'en ai pas parlé auparavant, parce que les disciples de Dafa cultivent à un niveau très élevé, je n'enseigne que Dafa. En réalité, dans cet environnement de l'humanité ici, même dans cette dimension humaine composée de molécules, il y a aussi beaucoup de choses que les hommes n'arrivent pas à voir, que tu les appelles espace ou espace-temps. Qu'est-ce que cela veut dire ? Vous le savez, rouge, orange, jaune, vert, indigo, bleu et violet, l’œil humain peut discerner les couleurs de ce monde. Les choses qui se trouvent dans la limite de ces couleurs, (le Maître fait un geste indiquant une certaine largeur) tu peux toutes les voir. Cependant, la science actuelle sait aussi que ce n'est pas tout, n'est-ce pas ? Il y a encore beaucoup d'autres couleurs, n'y a-t-il pas des fréquences plus hautes, et des longueurs d’onde plus grandes dans le spectre lumineux ? (Le Maître fait deux fois le même geste s’étendant plus à droite et plus haut.) En réalité il y a aussi des fréquences plus basses dans le spectre lumineux. (Le Maître fait un geste s’étendant plus à gauche et plus bas.) N’y a-t-il pas des choses telles que les infrarouges, les ultraviolets et les rayons X ? Ce sont ces choses auxquelles je fais allusion, elles aussi appartiennent à cet espace, et sont de la même façon composées de molécules, et pourtant elles sont invisibles pour les gens de ce monde. C’est comme le piano, par exemple, disons que l’œil humain ne peut voir que les touches d’une octave, bien que le clavier du piano en comporte plusieurs, (le Maître étend la main vers la droite pour suggérer les multiples octaves) sept octaves. Et la contrebasse a également plusieurs octaves inférieures (étendant la main vers la gauche). J’utilise juste le piano comme métaphore : le spectre de la lumière est beaucoup plus vaste que le registre d’un piano. (Le Maître étend les deux bras horizontalement très loin.) Tout est matière, j’utilise juste le spectre de la lumière pour communiquer l’idée, ces choses existent réellement, ce sont des existences matérielles réelles, des mondes, des espace-temps composés de molécules. Mais l’œil humain ne peut voir que cette portion très étroite (le Maitre tient ses mains séparées de la largeur des yeux pour indiquer l’étroitesse), où les touches de cette seule octave. (Le Maître rit.) Alors qu’il y a d’innombrables autres octaves (le Maître étend le bras respectivement à droite et à gauche) que les gens ne peuvent pas percevoir, celles qui sont plus graves, celles qui sont plus aigües. (Le Maître tout en parlant fait un geste de sa main gauche vers la gauche et s’arrête, un geste de sa main droite vers la droite et s’arrête, indiquant entre ses deux mains une sphère d’une certaine largeur, riant en regardant tout le monde.)

 

En réalité, je ne faisais que parler des choses sur une ligne droite, horizontale. (Le Maître, les deux mains face au corps étend simultanément ses bras horizontalement à partir de la poitrine vers la gauche et la droite.) Les choses s’étendent aussi verticalement (le Maître étend ses deux bras à partir de sa poitrine en direction du public devant lui), comme ça (le Maitre fait un geste de sa main droite à hauteur de la taille en direction de la droite), et comme ça (le Maitre fait un geste de sa main gauche devant son corps à hauteur de la taille en direction du public), et à l’intérieur de celles-ci il y en a d’autres comme ça (le Maître poursuivant dans cette même direction étend les bras en direction du public à partir de son corps et fait en même temps des gestes suggérant de nombreuses ramifications sur la gauche et sur la droite), et comme ça (faisant plusieurs gestes en direction de l’arrière, en direction de la droite, etc, dans plusieurs directions, prolongeant en même temps ses gestes dans chaque direction pour suggérer de nombreuses ramifications, puis s’arrête et regarde le public) (les disciples applaudissent, le Maître fait le heshi et sourit), il n’y a pas de langage pour décrire ceci, n’est-ce pas ? C’est difficile à exprimer. Et je ne fais qu’expliquer les choses qui s’étendent le long d’une ligne (le Maître fait un geste pour suggérer une ligne horizontale de gauche à droite), donc l’idée est qu’il y a des clés de nombreuses nombreuses octaves qui sont invisibles à l’œil humain. Ce qui est visible à l’œil humain ou perceptible par la vision va ensemble avec le reste de ton corps. Autrement dit, ce que tu ne peux pas voir, tu ne seras pas non plus capable de le toucher ou de l’entendre. Tes sens de l’ouïe, du toucher et de la vue sont tous limités à l’équivalent de cette seule octave (le Maître fait un geste pour montrer une largeur limitée). Certaines personnes disent qu’elles peuvent entendre de la musique des cieux et que c’est magnifique. Tandis que d’autres disent qu’elles peuvent voir des choses vivantes dans d’autres espaces. C’est vrai, mais toutes sont de cet espace-là — toutes sont de ce grand espace constitué de molécules, et qui est extrêmement complexe. Toutes ces choses existent bel et bien, mais toutes ces choses vivantes peuvent voir les êtres humains, alors que les êtres humains ne peuvent pas les voir. Alors pourquoi cela ? Comme je l’ai indiqué auparavant, seul cet endroit chez les êtres humains (le Maître fait un geste pour délimiter un cadre) est dans l’illusion, ces choses vivantes que les êtres humains ne peuvent pas voir ne sont pourtant pas dans l’illusion.

 

Ce dont je parle est connu de la science moderne, ce n’est pas quelque chose de sensationnel. Alors à quoi ressemble la vie dans ces espaces similaires qui existent en même temps que celui de l’humanité ? Et qui les habite ? Les êtres humains vivant dans ce monde vivent de façon vraiment très pitoyable. Tout ce que les gens de ce monde connaissent n’est que cette petite étendue qu’ils peuvent voir juste là (le Maître fait un geste pour indiquer une petite surface), tandis que les autres choses vivantes (le Maître fait une sorte de geste inclusif avec la main droite) savent ce qui concerne les gens dans ce monde, mais la réciproque n’est pas vraie. Il y a des gens étudiant les capacités paranormales, mais comme je viens de l’indiquer, sur cette seule ligne il y a ceci et ceci (en parlant, le Maître fait rapidement un geste perpendiculaire droit devant lui à la hauteur de la taille, ensuite à la même hauteur la main droite et la main gauche s'étendent de chaque côté simultanément, ensuite les deux mains sont à droite et montrent de nombreuses ramifications dans la direction indiquée tout à l'heure, le Maître fait des gestes d'un angle de 45° par rapport à la direction droit devant, de 0°, de -45°, sur les plans dans les directions indiquées tout à l'heure, dans chaque direction il indique de nombreuses ramifications), et cela se ramifie encore davantage à partir de là. Alors qu’en est-il de celles qui sont verticales ? (Le Maître en parlant fait un geste perpendiculaire à son corps, c'est-à-dire sur un plan un peu au-dessus de la taille, tout droit en direction de l'avant.) Et celles comme ceci ? (Indiquant la position d'un angle à 45° sur le même plan.) Et comme ceci ? (Indiquant la position d'un angle à -45° sur le même plan) Et comme ceci ? (Le Maître indique la position d'une horloge à midi sur le plan parallèle à son corps.) Et comme ceci ? (Le Maître en parlant fait un geste avec les deux mains, en indiquant comme sur une horloge les directions de 1 heure 30 et 10 heures 30 et montrant la position de ce plan.) Et encore comme ceci ? (Cette fois depuis un plan avec un angle de 45° par rapport à l'horizon, il montre 1 heure 30 et 10 heures 30 sur ce plan et indique des ramifications dans chacune de ces directions.) Et tout cela se ramifie et se ramifie encore plus. Ce que je veux dire c’est que même juste cet espace qui est composé de molécules est d’une haute complexité, comme ceci. L'Œil céleste de ceux qui peuvent voir ces choses est ouvert simplement au niveau de l’Œil de chair. Les niveaux de l'Œil de chair ne sont pas les mêmes, donc ce que tu vois peut être différent de ce que les autres voient. Les merveilles de la vie sont vraiment spectaculaires. Elles dépassent de loin le petit peu que la technologie des êtres humains peut percevoir aujourd’hui. Si l'homme veut continuer à avancer sur ce chemin technologique, il avancera toujours en rampant.

 

Quoi qu’il en soit, ce dont je parlais à l’instant était pour vous donner l’idée que les êtres humains, y compris les disciples de Dafa, au cours du xiulian, agissent tous sur ce chemin très étroit. Ceci a ses avantages, c’est-à-dire qu’en dehors de ça, si je fais quelque chose d’erroné je ne le sais pas. C’est ainsi qu’est la vie humaine. S’il en était autrement, tu n’aurais aucun moyen de faire face aux interférences et aux facteurs compliqués de toutes sortes. La sagesse humaine est aussi limitée. En faisant les choses sur un chemin aussi étroit, tu peux alors aisément faire face aux problèmes que tu rencontres.

