Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

292,240,453 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Élever le xinxing


Le Falun Dafa apporte de l'harmonie à ma vie

 

Écrit par Xiang Zi, une pratiquante de Falun Dafa de la province du Hunan en Chine

 

 

(Minghui.org) Le Falun Dafa est devenu une partie de ma vie en 1997, et d'une personne très introvertie je suis devenue quelqu'un qui est bien appréciée et heureuse.

 

Avant de pratiquer Dafa, mon cœur était rempli de haine, même si j'étais calme et je n'exprimais jamais ce qui me dérangeait vraiment.

 

Nous étions trois garçons et cinq filles d'une famille qui a été exilée à la campagne quand j'avais 6 ans parce que mes parents provenaient de familles que le régime communiste considérait comme « impures » ou non conformes à leur idéologie.

 

Nous avons déménagé à différents endroits à la campagne. La nuit, nous nous rassemblions autour de notre père et écoutions des contes de fées et des histoires sur des héros historiques. Ma mère nous racontait des histoires de bouddhistes et de taoïstes et comment ils ont cultivé. Malgré notre vie difficile, nous aimions écouter nos parents.

 

La vie est devenue triste après que je me suis mariée parce que j'ai donné naissance à une petite fille. Mon mari voulait un garçon et ses parents aussi. Je ne me querellais pas avec mon mari, mais l'atmosphère était tendue, car il ne traitait pas bien notre petite fille. Ma santé a été affectée par mon malheur

 

J'avais l'idée de demander le divorce, mais j'avais peur que cela affecte la vie de ma petite fille. En outre, le divorce n'était pas courant à cette époque et j'étais inquiète de perdre la face.

 

Prendre le chemin de la cultivation

 

Je suis tombée sur un site de pratique en groupe du Falun Dafa. Une femme m'a invitée à faire les exercices en imitant leurs mouvements. Ils pratiquaient la deuxième série d'exercices. Quand j'ai tenu mes bras au niveau de mes sourcils, j'ai ressenti l'énergie qui coulait dans mon corps. Après la fin des exercices, la dame m'a invitée à regarder les conférences de Maître Li Hongzhi à la maison le lendemain.

 

Dans la matinée du septième jour des conférences de Dafa, j'ai accidentellement répandu de l'huile chaude sur mon pied et des cloques se sont formées. Cependant, je me suis souvenue que j'étais une pratiquante et j'ai simplement ignoré l'incident.

 

Je regardais une conférence par jour et la dame m'apprenait les exercices après la conférence. Quand j'ai fait la quatrième série d'exercices, j'ai touché mes vêtements et j'ai vu des lumières blanches bleutées ; mon œil céleste a été ouvert.

 

Après avoir terminé de regarder les neuf conférences, j'ai commencé à étudier le Falun Dafa et à pratiquer les exercices tous les jours. Même si je ne savais pas trop que je m'étais engagée sur un chemin de cultivation, je savais que Dafa avait des effets bénéfiques incroyables pour la santé et enseignait aux gens à être bons.

 

Il y avait des personnes de tous horizons au site de pratique : de différents âges, milieux ou niveaux d'éducation. Certains avaient des diplômes universitaires, tandis que d'autres étaient analphabètes. Il y avait des petits enfants, des jeunes filles qui tenaient des bébés et des grand-mères dans les 70 ans.

 

J'ai acheté un Zhuan Falun, le livre principal de la pratique. Quand j'ai vu la photo de Maître Li sur la première page, Il souriait.

 

Sur la seconde page, le Maître dit :

 

« Tout le processus de cultivation et de pratique d’une personne consiste à abandonner sans cesse ses attachements humains. » (Zhuan Falun).

 

La cultivation était facile et ce n'était pas difficile d'éliminer les attachements. Dès que je pensais à abandonner un attachement, mon corps devenait si léger que je ne pouvais guère ressentir son existence. Je me sentais tellement à l'aise ! J'ai guéri de toutes mes maladies et je suis devenue pleine d'énergie. L'atmosphère à la maison est également devenue harmonieuse.

 

Les principes du Falun Dafa m'enseignent les relations karmiques

 

En étudiant encore plus le Falun Dafa, j'ai compris que je devais ne pas avoir bien traité mon mari dans une autre vie. Par conséquent, c'était la raison pour laquelle il ne me traitait pas bien. Mes griefs et ma haine ont commencé à fondre.

 

Mon esprit et mon cœur se purifiaient. J'ai été sauvée d'une mer de lutte et de compétition et une nouvelle vie m'a été donnée !

 

J'utilise le Falun Dafa pour me guider dans mon travail. Un jour, mon directeur m'a demandé de travailler au guichet pendant trois mois, une tâche qui est souvent donnée après que quelqu'un a fait quelque chose de mal. Il était habituel de prévenir l'employé, mais je n'en avais même pas été informée. J'avais peur de perdre la face !

