Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

271,092,863 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Clarifier la vérité pour sauver les êtres


Un jeune pratiquant : Le Falun Dafa est vraiment précieux

 

Écrit par un pratiquant de Falun Dafa de la province du Hebei, Chine

 

 

(Minghui.org) Ma mère m'a présenté le Falun Dafa quand j'avais 12 ans. Je n'ai pas acquis une compréhension profonde de Dafa au début, mais après avoir étudié le Fa pendant un certain temps, j'ai appris que Dafa est très précieux.

 

Éliminer le karma de maladie

 

Ma mère a été la première personne de ma famille à pratiquer. Bientôt, toutes ses maladies ont disparu et elle n'a plus eu besoin de ses médicaments. Après avoir vu sa santé s'améliorer, tous les membres de notre famille ont commencé à pratiquer Dafa, les uns après les autres.

 

Pratiquer le Falun Dafa m'a appris à être une bonne personne. J'ai suivi le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance et je n'ai plus déclenché de conflits avec mes camarades de classe.

 

Je toussais beaucoup depuis que j'étais très jeune, mais la toux a disparu après avoir appris la pratique. Mon dos était toujours légèrement voûté. En pratiquant les exercices de Falun Dafa, il s'est redressé tout seul.

 

J'ai développé quelques bosses douloureuses qui étaient remplies de pus et j'ai compris que c'était un état de libération du karma, donc je n'en ai pas tenu compte et elles sont tout simplement parties.

 

Le Maître a dit :

 

« La racine de la maladie a déjà été extirpée, il ne reste qu’un peu de qi noir qui se dégage tout seul, il est là pour que vous enduriez un peu de difficultés et que vous éprouviez un peu de souffrances, car il n’est pas possible que vous n’enduriez rien du tout. » (Zhuan Falun)

 

Apporter des documents de Dafa à l'école

 

Même lorsque la persécution était au pire, tous les membres de ma famille sont restés de fidèles pratiquants de Falun Dafa.

 

J'ai étudié les nouveaux articles du Maître et j'en suis venu à comprendre la raison de la persécution perverse et la mission que nous, les pratiquants, assumons. Je savais que je devais clarifier la vérité pour sauver les gens. J'ai donc profité de l'occasion pour dire aux gens autour de moi les faits sur Dafa.

 

Un de mes camarades de lycée, que j'avais rencontré à l'école élémentaire, était aussi un pratiquant. Nous avons souvent coopéré pour clarifier les faits concernant le Falun Dafa à nos camarades de classe. J'ai apporté des documents de la maison et nous les avons distribués lorsque nous en avons eu l'occasion.

 

Un jour, l'école a organisé une cérémonie de levée du drapeau. Nous sommes tous les deux restés derrière pour éviter d'y participer. Nous avons choisi plusieurs salles de classe pour distribuer les documents de Dafa, tandis que les élèves et les enseignants étaient à l'extérieur.

 

Pendant que nous distribuions les documents, un élève, qui était également un ancien camarade de classe de l'école primaire, est entré soudainement dans la salle de classe. Il a demandé ce que nous faisions. Je lui ai remis un exemplaire du dépliant que nous distribuions afin qu'il puisse le lire et apprendre la vérité. J'ai appris plus tard qu'il croyait les faits au sujet de Dafa et qu'il soutenait nos efforts.

 

Les pratiquants ne profitent pas des erreurs des autres

 

Après avoir terminé mes études secondaires, j'ai fréquenté une université dans une autre ville. Les compagnons de cultivation craignaient que je ne prenne du retard dans ma pratique sans l'environnement de ma famille. Ils ont souvent appelé pour me rappeler d'être diligent.

 

Quand je suis arrivé à l'université, j'ai été affecté à un dortoir avec cinq camarades de chambre. J'ai acheté une carte de téléphone au bureau du dortoir. J'ai payé une carte 30 yuans, mais par erreur j'ai reçu une carte de 50 yuans. J'ai immédiatement corrigé l'erreur.