 

J’ai dit auparavant que, quoi que tu fasses dans ce monde en tant qu'être humain, dans les autres espaces d’innombrables êtres sont tous en train de te regarder. Certaines personnes ne le croient pas. Qu’un homme ordinaire ne le croie pas ce n’est pas grave, mais en tant que disciples de Dafa vous savez cela, en fait, les êtres de haut niveau voient très clairement quand une pensée apparaît chez l’homme, et même comment son esprit réagit, tout cela elles peuvent le voir. Comment se meut la pensée de l’homme, tout cela on arrive à l’observer. Surtout pour les disciples de Dafa, chacune de vos idées, chacune de vos pensées, détermine l’existence ou la non-existence de nombreuses vies, comment vous gérez les choses, que vous les fassiez bien ou pas, décide de leur future existence ou non-existence, comment pourraient-ils ne pas y prêter attention ? Tous sont en train de regarder. Des choses de toutes formes et de toutes sortes constituent la société d’aujourd’hui et en plus la société humaine est si compliquée, spécialement à présent, avec des choses de l’histoire, du futur et du présent toutes déployées là pour voir lesquelles vous allez choisir, cela a aussi rendu la société encore plus passionnante et mouvementée que jamais, ce qui peut facilement provoquer les attachements humains. Pour les pratiquants, c’est une interférence, rendant plus difficile de cultiver et pratiquer et de sauver les gens. Donc c’est vraiment dur de cultiver et pratiquer dans ces circonstances. Comment se meuvent vos pensées et comment vous vous comportez en agissant, ils peuvent tous le voir, tous sont en train de regarder. N’importe laquelle de ces choses peut provoquer vos attachements humains. Toutefois, pour un disciple de Dafa, si vous vous éloignez du Fa, si ta pensée n’est pas suffisamment droite, tu dévieras de plus en plus, et pourras même glisser très loin en un rien de temps.

 

Je m’arrête là. (Les disciples applaudissent avec hésitation.) Je suppose que de nombreuses personnes aimeraient poser des questions (les disciples applaudissent promptement avec enthousiasme), ok, je vais prendre une heure pour répondre à vos questions. (Les disciples applaudissent avec enthousiasme.) Vous pouvez faire passer vos questions.

 

Pour un disciple de Dafa, peu importe ce que tu fais, de président du pays à simple citoyen, tout le monde peut cultiver et pratiquer. On peut être une bonne personne dans tous les secteurs et tous les métiers, tous les secteurs et tous les métiers d'aujourd'hui sont des environnements de xiulian créés pour les disciples de Dafa. Le xiulian dans le passé se faisait dans un temple ou dans un monastère. Mais pour que les disciples de Dafa d’aujourd’hui sauvent les êtres, on n'a imposé aucune limite à l’environnement de xiulian, on peut cultiver et pratiquer dans n'importe quel environnement et dans toute la société, on a créé un environnement de xiulian d'une aussi grande envergure, c'est parce qu'on doit sauver les êtres. En même temps, les forces anciennes pensent que pour le xiulian d'un disciple de Dafa, s’il n’y avait pas l’interférence sans précédent de cet état de la société, ni de conflits d'une telle taille, ni la perturbation due à la forte attraction de la société, et que tu t'en sortais, même elles, trouveraient cela injuste dans leur cœur. C'est différent de tous les xiulian dans l'histoire, depuis la création du monde, jamais il n'y a eu une chose pareille. Avant l'histoire, il y a eu de nombreuse tribulations pour l'humanité, très peu de vies ont survécu, seules les personnes remplies de croyance droite envers les divinités pouvaient être gardées, cependant dans aucune renaissance de l'humanité du passé il n’y a eu un xiulian comme ce que font les disciples de Dafa. Non, il n'y a jamais eu de précédent, donc pas de référence. Certains pratiquants et moines ne reconnaissent pas que vous êtes en train de cultiver et pratiquer. Il leur est impossible de te reconnaître, si lui te reconnaissait, alors il serait plus admirable qu'un disciple de Dafa.

 

Un disciple : De nombreux élèves vont sans cesse en Chine continentale, certains le font très souvent, il y a aussi beaucoup d’élèves de Chine continentale qui viennent à l’étranger, certains plusieurs fois par an, certains sont venus spécialement pour la conférence de Fa. Est-ce qu’il ne vaudrait pas mieux que chacun fasse bien ce qu’il doit faire dans chaque région au lieu d’accourir de partout ?

 

Le Maître : Je pense qu’il n’y a rien à reprocher au fait de participer aux conférences de Fa. Faire des aller-retour, si c’est pour les affaires, ce n’est pas un problème. Certains disciples de Dafa, comme la perversité ne les connaît pas, ils peuvent aller et venir, ils n’ont pas de problème.

 

Cependant, pour certains disciples de Dafa hors de Chine, les espions des consulats du PCC vous connaissent sur le bout des doigts, dès que tu atteins la douane, ils te bloquent. Je l’ai déjà expliqué, après avoir été intercepté par les malfaiteurs du parti pervers, si tu as fait quelque chose sous la persécution ou sous leur « persuasion » hypocrite, quoi que tu aies fait tu en es responsable, les divinités regardent tout cela. Tu dis que personne d’autre ne le sait, que le Maître ne l’a pas vu non plus. C’est vrai, actuellement c'est la partie en surface du Maître qui est en train d'agir ici, le Maître a d’innombrables dédoublements de son corps véritable et d’innombrables Fashen, d’innombrables êtres de haut niveau te regardent tous comme on regarde un film, alors si tu dis que personne ne sait ce que tu as fait, tu te mens à toi-même. Je l’ai dit tout à l’heure, quand tu fais quelque chose, les vies d’autres espaces et non seulement le Maître, toutes les vies le savent. Face à cette chose que tu n’aurais pas dû faire, tu ne l’as pas réparée comme un pratiquant, tu n’as pas annoncé de ton propre chef que tu t’étais trompé et comment tu allais bien faire sur ton chemin à venir, tu la dissimules, allant même jusqu’à accorder une certaine confiance aux choses que le PCC t’a inculquées, jusqu'à prendre pour argent comptant les choses du lavage de cerveau, voire jusqu'à jouer un rôle négatif au sein des disciples de Dafa, je vais voir comment tu vas t’en sortir. Si cette chose finale de l’humanité dont le Maître parle arrive vraiment, ce à quoi tu feras face ne sera pas uniquement tes quelques attachements humains superficiels. Qu’arrivera-t-il à l’intégralité de ta vie ainsi qu’aux vies derrière toi qui attendaient que tu les sauves, comment faire pour tout ce que tu représentais dans le passé ? Bien sûr, il se peut qu’à cause de ce que le PCC t’a inculqué, tu n’arrives pas à y croire, mais c’est vraiment trop pathétique.

 

Actuellement, l’environnement de cette société humaine n’a été créé que pour le xiulian des disciples de Dafa de la période de la rectification de Fa et les êtres venus pour obtenir le Fa. Qu'il s'agisse des disciples de Dafa clarifiant la vérité ou des projets qu’ils font pour sauver les gens, les choses de toutes sortes qui se manifestent ont l’air ordinaires, mais sont aussi extraordinaires, des êtres humains ne pourraient assurément pas les faire. Car la société humaine n’est qu’illusion, au début de la persécution, pour éviter que je brise l’illusion pour vous, les forces anciennes ne voulaient même pas que j’aie certains états que je devais avoir, elles voulaient que j’aille au Pôle Nord. Va au Pôle Nord là où il n’y a personne, va là-bas, n’interfère pas avec nous. Elles savent que si je dis, explique ou montre quoi que ce soit, leur plan, ce soi-disant test, cette épreuve démoniaque qu’elles ont arrangés pour les disciples de Dafa, ne seront-ils pas brisés ? Alors ce serait vraiment la guerre cosmique. Pour sauver les êtres, toutes ces années, même si j’enseigne le Fa aux conférences de Fa, ou quand je suis en contact avec vous dans diverses circonstances, je me montre comme une personne normale, en vous enseignant le Fa je ne parle qu’au niveau des principes du Fa, même ainsi les forces anciennes sont déjà on ne peut plus furieuses, si je fais quoi que ce soit de plus, elles augmenteront la persécution à l’encontre des élèves, augmenteront la difficulté dans le xiulian et le salut des gens, elles créeront des difficultés encore plus fortes et encore plus grandes pour votre xiulian.

 

Un disciple : Dans une ville de Taïwan, un mois avant le spectacle de Shen Yun, il restait encore beaucoup de billets ; mettre des flyers pliés en trois expliquant Shen Yun dans des journaux de média ordinaire, pouvons-nous faire cela ?

