Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

289,807,449 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Une ancienne fonctionnaire de la police des frontières condamnée à la prison

 

Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Shandong, Chine

 

 

(Minghui.org) Le tribunal du district de Lixia, ville de Jinan, a récemment condamné Mme Zhou Dongdong à deux ans de prison et Mme Wu Xiaoya à trois ans et demi de prison pour avoir distribué de l'information sur le Falun Gong en public. Les deux femmes ont fait appel de leurs verdicts.

 

Mme Zhou Dongdong, 56 ans, était la directrice du Bureau d'inspection disciplinaire de la police des frontières de la province du Shandong. Parce qu'elle a refusé de renoncer à sa croyance dans le Falun Gong, elle a été rétrogradée et licenciée de son service. Elle a été détenue six fois et envoyée une fois dans un centre de lavage de cerveau au cours des dix-huit ans de persécution du Falun Gong.

 

La police a arrêté Mme Zhou et Mme Wu le matin du 1er avril, quand les deux femmes ont été signalées en train de distribuer de l'information sur le Falun Gong dans la rue. Leurs domiciles ont été fouillés le même jour. La police a confisqué les livres de Falun Gong et autres documents, ainsi qu'un ordinateur et plusieurs imprimantes.

 

Les deux femmes ont été jugées au tribunal du district de Lixia le 25 août. Mme Zhou a dit à la cour qu'elle avait la reconnaissance de ses supérieurs et que ses collègues l'avaient louée en maintes occasions quand elle travaillait à la police des frontières, parce qu'elle suivait le principe du Falun Gong Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Bien qu'elle ait perdu son emploi parce qu'elle a gardé sa croyance, Mme Zhou a affirmé qu'elle ne regrettait pas sa décision et qu'elle allait continuer à pratiquer le Falun Gong.

 

Mme Wu Xiaoya a dit au juge qu'on lui avait diagnostiqué un glaucome alors qu'elle était détenue au centre de détention de Jinan. Elle a demandé à être libérée pour être soignée.

 

 

Traduit de l'anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/11/6/166306.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/10/28/-355996.html