Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

268,060,080 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Brutalement torturé dans la prison de Baoding

 

Écrit par un pratiquant de Falun Gong dans la province du Hebei, Chine

 

 

(Minghui.org) Depuis mars 2008, M. Zheng Huiwang est incarcéré dans la prison de Baoding, province du Hebei, pour sa pratique du Falun Gong. Il a été brutalement torturé et est à présent en grève de la faim pour protester contre l’horrible violence.

 

Les gardiens de prison ont souvent torturé M. Zheng pour avoir crié « Falun Dafa est bon. » Il a été envoyé dans une pièce spéciale où ils l'ont maltraité physiquement. Plusieurs gardiens sont venus la nuit pendant qu'il dormait. Ils l'ont traîné hors du lit et l'ont giflé. Ils lui ont aussi fourré des serviettes ou des chaussettes dans la bouche et l’ont insulté. Ils l'ont forcé à dormir avec un dictionnaire épais sous les hanches, lui causant de graves contusions aux fesses.

 

Illustration de torture : menottes et fers

 

Les gardiens lui ont mis des menottes et des fers qu’ils ont attachés ensemble avec une corde de sorte qu'il ne puisse s'asseoir que le dos courbé. Il ne pouvait pas du tout étirer les jambes. Parfois, les gardes serraient tellement les menottes que ses mains étaient déformées.

 

M. Zheng s’est souvent vu refuser l'utilisation des toilettes. Les gardiens ne lui ont pas permis de dormir pendant cinq jours et nuits consécutives aux alentours du 1er octobre 2016. Il a également été gavé avec des excréments.

 

Illustration de torture: gavage avec des excréments

 

Afin d’amener M. Zheng à renoncer à sa croyance, la prison l'a forcé à regarder des vidéos calomniant le Falun Dafa. Le volume était mis à fond. Si M. Zheng fermait les yeux, les gardiens le giflaient. Ils l’ont également tourmenté en lui faisant écrire le nom du fondateur du Falun Gong sur des morceaux de papier, qu’ils poussaient ensuite entre ses fesses.

 

M. Zheng est à présent en grève de la faim pour protester contre la torture brutale. Sa femme a tenté de lui rendre visite le 10 février, mais la prison a refusé de la laisser le voir. M. Zheng est actuellement soumis à un gavage punitif brutal, qui intensifie sa souffrance.

 

Voir aussi :

 

Appealing for the Release of Mr. Zheng Huiwang—Sixth Year of Illegal Imprisonment

 

Mr. Zheng Huiwang Secretly Given a Ten-Year Sentence; Family Visits Are Denied

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/3/9/162441.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/2/26/343561.html