Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

289,807,449 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


M. Wu Hanfu poursuit en justice un juge pour une condamnation injustifiée

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Hubei, Chine

 

 

(Minghui.org) M. Wu Hanfu, un pratiquant de Falun Gong âgé de 34 ans originaire de Wuhan, a récemment déposé une plainte contre un juge et deux jurés du tribunal du district de Huangpo. Le juge avait condamné M. Wu à 21 mois de prison et lui avait infligé une amende de 2000 yuans pour avoir peint les mots « Falun Dafa est bon » sur un poteau téléphonique.

 

M. Wu a peint le message le 6 octobre 2016. Il a été signalé à la police, arrêté le jour même et emmené au centre de détention de Bali.

 

Le poste de police du district de Huangpo a initialement placé M. Wu en détention administrative. On a fait croire à sa famille qu'il serait libéré sous peu. La police a dit à sa famille de les payer en espèces et en biens matériels à l'équivalent de dizaines de milliers de yuans.

 

Le parquet du district de Huangpo a approuvé l'arrestation et a soumis le dossier de M. Wu au tribunal le 17 novembre 2016. Il a été jugé plus de six mois plus tard le 23 juin 2017.

 

Au cours du procès, l'avocat de M. Wu a soutenu qu'il n'était pas illégal de pratiquer le Falun Gong et que peindre des mots sur un poteau téléphonique n'était pas un crime non plus. Il a également noté que la police avait violé les procédures légales en plaçant M. Wu en détention administrative, alors qu'en même temps la police cherchait à porter des accusations criminelles contre lui.

 

Cependant, M. Wu a été condamné à 21 mois de prison et à une amende de 2000 yuans le 1er août 2017. Il fait appel de sa condamnation.

 

Le 20 septembre, M. Wu a intenté une action en justice contre le juge Wang Zhiwu et les jurés Liu Huouju et Xu Qingfa pour condamnation injustifiée. Le tribunal dispose de 61 jours, jusqu'au 21 novembre 2017, pour entendre l'affaire.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/11/10/166349.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/11/2/356243.html