Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

287,024,735 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Actions justes des gens de ce monde


 

2536 citoyens supplémentaires en Chine appuient les actions en justice des pratiquants de Falun Gong contre Jiang Zemin

 

Écrit par un correspondant de Minghui en Chine

 

 

(Minghui.org) Depuis le 1er mai 2015, plus de 200 000 pratiquants de Falun Gong ont intenté des poursuites en justice contre l'ancien dictateur chinois Jiang Zemin auprès du Parquet populaire suprême et de la Cour populaire suprême. Ils le tiennent responsable d’avoir ordonné la persécution du Falun Gong qui a abouti à des arrestations illégales, à de la torture et à la mort de personnes innocentes en raison de leur croyance.

 

Les pratiquants ont recueilli des signatures du grand public pour appuyer ces poursuites judiciaires. Au cours des deux derniers mois, 2536 signatures supplémentaires ont été recueillies dans trois provinces.

 

Dans la ville de Jilin, province du Jilin, 682 personnes ont signé et apposé leurs empreintes digitales à une lettre en janvier 2017. L'un d'eux a dit : « Jiang Zemin... ignore les lois et persécute de bonnes personnes comme les pratiquants de Falun Gong. »

 

Des lettres signées et des empreintes digitales en provenance de Jilin

 

Dans la ville de Zhangjiakou, province du Hebei, 1453 personnes ont signé la lettre. Plus de 200 personnes ont demandé la fin du massacre des pratiquants pour leurs organes par le régime communiste.

 

 

Des lettres signées et des empreintes digitales en provenance de la ville de Zhangjiakou

 

Dans la ville de Nanchang, province du Jiangxi, 401 signatures ont été recueillies. Les signataires exhortent le Parquet populaire suprême à lancer une enquête et à traduire Jiang Zemin en justice.

 

Une lettre signée en provenance de la ville de Nanchang

 

Un homme de 60 ans a dit que Jiang Zemin était des centaines de milliers de fois pire que Daji dans la dynastie des Shang, qui aurait arraché un cœur qui battait encore à une personne, parce qu'elle désapprouvait sa conduite.

 

« Alors que tout le monde à l'extérieur de la Chine sait à quel point Jiang Zemin est terrible, les gens en Chine ne savent pas toujours la vérité sur la situation quand il s'agit de Falun Gong, parce que les nouvelles sont censurées. Je soutiens les poursuites judiciaires », a déclaré un homme de 30 ans.

 

Un ancien combattant à la retraite a déclaré : « Le Parti communiste chinois est méprisable. Ils nous ont trompés en nous envoyant combattre au Vietnam et ont ensuite remis un grand morceau de notre territoire à un pays étranger. Jiang Zemin et son régime sont corrompus. Je démissionnerai du Parti communiste chinois et soutiendrai les poursuites judiciaires. »

 

Historique

 

En 1999, Jiang Zemin, à la tête du Parti communiste chinois, lançait la répression violente du Falun Gong sans tenir compte des autres membres du comité permanent du Politburo.

 

La persécution a conduit à la mort de nombreux pratiquants de Falun Gong au cours des dix-sept dernières années. Beaucoup plus auraient été torturés en raison de leur croyance et même tués pour leurs organes. Jiang Zemin est directement responsable de la mise en place et du maintien de la persécution brutale.

 

Sous sa direction personnelle, le Parti communiste chinois a créé un organe de sécurité illégal, le « Bureau 610 », le 10 juin 1999. L'organisation supplante les forces de police et le système judiciaire dans l'exécution de la directive de Jiang concernant le Falun Gong : ruiner leur réputation, couper leurs ressources financières et les détruire physiquement.

 

La loi chinoise permet aux citoyens d'être plaignants dans les affaires pénales et de nombreux pratiquants exercent maintenant ce droit de déposer des plaintes pénales contre l'ancien dictateur.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/3/1/162355.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/2/22/343403.html