Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

276,566,425 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Opinions


Une brève discussion à propos de la « solitude »

 

Écrit par Shu Xing

 

 

(Minghui.org) La solitude a toujours été largement répandue dans la société. C’est la douleur de la solitude, un appauvrissement de l’esprit et quelque chose qui n’est pas comparable aux pertes matérielles. Ce qui s’exprime bien dans un ancien poème :

 

Derrière moi je ne vois point ces anciens hommes sages,

devant moi nul ne leur emboîte le pas.

Parcourant les vastes espaces du ciel et de la terre,

seul, brisé par le chagrin, je pleure.

(« Un verset en haut de la tour Youzhou », Chen Zi’ang, d’après une traduction de Chris Pereira)

 

Les deux caractères chinois du mot solitude, Ji et Mo, signifient « sans voix » et « sans domicile ». La douleur liée à la solitude peut être interprétée comme la douleur de n’avoir personne à qui parler et de n’avoir nul endroit où aller. Tous les êtres recherchent la chaleur de la compagnie. Les gens évitent la solitude en cherchant l’amour, en fondant une famille, en allant à des réunions, en communiquant avec autrui et en recourant à d’autres procédés extérieurs.

 

Même s’il y a diverses manières d’éviter la solitude, beaucoup de gens ne parviennent tout de même pas à y échapper, même après avoir connu des plaisirs éphémères. Beaucoup de gens qui ont de la famille se sentent encore seuls bien qu’ils aient de la compagnie. Pourquoi donc ? N’est-il-pas suffisant d’avoir des membres de famille autour de soi ? En réalité, c’est parce que le monde humain est un endroit d’illusion. Les gens semblent vivre au beau milieu du rêve de la vie matérielle, mais au fond notre véritable moi, c’est notre esprit, qui aspire à notre vrai foyer et notre vraie famille !

 

Retourner à son origine était le souhait de chacun en venant dans ce monde. Seuls ceux qui ont appris le vrai sens de la vie et se sont fixés un objectif clair pour eux-mêmes ne vont pas se sentir seuls parce qu’ils croient fortement que le processus de se tempérer dans le monde humain est la seule manière de retourner à son véritable foyer.

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/4/5/162737.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/3/29/344415.html