Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

291,782,120 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Partages et compréhensions entre les pratiquants


Réflexions sur les agents secrets

 

Écrit par un pratiquant de Falun Dafa en dehors de Chine

 

 

(Minghui.org) Des agents secrets du Parti communiste chinois (PCC) recueillent des renseignements sur le Falun Gong depuis que le régime a commencé la persécution en 1999, probablement à partir de 1996. Tout pratiquant de Falun Dafa pourrait avoir été leur source pour recueillir des informations.

 

En Chine, le PCC peut facilement obtenir les enregistrements des communications des pratiquants de Dafa. En dehors de Chine, il y a relativement moins de pratiquants chinois, alors placer les téléphones de ces pratiquants sur écoute est possiblement la meilleure source de collecte d’informations du PCC. Nous qui vivons en dehors de Chine ne devrions pas dire tout ce que nous voulons au téléphone. Il existe vraiment des agents secrets qui fournissent des renseignements au PCC.

 

Les pratiquants retournant en Chine offrent des occasions au PCC

 

Il est difficile pour le PCC de prendre des mesures directes contre les pratiquants de Dafa vivant en dehors de Chine. Toute lettre, tout appel téléphonique ou message verbal menaçant pourrait servir de preuve devant un tribunal.

 

Toutefois, cela ne signifie pas que le PCC ne prendra jamais de mesures contre les pratiquants en dehors de son territoire. Tout pratiquant qui participe fréquemment à des événements locaux ou à des activités de Dafa doit rester vigilant, car nos coordonnées pourraient facilement être recueillies par le PCC.

 

Avec ces renseignements en main, le PCC pourrait les utiliser plus tard, par exemple, si vous voyagez en Chine. C’est là que le PCC peut prendre le contrôle et que vous pourriez être arrêté ou détenu à l’aéroport. Le PCC peut vous menacer ou vous inciter à renoncer à la pratique du Falun Dafa, puis vous demander d’agir en tant qu’agent secret. Sans environnement juridique en Chine, vous ne pouvez pas poursuivre les persécuteurs en justice. Même lorsque vous retournez dans votre pays d’adoption et essayez de poursuivre les responsables en justice, il est difficile pour le gouvernement local de vérifier les faits et encore plus d’arrêter les coupables en Chine.

 

Prenons un peu de recul. Même si vous n’avez pas été arrêté en retournant en Chine, comment pouvez-vous être sûr que vous n’avez jamais aidé le PCC à recueillir des informations et à persécuter les pratiquants de Dafa ?

 

Le Maître a clairement indiqué que les pratiquants de Dafa en dehors de Chine ne devraient pas retourner en Chine tant que la persécution continue. Cependant, il y a encore des pratiquants qui ne tiennent pas compte des paroles du Maître. Ils donnent la priorité à leurs envies de rendre visite à des amis et à des parents ou à aller faire des affaires en Chine.

 

En tant que pratiquants de Dafa, il se peut que nous nous relâchions de temps en temps en travaillant sur les projets de Dafa et en sauvant les gens, mais le PCC ne cesse jamais ses activités malveillantes. Les agents du PCC profitent de nos lacunes et persécutent tout le temps le Falun Gong.

 

Avec l’ampleur de ses activités de surveillance, le PCC met constamment à jour ses renseignements sur les pratiquants en dehors de Chine.

 

Le PCC utilise souvent les familles des pratiquants comme outils de négociation

 

Nous sommes bien conscients que le PCC sait bien jouer des mauvais tours et qu’il ne cessera pas de persécuter les pratiquants en dehors de Chine.

 

La famille et les amis des pratiquants de Dafa en Chine sont souvent utilisés par le PCC pour forcer les pratiquants à abandonner leur croyance et à espionner pour le PCC. Certains pratiquants peuvent fournir des informations au PCC par crainte et par sentimentalité. Leur manque de jugement pourrait être encore exploité par le PCC pour continuer à exercer de la pression sur les pratiquants afin qu’ils fournissent de plus en plus de renseignements.

 

Est-ce que ces personnes admettront qu’elles ont communiqué des informations sur des compagnons de cultivation au PCC ? Cest difficile à dire. Certains pratiquants ne l’admettraient pas même si dautres le leur faisaient observer.

 

Si ce qui précède est vrai, qui sont les cibles les plus probables du PCC ? Elles pourraient être nos responsables et nos coordonnateurs, en particulier les pratiquants proches du Maître. Un simple appel téléphonique pourrait compromettre leur sécurité.

 

En octobre dernier, on a appris quun agent secret du PCC avait tenté dassassiner le Maître au Fahui de San Francisco. Cet agent secret ne nous était pas étranger. Comment a-t-il pu se faufiler dans la salle de conférence de Fa aussi facilement ?

 

Comment une telle chose peut-elle se produire aux États-Unis ? Cela indique que le PCC peut quand même y soudoyer des personnes. Un processus dapprobation rationnel et strict est vraiment nécessaire lors de la vérification des antécédents des pratiquants, en particulier pour les conférences de Fa. Une vérification de sécurité des antécédents des pratiquants faisant des projets de Dafa est également importante.

 

Ceci est mon partage personnel. Veuillez m’indiquer avec compassion si vous trouvez quoi que ce soit dinapproprié.

 

 

Traduit de l’anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/2/23/162280.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/2/12/342983.html