 

Un de mes camarades de chambre en a entendu parler et m'a demandé si je pratiquais le Falun Dafa. J'ai été surpris qu'il me pose une telle question. J'ai pensé qu'il devait comprendre la vérité au sujet de Falun Dafa ou du moins, qu'il savait que les pratiquants ne profitaient pas des erreurs des autres.

 

Cet incident m'a aidé à clarifier les faits concernant le Falun Dafa à mes cinq camarades de chambre à la fois. Je leur ai dit que le Falun Dafa est bon et que l'auto-immolation de Tiananmen a été mise en scène par le gouvernement. Ils ont accepté de démissionner du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations affiliées. Dès lors, j'ai étudié le Fa et fait les exercices dans mon dortoir.

 

Sac perdu retrouvé

 

En retournant à l'université, j'ai apporté plusieurs douzaines d'exemplaires des Neuf commentaires sur le Parti communiste et d'autres documents de clarification de la vérité dans un sac. Quand je suis descendu de l'autobus à l'université, ni le conducteur d'autobus ni moi ne pouvions trouver le sac.

 

Je me suis rendu à mon dortoir et j'ai immédiatement émis la pensée droite. J'ai aussi regardé à l'intérieur et j'ai constaté que mes attachements humains avaient causé ce problème.

 

J'ai appelé ma famille et je leur ai parlé de l'incident. Je savais qu'ils allaient émettre la pensée droite pour aider à éliminer toute interférence de la perversité. Le sac a été rapporté à la compagnie de bus et j'ai été averti.

 

À cette époque, la persécution du Falun Dafa était sévère et des sacs étaient souvent fouillés à la gare routière. Il était dangereux pour moi d'aller récupérer le sac. Ma famille m'a rappelé de renforcer ma pensée droite.

 

Je me suis rendu à la gare routière pour récupérer mon sac. Les documents étaient tous là et personne n'avait vérifié le sac.

 

Survivre à un accident de voiture majeur

 

Il y a plusieurs années, je retournais dans ma ville natale en voiture avec mes parents et ma sœur. Alors que nous passions sous un pont, un gros camion qui transportait des pierres venait vers nous du côté opposé. Une autre voiture essayait de doubler le camion en roulant sur notre voie.

 

Pour éviter une collision frontale, je me suis déplacé vers le bord de la route. Notre voiture a plongé dans un fossé de drainage, s'est retournée et a atterri à l'envers dans le fossé.

 

Ma mère a crié : « Maître, sauvez-nous ! » Dans le fossé, le moteur a continué à tourner et faisait un bruit horrible. J'étais inquiet que la voiture n'explose et nous voulions sortir, mais je ne pouvais pas ouvrir la porte. Nous avons tous demandé de l'aide au Maître.

 

Heureusement, il y avait des gens à proximité qui ont été témoins de l'accident et sont venus nous sortir de l'auto. La tête et les yeux de mon père saignaient et des morceaux de verre brisé étaient collés sur son visage. Ma sœur avait une entaille profonde sur la tête qui saignait abondamment. Ma mère et moi n'étions pas blessés. Un camion qui passait s'est arrêté et nous a emmenés à l'hôpital du canton.

 

Mon père et ma sœur ont passé la nuit à l'hôpital. Mon père a décidé de sortir de l'hôpital le lendemain, même si le médecin a dit qu'il serait aveugle de son œil gauche s'il n'avait pas les soins médicaux appropriés. Cependant, mon père comprenait clairement que son œil endommagé était causé par les éléments maléfiques dans d'autres dimensions et que l'hôpital ne pouvait pas le guérir.

 

Mon père a écouté le Fa et a fait les exercices tous les jours et les plaies se sont fermées en moins d'une semaine. Les blessures de ma sœur ont également guéri très rapidement.

 

Ma voiture était défoncée. Un camion de remorquage l'a tirée du fossé et l'a emmenée à la décharge. Même le volant était tordu et déformé.

 

Les gens qui ont été témoins de l'accident ont dit qu'ils ne comprenaient pas comment j'avais pu survivre et encore moins être indemne. Nous n'osions pas imaginer ce qui nous serait arrivé sans la protection du Maître.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/1/7/161045.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2016/11/27/338036.html