Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

291,726,057 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Une femme de 75 ans assure elle-même sa défense

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Jiangxi, Chine

 

 

(Minghui.org) Parce qu'elle a accroché des banderoles dans le domaine public, Mme Wang Fengying, 75 ans, a été jugée par le tribunal du district de Donghu le 13 novembre dans la ville de Nanchang, province du Jiangxi. Pendant l'audience d'une heure, Mme Wang a assuré elle-même sa défense.


Mme Wang Fengying

 

Dans une brève déclaration, Mme Wang a dit qu'elle était devenue une meilleure personne et avait retrouvé une bonne santé aussi bien physique que mentale grâce à la pratique du Falun Gong. Elle a dit qu'elle n'avait violé aucune loi et nié les charges retenues contre elle. Elle a demandé aux autorités de lui rendre son argent et ses autres biens personnels pris par la police lors d'une fouille de son domicile.

 

Mme Wang a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996. Elle a été arrêtée et détenue à de multiples reprises depuis que le régime communiste chinois a interdit la pratique en juillet 1999. Seulement en 2016, Mme Wang a été arrêtée quatre fois.

 

Le 12 juin 2017, Wang Fengying a été détenue par la police parce qu'elle a accroché des banderoles de Falun Gong. Un mois plus tard, sa famille a reçu un avis de son arrestation officielle. Le mari de Mme Wang et ses enfants, ainsi que cinq autres pratiquants de Falun Gong, ont assisté au procès le 13 novembre.

 

Le tribunal a ajourné la séance sans prononcer un verdict.

 

 

Traduit de l'anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/12/2/166610.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/11/15/356740.html