Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

281,925,818 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Un avocat menacé lors de sa défense d’une pratiquante de Falun Gong

 

Écrit par un pratiquant de Falun Gong de Mongolie intérieure

 

 

(Minghui.org) Mme Wang Yulan de la Bannière gauche de Bairin, Mongolie intérieure, a été jugée le 3 mars 2017 pour son refus de renoncer au Falun Gong, discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.

 

Son avocat a présenté un plaidoyer de non culpabilité pour elle. Il a fait valoir que sa cliente n’aurait jamais dû être poursuivie pour avoir exercé son droit constitutionnel à la liberté de croyance, aucune loi en Chine ne criminalisant le Falun Gong.

 

Mme Wang a dit que le Falun Gong lui avait rendu la santé lorsque l’avocat lui a demandé d’expliquer pourquoi elle n'avait pas abandonné sa croyance.

 

Le juge a arrêté l'avocat et l’a réprimandé pour avoir posé des questions sans rapport avec l'affaire. L'avocat a revendiqué son droit à représenter sa cliente devant le tribunal, mais avant même qu'il ait terminé son argumentation, le juge a frappé son marteau pour ajourner la séance.

 

Plusieurs personnes aux identités inconnues ont par la suite entouré l'avocat et continué à le menacer.

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/3/8/162424.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/3/5/343864.html