Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

287,024,735 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Opinions


Les fonctionnaires chinois de haut rang déchus, qui ont été impliqués dans la persécution du Falun Gong (Partie 2 sur 2)

 

 

(Minghui.org) Suite de la 1re partie

 

Dix-sept fonctionnaires de niveau ministériel qui ont été activement impliqués dans la persécution du Falun Gong ont été accusés de corruption. Un exemple typique est Li Dongsheng, ancien chef du Bureau 610 et ministre adjoint de la Sécurité publique.

 

Nommé directeur adjoint du Bureau 610 lorsque l'organisation a été créée en 1999, Li Dongsheng a également été directeur adjoint de la télévision centrale de chine (CCTV). Dans ce rôle, il était responsable de la campagne de propagande à l'échelle nationale du régime communiste à l'encontre du Falun Gong, visant à mobiliser le soutien de l’opinion publique à sa campagne d'éradication de la discipline spirituelle. En octobre 2009, Zhou Yongkang l’a nommé ministre adjoint de la Sécurité publique pour être responsable du Bureau 610.

 

Le 20 décembre 2013, les agences de presse chinoises ont rapporté que Li Dongsheng faisait l’objet d'une enquête pour faute grave. Le 12 janvier 2016, il a été condamné à 15 ans de prison. Li Dongsheng a abandonné le droit de faire appel devant les tribunaux.

 

Au niveau provincial, 84 hauts fonctionnaires qui ont activement exécuté les politiques de persécution ont été inculpés. Ces tigres tombés sont répartis entre toutes les provinces et municipalités relevant directement du gouvernement central, excepté le Tibet et la région autonome du Xinjiang (figure 1). Heilongjiang, avec neuf fonctionnaires inculpés, en a le plus grand nombre.

 

https://fr.minghui.org/media/article_images/2016/0215/322649-322648-fallen-provincial-level-officials.jpg

 

Répartition des hauts fonctionnaires déchus impliqués dans la persécution du Falun Gong.

 

Dans un cas, Guo Youming, vice-gouverneur de la province du Hubei, a donné un souffle à sa carrière en participant activement à la persécution. Il a été condamné à 15 ans de prison pour corruption le 9 décembre 2015.

 

La chute de Guo a été étroitement liée à ses activités lorsqu’il servait comme maire de Yichang, une ville dans le Hubei. En mars 2004, Guo a publié un rapport dans le journal d'État de Yichang, promettant de prendre des mesures contre les pratiquants de Falun Gong locaux.

 

Les pratiquants de Yichang ont beaucoup souffert aux mains des autorités pendant le mandat de Guo. Les données compilées de la ville indiquent au moins sept morts parmi un nombre plus grand et inconnu de pratiquants qui ont été torturés, blessés, sont devenus handicapés ou atteints de maladies mentales pendant leur détention.

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/2/9/155376.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2016/1/26/昨日高官害人忙-今朝牺牲入狱急-3--322648.html