Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

286,925,708 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Mme Mu Xiaomei a été libérée après trois mois de détention

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Jilin en Chine

 

 

(Minghui.org) Mme Mu Xiaomei, pratiquante de Falun Gong du canton de Qian'an, province du Jilin, a été arrêtée le 6 janvier 2017 et détenue au centre de détention no 4 de la ville de Changchun.

 

Elle a reçu l'ordre de signer des documents du Parquet, mais elle a refusé, car elle n'avait rien fait de mal. Le 7 avril, le Parquet a annoncé que l'affaire avait été classée et elle a été libérée.

 

Des situations similaires ont également été observées dans d'autres régions de Chine où les autorités ont libéré des pratiquants de Falun Gong. Après avoir appris les faits sur le Falun Gong et la persécution, de nombreux policiers ont pris des mesures décisives pour cesser de suivre la politique de persécution du Parti communiste chinois.

 

Refusée par le centre de détention de Weizigou

 

Mme Mu a été arrêtée par des policiers du poste de police de Jincheng, ainsi que les pratiquantes de Falun Gong Mme Dong Yanhua et Mme Yang Yuzhi. Mme Dong et Mme Yang ont toutes deux été emmenées au centre de détention de Weizigou, où elles ont été détenues pendant deux semaines.

 

La famille de Mme Mu ne savait pas où elle était et n'a reçu aucune notification de la part de la police pendant plus d'une semaine. Plus tard, ils ont appris qu'elle avait été emmenée au centre de détention de Weizigou, mais les fonctionnaires avaient refusé de l'admettre, alors elle a été renvoyée au poste de police.

 

Le lendemain, Liu Hui, directeur adjoint du poste de police, a ordonné un examen physique pour Mme Mu et plus tard dans la journée, l'a ramenée au centre de détention. Le 20 janvier, elle a été transférée au centre de détention no 4 de Changchun.

 

La famille de Mme Mu a embauché un avocat en son nom. Le parquet a retiré l'affaire le 7 avril et elle est rentrée chez elle.

 

Détentions multiples

 

Mme Mu, 53 ans, a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996. Le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance a changé sa vie de manière significative, la rendant plus ouverte et disposée à aider les autres.

 

Néanmoins, elle avait été détenue à plusieurs reprises pour sa conviction. Elle a été emmenée dans un camp de travaux forcés en 2003, où les gardiens lui ont administré des décharges électriques avec des matraques électriques, essayant de la forcer à abandonner sa croyance. On l'a obligée de dormir à côté d'une détenue avec la gale. Elle a ensuite été transférée dans une unité à contrôle intensifié où elle a été privée de sommeil.

 

Elle a été arrêtée à nouveau en septembre 2007 et détenue dans le camp de travaux forcés de Heizuizi pendant deux ans.

 

D'après les reportages sur le site Internet Minghui, au moins 840 pratiquants de la province du Jilin ont été maltraités en 2016 pour avoir pratiqué le Falun Gong. Parmi eux, six ont perdu leur vie en garde à vue, 66 ont été condamnés à la prison et 140 ont vu leurs domiciles mis à sac.

 

Toutefois, des reportages récents ont cité des cas d'accusation retirés, des causes classées et des libérations de pratiquants illégalement détenus.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/4/11/162804.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/4/10/345435.html