Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

273,726,994 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Nouvelles et activités dans le monde


Des enseignements de Falun Gong proposés dans un centre communautaire à Toronto

 

Écrit par Zhang Yun, correspondant pour Minghui à Toronto, Canada

 

 

(Minghui.org) Les pratiquants de Toronto proposent gratuitement des exercices de Falun Gong au club Stan Wadlow de la ville tous les samedis après-midi depuis janvier de cette année. Beaucoup de gens ont appris les exercices doux et calmes et certains ont fait remarquer que leur santé physique et mentale s'était grandement améliorée.

 

 

Des séances gratuites d'enseignement de Falun Gong au club Stan Wadlow à Toronto

 

« Le Falun Gong m'a aidé à arrêter de fumer après 53 ans »

 

Patrick (à gauche) a pu arrêter de fumer après 53 ans grâce à sa pratique de Falun Gong.

 

Lors d'une séance, Patrick a dit qu'après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong il y a quelques années, « le Falun Gong m'a aidé à arrêter de fumer après 53 ans. J'ai arrêté de boire aussi. »

 

Il y a environ trois ans, Patrick a lu le Zhuan Falun, le livre principal de la pratique, dans une bibliothèque. Il a ensuite lu tous les enseignements. Il a dit : « J'ai commencé à lire et à faire les exercices une fois rentré chez moi. Peu après, j'ai arrêté de fumer et de boire. Mon esprit s'est ouvert et ma façon de gérer les choses a changé. Il y avait plus de paix et moins de combats et de plaintes. »

 

Il est venu à la séance parce qu'il voulait se joindre à d'autres pratiquants lors des exercices.

 

« Je sens juste que je suis tellement heureuse »

 

Kathleen Filiphuk (à gauche) dit qu'elle se sent tellement heureuse d'avoir rencontré le Falun Gong.

 

Kathleen Filiphuk, infirmière à la retraite, a eu l'information concernant ces séances grâce à un journal. Elle a dit : « À l'époque, on venait de diagnostiquer de la démence sénile à mon mari et de me dire que j'avais peut-être un cancer de l'estomac. J'étais inquiète et j'ai décidé de venir essayer. »

 

La première fois qu'elle est venue à la séance, son estomac lui faisait tellement mal qu'elle ne pouvait pas faire les exercices. « J'ai commencé à réciter 'Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon'. Lentement, la douleur est partie et j'ai pu continuer à faire les exercices », a déclaré Kathleen.

 

Ce n'était pas facile pour elle de quitter la maison et de venir aux séances en raison de l'état de santé de son mari. Elle voulait venir parce que « la pratique m'enlève toujours de la pression et je peux me détendre et me calmer. Peu importe à quel point c'est difficile, je vais continuer à le faire. Je sens juste que je suis tellement chanceuse. »

 

« Ce grand peuple ne devrait pas être persécuté »

 

Seneia Suele médite.

 

Un ami de Seneia Suele lui a suggéré d'apprendre le Falun Gong alors qu'il était à un forum sur la santé en janvier. Il a dit : « Et me voilà, je me sens très bien. Les pratiquants sont très gentils et patients quand ils m'enseignent. Ils me donnent la confiance pour continuer la pratique. »

 

Quand il a appris que les pratiquants de Falun Gong étaient persécutés en Chine en raison de leur croyance, il a été dérangé. « Je ne pouvais vraiment pas comprendre. Ce grand peuple ne devrait pas être persécuté. Je vais faire savoir à plus de gens à quel point le régime chinois ment au sujet de la pratique », a déclaré Seneia.

 

Mme Zhang est originaire de Shenzhen, en Chine. Elle a dit qu'elle a énormément bénéficié de cette pratique. « Je me sens comme une personne différente maintenant. J'espère que le peuple chinois qui a accepté les propagandes du régime chinois contre le Falun Gong pourra prendre le temps de lire les livres et apprendre les exercices. Ils ne penseront pas la même chose après », a dit Mme Zhang.

 

Plus de séances

 

M. Li Bo, un pratiquant aux séances d'enseignement, a dit que beaucoup de gens préféraient apprendre les exercices face à face. Il a déclaré : « Nous continuerons de tenir ces séances en avril au Centre communautaire Warden Hilltop. Nous accueillons tout le monde tous les samedis de midi à 14 heures. »

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/3/16/162519.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/3/15/344290.html