Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

287,024,735 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Opinions


L'épouse d'un pratiquant s'éveille

 

Écrit par Chuxing, l'épouse d'un pratiquant de Dafa en Chine

 

 

(Minghui.org) J'ai 40 ans et on dirait que le temps s'est écoulé en un éclair. En regardant en arrière, je n'ai rien acquis excepté quelques choses matérielles.

 

Je me demandais si je laisserais quelque chose derrière moi au cours des quarante années suivantes. Si je ne m'étais pas éveillée, rien n'aurait changé.

 

Je voudrais partager avec vous comment je me suis réveillée des mensonges du Parti communiste chinois (PCC) et comment j'ai commencé à soutenir le Falun Dafa (aussi connu comme Falun Gong).

 

Un mariage chaotique

 

Après notre mariage, nous avons vécu dans une vieille maison dans un village isolé. C'était à environ 32 km de mon lieu de travail. Je faisais la navette en bus, partant très tôt pour le travail et rentrant tard.

 

Nous nous disputions souvent. Mon mari s'adonnait largement à la boisson, aux paris et aux jeux. Il a accepté d'abandonner ses mauvaises habitudes à plusieurs reprises, mais ses promesses de décrocher ne duraient pas longtemps. J'ai souvent regretté d'avoir épousé une telle personne.

 

Quelques années plus tard, notre bébé est arrivé et notre situation financière s'est améliorée. Nous possédions une maison et une voiture. Ma satisfaction d'avoir des choses matérielles a compensé mon vide spirituel et m'a aidée à oublier mes soucis et ma tristesse.

 

La santé de mon mari décline

 

La santé de mon mari a commencé à se détériorer alors qu'il vieillissait. Il souffrait d'indigestion chronique et avait des douleurs le long de la colonne vertébrale au niveau du cou, de la poitrine et des reins. Les douleurs affectaient considérablement sa vie quotidienne.

 

Il a essayé beaucoup de traitements médicaux : médecine chinoise, massage, thérapie par la moxibustion, acuponcture, etc. Ces traitements ne fournissaient qu'un soulagement provisoire. Aucun ne marchait vraiment.

 

Le destin est prédestiné

 

Le jour de notre dixième anniversaire de mariage, mon mari m'a dit : « J'ai travaillé très dur toute ma vie. J'ai aussi enduré beaucoup de douleurs. Tu n'as pas besoin de travailler si dur et ta vie est plus facile que la mienne. Comment expliques-tu cela si ça n'a rien à voir avec le destin ? Notre mariage n'était-il pas lui aussi arrangé ? »

 

« Je viens de faire un vœu », a-t-il dit après avoir allumé une bougie. « Je veux découvrir le sens de la vie. »

 

Je n'avais jamais sérieusement réfléchi au destin auparavant. Je ne savais pas les raisons pour lesquelles j’étais venue dans ce monde, parce que ce n'était pas à moi de décider.

 

J'étais d'accord avec lui : le destin est déterminé par les cieux.

 

Mon mari devient un pratiquant

 

J'ai vu un exemplaire du Zhuan Falun sur mon lit un après-midi en rentrant chez moi après le travail. J'étais troublée.

 

Je ne savais pas grand-chose du Falun Gong. J'avais seulement vu mes parents le pratiquer quand j'étais jeune.

 

Après le 20 juillet 1999, la propagande calomnieuse contre le Falun Gong était partout à la télévision et dans les journaux. La propagande a fait que les gens se sentaient comme en danger s'ils entraient en contact avec le Falun Gong. J'avais peur même si je ne voyais que les mots « Falun Gong » chez moi.

 

Je me suis mise en colère contre mon mari quand il est rentré. J'ai demandé : « Pour quelle raison pratiques-tu cette chose ? »

 

« Pourquoi est-ce mal de pratiquer le Falun Gong ? » a-t-il répliqué.

 

« Le Parti [communiste] interdit aux gens de le pratiquer depuis plusieurs années ! Tu ne devrais pas le faire », ai-je crié.

 

« Nous avons toujours entendu le Parti dire à quel point le Falun Gong est mauvais. Maintenant je veux le découvrir par moi-même », a calmement dit mon mari.

