Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

287,274,390 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Opinions


 

Un chemin de courage et de droiture

 

Écrit par Fei Ming

 

 

(Minghui.org) Le Falun Dafa a été présenté au public en 1992. Ses bienfaits sur la santé et son principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ont vite suscité un vif intérêt et des dizaines de millions de gens en Chine se sont mis à pratiquer en 1999.

 

La popularité croissante du Falun Dafa a déclenché l'opposition de Jiang Zemin, alors chef du Parti communiste. Un jour en avril 1999, des dizaines de pratiquants furent arrêtés à Tianjin et on a dit à ceux qui étaient venus pour protester de leurs arrestations qu'ils devaient faire appel au gouvernement de Pékin pour obtenir leurs libérations.

 

Ceci a amené à la protestation pacifique de 10 000 pratiquants de Falun Dafa dans le quartier de Zhongnanhai, siège central du régime chinois à Pékin. C'était le 25 avril 1999.

 

Différents pays, différentes réactions

 

Cette manifestation pacifique a été transformée en un coup de force de la propagande par le Parti, avec les médias sous contrôle de l’État transformant la manifestation pacifique en un « siège de l'enceinte du gouvernement central » pour tourner l'opinion publique contre le Falun Dafa.

 

Craignant les gens qui ont appris à se perfectionner grâce à des valeurs traditionnelles – ce qui contredit l'idéologie communiste – Jiang a ordonné l'interdiction du Falun Dafa trois mois seulement après la manifestation pacifique. La campagne de persécution brutale qui a suivi continue encore aujourd'hui.

 

En Chine, le régime communiste a réagi à cette manifestation pacifique d'une manière violente et anarchique. D'autre part, les États-Unis et de nombreux autres pays autorisent ce genre de grandes manifestations.

 

Par exemple, près de 10 000 pratiquants de Falun Dafa ont participé récemment à un défilé dans la ville de New York. Le défilé a non seulement montré la beauté du Falun Dafa, mais aussi rendu hommage aux milliers de personnes mortes sous la persécution, et protesté contre la persécution, et les atrocités de la collecte d'organes qui continuent en Chine aujourd'hui.

 

Contraste évident

 

Les idéologies du Falun Dafa et du Parti sont opposées l'une à l'autre. Le Falun Dafa est synonyme de paix et de compassion, alors que le Parti encourage la violence et la haine.

 

Lors de la manifestation de 1999 à Pékin, par exemple, en dépit du rassemblement de 10 000 personnes, il n'y avait pas de slogans chantés, ni de cris, ni de perturbation de la circulation. En fait, le groupe s’était organisé de lui-même pour maintenir un passage pour les passants sur le trottoir. Quand ils sont partis à la fin de la journée, ils ont ramassé les déchets et même les mégots laissés par les nombreux policiers présents.

 

Ils l'ont fait parce qu'ils suivent le principe du Falun Dafa : Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Ils cherchent à s’améliorer.

 

D'autre part, le Parti encourage la violence et entraîne ses médias à répandre sans fin de la fausse propagande, diffusant sa haine et son venin.

 

Le Parti a soumis ses citoyens à de nombreuses « campagnes politiques » pendant sa domination de 60 ans, en veillant à toujours faire d'une partie de la société ou d'une autre un bouc émissaire pour détourner l'attention du public du Parti et des nombreux maux du pays. La Grande Révolution culturelle de Mao, peut-être la plus connue en Occident, a dépouillé ce fier pays d'une grande partie de ses 5 000 ans de culture et de sa moralité.

 

En contraste, les pratiquants de Falun Dafa ne sont pas violents et n'abritent aucune haine. Cela reflète les valeurs traditionnelles de la Chine, contrairement aux actions du Parti.

 

L'espoir et l'avenir

 

Les pratiquants connaissent bien la brutalité du régime communiste. Depuis près de 18 ans, ils ont été témoins ou ont subi arrestations, détentions, tortures et même assassinats sur ordre du Parti.

 

Et cependant, ils choisissent de respecter leur croyance et, au risque de leur vie, de clarifier les faits à propos du Falun Dafa et de la persécution.

 

Ils le font pour protéger leur propre foi, mais aussi pour préparer le chemin pour le futur, un chemin de courage et de droiture.

 

N'est-ce pas quelque chose dont a besoin la société – la paix, le bonheur et l'espoir ?

 

 

Traduit de l'anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/5/26/157171.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2016/4/25/327118.html