 

Le Maître : Pas de problème. N’est-ce pas la même chose quand vous faites de la publicité dans les médias ordinaires ? Il n’y a bien sûr pas de problème avec cela. Bien entendu, d’abord il ne faut pas susciter de pensées négatives de leur part, ne transgressez pas de règles ni quoi que ce soit.

 

Un disciple : Si des disciples de Dafa ont déjà acheté des livres de Dafa édités officiellement et téléchargent les fichiers électroniques du site Internet Minghui sur leur téléphone, pour usage uniquement personnel, sans les reproduire ni les distribuer, cela n’est pas considéré comme une entorse au copyright et un sabotage du Fa, n’est-ce pas ?

 

Le Maître : Pour cela, si tu te dis, je fais quelque chose tout seul, je ne l’ai pas diffusé dans les médias ni ne l’ai commercialisé, alors il ne devrait pas y avoir de problème. Se faciliter l’étude du Fa, il ne devrait pas y avoir de problème. Le diffuser à grande échelle, en faire quelque chose, là ce serait modifier la forme du xiulian.

 

Un disciple : Certains responsables de Foxuehui agissent souvent sans respecter les règles, ils sont les premiers à les enfreindre. Par exemple, laisser entrer dans les coulisses de Shen Yun des élèves récemment sortis de Chine continentale, utiliser pour la promotion de Shen Yun des personnes dont on nous a informés qu’elles étaient à problèmes, certains vont jusqu’à dire aux élèves : Je suis le premier responsable du Foxuehui et le Maître a dit que si c'est quelque chose où moi je suis d’accord ou bien que je décide, il n’y a pas de problème. Les élèves ont des avis différents, mais ils n’osent pas en parler, ils n’en pensent pas moins que cette façon de faire sans respecter les règles n’est pas droite.

 

Le Maître : Ce que disent les élèves est juste. Certains d’entre nous font souvent les choses en agitant l’étendard du Maître. À certains, quand ils me demandent des choses, je dis souvent que les choses que les disciples de Dafa doivent faire, faites-les, je ne m’y oppose pas, ça c’est une phrase que j’ai pu dire. Par ailleurs, pour certaines choses, en tant que pratiquants, qui plus est un responsable, pour qu’ils mûrissent, parfois je leur dis de juger par eux-mêmes. Dès lors que le Maître a parlé, certains vont dire aux élèves en rentrant : Le Maître l’a dit, le Maître l’a reconnu, le Maître l’a confirmé, ou alors que c’est le Maître qui a dit de faire ainsi, alors que ce que j’ai dit a été changé, c'est souvent ainsi.

 

Là-dedans, ça ne veut pas dire que les élèves récemment sortis de Chine continentale ont tous des problèmes. Concernant le Foxuehui, réfléchissez, ils font face à tellement d’élèves, comment pourraient-ils statuer au cas par cas ? On ne peut qu’établir des règles. De plus, vous le savez, les élèves de Chine continentale ne sont souvent pas bons en anglais. Je l’ai dit tout à l’heure, cette façon de penser qu’ont les Chinois pour résoudre les problèmes, si tu sors tout juste de Chine continentale tu ne t’en rends pas compte, mais les autres le voient très clairement, c’est seulement au bout d’une longue période que tu trouveras que ça ne va pas chez toi. Les élèves récemment sortis de Chine pourraient penser, pourquoi les gens de la société internationale sont-ils aussi bêtes ? Aussi simples ? Pourquoi posent-ils des questions aussi simples, aussi naïves ? En fait ce n’est pas ça, c’est ainsi que sont les personnes normales. Les personnes qui sortent tout juste de Chine continentale sont le produit de la persécution du PCC pervers, de sa destruction systématique de la culture chinoise. C’est pourquoi quand il faut faire certaines choses, les anciens élèves n’osent pas le demander aux élèves récemment sortis de Chine continentale, c’est justement parce que ces derniers vont souvent le faire à l’extrême et obtenir des résultats opposés, c’est ce qui peut arriver. Ils ont de la peine à communiquer avec les pratiquants hors de Chine continentale. Ceux-ci trouvent que la façon de penser des élèves récemment sortis de Chine continentale est très bizarre. Les élèves de Chine continentale trouvent aussi que les problèmes auxquels vous réfléchissez sont trop simples, ils pensent que faire les choses comme ça est plus fort, mais les élèves en dehors de Chine pensent à comment les personnes de cette société peuvent l’accepter.

 

Si vraiment on ne connaît pas cette société, on ne peut pas bien faire. C’est pourquoi dans la promotion des billets de Shen Yun, il est souvent arrivé des choses similaires dans le passé, on ne laisse pas la personne partir, on parle avec insistance, cela peut générer des sentiments négatifs de la part de personnes de la société ici. D’autant plus que Shen Yun vise la société principale, ces personnes, dans leurs idées, leur culture, sont différentes. Vous n’êtes pas encore conscient de ce point, il vaut mieux attendre d’être clair et d’avoir peu à peu compris toutes ces choses pour le faire. Sinon on peut vraiment avoir l’effet contraire. Bien sûr, le bureau de Shen Yun a des règles, qui n’autorisent pas les personnes récemment sorties de Chine continentale à pénétrer dans les coulisses. Bien sûr, certains pratiquants récemment sortis de Chine continentale ont de la famille qui sont d’anciens disciples de Dafa en dehors de Chine, strictement parlant, certains n’ont pas de problème, mais tous ne sont pas comme cela. Ne connaissant personne, n'étant connus de personne, ils se disent disciple de Dafa, ils ont aussi l’air bien en apparence, mais sont-ils vraiment des disciples de Dafa ? Il est très probable que tu sois un disciple de Dafa, mais ils ne te connaissent pas, d’où l’interdiction d’entrer dans les coulisses. En principe, faire quelque chose d’autre, c’est possible, il n’y a pas besoin d’entrer à tout prix dans les coulisses.

 

Certains responsables doivent vraiment bien réfléchir à leur façon de faire. Le Maître te dit que si tu es responsable, il faut que tu rassembles tous les élèves de ta région, que tu les réunisses pour le Maître, pour qu’ils puissent s’élever à travers le xiulian, que tu aides le Maître à les conduire sur le bon chemin. C’est la responsabilité que tu as en tant que responsable de cette région. Mais tu es toujours en train de repousser certaines personnes, toujours à repousser certaines personnes qui ne t’obéissent pas, toujours à voir les problèmes à la façon des gens ordinaires, à les régler à la façon des gens ordinaires, toujours à faire en sorte que les élèves locaux ne coopèrent pas bien. Et comme tu trouves que les gens récemment sortis de Chine continentale font ce qu’on leur demande, qu’ils sont obéissants, alors tu les envoies en coulisses, ils s’occupent même de faire la cuisine et les repas. Du côté de Shen Yun, cela les rend nerveux. Plus d’une centaine de représentations les unes après les autres, s’il arrive le moindre problème quelque part, comment cela sera-t-il possible ? Sans respecter les règles, de qui dis-tu que tu peux répondre ? Tu ne peux répondre de personne. Seulement tu trouves que lui est obéissant alors tu l'emploies, les autres ne sont pas obéissants alors tu ne les emploies pas. Ça ne va pas, ce n’est pas une attitude de responsable de disciple de Dafa. Le Maître vous le dit, aidez le Maître à bien les mener, ce sont mes disciples, toi y compris, tu ne dois pas les repousser.

 

Mais d’un autre côté, pour les autres disciples de Dafa, c’est la même chose, tu dois savoir que tu es un disciple de Dafa, tu dois bien collaborer. Ce n’est pas facile non plus pour les responsables ! Qui que ce soit qui endosse ce rôle ferait face à ces problèmes, vous devez vous comprendre les uns les autres, si vous y arrivez vraiment, les choses seront bien faites, n’est-ce pas ? Vous ne devriez pas avoir à chuter plusieurs fois pour finalement vous rendre compte qu’il aurait mieux valu faire comme ça. Si au début, quand la persécution était très sévère, vous n’aviez pas toujours été en désaccord les uns avec les autres et toujours argumenté dans la coopération, telle idée n’est pas bonne, telle idée est bonne, n’est-ce pas justement à cause de ces disputes incessantes que beaucoup de choses n’ont pas abouti ? Si à ce moment-là vous vous étiez bien coordonnés les uns avec les autres, les choses que vous avez faites auraient peut-être été plus efficaces. Bien sûr, maintenant en regardant en arrière vous l’avez vu, c’est vrai, mais à cette époque-là vous n’avez pas bien fait. Ne soyez pas toujours comme cela.

