Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

287,274,658 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Affinité prédestinée avec Dafa


Mettre de côté les émotions

 

Écrit par un pratiquant de Falun Gong à Taïwan

 

 

(Minghui.org) En 2015, j’ai fait des recherches sur la médecine traditionnelle chinoise sur l’Internet. Une série de programmes télévisés de NTD, dont le siège est à New York, a présenté deux médecins dans certains épisodes. Tous deux ont dit qu'ils pratiquaient le Falun Dafa, ce qui a éveillé mon intérêt.

 

Un ami de mon père m'a donné deux livres de Falun Dafa quand j'étais en sixième, l'un étant le Zhuan Falun et l'autre le Falun Gong.

 

Cependant, en raison de la persécution du Falun Dafa en Chine, ma mère m’a demandé de lui rendre les livres. Étant donné que j’avais lu le Zhuan Falun et que j'avais senti que c’était un bon livre, je les ai gardés mais cachés.

 

Étant donné mon nouvel intérêt pour le Falun Dafa, je suis allé chercher les livres et j’ai continué mon chemin de cultivation.

 

Éliminer les substances négatives

 

J'ai pratiqué le Falun Dafa pendant un an et demi. Sans toutefois comprendre ce que constituait une véritable cultivation jusqu'à il y a environ six mois.

 

Par exemple, je ne comprenais ce que « regarder à l'intérieur » voulait dire et je ne saisissais pas non plus ce qu’impliquait se cultiver réellement.

 

Je pensais que tant que j'étudiais le Fa et faisais les exercices chaque jour jours, je cultivais et pratiquais. En outre, regarder à l'intérieur pour moi était juste comme ce que je savais s'agissant de s’examiner soi-même.

 

C’est plus tard, en lisant le premier chapitre des Neuf commentaires sur le Parti communiste, que j’ai alors compris en quoi consistait la cultivation.

 

Pendant quelque temps, mon esprit a été manipulé par la peur de la maladie et de ses symptômes. Puis j’ai réalisé que c'était les substances négatives générées par ma peur. En réalité, l'interférence négative n'était pas envoyée par ma conscience principale, mais était l'interférence de conceptions formées au cours de ma vie, par le karma de pensée et d'autres sources extérieures.

 

Quand j'ai étudié « La conscience principale doit être forte » dans le Zhuan Falun, j'ai eu une meilleure compréhension concernant les messages négatifs. Mais être capable de leur faire face plus correctement n’est venu qu’après avoir étudié un paragraphe dans « Enseignement du Fa à la conférence de Fa de l'Ouest des États-Unis ».

 

« En premier lieu, tu dois éliminer tes pensées pas bonnes en te cultivant. La raison pour laquelle tu parviens à te débarrasser de ces choses pas bonnes, c'est que tu nies qu'elles sont toi, c’est absolument crucial. C’est parce que tu nies qu'elles sont toi que tu peux les éliminer. En fait, elles ne sont vraiment pas toi. Ce sont les différentes conceptions ou même du karma formés en faisant des choses après ta naissance, ce sont ces choses. » (« Enseignement du Fa à la conférence de Fa de l'Ouest des États-Unis »)

 

 

Sur la base du Fa du Maître, j'ai commencé à nier les messages négatifs. Que cela ait été ou non efficace sur le moment, j’ai continué de les ignorer pendant un à deux mois. Même mon père a reconnu que j'avais changé et m'a encouragé à continuer sur mon chemin de cultivation.

 

Mettre de côté les émotions conduit au succès

 

Après avoir fait des photos pour divers projets de clarification de la vérité, j'ai pris conscience ce que « venir du cœur » et « être responsable » impliquaient. J'ai compris que je devais considérer le Fa et les êtres lors des prises de vue. Autrement dit, faire de la photo ne devait pas devenir une simple formalité.

 

J'ai abandonné les conceptions humaines et changé ma façon de penser. J'ai écouté attentivement lors de l’examen des photos, puis j’ai fait des changements selon ce qui était nécessaire, au lieu d'utiliser mes conceptions humaines.

 

Quand j'ai été invité à faire des photos pour une équipe d'écriture, j’ai pris conscience que j’avais encore les attachements à la jalousie et à se faire valoir. J'ai appris à les mettre de côté et j'ai pu dès lors achever ce que j’avais entrepris de faire.

 

Dans mon travail, j'ai choisi de mettre de côté le sentiment. Quand je l'ai fait, chaque photo produite était une vie. Ce n'est qu'en mettant de côté mes attachements que j’ai pu rejeter toute photo inappropriée pour le projet.

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/3/13/162483.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/2/4/342665.html