Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

276,918,845 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Opinions


D’un côté la compassion, de l’autre la cruauté : Un ancien refuge juif sûr et une prison tristement célèbre dans une même rue de Shanghai

 

Écrit par Xiao Xian

 

 

(Minghui.org) Deux lieux marquants sont situés sur la route de Changyang à Tilanqiao, district de Hongkou, à Shanghai : le musée des réfugiés juifs de Shanghai, qui a été un refuge sûr pour les Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, et la prison de Tilanqiao, tristement célèbre pour persécuter les pratiquants de Falun Gong.

 

Shanghai a ouvert ses portes aux Juifs qui étaient menacés d'être tués par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Plus de 20 000 personnes juives ont échappé à la Shoah en s’enfuyant à Shanghai et ont trouvé refuge à Tilanqiao. L’histoire a enregistré la compassion du peuple chinois. L'ancien Ohel Moshe est aujourd’hui le musée des réfugiés juifs de Shanghai.

 

Musée des réfugiés juifs de Shanghai

 

Cependant, en face de ce refuge se trouve la prison de Tilanqiao de Shanghai, où les pratiquants de Falun Gong sont persécutés. En raison de l'emplacement de la prison, « Tilanqiao » est un surnom pour la prison pour les résidents de Shanghai.

 

La prison de Tilanqiao est tristement célèbre pour persécuter les pratiquants de Falun Gong innocents depuis 1999. Comme ceux des autres prisons et camps de travail en Chine, les responsables de la prison de Tilanqiao exécutent la politique de persécution génocidaire de Jiang Zemin de « ruiner leur réputation, couper leurs ressources financières et les détruire physiquement » et « battre à mort [les pratiquants de Falun Gong] comptera comme un suicide ».

 

En raison du blocus d'Internet de la Chine, il est impossible d'obtenir un décompte précis du nombre de pratiquants qui sont morts en prison ou les récits de torture auxquels ils ont été soumis à Tilanqiao. Cependant, on sait que des pratiquants de Falun Gong sont toujours emprisonnés dans la prison de Tilanqiao.

 

La Prison deTilanqiao à Shanghai

 

Dans la même ville et sur la même rue, d’un côté : un refuge pour les victimes des crimes génocidaires nazis, et de l'autre une prison qui exécute la politique génocidaire du Parti communiste chinois (PCC). Ils forment un contraste frappant sur la route de Changyang : d’un côté la compassion et de l'autre la cruauté.

 

Les nazis, qui ont participé à la persécution des Juifs, ont été jugés et condamnés après la guerre, y compris des infirmières et des gardiens. En 2013, Hans Lipschis, 93 ans, qui a été expulsé des États-Unis pour avoir menti sur son passé nazi, a été arrêté par les autorités allemandes sur les allégations selon lesquelles il avait servi comme garde du camp de la mort d’Auschwitz.

 

La vengeance du ciel peut sembler tarder, mais elle est sûre. Telle est la loi du ciel : le bien sera récompensé et le mal puni. J'espère que ceux qui ont participé à la persécution du Falun Gong cesseront immédiatement, répareront les dommages qu'ils ont causés et se garderont un espace de sécurité où trouver refuge.

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/4/8/156205.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2016/3/25/同一条街上的“避难所”和“集中营”-325785.html