 

Un disciple : Je voudrais demander au Maître de nous expliquer un peu les significations profondes de « la grande Voie sans forme », et aussi du chef démon que le site Internet Minghui et les associations de Dafa poursuivent en justice…

 

Le Maître : C’est vrai, il faut le poursuivre en justice (les disciples applaudissent chaleureusement), l’humanité entière devrait le poursuivre en justice. Il a causé du tort à tous les Chinois et aux personnes de nombreuses régions dans le monde. Tellement de personnes vont être traînées en enfer à cause de ses mensonges.

 

La grande Voie est sans forme, je crois qu’il n’y a plus assez de temps pour l’expliquer davantage, je ne peux que répondre à vos petits papiers. Disons que votre façon de cultiver et pratiquer est sans forme. Dans le passé, les pratiquants avaient tous un temple, une abbaye, ils étaient limités à une forme. Une fois rentrés, vous êtes dans différents corps de métiers. Bien sûr, en tant que disciples de Dafa, en cette période spéciale de la persécution, vous avez créé des sociétés médiatiques, des projets contre la persécution, mais ce ne sont que des entreprises adoptant la forme des gens ordinaires, les entreprises elles-mêmes ne sont pas le xiulian. Je l’ai toujours dit, elles ne font pas spécifiquement partie de Dafa, ce sont des entreprises créées par des disciples de Dafa. Les disciples de Dafa peuvent cultiver et pratiquer dans n’importe quelle profession ou corps de métier, alors bien sûr ils peuvent aussi créer des entreprises. Ce n’est pas une forme de xiulian propre à Dafa. Dafa n’a pas d’entreprises. Y compris Shen Yun, c’est aussi un projet de disciples de Dafa pour sauver les gens, ce n’est pas un moyen ni un environnement de xiulian spécifique, qui imposerait aux disciples de Dafa de cultiver et pratiquer ainsi, ce n’est pas ça.

 

Un disciple : À Taïwan, les activités de grande envergure et les réunions sont trop nombreuses, et ce sont principalement des activités internes.

 

Le Maître : Oh, les activités internes, à part notre étude du Fa, le reste il vaut mieux en faire peu. Les activités pour valider le Fa, pour clarifier la vérité, s’il y en a davantage, je pense que ce n’est pas un problème, puisque c’est pour sauver les gens.

 

Un disciple : Il y a beaucoup de chansons de Shen Yun, ce sont des paroles que le Maître a écrites pour les gens ordinaires. Je pense toujours à comment ces personnes pourraient les entendre, les voir. Je voudrais demander au Maître si nous pouvons diffuser des chansons de Shen Yun lors de nos activités ? Imprimer les paroles sur des panneaux lorsqu'on clarifie la vérité ?

 

Le Maître : Les artistes de Shen Yun les chantent justement pour les gens ordinaires. Les chansons sont des chansons, si on imprime juste les paroles sur des panneaux, comme certaines sont écrites sous forme de poèmes anciens, certaines sont écrites sous forme de poèmes en prose sans rimes, certaines ne sont pas sous forme de vers, les gens ordinaires vont les prendre pour des slogans ou autre chose. Les chansons sont des chansons, les faire écouter aux gens ordinaires ne pose pas de problème ; tu peux les diffuser comme ça.

 

Un disciple : Le vénérable Maître a maintes fois exigé que nos médias doivent s’inspirer de la gestion des entreprises occidentales, mais au vu de l’état actuel, n’est-on pas toujours comme des entreprises d’État sous la culture du Parti, comme en Chine ? Il manque une répartition effective et claire du travail et des responsabilités…

 

Le Maître : En tant que média, un média de la société internationale, bien sûr que tu dois être pareil à une entreprise de la société internationale. De plus, dans la société ordinaire, la forme de l’entreprise est comme ça, c’est une entreprise normale. Certaines entreprises de Chine continentale étaient auparavant toutes gérées officiellement par le parti pervers, maintenant il y a beaucoup d’entreprises privées, dans le passé je sais que c’était toutes des entreprises gérées officiellement par le parti pervers, même la façon de diriger était imprégnée des structures du parti pervers, il y avait des comités du parti, des cellules du parti, etc., tout cela n’était pas normal. Dans la société de la Chine continentale, l'influence de ce système ne peut pas être éliminé en un instant, même si ce sont des entreprises privées, il y a encore beaucoup de modes opératoires, de gestion, de conceptions, etc. qui sont comme dans des entreprises gérées par l'État. Mais dans la société internationale il ne faut pas que tu fasses comme ça. Beaucoup de Chinois de l’étranger ont quitté la Chine il y a très longtemps, des disciples de Dafa sont diplômés d’universités étrangères, sur cette base, je pense qu’il ne devrait pas y avoir trop d’influences du système de Chine continentale, mais il y a sûrement des personnes qui ont gardé certaines habitudes, certaines attitudes dans leur façon de traiter les gens et les choses, tout cela sera peut-être différent de la société américaine normale, il faut également y faire attention.

 

Un disciple : Les compagnons de cultivation japonais disent que l’environnement actuel fait qu’ils ont beaucoup de mal à s’intégrer. Ils espèrent que les pratiquants chinois, au lieu de tout faire en première ligne, puissent assister les pratiquants japonais dans leur xiulian, mais la communication est très difficile.

 

Le Maître : C’est vrai, si les pratiquants japonais posent cette question, il faut à plus forte raison y faire attention. Je pense qu’entre le Japon et la Corée du Sud, on voit une différence très nette. En Corée du Sud, ce sont les disciples de Dafa coréens qui jouent le rôle prépondérant, donc voyez l’envergure de ce qu’ils ont fait, la puissance dans le salut des gens, tout est très fort, ils jouent vraiment un rôle dans la société. Au Japon, ce sont les disciples de Dafa chinois qui jouent le rôle prépondérant. Beaucoup de Japonais devaient obtenir le Fa, il ne faut surtout par interférer et les empêcher d’entrer. C’est la situation que j’ai observée, mais chaque région a ses propres difficultés, s’il y a des problèmes, vous disciples de Dafa devez réfléchir entre vous à une solution pour bien les résoudre.

 

Si c’est à cause de ces aspects que les disciples de Dafa japonais ne peuvent pas entrer, c’est là que ça devient un problème. Les disciples de Dafa du Japon sont là pour sauver les Japonais. Bien sûr, dans la lutte contre la persécution, face à cette persécution du parti pervers, tout le monde prendra la parole, pour empêcher et dénoncer cette persécution, c’est notre responsabilité, le principal n’est-il pas que tu sauves les gens, les gens d'une région doivent sauver les gens de leur région.

 

Un disciple : À cause du blocus d’Internet en Chine continentale, beaucoup de termes de Dafa, tels que « Zhen Shan Ren », « Falun Dafa », etc. sont filtrés, pour cette raison, certains pratiquants, quand ils clarifient la vérité en ligne, utilisent des homonymes de remplacement. Maître, est-ce approprié ?

 

Le Maître : S’il s’agit de communication entre élèves de Dafa, alors il ne devrait pas y avoir de problème. Si c’est quand tu clarifies la vérité, cela peut paraître incompréhensible, on ne sait plus ce que tu es en train de dire.

 

Un disciple : Les élèves de Chine continentale peuvent-ils diffuser ou transmettre sur Internet les spectacles de Shen Yun ?

 

Le Maître : Non. Vous savez que l’effet de Shen Yun en direct est très puissant pour sauver les gens. Dans la communauté internationale, on ne distribue pas de DVD, on ne vend pas de DVD, c’est justement pour qu’ils viennent le voir en direct. En direct, les problèmes sont réglés en un instant, les gens sont sauvés. La télévision a beaucoup de mal à le faire. Alors après avoir vu le DVD, certains disent j’ai vu le DVD, alors je n’irai plus, mais ce DVD ne peut avoir le même effet. On le diffuse en Chine continentale parce que Shen Yun ne peut pas y aller pour le moment, alors on fait au mieux de cette façon, même s’il n’a pas autant de puissance, il peut avoir des effets, donc il ne faut pas le mettre sur Internet. Une fois sur Internet, il n’y aura plus de frontière entre la Chine et le reste du monde.

 

Un disciple : Nous ne sommes pas supposés mélanger le contenu de Dafa avec les expériences des élèves, les musiques et la clarification de la vérité dans les appareils de diffusion audio, avec le contenu qu'on met dans les téléphones portables et les ordinateurs il y a aussi ce problème.

 

Le Maître : Ce que tu enregistres pour ton propre usage, c’est pour te faciliter la lecture. Si les choses que diffusent les appareils audio mélangent les choses de Dafa et les choses des gens ordinaires et des pratiquants, les gens ne peuvent pas savoir ce qui relève du Fa, des pratiquants ou des gens ordinaires, n’est-ce pas la pagaille ? Alors cela ne ressemblerait-il pas à une perturbation du Fa ? (Le Maître approuve de la tête.) Un pratiquant doit être responsable de son propre xiulian et du Fa en même temps.

