Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

290,159,267 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Une femme condamnée à sept ans de prison pour avoir refusé de renoncer à sa croyance

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Liaoning

 

 

(Minghui.org) Une femme de la ville de Dalian a été condamnée à sept ans de prison quatre mois après son procès pour sa pratique du Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée en Chine.

 

Mme Xu Guilan a aussi été condamnée à une amende de 10 000 yuans, comme stipulé dans le verdict du tribunal du district de Shahekou prononcé le 10 juillet 2017. Elle a interjeté appel le jour même.

 

L'avocat engagé par la famille de Mme Xu pour la défendre n'a pas pu prendre connaissance de son dossier ni lui rendre visite au centre de détention.

 

La cour d'appel a confirmé la même condamnation qu'au premier procès sans avoir tenu d'audience. Le 26 septembre, Mme Xu a été transférée à la prison pour femmes de la province du Liaoning.

 

Mme Xu a été arrêtée chez elle le 28 juin 2016. Elle a été soumise à un très long interrogatoire avant d'être admise au centre de détention de Yaojia.

 

Le procès de Mme Xu s'est tenu le 8 mars 2017, presque neuf mois après son arrestation. Son avocat a plaidé non coupable pour sa cliente en arguant du fait que pratiquer le Falun Gong est un droit constitutionnel et qu'elle n'a enfreint aucune loi.

 

Voir aussi :

 

Une femme de Dalian fait face à un procès pour sa croyance

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/11/4/166284.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/10/20/355708.html