Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

276,389,399 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Opinions


Les gens perspicaces sont inébranlables face à la propagande du PCC contre le Falun Gong

 

Écrit par Qingquan

 

 

(Minghui.org) Il faut une sagesse véritable à ceux qui vivent sous le barrage constant des mensonges du régime communiste chinois pour être encore capables de voir les choses telles qu'elles sont. Au cours des nombreuses années de persécution du Falun Gong, le régime chinois a débité une propagande constante de calomnies et de coups montés contre la pratique spirituelle, à travers ses média contrôlés par l'État. Néanmoins, de nombreuses personnes ont pris la décision de découvrir par eux-mêmes de quoi parle le Falun Gong et ont fini par trouver ce qu'il y a de meilleur dans leur vie.

 

Ci-dessous des histoires de certaines de ces personnes intrépides qui n'ont pas été ébranlées par la propagande et qui se sont positionnées avec fermeté face à la persécution.

 

Se positionner en faveur du Falun Gong conduit à la pratique

 

Le mari de la pratiquante Mme Zhang Zhenmin de la ville de Lanzhou, a raconté comment elle était devenue pratiquante. « Elle avait vu des nouvelles à la télévision qui accusaient Maître Li d'obtenir de l'argent des pratiquants par des moyens malhonnêtes. À ce moment-là, elle n'était pas pratiquante mais il y en avait plusieurs dans notre famille. Sachant qu'on ne payait rien pour participer à la pratique, elle s'est rendu compte que les nouvelles de la télé étaient fausses afin de faire un coup monté contre Maître Li et pour calomnier la pratique. »

 

Quelques mois après le début de la persécution, le couple a rendu visite aux parents de Mme Zhang, tous deux pratiquants. Elle a appris que ses parents avaient arrêté de pratiquer à cause du harcèlement constant de la part de la police locale. Ses parents avaient tellement peur qu'ils ne voulaient même pas mentionner la pratique. Elle était peinée de voir que ses parents, des citoyens respectueux de la loi, devaient souffrir pour avoir essayé de rester en bonne santé. Elle a décidé d'aller à Pékin avec d'autres pratiquants afin de protester contre la persécution. Chemin faisant elle a aussi commencé à étudier la pratique.

 

Une professionnelle des médias ne se laisse pas duper par la propagande

 

Tous les média sous contrôle de l'État ont commencé à attaquer le Falun Gong après le début de la persécution. Les bulletins d'information ont été particulièrement durs concernant la protestation paisible du 25 avril où 10 000 pratiquants sont allés au site du gouvernement central pour demander un traitement juste. Les nouvelles des médias ont affirmé qu'il s'agissait d'une attaque planifiée contre le gouvernement. Mme Chong Jinxia de la province du Gansu a regardé les nouvelles sans arrêt et a vu que personne n'avait été attaqué, et que les pratiquants se tenaient debout, en ligne, dans le calme et que certains méditaient.

 

Mme Chong était employée comme présentatrice à mi-temps de bulletins d'information et animatrice de télévision dans le département de la propagande de sa compagnie. Elle comprenait comment fonctionnent les nouvelles en Chine. À mesure que les médias continuaient à calomnier le Falun Gong, elle parlait à ses collègues de travail qui avaient été des pratiquants. Elle a alors emprunté le livre contenant les enseignements de fond du Falun Gong, le Zhuan Falun. Les enseignements ont trouvé une résonance chez elle et elle a commencé à pratiquer.

 

Une bouddhiste perçoit la vraie raison derrière la persécution

 

Mme Liu Guorong était retraitée du Bureau des matériaux de la ville de Nanyang. Avant la persécution elle était bouddhiste. Comme elle voyait que les nouvelles à la télévision attaquaient le Falun Gong vingt-quatre heures sur vingt-quatre, et que les pratiquants étaient arrêtés les uns après les autres, elle s'est décidée à découvrir ce qu'était le Falun Gong. Voyant que les enseignements encouragent la bonté et l'honnêteté, elle a compris pourquoi le régime communiste l'attaquait, et elle est devenue pratiquante.

 

Une curiosité déclenchée par la propagande

 

Ayant vu un grand nombre de programmes de propagande contre le Falun Gong aux nouvelles à la télévision, la curiosité de Mme Li Cuifang, de la province du Gansu, a été éveillée. Elle a acheté un exemplaire du Zhuan Falun et a commencé à le lire devant son magasin. Une voisine est passé par là et en voyant qu'elle lisait un livre du Falun Gong, elle s'est arrêtée afin de la mettre en garde. « La police arrête les pratiquants de Falun Gong. Êtes-vous sûre de vouloir le lire ? » a-t-elle dit. En lisant, Mme Fang était attirée par les principes qui sont dans le livre et elle sentait une immense énergie dans son corps. Elle se sentait à l'aise et libre de maladie. Elle a répondu « Un livre tellement merveilleux. Oui je le lis, et pourquoi pas ? » Elle n'a eu aucune hésitation à se joindre à la pratique.

 

Un étudiant brillant ne se laisse pas influencer par la propagande

 

M. Qu Yanlai de la province du Heilongjiang était un étudiant brillant qui a gagné le concours « Olympiades » de sa province en chimie et mathématiques. Il a été accepté dans une des meilleures universités du pays, l'Université Jiaotong de Shanghai.

 

Quand la persécution a commencé en 1999, il n'avait pas fini de lire le livre Zhuan Falun. Mais il savait que la propagande à la télévision était fausse, un outil dont on se servait pour inciter le public à la haine contre le Falun Gong et justifier la persécution illégale. M. Qu, qui ne s'est pas laissé influencer par les nouvelles, a fini de lire le livre et s'est déterminé à suivre les enseignements du Falun Gong.

 

Voir aussi :

 

Ms. Zhang Zhenmin Brutally Tortured While Imprisoned

 

Elderly Gansu Woman Facing Illegal Trial for Her Belief

 

Emprisonnée pendant 11 ans pour sa croyance, la pratiquante de Falun Gong poursuit l’ancien dictateur chinois Jiang Zemin

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/8/4/158103.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2016/7/18/331507.html