 

Un disciple : Dans certaines régions, le premier responsable abuse du pouvoir que le Maître lui a conféré, il contrôle la décision des grandes choses comme des petites, écarte les pratiquants qui ne sont pas de son avis. Quand le Maître a empêché à temps les agissements trop extrêmes contre les théâtres, le décisionnaire n’a pas cherché en lui-même, mais au contraire, a enquêté pour savoir qui avait rapporté l’information au Maître.

 

Le Maître : C’est vrai. Les qualités de certains responsables sont vraiment trop semblables à celles de gens ordinaires. Ceux à qui tu fais face sont justement ce genre de pratiquants, ce sont des pratiquants actuellement dans ce genre d’état, avec autant de pensées humaines, mais ce sont des disciples de Dafa. Les difficultés sont nombreuses et grandes à ce point, si tu veux être un responsable, tu dois y faire face, tu dois les considérer avec droiture, tu dois t’adapter à eux. Si tu veux volontairement les transformer en telle ou telle personne, en personnes telles que tu le souhaites, c’est impossible, même cette société n’a pas les moyens de les changer. Cultiver Dafa peut les changer, cependant, cela se fait niveau par niveau, tant que ce n’est pas arrivé à la surface, la personne est toujours comme ça. Seuls ceux qui sont diligents peuvent se maîtriser. Mais en général, certains n'en ont même pas conscience, ils ne changent pas. Si tu veux qu’ils soient comme ceci ou comme cela, c’est très difficile. Même moi, en tant que Maître, je n’ai pas imposé de règles les obligeant à agir d'une manière ou d'une autre. Alors comment joues-tu ton rôle de responsable ? Tu n’es le responsable que d’une partie des personnes, comment comptes-tu faire ? As-tu réfléchi à ce problème ? Tu veux que tout le monde obéisse comme un troupeau de moutons devant toi ? Alors c’est ce que tu veux toi, ce n’est pas ce que je veux moi. C’est aussi compliqué que ça, comment fais-tu pour être un bon responsable des disciples de Dafa, le Maître t’a donné cette responsabilité, comment fais-tu pour bien mener toutes ces personnes pour moi ?

 

C’est vrai que c’est difficile, mais n’es-tu pas un pratiquant ? N’es-tu pas le responsable des pratiquants ? En tant que responsable, la pression est grande, c’est vrai, si la pression était faible, ce ne serait pas le xiulian. Difficile, c’est très difficile, même moi en tant que Maître je sais que c’est difficile. Même si vous voyez des conflits entre disciples de Dafa, je ne vais pas les régler directement, l’attachement ferait qu’il s’opposerait à moi. S’il se dispute avec moi, alors ce sera un désastre, il aura manqué de respect au Maître, il aura en plus commis un pêché, c’est pour ça que je ne touche pas à leurs histoires. Si quelqu’un vient me voir à cause d’un conflit, (le Maître rit) va voir celui qui est responsable. Je connais donc vos difficultés. Mais, d’un autre côté, parvenir à bien faire avec une telle difficulté, n’est-ce pas la vertu majestueuse ? Dans le xiulian, ne parlons-nous pas de diligence, de s’élever rapidement, de faire de mieux en mieux sur ce chemin de la divinité ? Le Maître vous comprend, mais ne causez pas trop d’obstacles aux pratiquants.

 

Oui, tu n’as pas envie d’informer le Maître de ces choses-là. Si ta pensée est motivée par le fait de vouloir éviter d’ajouter des problèmes pour le Maître, alors c’est compréhensible. Mais si tu pars d’un attachement de gens ordinaires pour vouloir dissimuler quelque chose, là ce sera le problème du xinxing d’un pratiquant. En réalité le Maître n’a pas envie de savoir, vraiment pas envie de savoir, mais les forces anciennes se saisiront de ton attachement.

 

Un disciple : Nous les disciples de Chine continentale qui sommes venus à l’étranger parce que nous avons été persécutés, pouvons-nous aussi rédiger des plaintes depuis l’étranger, à l’intention de l’instruction et de la cour suprêmes chinoises et intenter un procès au diable Jiang ?

 

Le Maître : Bien sûr que vous le pouvez, tout le monde le peut, il n’y a pas de problème à cela. Parce qu’au début, quand les disciples de Dafa hors de Chine ont porté plainte contre la perversité, c’est aussi les avocats de nos disciples de Dafa qui l’ont fait ensemble avec les disciples de Dafa hors de Chine.

 

Un disciple : Au vu de l’état actuel des médias, je pense personnellement que la qualité des articles peine à être à la hauteur des exigences.

 

Le Maître : Si vous voulez avoir des médias de bonne qualité, il faut des équipes de bons professionnels. Au passage, je me souviens d’une chose. Souvent les titres des articles sur Internet sont ambigus, incompréhensibles. Comment se fait-il que vous ayez même du mal à comprendre la grammaire chinoise ? On ne comprend pas le sens des titres, il faut que vous fassiez attention à ces choses-là.

 

Un disciple : Au vu de l’état actuel des médias, je pense personnellement que la qualité des articles peine à être à la hauteur des exigences techniques. Au niveau de la production de nouvelles, en interne on a de grandes divergences, on a l’impression que la force des reportages pour sauver les gens n’est pas assez grande. Je ne sais pas comment faire pour atteindre les exigences du Maître.

 

Le Maître : En fait, ne vous inquiétez pas autant. Ces choses que vous faites, le Maître en est déjà très satisfait. Les médias ont joué un très grand rôle, dans la clarification de la vérité, en s’opposant à la persécution, ils ont vraiment joué un très grand rôle dans le salut des gens. Bien sûr, si les articles peuvent être mieux écrits, c’est encore mieux, si tu dis qu’il faut écrire comme ceci, lui dit qu’il faut écrire comme cela, si vous vous disputez là-dessus ça n’ira pas non plus. C’est comme quand vous collaboriez auparavant dans les projets, l’idée de celui-ci est meilleure, l’idée de celui-là est meilleure, toi ça ne va pas ici, toi ça ne va pas là, les choses que vous deviez faire ont encore été affectées à cause de cela, il est très difficile pour quiconque d’arriver vraiment à satisfaire tout le monde. Mieux faire, bien sûr que c’est bien, mais même si on ne fait pas aussi bien, ne faites pas non plus traîner les choses. Certaines choses ne sont pas si bien faites, mais peuvent aussi avoir un effet ; le faire mieux, bien sûr que cela aura plus d’effet ; mais ne faites pas traîner les choses, ne faites pas en sorte qu’il n’y ait aucun effet.

 

Un disciple : Depuis que je suis venu aux États-Unis, mon état a toujours été moins bon qu’en Chine continentale. Il y a certaines conceptions, bien que les sachant mauvaises, j’ai beaucoup de mal à les oublier. Je ne me sens pas digne du Maître.

 

Le Maître : Le réaliser, je trouve ça très bien, c’est le début du changement. Tu es capable de t’en rendre compte. Certains élèves de Chine continentale ne s’en rendent pas compte, et ils foncent sans jamais s’arrêter. Ils pensent, comment pouvez-vous faire les choses comme ça ? Ce n’est qu’en t’en rendant compte, que tu peux travailler avec les autres, que les personnes de la communauté internationale peuvent accepter. Parfois tu veux intentionnellement faire d’une façon, tu veux que les autres modifient leur façon de voir, mais ils ne comprennent pas ce que tu fais, là c’est embêtant.

 

Un disciple : Les avis divergent parmi les disciples s’agissant d'intenter un procès pour enlèvement, torture, génocide et crimes contre l’humanité aux fonctionnaires du parti pervers de moyens et bas niveaux, coupables des crimes les plus graves. Certains pensent qu’il ne faut pas leur intenter un procès, mais chercher à l’intérieur, d’autres qu’il faut leur intenter un procès.

 

Le Maître : Voilà ce que je pense, pour les disciples de Dafa, l’essentiel c’est de sauver les gens, comme je l’ai expliqué tout à l’heure, beaucoup de gens ont été empoisonnés par les mensonges, qu’ils soient des fonctionnaires ou des policiers, en réalité cet être lui-même n’est pas méchant, l’être lui-même n’est pas le fonctionnaire pervers. Il se peut même que ce soit un être très bon, mais sous l’endoctrinement des mensonges de la culture du parti pervers, il s’est fourvoyé, il a agi de la sorte. Bien sûr, il y a aussi des personnes qui savent tout cela, mais qui ont agi sous l’impulsion de l’appât du gain, il faut quand même leur laisser l’opportunité d’entendre la vérité. Leur intenter un procès à tous, en fait, ce n’est pas à vous de le faire. Nous arrêtons cette persécution, voilà ce que nous devons faire. Un cœur de vengeance, faire telle ou telle chose à ceux qui nous ont persécutés, c’est un cœur que vous ne devez pas avoir. En tant que pratiquants, vous devez simplement sauver les gens. Tu m’as persécuté, alors je vais à tout prix te punir dans l’avenir, n’est-on pas alors comme une personne ordinaire ? Il ne faut pas avoir ce cœur de vengeance.

