Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

287,024,735 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Partages et compréhensions entre les pratiquants


Les deux fins vues dans mon rêve : la plénitude parfaite et la ruine

 

Écrit par un pratiquant de Falun Dafa à Taïwan

 

 

(Minghui.org) Récemment, j'ai rêvé à deux résultats différents de cultivation et pratique. Je les note le cœur lourd dans l'espoir que les pratiquants qui ont été attachés au confort, comme moi-même, deviendront plus attentifs.

 

Le premier résultat était que j'avais réussi tous les tests qui renforcent, j'avais rempli toutes mes promesses et le karma noir et mes attachements cachés qui me recouvraient avaient été nettoyés. J'étais devenu un être divin. Je montais sur l'immense vaisseau du Fa et je voyais d'innombrables personnes. Le bateau a fait une pause, on entendait une musique divine et une lumière dorée rayonnait. Alors que la rectification de Fa atteignait le monde humain, des colonnes de lumière irisée montaient vers le ciel, chacune représentant un pratiquant de Falun Dafa qui avait atteint l'éveil.

 

Les divinités dans les trois mondes se sont placées les unes derrière les autres et ont salué respectueusement le bateau du Fa. Le Maître était en tête, les disciples de Dafa qui avaient atteint l'éveil regardaient le monde humain. Les innombrables personnes qui avaient été sauvées lançaient des acclamations. La scène magnifique de célébration était devenue un moment important dans l'histoire d'innombrables univers.

 

Le deuxième résultat dans le rêve était que presque tout dans ce monde sombre avait été détruit. Trop de pratiquants de Dafa s'étaient laissés aller et avaient des difficultés. J'ai vu de nombreux pratiquants que je connaissais. Un d'eux flottait ballotté dans une flaque de boue noire avec de nombreuses autres personnes. Le Maître m'a dit qu'ils étaient des pratiquants qui ne pouvaient se débarrasser de leur passé et de la sentimentalité. De nombreux pratiquants se débattaient douloureusement mais ils finissaient par faire partie de la boue. J'ai également vu de nombreux animaux. Certains pratiquants de Dafa vivaient sur les puces qui se nourrissaient de ces animaux. En les montrant du doigt, le Maître m'a dit qu'ils étaient des pratiquants qui s'étaient laissés emporter par les plaisirs de ce monde et leurs yeux avaient été éblouis par les tentations. Ces pratiquants s'étaient eux-mêmes limités à leur petit monde à eux et ne s'appliquaient pas à surmonter leurs problèmes. Certains pratiquants, tout comme moi, se battaient avec un lourd karma sur le dos.

 

Le Maître m'a demandé, en me regardant d'un air sévère : « Penses-tu que tu es formidable ? Est-ce vrai ? Y as-tu vraiment beaucoup travaillé ? As-tu fait de ton mieux ? As-tu honoré toutes tes promesses ? Les as-tu accomplies ? » Je mes suis mis à genoux, honteux. « Maître, je n'ai pas bien fait », j'ai pleuré, plein de remords. Mais pleurer n'y changeait rien.

 

En levant les yeux, j'ai vu le bateau du Fa dans le ciel, splendidement radieux, mais j'étais à genoux et sans quoi que ce soit dans ce monde sombre. J'ai éclaté en sanglots sonores. Je me suis réveillé de mon rêve baignant dans la sueur. Il était 4 h 55, l'heure des exercices quotidiens du matin. Je me suis levé et tout de suite, j'ai noté mon rêve. J'ai commencé la cultivation et pratique en mai dernier et j'ai été diligent pendant un certain temps, mais plus tard, je me suis laissé aller à cause d'un environnent confortable et décontracté. Je sais que le Maître ne veut abandonner même pas un seul de ses disciples.

 

Le Maître nous a dit :

 

« Qui rate cette affinité et cette occasion historique, qui manque cette chance, lorsque vous comprendrez ce que vous avez manqué, même si on vous laisse vivre vous n'aurez plus envie de vivre ! » (« Enseignement de la Loi et explication de la Loi lors de la Conférence de Loi du New York Métropolitain » de Enseignement de Fa dans les conférences (III))

 

« Le processus complet du Xiulian pour un disciple de Dafa est un processus d’élimination des attachements humains. Peu importe ce que vous avez rencontré, une fois que vous avez compris, vous allez tout de suite le corriger ; une fois tombé, vous allez vous relever, continuer à faire ce qu’un disciple de Dafa doit faire. » (« Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi à Vancouver au Canada en 2003 » de Enseignement de Fa dans les conférences (II) )

 

Le rêve inoubliable m'a aidé à reconnaître que j'avais des failles dans de nombreux domaines et que je dois continuer à faire des progrès. Aussi dur que cela peut être, je veux faire de mon mieux au dernier moment de la dernière étape. Je ne devrais pas être attaché à combien de temps il reste jusqu'à la fin de la rectification de Fa. Je dois bien parcourir mon chemin et honorer mes vœux.

 

Merci Maître !

 

 

Traduit de l'anglais en Belgique

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/1/15/161138.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/1/8/340582.html