Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

287,024,735 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Nouvelles et activités dans le monde


Suède : Les affiches du Falun Gong amènent les gens à soutenir la fin de la persécution en Chine

 

 

(Minghui.org) Depuis janvier de cette année, les pratiquants de Falun Gong de Stockholm, en Suède, organisent des activités chaque semaine à trois stations de métro du centre-ville. Leur but est de sensibiliser les gens à cette ancienne pratique de culture chinoise et de dénoncer la persécution en Chine, qui dure depuis 17 ans.

 

 

Signer la pétition pour soutenir le Falun Gong

 

 

 

 

Les gens s'arrêtent pour lire les affiches et regarder la présentation des exercices.

 

À la station de métro Karlaplan, un journaliste de 72 ans à la retraite s'est arrêté pour parler avec les pratiquants. Il a dit qu'il n'était pas surpris que le Parti communiste commette de tels crimes horribles contre le groupe pacifique de Falun Gong.

 

« Il y a de nombreuses années, ma femme et moi avons fait un voyage en Chine. En visitant un centre pour personnes âgées, nous sommes accidentellement rentrés dans un bâtiment qui ne faisait pas partie de la visite et des représentants du gouvernement ont crié après nous. Nous avons réalisé qu'on nous montrait ce qu'ils voulaient que nous voyions, ce qui était complètement différent de ce qui se passait dans les coulisses. »

 

Il a fait l'éloge des pratiquants pour leurs efforts pour dénoncer la persécution et les a encouragés à continuer leur bon travail.

 

Une autre femme qui s'est arrêtée pour signer la pétition des pratiquants a dit : « Beaucoup de gens ne sont pas encore au courant [des prélèvements forcés d'organes en Chine]. Nous devrions le faire savoir à plus de gens. C'est terrifiant. »

 

Adrian, un élève du secondaire, est passé par le stand des pratiquants avec sa mère. Il a dit avoir lu un reportage sur les prélèvements forcés d'organes dans l'édition suédoise du journal The Epoch Times.

 

Après avoir signé la pétition, Adrian et sa mère ont pris rendez-vous avec les pratiquants pour apprendre les exercices dans un parc voisin.

 

Anders, qui travaille dans un centre culturel voisin, a demandé aux pratiquants une pile de documents en suédois et en anglais pour les visiteurs du centre. Il les a également invités à tenir un atelier au centre.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/3/6/162403.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/3/5/343860.html