 

Cependant, je vous le dis également, tous ceux qui ont participé à la persécution du Falun Gong, tous devront le payer. Une fois, un disciple de Dafa a dit, comment vont-ils faire dans l’avenir pour traduire en justice ceux qui ont participé à la persécution, je lui ai dit, a-t-on besoin de toi pour t’occuper de ça ? Ne sont-ils pas en train d’arrêter à tout va ? Ils s’attaquent aux mouches et aux tigres en même temps. (Le Maître rit, les disciples applaudissent.) Et ils ne font pas de quartier. Le Falun Gong n’a pas été réhabilité car il y a encore des gens qui n’ont pas été sauvés, le xiulian de certains ne s’est pas encore élevé, si c’est terminé ce sera fini, donc pour l’instant les forces anciennes ne les punissent pas au nom de réhabiliter le Falun Gong, on ne peut pas traduire ces gens en justice sous le chef d’accusation d’avoir persécuté le Falun Gong. Ces personnes, pendant la persécution du Falun Gong, pour les amener à y participer, la perversité les a tentées avec des mensonges pervers, afin qu’elles détournent, corrompent, commettent tous les méfaits, en plus elle leur donne du pouvoir, et ces personnes sont précisément toutes en train d’être punies, traitées pour « corruption », « crimes de détournement ». Regarde, c’est ce qui est en train d’arriver, ceux qui comprennent disent que c’est une rétribution, en réalité vous le savez très clairement, c’est une façon de corriger ces personnes, qu’elles sachent dans leur cœur qu’il s’agit d’une rétribution, cependant, elles ne sont pas traitées en tant que persécuteurs, c’est parce que les choses des disciples de Dafa ne sont pas terminées.

 

Un disciple : J’ai diffusé les spectacles de Shen Yun sur Internet pour les internautes, mais j’ai fait face à l’opposition des pratiquants hors de Chine. Pourquoi peut-on distribuer des DVD de Shen Yun, mais pas les mettre sur Internet ?

 

Le Maître : C’est vrai qu’il ne faut pas les mettre sur Internet, je l’ai déjà dit. Parce qu’une fois sur Internet, il n’y aura plus de frontière entre la Chine et le reste du monde, c’est l’effet de Shen Yun en direct pour sauver les gens qui sera affecté. Une fois qu'on a vu les DVD, certains qui devaient à l’origine venir au spectacle, ayant déjà vu les DVD, ne viendront plus, ils devaient être sauvés mais n’ont pas pu l’être, car les DVD n’ont pas une force aussi grande. Alors pourquoi peut-on distribuer les DVD en Chine ? C’est parce que Shen Yun ne peut pas y aller, on essaie d’avoir le maximum d’effet possible, c’est ce à quoi on a pensé, en plus ils peuvent être facilement piratés, ne faites pas comme bon vous semble, donc il ne faut pas mettre les DVD de Shen Yun sur Internet à la légère.

 

Un disciple : Le Maître veut que nos médias apprennent de Shen Yun, mais notre direction dit que les danseurs de Shen Yun sont jeunes, ont de bonnes dispositions, nous, nous sommes vieux et en plus nous n’avons pas d’expérience, la situation n’est pas la même.

 

Le Maître : (Le public rit) Apprendre de Shen Yun, c’est apprendre la gestion, l'expérience de la réussite, n’est-ce pas ce qu’il faut apprendre ? Les artistes de Shen Yun sont jeunes pour répondre à un besoin. Pour les disciples de Dafa, qui a dit que tu ne pouvais cultiver et pratiquer que si tu es jeune, ce n’est pas comme si vous étiez des artistes, il ne devrait pas y avoir de problème. N’utilisez aucune excuse pour ne pas faire ce que les disciples de Dafa doivent faire.

 

Un disciple : Certains compagnons de cultivation participent aux projets de média, mais n’ont pas le temps de clarifier la vérité en première ligne. Faut-il trouver du temps pour participer à la clarification directe de la vérité ?

 

Le Maître : Si les médias sont bien faits, la force de clarifier la vérité et de sauver les gens sera également très grande, de plus ils peuvent dénoncer à temps la persécution perverse en Chine continentale et la corruption du parti pervers. Bien sûr la corruption n’a pas de lien avec la persécution, mais ceux qui sont corrompus sont tous des gens qui ont persécuté le Falun Gong, il faut que les gens de ce monde apprennent que ces personnes participent à la persécution. J’ai déjà dit que ceux qui ont persécuté les disciples de Dafa devront le payer au centuple dans la rétribution karmique. Regardez comment sont les choses en Chine continentale aujourd’hui ? La pression psychologique envers les disciples de Dafa causée par la persécution du Falun Gong, par la terreur rouge engendrée alors, aujourd’hui ce sont eux qui sont en train de la subir, ceux qui sont corrompus sont en train de la subir, n’est-ce pas ? (Tout le monde applaudit.)

 

Un disciple : Le site Internet Minghui demande à ce que les sites de production de documents fleurissent partout en Chine continentale, et communiquent seul à seul avec le site Internet Minghui, mais certains coordinateurs du continent ne font pas attention à la sécurité des sites de production de documents, ils se déplacent partout au nom de la « coordination globale » et centralisent les informations des sites de production de documents, pour que tous les compagnons de cultivation fabriquant des documents gravitent autour d’eux.

 

Le Maître : Des cœurs humains, ce ne sont que des cœurs humains. Il y a l’attachement au renom et aux intérêts, l’esprit de se mettre en valeur, l’esprit de compétition. Sans se soucier de la sécurité des élèves, ils apportent difficultés et danger aux disciples de Dafa. Tout ce genre de personnes, qui se déplacent partout, qui centralisent les informations sur les élèves, n'ont pas un esprit droit. Parmi eux, certains ont également des motifs inavoués. Il faut donc faire attention à ces problèmes, ne pas fournir d’occasions à ces personnes.

 

Un disciple : J’ai vu que dans les médias, beaucoup de compagnons de cultivation donnaient beaucoup de leur temps et de leur énergie, mais beaucoup ne sont pas très exigeants envers eux-mêmes, ils ne veulent pas apprendre, ne sont vraiment pas professionnels dans ce qu’ils font, ça ne peut absolument pas être comparé à une entreprise ordinaire, par conséquent je suis très pessimiste quant à la possibilité que notre média devienne véritablement un grand média mondial.

 

Le Maître : C’est vrai, certains se contentent de faire passivement le travail avec une mentalité à court terme, on ne réfléchit pas à la nature de ce qu’on fait. J’ai dit aux responsables de média, vous serez assurément le plus grand média au niveau international. Bien faire les médias est une lourde responsabilité pour vous, ce que font les disciples de Dafa, la société humaine le perpétuera dans l’avenir, vos médias vont aussi se perpétuer et devenir le média principal de la société humaine. Parce que quand l’humanité comprendra que vous étiez en train de les sauver, réfléchissez, comment vont-ils se comporter envers ces projets que les disciples de Dafa faisaient ? Ils les considéreront comme leur honneur. (Applaudissements) Mais ce que certains ont fait n’est pas terrible, toi du moins, ce que tu as fait n’est pas terrible, n’est-ce pas ? Chacun veut jouer un rôle reluisant dans les projets des disciples de Dafa, mais toi non seulement tu n’as pas joué ce rôle, mais tu as eu un effet inverse, ça ne devrait pas être comme ça.

 

Un disciple : La rectification de Fa approche de la fin, beaucoup d'élèves ne comprennent pas pourquoi la situation à Hong Kong est de plus en plus perverse, et ne s’est jamais apaisée ?

 

Le Maître : En fait, réfléchissez, la situation à Hong Kong, comparée au début de la persécution, n’est-elle pas meilleure qu’à l’époque ? Pourquoi dire qu’elle est de plus en plus perverse ? Maintenant clarifier la vérité est devenu facile, les démissions du parti tu en fais beaucoup en une journée, pouvais-tu faire tout cela auparavant ? Tu ne pouvais pas. La perversité interfère, mais quel genre d’endroit est Hong Kong ? C’est la bouche de la perversité, tu es en train d’arracher les dents de la perversité, n’est-ce pas ? (Le Maître rit.) Je dis que les disciples de Dafa sont formidables, peu importe les difficultés, les forces anciennes estiment que c’est ainsi que les choses doivent être. La perversité ne peut pas te toucher, mais elle ne te laissera pas non plus dans la facilité et le confort, c’est cela le chemin d’un disciple de Dafa, c’est cela les épreuves démoniaques que les forces anciennes imposent aux disciples de Dafa. Ces interférences et difficultés, c’est aussi les personnes que tu sauves qui te les amènent, le karma contracté par les hommes est également utilisé par la perversité pour jouer le rôle d'obstacle.

