Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

291,726,568 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Une Cour intermédiaire tente d'empêcher un pratiquant de faire appel

 

Écrit par un correspondent de Minghui de la province du Jiangsu, Chine

 

 

(Minghui.org) Une Cour intermédiaire d'une province côtière de la Chine a déclaré à un accusé qu'elle ne fournirait pas de copie du verdict à moins qu'il accepte de ne pas interjeter appel.

 

M. Ye Weidong, de la ville de Haimen, a été arrêté en 2016 pour avoir publié des informations sur le Falun Gong sur les réseaux sociaux. Il a été condamné en août 2017 par le tribunal du canton de Haimen, un tribunal de première instance, à une peine de deux ans de prison. Le juge a déclaré à la famille de M. Ye qu'ils ne recevraient pas de copie officielle du verdict s'ils envisageaient de faire appel.

 

La famille de M. Ye a quand même interjeté appel.

 

La Cour intermédiaire de la ville de Nantong a donné sa décision à l'avocat de M. Ye le 9 novembre. Ils ont confirmé la condamnation de M. Ye, mais ont réduit sa peine de prison à vingt-et-un mois, la raccourcissant de trois mois.

 

Cependant, la Cour intermédiaire a également statué que M. Ye et sa famille ne recevraient pas de copie officielle du verdict à moins d'avoir accepté de ne pas interjeter appel.

 

Les autorités ont également refusé une visite familiale, ce qui était contraire au règlement.

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/11/28/166556.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/11/15/356739.html