Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

289,807,449 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Nouvelles et activités dans le monde


Bulgarie & Japon : Mobiliser l'attention sur le Falun Gong et la persécution en Chine

 

Écrit par des pratiquants de Falun Gong au Japon et en Bulgarie

 

 

(Minghui.org) Le Falun Gong est une pratique paisible qui procure de grands bienfaits pour la santé. Cependant, en Chine, où la pratique a été présentée en premier, le régime communiste persécute le Falun Gong depuis 18 ans. L'État se livre même à des atrocités de prélèvements forcés d'organes, où les prisonniers d'opinion sont tués pour leurs organes.

 

Les pratiquants de Falun Gong du monde entier organisent régulièrement des activités publiques pour présenter les bienfaits de la pratique et pour mobiliser l'attention sur la persécution en Chine.

 

Cet article souligne de telles récentes activités qui ont eu lieu au Japon et en Bulgarie.

 

Recueillir des signatures sur une pétition en Bulgarie

 

Chaque week-end au cours des deux dernières années, les pratiquants bulgares sont allés dans des stations de métro et un parc du centre-ville pour mobiliser l'attention sur la persécution du Falun Gong en Chine. Ils ont aussi recueilli des signatures sur une pétition pour faire cesser les brutalités du PCC.

 

Le 19 octobre, par exemple, ils se sont installés à l'entrée d'une station de métro en face de l'Université Saint-Clément d'Ohrid de Sofia. Les pratiquants ont présenté le Falun Gong aux passants et parlé avec eux de la persécution en Chine. De nombreux résidents locaux ont choisi d'ajouter leurs noms sur une pétition contre les prélèvements forcés d'organes en Chine, les victimes de ces prélèvements étant pour la plupart des pratiquants de Falun Gong.

 

Éveiller les consciences sur la persécution du Falun Gong en Chine près de l'entrée de la station de métro devant l'Université Saint-Clément d'Ohrid de Sofia

 

Le 21 octobre au matin, les pratiquants se sont rassemblés pour s'installer près de la place animée de Square Bulgaria. Ils ont saisi l'occasion pour parler avec cinq ou six policiers qui passaient là. Ils leur ont parlé des prélèvements forcés d'organes et des autres brutalités de la persécution du Falun Gong en Chine.

 

Un des policiers a dit : « C'est horrible ! Inimaginable ! Je vais signer la pétition pour protester contre les prélèvements d'organes à vif. » Les autres policiers se sont joints à lui et ont ajouté leurs signatures sur la pétition eux aussi.

 

Il y avait foule sur la place. Nombreux sont ceux qui se sont arrêtés pour lire les affiches du Falun Gong. D'autres ont pris des dépliants pour les lire plus tard. Quelquefois, il y avait une longue file d'attente de gens qui attendaient pour signer la pétition.

 

Mobiliser l'attention et recueillir des signatures au Square Bulgaria

 

Signer une pétition contre les prélèvements forcés d'organes perpétrés par le PCC

 

Les gens ont été horrifiés quand ils ont entendu parler des brutalités de la persécution, amenant bon nombre d'entre eux à signer la pétition.

 

Un jeune homme a souhaité apprendre le Falun Gong après avoir signé la pétition. On lui a parlé du site de pratique local près du parc et il a dit qu'il allait aller là dès le lundi suivant.

 

Présenter le Falun Gong à Hiroshima au Japon

 

Les 14 et 15 octobre, les pratiquants de Falun Gong ont assisté à une cérémonie pour les échanges entre citoyens au centre Citizen Exchange, à Hiroshima, au Japon. La cérémonie avait pour but de favoriser les échanges culturels régionaux et de nombreuses organisations locales ont participé.

 

Apprendre le Falun Gong à partir d'une présentation sur scène

 

Présentation des exercices

 

.

Les visiteurs sont informés au sujet du Falun Gong.

 

Il y avait de nombreux stands à l'intérieur et une scène à l'extérieur avec diverses performances culturelles et musicales.

 

Le groupe du Falun Gong a présenté sur une table des informations sur la paisible pratique spirituelle et a passé une vidéo de la présentation des exercices du Falun Gong.

 

Une instructrice d'une université locale a dit qu'elle souhaitait apprendre le Falun Gong. Elle a dit qu'elle voulait lire le Zhuan Falun, le livre principal du Falun Gong et elle a laissé ses coordonnées pour un suivi ultérieur.

 

Mme Yamaguchi (à droite) parle avec une pratiquante.

 

Mme Yamaguchi a parlé avec une pratiquante après avoir regardé la présentation des exercices du Falun Gong sur scène. Elle a dit : « J'ai pratiqué divers exercices d'aérobic pendant des années. Le Falun Gong est formidable. Les exercices sont graduels et paisibles. Je vais aller au site de pratique dans le parc pour apprendre. »

 

Apprendre le Falun Gong

 

Une dame a appris le Falun Gong sur place après avoir parlé avec un pratiquant. Elle a dit : « Je peux sentir la chaleur de l'énergie qui coule », et elle a été heureuse d'entendre le pratiquant lui répondre que c'était tout à fait normal qu'il en soit ainsi.

 

Historique

 

La pratique spirituelle traditionnelle du Falun Gong a été rendue publique en 1992 et s'est rapidement propagée à travers la Chine en raison de ses bienfaits sur la santé et la moralité. En 1999, près de cent millions de personnes le pratiquaient. Par jalousie et peur paranoïde de perdre le contrôle, Jiang Zemin, alors à la tête du Parti communiste chinois (PCC), a lancé la persécution du Falun Gong le 20 juillet 1999.

 

La persécution a conduit à la mort de nombreux pratiquants de Falun Gong au cours des dix-huit dernières années. Beaucoup plus auraient été torturés en raison de leur croyance et même tués pour leurs organes. Jiang Zemin est directement responsable de la mise en place et du maintien de la persécution brutale.

 

Sous sa direction personnelle, le Parti communiste chinois a créé un organe de sécurité illégal, le « Bureau 610 », le 10 juin 1999. L'organisation supplante les forces de police et le système judiciaire dans l'exécution de la directive de Jiang concernant le Falun Gong : ruiner leur réputation, couper leurs ressources financières et les détruire physiquement.

 

Le PCC perpètre même les prélèvements forcés d'organes dans un but lucratif. En raison de la censure de l'information par le PCC, on ignore le nombre exact de pratiquants décédés sous la persécution.

 

Voir aussi : (en chinois)

 

Des citoyens bulgares soutiennent les pratiquants du Falun Gong contre la persécution.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/10/29/166209.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/10/24/355849.html