Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

267,742,320 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


 

Mme Guo Baohua battue sauvagement dans la prison pour femmes de Tianjin

 

Écrit par un correspondant du site Internet de Minghui à Tianjin, Chine

 

 

(Minghui.org) Mme Guo Baohua, pratiquante de Falun Gong de Tianjin, qui a été arrêtée le 9 décembre 2014 pour avoir affiché des dépliants de Falun Gong à Pékin, a été condamnée à trois ans de prison le 19 juin à 2015 sans que sa famille ait été avertie. Au cours de sa détention à la prison pour femmes de Tianjin, Mme Guo a été humiliée et battue sauvagement pour avoir refusé de porter l'uniforme de détenue.

 

Le gardien de prison Xu Liying a utilisé une paire de ciseaux pour couper les vêtements de Mme Guo par derrière et les déchirer. Mme Guo n’avait que sa culotte et une serviette pour se couvrir la poitrine. Pour l'humilier, les gardiens ne lui permettaient pas d’aller seule dans la salle de bain et aux toilettes, elle ne pouvait y aller qu’avec d’autres détenues, ainsi tout le monde pouvait la voir presque nue. Au cours de la période de ses règles, les gardiens ont interdit aux détenues de lui fournir quelque aide que ce soit, y compris des tissus ou des produits d'hygiène féminine.

 

Les gardes ont forcé les codétenues de Mme Guo à faire un travail pénible 12 heures ou plus chaque jour. Comme les codétenues n’ont pas supporté ce mauvais traitement, elles ont eu du ressentiment envers elle. Cui Hongyu, une des détenues, l’a battue et insultée à volonté.

 

Un dimanche matin, sous l'impulsion de la détenue Guo Liying, toutes les détenues de la cellule ont commencé à la battre. La détenue Han Qiyue l’a giflée tout en la tenant par les cheveux. La détenue Ning Xiaohua lui a piétiné le visage et donné des coups de pied à la tête. Une autre détenue, Lu Shan, a continué à lui donner des coups de pied, tandis que les autres lui ont mis de force l'uniforme des détenues.

 

Comme Mme Guo a refusé de renoncer à la pratique du Falun Gong, les détenues l’ont forcée à rester debout de longues périodes, l’ont privée de sommeil et ne l’ont nourrie que d’un pain cuit à la vapeur et d’un cornichon. En peu de temps, elle est devenue très maigre et a souffert de malnutrition. Les détenues qui ont maltraité Mme Guo l’ont fait avec le soutien des gardes, car elles ont obtenu une réduction de leurs peines ou ont été récompensées d’une autre façon.

 

Mme Guo a d’abord été détenue dans un centre de lavage de cerveau en 2001. Plus tard, elle a été condamnée à un an et demi de travail forcé, peine rallongée plus tard d’une année supplémentaire.

 

Pendant sa détention au camp de travail pour femmes de Banqiao à Tianjin, les gardes l'ont enfermée dans une pièce sans fenêtre pendant plus d'un mois, accrochée par les menottes. Le 1er avril 2003, les gardiens l'ont électrocutée sur tout le corps avec des matraques. Plus tard, elle a été enfermée dans une cage en bois en permanence pendant plusieurs jours.

 

 

Traduit de l'anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/3/9/162436.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/2/28/343629.html