Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

291,704,662 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Une femme originaire du Jiangsu est remise en liberté après que la Cour supérieure casse le verdict de culpabilité

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Jiangsu, Chine

 

 

(Minghui.org) Une résidente de la ville de Yancheng a récemment été libérée après que la cour d'appel locale a révoqué le verdict de culpabilité contre elle pour avoir distribué des documents sur la persécution du Falun Gong perpétrée par le régime communiste chinois.

 

Mme Zhang Sufang, 72 ans, a été arrêtée le 9 juillet 2016 et elle a été condamnée à 2 ans de prison le 23 décembre. Elle a déposé un recours et la Cour supérieure qui a statué en mars 2017 a renversé le verdict initial, invoquant des preuves insuffisantes.

 

Voici la chronologie de l'arrestation et des poursuites de Mme Zhang.

 

9 juillet 2016

 

Mme Zhang a été arrêtée pour avoir distribué des documents de Falun Gong lors d'une foire locale. Un policier l'a giflée après qu'elle a été emmenée au poste de police.

 

Elle a rappelé à la police que la persécution du Falun Gong n'avait pas de fondement juridique depuis le début. Elle les a exhortés à ne pas poursuivre des personnes innocentes en raison de leur croyance.

 

Ce soir-là, elle a été emmenée dans un hôtel local, où elle a été détenue pendant dix jours.

 

29 juillet 2016

 

Mme Zheng a été transférée au centre de détention de la ville de Yancheng.

 

3 septembre 2016

 

Mme Zhang a reçu un mandat d'arrêt officiel.

 

14 septembre 2016

 

Mme Zhang a reçu l'acte d'accusation porté contre elle.

 

25 octobre 2016

 

Mme Zhang a été jugée par la cour du district de Yandu. Elle a témoigné pour sa propre défense et a soutenu qu'elle n'aurait jamais dû être poursuivie pour avoir exercé son droit constitutionnel à la liberté de croyance et à la liberté de la presse.

 

23 décembre 2016

 

Mme Zhang a reçu le verdict prononcé contre elle. Elle a été condamnée à deux ans de prison et à une amende de 8000 yuans.

 

27 décembre 2016

 

Mme Zhang a interjeté appel auprès de la Cour intermédiaire de la ville de Yancheng.

 

9 février 2017

 

Plusieurs personnes de la Cour supérieure ont interrogé Mme Zhang au centre de détention. Elle les a exhortés à l'acquitter, étant donné qu'elle ne violait aucune loi.

 

6 mars 2017

 

Plusieurs personnes du parquet intermédiaire de la ville de Yancheng ont interrogé Mme Zhang. Elle a de nouveau déclaré qu'elle avait absolument le droit de pratiquer et de diffuser des informations au sujet du Falun Gong.

 

10 mars 2017

 

La Cour supérieure a rendu une décision visant à renverser le verdict de culpabilité contre Mme Zhang, invoquant des preuves insuffisantes.

 

13 mars 2017

 

Mme Zhang a reçu la décision.

 

29 mars 2017

 

Le centre de détention a libéré Mme Zhang sans conditions.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/4/12/162818.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/4/11/345483.html