Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

290,072,365 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Un homme condamné pour sa croyance

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Jilin en Chine

 

 

(Minghui.org) Dix pratiquants de Falun Gong de la ville de Dehui, dans la province du Jilin, ont été condamnés à la prison parce qu'ils ont refusé d'abandonner leur croyance, une pratique spirituelle présentée au public en 1992 et persécutée depuis 1999. Les dix pratiquants qui ont été arrêtés en septembre 2016 ont eu l'interdiction d'embaucher des avocats. Ils sont tous dans la procédure de recours concernant ces condamnations auprès de la cour intermédiaire de Changchun. Les juges Shi Quan et He Fu ont été assignés au dossier de M. Cui.

 

L'avocat de M. Cui de Pékin, Li Hinglin a essayé de présenter son dossier le 21 août, mais le dossier a été rejeté par les deux juges. La femme de M. Cui et l'avocat ont poursuivi en justice les deux juges au nom de M. Cui et ont déposé plainte auprès du parquet de Changchun, le parquet du Jilin et la cour supérieure du Jilin.

 

M. Cui a exigé que les deux juges soient récusés suite à leur conduite illégale. La femme de M. Cui, son fils et son avocat sont allés à la cour intermédiaire pour soumettre leur requête le 12 septembre 2016. Les deux juges ont refusé d'accepter les documents de l'appel à cause des poursuites judiciaires contre eux. He Fu a crié et a menacé l'avocat.

 

He Fu a appelé ensuite la famille de M. Cui et a prétendu qu'il devait confirmer les faits du dossier de M. Cui avant de pouvoir accepter le dossier. Apparemment, il essayait de gagner du temps.

 

Le lendemain, l'avocat a de nouveau soumis à la cour le dossier de M. Cui, et He Fu a de nouveau refusé de l'accepter.

 

Voir aussi :

 

Dehui, province du Jilin : 10 personnes condamnées à de la prison pour avoir résisté à la persécution du Falun Gong

Dix résidents de Jilin en procès se voient refuser le droit d'engager leurs propres avocats

 

 

Traduit de l'anglais en Belgique

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/9/27/165572.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/9/15/353733.html