 

Un disciple : Il y a trois compagnons en cultivation autour de moi qui ont développé à différents degrés des symptômes de perte de leurs facultés intellectuelles, de lenteur de réflexes, les médecins parlent d’atrophie cérébelleuse. L’un d’entre eux est déjà décédé.

 

Le Maître : Si c’est en Chine continentale, c’est la persécution qui a causé cela. Si c’est à ’étranger, les disciples de Dafa savent tous d’expérience que rien n’arrive par hasard à un disciple de Dafa. Je dis qu’il faut vraiment s’examiner sérieusement sur le plan du xiulian. Il ne faut pas prendre à la légère les choses que tu penses ne pas être importantes. Car pour les choses que tu considères comme petites, par rapport au critère du xiulian les forces anciennes dans leur attitude envers les disciples de Dafa ne les considèrent pas comme petites. Quand vous pensez que certaines choses ne sont pas importantes, souvent c’est parce que vous vous êtes vous-mêmes mesurés selon les critères des gens ordinaires, et non selon le Fa ! En réalité les disciples de Dafa sont tous admirables, y compris ceux-là, ils ont tous été persécutés pour avoir défendu Dafa et sauvé les gens en validant le Fa, c’est ainsi que je vois toutes ces choses. Cependant, je ne peux m’empêcher de trouver que c’est cher payé. Il n’y a que cette quantité de disciples de Dafa, face aux 7 milliards de personnes dans le monde, combien pouvons-nous en sauver ? C’est quand nous avons besoin de monde qu’ils nous quittent.

 

Un disciple : Certains compagnons de cultivation qui clarifient la vérité sur les sites touristiques pensent qu’étant depuis longtemps sous le contrôle du parti pervers, les Chinois du continent, même s’ils veulent faire les trois démissions, n’oseront pas le montrer clairement. De ce fait, lorsqu’ils leur demandent s’ils veulent démissionner, si la personne en face fait « oui » de la tête, ou sourit, ils les inscrivent sur la liste des trois démissions.

 

Le Maître : Là ça ne va pas. Ça ne va pas ! Il faut vraiment qu’il soit d’accord. S’il ne l’exprime pas, ne le dit pas, cela ne compte pas, parce que clamer à tout bout de champs qu’il agira pour le parti pervers, qu'il se dévouera pour le parti pervers, corps et âme, ces paroles il les a prononcées.

 

Un disciple : Dans les premiers temps de la persécution, certains pratiquants ont fait des livres de Dafa qui ne répondaient pas aux exigences, certains ont fait des colliers avec l’image du Maître. Quand nous les avons vus, nous avons demandé à les avoir, et à ce que les pratiquants n’en fassent plus, ne les diffusent plus. Ceux qui sont entre nos mains, nous n’osons pas nous en débarrasser.

 

Le Maître : Certains documents de Dafa qui sont périmés, des livres de Dafa qui sont mal imprimés, j'ai dit à chaque fois qu'on peut les brûler, mais quand vous les brûlez, ne le faites pas avec désinvolture, vous pouvez les brûler.

 

Un disciple : À Harbin, il y a quelques années, certains ont collecté des fonds, fait des discours perturbateurs du Fa, etc., et depuis ces choses existent toujours. Jusqu'à maintenant, beaucoup d'élèves qui y participent ne s’éveillent toujours pas, ils n’ont toujours pas rattrapé les dégâts causés par leurs erreurs. Mais certains semblent néanmoins être très diligents, alors qu'en réalité ils cherchent à éluder ou à dissimuler cela. Que devons-nous faire ?

 

Le Maître : Dans Dafa certains vivotent, d’autres profitent de failles. Pour certains c’est le manque de diligence dans le xiulian qui en est la cause, d’autres ont des intentions inavouées et exploitent les lacunes en profitant de la bienveillance des disciples de Dafa. Donc ces choses-là, vous devez absolument y faire attention. Tu le soutiens, tu l’aides financièrement, tu dois absolument savoir ce qu’il en fait, très clairement, sinon tu ne peux pas faire cela. Bien que tu lui aies donné de l’argent, c’est comme si tu le soutenais dans ce qu’il fait, tu es aussi dans l’erreur, donc les forces anciennes ne considéreront pas que tu es une victime arnaquée, elles te considéreront comme complice, tu le soutiens, alors il faut absolument faire attention à ces choses-là.

 

Tandis que je parle de ce problème, certains pensent : je n’ai pas ce genre de pensées dans mon esprit, je suis un disciple de Dafa, comment pourrais-je le soutenir intentionnellement ? Comment un homme agit et ce qui en résulte, c’est cela la réelle expression d’une vie, c’est ainsi que les divinités voient les choses. Ce n’est pas qu’une vie dise quelque chose et fasse autrement, ce n’est pas ça, c’est ainsi que les vies de niveau supérieur voient les choses. Certains sont prédestinés à agir ainsi. De bonnes choses sortent de sa bouche, mais au final il fait l’inverse, beaucoup de personnes sont prédestinées à agir ainsi. Je l’ai dit dans le passé, j’ai dit que quand Dafa se diffuserait à grande échelle, toutes les vies viendraient pour Dafa, mais elles ne viennent pas forcément pour obtenir le Fa, beaucoup sont venues pour avoir un effet négatif.

 

Un disciple : Depuis longtemps en Chine continentale, dans chaque région, il y a de nombreux pratiquants coordinateurs avec un fort potentiel, qui auraient pu jouer un rôle important, mais qui subissent une persécution sévère, sous la forme de conflits, de rejets entre pratiquants, de karmas de maladie, etc. Y a-t-il des raisons liées au fait qu’ils ont fait quelque chose ayant eu des effets négatifs dans leur travail ?

 

Le Maître : La situation en Chine continentale est très compliquée, le moindre écart de pensée, et les forces anciennes profitent de la lacune, donc il faut faire particulièrement attention à ton xiulian, à ta motivation pour agir, tu es quand même dans un environnement rouge, un environnement de terreur.

 

Un disciple : (question traduite) Je suis un disciple de Dafa de Turquie, certains anciens disciples ne participent pas aux lectures collectives du Fa et aux projets de Dafa, comment pouvons-nous devenir un corps uni ?

 

Le Maître : En fait, j’en ai parlé avec les responsables européens, j’ai dit qu’au début de la persécution, les disciples de Dafa d’Europe ont joué un rôle très important, avec une grande puissance pour lutter contre la persécution, vos cœurs pouvaient être vraiment rassemblés, après c’est devenu de plus en plus relâché. Alors j’ai parlé aux responsables européens de comment faire pour que tout le monde prenne le xiulian au sérieux, comme de vrais disciples de Dafa. Si tu ne parviens pas à faire des efforts sur le xiulian, alors il y aura du relâchement, tu vas perdre du monde, même en les rassemblant physiquement, en faisant les choses il n’y aura aucune différence avec un groupe de gens ordinaires rassemblés, tu ne parviendras pas à les garder. Car pour un être, c'est pour obtenir le Fa qu'il est venu, pour cultiver et pratiquer, ce sont les notions acquises qui l’empêchent d’obtenir le Fa, qui l’empêchent d’avancer. Mais il ne s’en rend pas compte, les anciens élèves doivent nécessairement les conduire et les guider avec le Fa.

 

Un disciple : J’ai vu que le principal problème de gestion des médias c’est qu’on recherche des succès rapides et des profits immédiats, on motive les élèves qui s'occupent de la vente au moyen du renom et du gain, on les divise en individus, ils sont en compétition, ils se méfient les uns des autres, et gardent des secrets. Même pendant les réunions ils ne peuvent pas parler librement, les capacités et la sagesse d’un pratiquant ont été limitées.

 

Le Maître : C’est vrai. C’est une habitude malsaine des Chinois contemporains. Certains disent que les Chinois ne peuvent pas faire de grosses affaires. Je vous le dis, les gens de la communauté internationale, dans quel état d’esprit font-ils des affaires ? Que ce soit une grosse affaire ou une petite affaire, ils la considèrent comme une partie de leur vie, ils font tout leur possible pour la mener à bien, et sur un très long terme. Cet état d’esprit engendrera une bonne attitude de travail, et une bonne qualité de produit. Beaucoup de Chinois du continent veulent devenir riches en une nuit, ils ne font pas de plan à long terme, les gens d’autres pays ne penseraient jamais comme ça, ce qu’ils gèrent, c’est leur travail, c’est leur vie, ils n’en attendent que la juste récompense, voilà comment ils pensent. Certaines de vos manières de faire dans les médias, dans chaque projet, montrent parfois une telle tendance, il faut faire attention à ces choses.

 

Un disciple : Beaucoup de sites touristiques de Taipei ont subi des interférences de groupes pervers, comment y faire face ?

