Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

287,015,513 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Nouvelles et activités dans le monde


Paris, France : Un rassemblement pour demander la fin de la persécution du Falun Gong en Chine

 

Écrit par Wenying Zhou, correspondant pour Minghui

 

 

(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Gong européens ont organisé un rassemblement place de la Bourse à Paris dans l'après-midi du 30 septembre 2017. Ils voulaient informer les gens au sujet de la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC) et demander de l'aide pour mettre fin à cette longue campagne de 18 ans contre les pratiquants innocents.

 

Tang Hanlong, président de l'Association de Falun Dafa en France, a pris la parole lors du rassemblement.

 

 

Le rassemblement des pratiquants de Falun Gong sur la place de la Bourse à Paris, le 30 septembre 2017

 

Tang Hanlong, président de l'Association Falun Dafa France, a expliqué lors du rassemblement que le Falun Gong est une pratique pacifique qui suit Authenticité-Bienveillance-Tolérance. En raison de ses avantages pour la santé, elle s'est propagée rapidement. Par jalousie et par crainte de perdre le contrôle du peuple, Jiang Zemin, l'ancien chef du PCC, a lancé la persécution du Falun Gong le 20 juillet 1999.

 

Cette persécution a conduit à la mort documentée de 4162 pratiquants de Falun Gong au cours des 18 dernières années. Beaucoup d'autres ont été torturés pour leur croyance et même tués pour leurs organes. Jiang Zemin est directement responsable du lancement et de la durée de la persécution.

 

Tang Hanlong a appelé les gouvernements démocratiques, les organisations non gouvernementales, les journalistes et tous les autres à travailler ensemble pour mettre fin à la persécution.

 

Une ancienne ministre française : Soutenir les pratiquants de Falun Gong pour mettre fin à la persécution

 

Françoise Hostalier, ancienne ministre de la France, a pris la parole lors du rassemblement.

 

L'ancienne ministre française Françoise Hostalier a participé au rassemblement et a soutenu les efforts des pratiquants pour mettre fin à la persécution. Elle a demandé au régime du PCC d'arrêter la persécution.

 

Mme Hostalier a déclaré qu'elle admirait les organisateurs de l'événement pour leurs efforts incessants pour assurer au peuple chinois des droits de l'homme fondamentaux. Elle a déclaré : « Nous avons de la chance de vivre en France, un pays de liberté et de démocratie. Chacun a la liberté de parole et de pensée et la liberté de croyance. N'oublions pas ceux qui ne sont pas aussi chanceux. C'est la raison pour laquelle nous nous réunissons aujourd'hui. »

 

Elle a déclaré que des centaines de milliers de Chinois ont été emprisonnés, torturés et envoyés dans des camps de travaux forcés pour leur croyance dans le Falun Gong et que personne ne peut nier le fait que le régime du PCC procède à des arrestations, des tortures et des meurtres, en particulier en ce qui concerne les prélèvements d'organes à vif.

 

Elle a exhorté les dirigeants chinois : « Je vous implore de libérer les pratiquants de Falun Gong détenus dans les prisons ou les hôpitaux psychiatriques. Donnez à vos citoyens la liberté de religion. Arrêtez les horribles prélèvements d'organes à vif. La prochaine étape consiste à traduire les auteurs devant la justice. »

 

Elle a encouragé les participants au rassemblement : « Ne lâchez pas. Vous êtes l'espoir que la justice prévaudra. Grâce à vous, la justice et la liberté l'emporteront ! »

 

Éric Alauzet, membre de l'Assemblée nationale du district du Doubs, et Jean-Marie Sermier, membre de l'Assemblée nationale, ont envoyé des lettres de soutien au rassemblement et ont demandé au gouvernement français de suivre la résolution européenne et de condamner les crimes du PCC.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/10/2/165658.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/10/1/354586.html