Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

273,726,994 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Élever le xinxing


Un pratiquant regarde à l'intérieur inconditionnellement

 

Écrit par une pratiquante de Falun Dafa hors de Chine

 

 

(Minghui.org) En tant qu'enfant préférée de ma famille, mon enfance a été privilégiée. Quand je suis entrée sur le marché du travail, j'étais appréciée. Les hommes me courtisaient et même les pratiquants me montraient leur intérêt. Cette attention m'a rendue entêtée et je ne pouvais pas supporter l'échec. Plus tard, j'ai rencontré un pratiquant que j'ai épousé et nous sommes partis à l'étranger.

 

Mon mariage n’était pas comme je l'avais imaginé. Lui, le plus jeune de sa famille, avait été aussi gâté que moi. Il était irritable et coléreux, ce qui conduisait à des disputes et même des bagarres. De plus, nous ne prenions pas notre cultivation au sérieux, bien qu'il soit pratiquant depuis 1994.

 

La cultivation est sérieuse

 

Après avoir lu l'« Enseignement du Fa à la Conférence de Fa de la côte Ouest des États-Unis 2015 » du Maître, j'ai réalisé que je m'étais relâchée dans ma cultivation et j'ai promis de devenir une pratiquante diligente.

 

Pendant environ un an, je n'ai plus négligé ma cultivation et j'ai donc surmonté de nombreuses tribulations et épreuves. Ensuite, j'ai recommencé à me relâcher et j'ai oublié que la cultivation est sérieuse. Ainsi, j'ai de nouveau connu de nombreux conflits qui sont devenus violents et qui m'ont laissé une blessure à la tête.

 

Mon mari et moi ne nous parlions plus et je pensais au divorce. Pour mieux comprendre la violence familiale chez les non-pratiquants, j'ai fait des recherches sur Internet. Cependant, ce que j'y ai trouvé était hors de question, car on y recommandait « œil pour œil, dent pour dent ».

 

Pour résoudre ce problème, j'ai même envisagé de quitter mon chemin de cultivation. Avant de concrétiser cette pensée, j'ai parlé à une pratiquante de longue date. Elle m'a suggéré de traiter la question comme s'il s'agissait d'un karma de maladie et d'émettre la pensée droite.

 

Après avoir raccroché le téléphone, j'ai récité « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon » pendant plusieurs minutes.

 

Rester lucide

 

Après une introspection, j'ai pensé que mon mari et moi étions persécutés par les forces anciennes. Par conséquent, j'ai émis la pensée droite pour éliminer les forces anciennes. J'ai aussi réalisé que je n'avais pas abandonné mes émotions et qu'il me fallait les éliminer.

 

Après environ une demi-heure d’émission de la pensée droite, ma tête s'est éclaircie. Je pensais que tout était une illusion et que les problèmes m'étaient imposés par les forces anciennes.

 

Après avoir regardé à l'intérieur, j'ai trouvé beaucoup d'attachements. Je pensais que j'étais seule à être punie, alors que tout allait bien pour mon mari et qu'il était considéré comme un pratiquant diligent par les autres pratiquants. Mais, c'était des pensées humaines et c'était le contraire de ce qu'une pratiquante devrait penser.

 

Maintenant, je sais que la cultivation doit être inconditionnelle. Celui qui cultive en bénéficiera. Mon mari peut être un pratiquant, mais s'il se relâchait et qu'il agissait en conséquence, il devait faire face aux conséquences de ses actions. Cependant, si je cessais de cultiver, nous serions tous les deux en difficulté et les forces anciennes auraient réussi. Je dois rester lucide et ne pas laisser cela se produire.

 

Penser en dehors des émotions

 

Récemment, j'ai lu un article sur le site Minghui. Cela m'a motivée à mémoriser le Zhuan Falun. Tout en mémorisant le livre, le Maître m'a montré tant de principes du Fa que je n'avais pas vus auparavant. Je ne pouvais plus arrêter de mémoriser le Fa un paragraphe après l'autre. J'étais très attirée par les principes du Fa et je n'avais pas ressenti cela depuis longtemps.

 

Les pratiquants qui n'ont pas abandonné l'affection doivent penser en dehors de leurs émotions et cesser de demander pourquoi. Voilà comment on peut regarder à l'intérieur inconditionnellement. Les arrangements que le Maître a faits pour nous sont si compliqués que nous ne pouvons pas tout comprendre. Cependant, tous les arrangements sont faits par le Maître et ils nous aideront à réussir notre cultivation.

 

Rien ne devrait nous faire hésiter sur notre chemin de cultivation, parce que nous n'aurions rien si nous cessions de pratiquer. Pourquoi ne suivons-nous pas résolument les principes du Fa ?

 

 

Traduit de l'anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/2/11/162145.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/1/24/341552.html