 

J'étais furieuse. « Comment peux-tu vivre sans le PCC ? Ton salaire ne t'est-il pas donné par le Parti ? »

 

Nous sommes restés dans une impasse un certain temps.

 

Le pouvoir de guérison de Dafa

 

Après avoir pratiqué le Falun Gong un certain temps, les maladies de mon mari ont disparu. Il a recouvré la santé et se sentait léger. Il m'a dit que Maître Li (le fondateur du Falun Gong) avait purifié son corps.

 

Il avait un sourire heureux sur les lèvres, un sourire que seule une personne sans maladie peut avoir. Je souriais aussi.

 

J'ai aussi constaté ses changements dans d'autres domaines. Il ne buvait plus, ni ne pariait ou jouait. Il aidait avec les tâches ménagères et avait dompté son mauvais caractère.

 

Voyant ces miracles et la grandeur de Dafa, je n'ai pas pu m'empêcher de laisser échapper : « Falun Dafa est bon ! Authenticité-Bienveillance-Tolérance (le principe central de Dafa) est bon ! »

 

Se réveiller des mensonges du PCC

 

Pour m'aider a comprendre les faits sur le Falun Gong, mon mari m'a montré différentes vidéo comme « False Fire » (http://falsefire.com/index_fr.htm), « Prélever des organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants », « Nous avons prédit l'avenir » et d'autres. Nous avons aussi regardé d'autres programmes dénonçant la propagande du PCC, abordant l'histoire moderne de la Chine et disséquant la nature perverse du PCC.

 

Grâce à ces programmes, j'ai découvert le monde sous un angle différent. J'ai pris conscience que j'avais été profondément influencée et trompée depuis des décennies.

 

Je n'arrive pas à imaginer comment les enfants grandissant dans cette société peuvent avoir une vision correcte de l'histoire, du monde humain et de l'univers.

 

J'ai été trompée en croyant que je ne pouvais pas vivre sans le PCC, parce que le Parti m'a fourni un emploi et un salaire. En réalité,e je travaille pour gagner mon salaire.

 

Sous le régime du PCC, les critères moraux des gens ont chuté précipitamment et la corruption est endémique. J'ai réalisé que les gens auraient une meilleure vie sans le PCC.

 

Comme mes pensées envers le PCC ont changé, j'ai vraiment compris à quel point le Parti est pervers !

 

Dénoncer le PCC

 

Maître Li nous a enseigné la signification de « la perte et le gain » dans la quatrième leçon du Zhuan Falun :

 

« Notre attitude se distingue de celle des gens ordinaires, ceux-ci ne pensent qu’à obtenir des avantages personnels et qu’à savoir comment vivre bien et confortablement. Nous les pratiquants de gong, nous agissons autrement, c’est juste le contraire, nous ne voulons pas chercher à obtenir ce que les personnes ordinaires veulent avoir ; mais ce que nous obtenons, c’est ce que les gens ordinaires ne parviendront pas à obtenir même s’ils le voulaient, à moins qu’ils ne se mettent à cultiver et à pratiquer. »

 

Mon mari a dit : « Ce que le Maître nous a donné est la chose la plus précieuse de l'univers. C'est une échelle vers le ciel. Je dois chérir cette opportunité sans précédent. »

 

Mon mari avait recherché la réussite matérielle quand il était jeune. Quand il a commencé à pratiquer le Falun Gong, il a réalisé que sa recherche était vide et que les gens devaient vivre pour retourner à leur vrai moi. Il a ainsi choisi son chemin de cultivation.

 

J'ai enfin compris que le Falun Gong est bon pour les gens, leurs familles, la société et la nation. Les pratiquants sont un groupe de personnes qui cultivent en suivant le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

 

La propagande du PCC diffame le Falun Gong. Les gens doivent reconnaître sa méchanceté et s'éveiller rapidement.

 

Je n'avais plus aucun doute. J'ai rapidement demandé à mon mari de m'aider à démissionner du PCC pour obtenir une nouvelle vie.

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/12/23/160436.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2016/12/8/338621.html