 

Le Maître : (Le Maître rit) De toute façon c’est difficile à ce point, la perversité exploite les lacunes qu’il y a dans une société libre. Les espions du PCC prennent avantage de la liberté d’expression qu’il y a dans les sociétés libres. En fait, le PCC pervers c’est le diable, que ce soit pendant la période de la Guerre froide, ou au début de l’apparition du parti pervers dans le monde, le monde entier s’est opposé à lui, les gouvernements de tous les pays du monde l’ont restreint, n’autorisant pas son existence, encore moins ses activités, rassemblements, manifestations, rien n’était autorisé, on le voyait comme le diable, c'est ça le véritable fléau. Mais maintenant, petit à petit, la conscience des gens de la communauté internationale s’est relâchée, on pense que même le parti pervers d’Europe de l’Est est tombé, on se relâche de plus en plus, il ose crier et agiter le drapeau du parti pervers en plein jour à Taïwan, qui est anti-communiste. Voir cela est vraiment étrange. Quoiqu’il en soit, considérez cela comme une difficulté, une difficulté dans le salut des gens, faites ce que vous avez à faire, ne vous laissez pas distraire, et ils s’en lasseront.

 

Un disciple : Accrocher les imprimés aux poignées de portes est devenu une de nos formes de promotion de Shen Yun. Chaque année, les coordinateurs invitent beaucoup de disciples de Dafa d’autres régions venant de sortir de Chine continentale pour participer à ce projet. Les coordinateurs demandent aux pratiquants locaux de donner de l’argent ou du matériel pour couvrir les dépenses de logement et de nourriture des pratiquants extérieurs, ce budget ne rentre pas dans le budget de Shen Yun, et ne fait pas partie d’un bilan transparent des entrées et sorties de fonds. En général les coordinateurs participent à plein temps à la promotion de Shen Yun, ils ont peut-être de gros soucis de dépenses quotidiennes, en même temps ils aident les pratiquants de l’extérieur sans papiers à demander l’asile politique. Cette façon de faire revient-elle à profiter de la promotion de Shen Yun pour demander l’asile politique ?

 

Le Maître : Voici ce que j’en pense, dans certaines régions, on veut élargir l’horizon de la promotion de Shen Yun, on fait participer des élèves d’autres régions ou de nouveaux élèves. Strictement parlant, si ce n’est pas un poste crucial, il ne devrait pas y avoir de problème. Accrocher des imprimés aux poignées de portes ne nécessite pas que tu clarifies la vérité directement aux gens, il ne devrait pas y avoir de problème. Dans les premiers temps, le PCC pervers a semé une assez grosse zizanie, Shen Yun n’avait pas encore beaucoup de notoriété dans la société, les gens ne le connaissaient pas non plus, comme les imprimés qui étaient faits à l’époque n’étaient pas très raffinés, les gens les considéraient donc comme de vulgaires tracts, en plus du désordre semé par les espions du Parti pervers et leurs calomnies. Cependant, les choses sont différentes aujourd’hui, au moins aux États-Unis, tout le monde connaît Shen Yun, les adultes et les enfants le connaissent tous, tous savent que Shen Yun est un spectacle haut de gamme, c’est le meilleur, donc quand tu vas dans les beaux quartiers et que tu accroches un imprimé très raffiné à leur porte, je vous le dis, ils n’auront aucun sentiment négatif, ils penseront, oh, Shen Yun. Dans leur tête ils se disent : C’est un spectacle que nous devrions voir. C'est essentiellement comme ça. Cependant, certaines régions particulières ont eu des cas très particuliers de personnes appelant pour se plaindre, mais si tu mènes l’enquête, ce sont des Chinois qui l’ont fait intentionnellement, ces Chinois sont soit sous l’empoisonnement du PCC, soit ce sont eux-mêmes des espions, et ils veulent faire du sabotage. Il ne faut pas que cela vous perturbe.

 

Un disciple : Un magazine qui n’a pas de contenu clarifiant la vérité, qui consomme beaucoup de main d’oeuvre et qui ne fait pas de bénéfice, est-il nécessaire de le faire ?

 

Le Maître : Ne pas clarifier la vérité, bien sûr que ça ne va pas, que vont faire les disciples de Dafa là-dedans ? Mais s'agissant de l'intensité de clarifier la vérité, ça c’est une autre chose. Si ce qu'on fait c’est une entreprise de gens ordinaires, là je ne suis pas contre, vous travaillez tous dans la société ordinaire, il faut tout de même penser à vivre. Si un média tenu par des disciples de Dafa vise à pénétrer le courant principal de la société, et que les articles clarifiant la vérité sont peu nombreux, là c’est une question de manière de faire. Pour entrer dans la société principale, trop d’articles clarifiant la vérité, c’est vrai que ça n’ira pas.

 

Un disciple : (question traduite) Le coordinateur de projet nous transmet souvent les paroles que vous lui avez dites, comment devons-nous faire face à cette information de seconde main ? (Le public rit.)

 

Le Maître : (Le Maître rit aux éclats.) C’est vrai, certains responsables, quand ils ont du mal à avancer, ils sortent le Maître. C’est le Maître qui l’a dit, le Maître a dit telle ou telle chose. En fait, quand tu racontes ce que le Maître a dit, les élèves pensent tout de suite et comprennent que tu manques de compétences, tu es en train de brandir le nom du Maître. (Les disciples applaudissent.) Donc parfois, certains viennent voir le Maître pour des petites choses comme pour des grandes choses, maintenant je les refuse tous. Ils veulent que le Maître les approuve, la plupart ayant rencontré des résistances. Dès lors que je m’exprime, il dira autre chose une fois rentré, disant que le Maître l’a approuvé. En fait, avant je disais toujours comme ça, s’il me demandais si ça irait de faire comme ceci ou comme cela, moi je disais que le Maître ne s’oppose à rien s’agissant des projets des disciples de Dafa, faites ce que vous pensez être le mieux. Eh bien, rien qu'avec cette phrase, en rentrant il a dit que le Maître l’a approuvé, nous allons faire comme ça. Si on ne lui obéit toujours pas, il dira : « C’est le Maître qui a approuvé cela. » (Le public rit.) Alors ce n’est plus pareil, n’est-ce pas ? Donc parfois je ne les reçois plus.

 

Le xiulian, c’est une chose propre à chacun de vous, comment bien le faire, comment bien collaborer avec tout le monde, c’est le chemin que tu dois parcourir. Cela fait partie de ton xiulian, comment peux-tu le déléguer au Maître ? Comment peux-tu refuser ?

 

Un disciple : Plus de 8 000 disciples de Dafa de plus de 50 pays et régions saluent le Maître. (Les disciples applaudissent longuement avec enthousiasme.)

 

Le Maître : Merci à tous ! (Le Maître fait le heshi de salutation.) Le xiulian est la fondation, sauver les gens est notre responsabilité, ces deux choses-là doivent être bien faites. Je pense que nos conférences de Fa… savez-vous combien ont coûté les billets d’avion à chaque fois ? Un montant énorme. À combien s’élèvent les dépenses pour la nourriture, le logement ? Les ressources de Dafa, surtout dans la société internationale, sont très limitées. Ne venez pas aux conférences de Fa pour la forme, ne le considérez pas non plus comme aller écouter ce que le Maître a encore à enseigner, pour aller faire ensuite circuler ces informations. Le Maître espère que vous pourrez vous élever au plus tôt, que vous pourrez vraiment résoudre les obstacles que vous rencontrez dans votre xiulian à travers cette conférence de Fa, donc à la fin de la conférence de Fa, ne repartez pas sans avoir rien obtenu.

 

Ce n’est pas une réunion, un rassemblement pour vous voir les uns les autres. Le xiulian est sérieux. Pourquoi les forces anciennes persécutent-elles ainsi ? Pourquoi la situation est-elle aussi cruelle ? Elles sont sérieuses, elles ! Vous êtes en train de vous cultiver vous-mêmes, et vous n’êtes même pas sérieux, alors tu es indigne de toi-même, et à plus forte raison indigne de toutes les vies que tu dois sauver. Donc j’espère que vous... cela étant dit, pouvoir avancer diligemment, jusqu'à quel point pouvoir comprendre le Fa, tout cela dépend entièrement de ta propre cultivation. En tant que Maître, tout ce que je souhaite c’est que tu avances de plus en plus vite et de mieux en mieux sur ce chemin de la divinité. Merci à tous.

 

(Le Maître fait le heshi de salutation, les disciples applaudissent longuement. Le Maître salue toute la salle de la main. Le Maître quitte la salle, les disciples restent debout et continuent d’applaudir dans la direction où le Maître est parti.)

 

 

________________________

 

Traduit du chinois en France

 

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2015/5/21/309837.html

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/5/31/150850.html

 

 

Traduction mise à jour le 11 août 2015