 

Le Maître a dit :

 

« Dans une autre ville, un responsable d’un centre de pratique s’est rendu dans une usine pour voir comment évoluaient les élèves pratiquant le Falun Dafa; le directeur de l’usine l’a reçu personnellement : "Après avoir appris votre Falun Dafa, ces ouvriers arrivent au travail les premiers et partent les derniers. Ils travaillent avec zèle, ils acceptent volontiers les tâches que leur chef leur confie et ne se disputent plus pour des avantages personnels." » (Zhuan Falun)

 

Après avoir étudié le Falun Dafa, je ne me suis plus inquiétée de l'affectation et j'ai décidé de faire ce qui est exigé de nous, les pratiquants. Je n'étais plus en colère et je ne me demandais pas ce que mes collègues pensaient. Je suis restée calme après avoir reçu trois fois cette affectation l'année dernière.

 

Quand à un moment j'ai été responsable de distribuer des pommes aux employés, un employé à la retraite m'a accusée de cacher les boîtes contenant les pommes de meilleure qualité.

 

« Elle n'a jamais fait cela », a déclaré un autre employé. « Elle choisit toujours les pires pour elle-même. Elle pratique le Falun Dafa et fait beaucoup mieux que nous. »

 

Une autre fois, une jeune employée m'a accusée d'avoir pris 500 yuans. Après quelques allers-retours dans mon esprit, j'ai décidé de laisser tomber la question. J'ai remercié l'employée dans mon cœur pour le test de xinxing. Elle et son directeur m'ont approchée et ont demandé si j'avais pris l'argent.

 

« Je ne l'ai pas pris », ai-je dit. « Vous savez que je suis une pratiquante de Falun Dafa. Je cultive Authenticité-Bienveillance-Tolérance. »

 

Elle m'a appelée le soir et m'a dit qu'elle avait trouvé l'argent et voulait s'excuser. Je lui ai dit que ce n'était pas nécessaire.

 

Quand que je venais de commencer à pratiquer le Falun Dafa, j'écoutais les conférences du Maître tous les jours et je m'obligeais à suivre les principes de Dafa dans ma vie au quotidien. Cependant, je me suis récemment relâchée.

 

Le Maître a dit :

 

« Cultivez et pratiquez comme au début, la réussite est assurée ! »  Enseignement de Fa à la Conférence de Fa de San Francisco 2014 »)

 

Je me suis dit que j'allais cultiver comme si je venais de commencer à pratiquer Dafa et que j'allais faire plus d'efforts dans la cultivation.

 

Arrêtée, interrogée et détenue

 

J'ai été arrêtée pour avoir distribué des informations sur la persécution du Falun Dafa en avril 2009. La police a exigé que je leur dise qui m'avait donné les documents. Ils m'ont interrogée pendant plusieurs jours et toutes les nuits. J'ai continué à répéter dans mes pensées les paroles du Maître :

 

« De quoi avoir peur, même si la tête tombait le corps resterait assis en tailleur. » (« Grande exposition », Points essentiels pour avancer avec diligence)

 

Bien que j'émettais constamment la pensée droite, je me battais avec eux dans mon cœur. Ma compassion a manqué à ce moment-là. Je n'ai pas su clarifier la vérité sur Dafa ; ce fut mon omission. Ils ont exigé que mes frères et sœurs et trois collègues proches me forcent à leur fournir des noms, mais j'ai refusé de trahir d'autres pratiquants.

 

Pendant que j'étais dans le centre de détention, je croyais fermement à ce que le Maître a dit :

 

« entendre le Tao le matin, pouvoir mourir le soir. » (« Se fondre à la Loi » Points essentiels pour avancer avec diligence)

 

J'avais déjà obtenu le Falun Dafa. Pourquoi devrais-je avoir peur de la mort ? Après un certain temps, j'ai été libérée pour raison médicale. Le Falun Dafa m'a appris à affronter calmement la peur de la mort.

 

La police m'a ensuite emmenée dans un camp de travaux forcés vingt jours plus tard. Les détenues toxicomanes me suivaient partout, même aux toilettes. J'ai été gentille et j'ai toléré leur comportement. Je leur ai raconté les faits sur Dafa et, peu à peu, elles m'ont soutenue.

 

Ressentir la joie en pratiquant Dafa

 

Le Maître nous dit que si une personne pratique le Falun Dafa, toute la famille en bénéficie. Ma fille a trouvé un bon travail avant qu'elle ne soit diplômée de l'université et elle se marie bientôt. Mon époux est lui aussi en bonne santé et réussi dans son entreprise.

 

Je pratique le Falun Dafa depuis vingt ans. Je ressens toujours de la joie d'être pratiquante. Quand j'élimine mes attachements et que j'élève mon esprit et la nature de mon cœur pendant les conflits, je ressens de la joie. Quand je peux dire « merci » après avoir perdu mes intérêts personnels, je ressens de la joie. Quand je me suis éveillée aux principes du Falun Dafa et que j'ai réussi à dissoudre un conflit d'une douzaine d'années, j'ai ressenti de la joie. Lorsque les gens apprennent les faits sur Dafa, je ressens aussi de la joie.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/10/8/165976.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/8/12/352387.html