Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

268,060,080 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Opinions


 

Le PCC est contre les meilleurs intérêts de la Chine

 

 

(Minghui.org) Durant ces 17 dernières années, les pratiquants de Falun Gong ont démontré une grande compassion dans leur résistance pacifique à la brutale persécution lancée par Jiang Zemin, l’ancien dirigeant du régime communiste. Ils maintiennent fermement leur croyance, exposent courageusement les atrocités commises par les autorités communistes, et n’hésitent pas à clarifier la vérité sur cette méthode de cultivation et pratique pour le bienfait des autres.

 

Cependant, le Parti communiste chinois (PCC), afin de continuer son règne autocratique sur le peuple chinois, utilise la violence et la tromperie. Le régime accuse le Falun Gong de « s’impliquer dans la politique » et l’étiquette d’être « contre la Chine ».

 

Beaucoup de gens innocents ont été trompés par de tels mensonges, ont formé des préjugés contre le Falun Gong et sont involontairement tombés dans un piège dangereux créé par le Parti et ses mains noires.

 

Le droit fondamental d’être impliqué dans la politique

 

La politique dans un sens large n’a pas de signification dénigrante, car elle implique des activités associées avec le gouvernement d’un pays et des activités qui ont un lien avec les affaires publiques et les intérêts publics. Tout le monde a le droit d’être impliqué en tant que tel.

 

Définie plus étroitement, la politique implique aussi des activités qui gagnent et maintiennent le pouvoir politique et les façons dont un pays est gouverné.

 

Cependant, sous le règne autocratique du PCC, la phrase « politique » est devenue une matraque ou un gourdin. Le terme crée des peurs psychologiques excessives chez les gens quand il est mentionné, étant donné les purges politiques impitoyables et la persécution commises par le PCC durant une longue période.

 

Résister à la persécution n’est pas être politique

 

Le Falun Gong, en tant que méthode de cultivation et pratique de l’esprit et du corps, est basé sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance et donc n’a rien à voir avec la politique. Les pratiquants qui s’efforcent d’être de bonnes personnes en suivant les principes du Falun Gong dans leur vie quotidienne, ne sont pas intéressés par la politique. Leur indifférence à la politique se rapporte spécialement à la politique pratiquée par le PCC, qui est remplie de violence et de tromperie.

 

Le Falun Gong est largement reconnu autour du monde comme une méthode de cultivation et pratique pacifique qui apporte aux gens de grands bienfaits physiques et mentaux. Les pratiquants participent à de nombreuses activités communautaires et ont eu des éloges des gens de tous les horizons. Le Falun Gong ne s’implique dans aucune dispute entre des partis politiques.

 

Pratiquer notre droit constitutionnel

 

La Constitution chinoise octroie à chaque citoyen chinois « la liberté de parole, de la presse, de se rassembler, de s’associer, de procession et de manifester ; la liberté de croyance religieuse ; et le droit de critiquer et de faire des suggestions à n’importe quel organe ou fonctionnaire, parmi d’autres. »

 

Étant donné les droits accordés par la Constitution, des gens innocents qui sont brutalement persécutés ont le droit de dire aux persécuteurs de cesser la persécution.

 

Qui est vraiment contre la Chine ?

 

Depuis que le PCC est venu au pouvoir en Chine, il a apporté une énorme douleur et souffrance au peuple chinois et a bradé les intérêts nationaux de la Chine à grande échelle.

 

Des dizaines de millions de Chinois ont perdu leur vie durant les nombreux mouvements politiques et purges.

 

Le peuple chinois est privé de son droit constitutionnel à la liberté de parole, à la liberté de la presse et au droit de vote.

 

Sous le règne du PCC, plus de 1,8 million de kilomètres carrés du territoire chinois ont été donnés secrètement, y compris plus d’un million de kilomètres carrés du territoire que Jiang Zemin a donné à la Russie en décembre 1999.

 

Les responsables de haut rang du PCC, tels que Jiang Zemin et Zhou Yongkang, ont encouragé la corruption à tous les niveaux du gouvernement, ce qui a entraîné une dégradation rapide de la morale à travers la Chine. Les Chinois communs s’inquiètent de leur sécurité.

 

Quand nous réfléchissons sur ce qui est arrivé depuis que le PCC a pris le pouvoir, ce n’est pas difficile de voir qui est vraiment contre la Chine.

 

L’histoire montrera que le Falun Gong apporte à la société de nombreux bienfaits sans aucun mal, tout comme il l'a fait avant que le régime communiste l’interdise.

 

La résistance pacifique des pratiquants de Falun Gong à la persécution du PCC durant ces 17 dernières années a démontré le pouvoir de la droiture. Les pratiquants ont enduré de grandes souffrances pour préserver la justice, pas pour eux-mêmes, mais pour l’amélioration de l’humanité. Ils sont une force qui apporte la stabilité sociale.

 

 

Traduit de l’anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/8/6/158129.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2016/7/20/331618.html