Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

290,072,365 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Un couple marié condamné parce qu'il cultive et pratique le Falun Gong

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Jianxi en Chine

 

 

(Minghui.org) Un couple marié de la ville de Yichun a été jugé par le tribunal parce qu'il a refusé de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle qui est actuellement persécutée par le régime communiste chinois.

 

M. Luo Shiliang et son épouse Mme Wu Jingying ont été arrêtés le 2 octobre 2016 et sont apparus devant la cour le 26 septembre 2017. Leurs deux avocats ont plaidé non coupable pour eux, car aucune loi en Chine ne criminalise le Falun Gong.

 

Mme Wu a également témoigné pour sa propre défense. Elle a expliqué que le Falun Gong aide les gens à élever leur niveau de moralité et améliore leur santé. Elle est reconnaissante envers le Falun Gong pour lui avoir donné la force de prendre soin d'une personne âgée de sa famille clouée au lit.

 

Au moment du procès, M. Luo ne pouvait pas se tenir debout tout seul et devait être soutenu par deux gardiens quand il est entré dans la salle d'audience. Il avait l'air émacié, pâle et beaucoup plus âgé que son âge réel. Des larmes coulaient sur le visage d'une de leur filles en voyant son père dans un état pareil. La mère de M. Luo, de plus de 80 ans, en a également été dévastée.

 

Le procureur a accusé le couple d'avoir « imprimé et distribué des documents illégaux de Falun Gong » et a recommandé 3 à 7 ans d'emprisonnement. Le juge a ajourné l'audience de quatre heures sans donner de verdict.

 

Mme Wu reste détenue au centre de détention de la ville de Yichun, tandis que M. Luo est au centre de détention du canton de Gao, où il passera son 60e anniversaire.

 

Ce n'est pas la première fois que le couple a été visé pour sa croyance. Tous deux ont été arrêtés plusieurs fois depuis le début de la persécution en 1999. Après une des arrestations, la police n'a pas informé tout de suite leur famille de l'arrestation, laissant ainsi leur fille de deux ans à l'époque toute seule à la maison pendant toute une nuit.

 

M. Luo et Mme Wu ont également dû fermer leurs entreprises familiales, l'une après l'autre pendant toutes ces années, suite aux fréquentes mises en détention. La fille aînée a passé tellement de temps à chercher la remise en liberté de ses parents depuis leur dernier arrestation que son affaire a fait faillite.

 

 

Traduit de l'anglais en Belgique

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/10/7/165972.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/9/28/354278.html