Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

291,782,120 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Nouvelles et activités dans le monde


 

Houston, Texas : Une conférence de presse appelle à la libération immédiate d'une pratiquante de Falun Gong détenue en Chine

 

Écrit par Zeng Hong, correspondant pour Minghui

 

 

(Minghui.org) Le 2 mars 2017, l'Association de Falun Dafa du Sud des États-Unis a organisé une conférence de presse devant le consulat de Chine à Houston, au Texas, pour demander la libération de la pratiquante de Falun Dafa Han Xuejiao. Elle est détenue pour sa croyance depuis son arrestation, l'après-midi du 17 février 2017.

 

La pratiquante Han Xuejiao

 

Han Xuejiao travaille dans une entreprise à Shanghai. Sa grand-tante, Lianrong Li, vit au Texas et s'inquiète de son sort. Mme Li a émigré aux États-Unis il y a plus de dix ans et vit à Dallas, au Texas. Elle a appelé le Département de police à Shanghai pour s'enquérir sur la situation de Mme Han et on lui a dit qu'elle serait libérée si on donnait de l'argent.

 

Le 2 mars vers 11 h du matin, Mme Li est allée au consulat de Chine à Houston et a rencontré un membre du personnel là-bas. Elle leur a dit : « Han Xuejiao était faible depuis son enfance. Elle est devenue en bonne santé et énergique après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong. Elle n'a commis aucune faute. Il était illégal pour la police de l'arrêter. » Elle a demandé au personnel du consulat de contacter Shanghai pour demander la libération de Mme Han.

 

Le membre du personnel du consulat a dit qu'il ne pouvait rien faire pour ce qui se passait en Chine et qu'il n'accepterait pas la lettre de pétition de Mme Li. Mme Li a ensuite envoyé sa lettre au consulat, ainsi qu'un rapport sur Mme Han de Minghui.org.

 

Il y avait beaucoup de gens debout en ligne pour les demandes de visa ou d'autres affaires. Lors de la conférence de presse, les pratiquants de Falun Gong ont expliqué la persécution du Falun Gong en Chine par le Parti communiste chinois (PCC) et les meurtres des pratiquants de Falun Gong pour leurs organes autorisés par le régime communiste chinois.

 

Les pratiquants organisent une conférence de presse devant le consulat de Chine à Houston, au Texas.

 

Mme Li a déclaré lors de la conférence de presse : « Han Xuejiao a été emmenée vers 17 h le 17 février. Son domicile a été saccagé. Elle est détenue au centre de détention de Changning à Shanghai. Sa famille a engagé un avocat, qui est allé à la succursale du poste de police et a demandé pourquoi Mme Han avait été arrêtée. »

 

« La police n'a donné aucune raison spécifique, mais seulement une photo floue. Ils l'ont piégée après l'avoir arrêtée. C'est la police qui a violé la loi. Mme Han n'a commis aucune faute. Il a été dit que Mme Han avait entamé une grève de la faim pour protester contre la persécution une fois qu'elle a été détenue. »

 

Historique

 

Le Falun Gong a été rendu public en 1992 en Chine et est devenu très populaire dans les années qui ont suivi à cause de ses merveilleux bienfaits pour la santé et ses bienfaits spirituels. Près de 100 millions de gens le pratiquaient en 1999. Rempli de jalousie et de peur paranoïaque de perdre le contrôle sur le peuple, Jiang Zemin, alors à la tête du Parti communiste chinois (PCC), a lancé la persécution du Falun Gong le 20 juillet 1999.

 

La persécution a conduit à la mort de nombreux pratiquants de Falun Gong au cours de ces 17 dernières années. Beaucoup plus auraient été torturés en raison de leur croyance et même tués.

 

Sous la direction personnelle de Jiang Zemin, le Parti communiste chinois a créé un organe de sécurité illégal, le « Bureau 610 », le 10 juin 1999. L'organisation supplante les forces de police et le système judiciaire dans l'exécution de la directive de Jiang concernant le Falun Gong : ruiner leur réputation, couper leurs ressources financières et les détruire physiquement.

 

Le PCC effectue même des prélèvements d'organes à vif pour faire de l'argent. En raison de la censure de l'information par le PCC, le nombre exact de pratiquants qui sont décédés dans la persécution n'est pas connu.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/3/5/162391.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/3/4/343829.html