Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

277,009,216 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Une famille poursuit en justice le dictateur chinois pour mauvais traitement ayant mené à la mort d'un homme de Jilin

 

 

(Minghui.org) Un pratiquant de Falun Gong, M. Xu Xijun, est décédé en mai 2002 à l'âge de 32 ans quand il a été forcé poussé à la rue pour éviter davantage de persécution.

 

Il a d'abord été arrêté en octobre 2000 quand il est allé à Pékin faire appel au gouvernement. Plus tard, il a été condamné à trois ans de travaux forcés et il a subi une torture brutale là, qui l'a rendu incapable de manger. Il a aussi eu des problèmes aux poumons.

 

M. Xu a été libéré sous la promesse d'un traitement médical un an plus tard, en octobre 2001, et il est décédé sept mois plus tard.

 

M. Xu n'est pas le seul de sa famille, à avoir souffert de la persécution du Falun Gong de la part du régime communiste chinois. Ses parents, sa sœur, deux frères et leurs femmes ont aussi été arrêtés à répétition pour leur pratique du Falun Gong.

 

La mère de M. Xu et une de ses belles-soeurs ont été chacune condamnée à un an de travaux forcés. Une autre belle-soeur a été envoyée dans un camp de travaux forcés deux fois pour un total de deux ans et trois mois. Son père et un de ses frères ont été détenus pendant deux semaines, pendant qu'un autre frère a été condamné à un an et demi de travaux forcés.

 

Les membres survivants de la famille de Xu ont déposé une plainte pénale contre l'ancien dictateur chinois Jiang Zemin en juin 2015, le tenant responsable de la mort de M. Xu et du calvaire de leur famille.

 

Voici des détails additionnels révélés dans la plainte pénale :

 

M. Xu, le plus jeune fils dans la famille, a été le premier à pratiquer le Falun Gong et l'a présenté au reste de sa famille.

 

La famille n'a appris l'arrestation et la détention de M. Xu qu'après avoir perdu contact avec lui en 2000. Cependant, on n'a pas autorisé sa famille à lui rendre visite. M. Xu a été libéré seulement en octobre 2001, alors qu'il était sur le point de mourir.

 

Il a récupéré un peu après être retourné chez lui, mais ses parents, sa sœur, ses frères et ses belles-soeurs ont été arrêtés les uns après les autres, aussitôt après. N'ayant personne pour prendre soin de lui et avec les harcèlements fréquents de la police, M. Xu a quitté son domicile. Il est décédé à l'hôpital en mai 2002 car il n'a pas pu récupérer complètement.

 

Les sept membres survivants de la famille de M. Xu ont été arrêtés de nouveau sept mois après son décès. Le père a été complètement déshabillé, battu et choqué avec des matraques électriques. Sa femme n'osait pas regarder, mais la police l'a forcée à ouvrir les yeux, lui a soufflé des ronds de fumée dans les yeux et l'a battue pendant plusieurs heures.

 

La police a mis plusieurs couches de sac en plastique sur la tête du deuxième frère plus âgé de M. Xu, l'a gavé de force, choqué avec des matraques électriques et l'a fait asseoir sur le banc du tigre.

 

Une des belles-soeurs de M. Xu a aussi subi des décharges électriques et d'autres formes de torture.

 

La sœur de M. Xu a eu de la cire de chandelle coulée sur son corps. Des clous en fer ont été insérés dans ses narines et elle a aussi été battue.

 

Historique

 

En 1999, Jiang Zemin, à la tête du Parti communiste chinois, lançait la répression violente du Falun Gong sans tenir compte des autres membres du comité permanent du Politburo.

 

La persécution a conduit à la mort de nombreux pratiquants de Falun Gong au cours des seize dernières années. Beaucoup plus auraient été torturés en raison de leur croyance et même tués pour leurs organes. Jiang Zemin est directement responsable de la mise en place et du maintien de la persécution brutale.

 

Sous sa direction personnelle, le Parti communiste chinois a créé un organe de sécurité illégal, le « Bureau 610 », le 10 juin 1999. L'organisation supplante les forces de police et le système judiciaire dans l'exécution de la directive de Jiang concernant le Falun Gong : ruiner leur réputation, couper leurs ressources financières et les détruire physiquement.

 

La loi chinoise permet aux citoyens d'être plaignants dans les affaires pénales, et de nombreux pratiquants exercent maintenant ce droit de déposer des plaintes pénales contre l'ancien dictateur.

 

Voir aussi : (en anglais)

 

More Information On Dafa Practitioner Xu Xijun's Death

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/11/8/159862.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2016/10/27/336525.html