Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

273,655,386 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Mme He Tao, une pratiquante de Liaoning, est condamnée à cinq ans de prison

 

Écrit par un correspondant de Minghui du Liaoning, Chine

 

 

(Minghui.org) Mme He Tao, dans la soixantaine, est une employée retraitée de la papeterie Nuerhe de la ville de Jinzhou. Elle a été condamnée à une peine de cinq ans de prison par le tribunal du district de Taihe le 19 septembre 2016. Elle a fait appel devant le tribunal intermédiaire de la ville de Jinzhou, qui a confirmé le verdict initial le 29 novembre. Elle a été emmenée à la prison pour femmes de la province du Liaoning à la fin de décembre 2016.

 

Elle a été arrêtée le 18 mai, alors qu’elle distribuait des documents au sujet du Falun Dafa.

 

Emprisonnée et torturée

 

Mme He a commencé à pratiquer le Falun Dafa en août 1997. Elle a été arrêtée et emprisonnée plusieurs fois depuis que le Parti communiste chinois (PCC) a lancé la persécution en 1999.

 

Des agents de police ont dit à Mme He qu’ils voulaient lui parler afin de l’attirer au département de police de Taihe en février 2000. Elle a été arrêtée et détenue au centre de détention et emmenée au camp de travaux forcés de Masanjia six mois plus tard. Elle a été libérée après avoir échoué l’examen physique.

 

Mme He a été arrêtée à nouveau le 11 novembre 2002 pour avoir parlé à des agents de police du Falun Dafa et avoir envoyé un livre au poste de police local. Elle a reçu une sentence de quatre ans de prison.

 

Elle a été soumise à de nombreuses formes de torture dans la prison de Dabei de la ville de Liaoning. Pour la forcer à renoncer à sa croyance, les gardiens de la prison l’ont privée de sommeil pendant plus de quarante jours. On lui a interdit de boire de l’eau pendant trois mois, période pendant laquelle les gardiens lui ont donné seulement du pain de maïs cuit à la vapeur. Elle a été forcée à faire un travail d’esclave pendant seize heures par jour. L’utilisation des toilettes était limitée et pendant la nuit, des détenues condamnées pour meurtre avaient pour ordre de se relayer pour la torturer.

 

À une occasion, une détenue a arraché les vêtements de Mme He, a bourré sa bouche avec une serviette, l’a ligotée avec une corde et suspendue dans la salle d’eau. Les gardiens de la prison ont arrêté les tortures seulement après qu’elle a fait une grève de la faim pour protester.

 

Mme He est retournée à la ville de Chifeng pour rendre visite à sa famille le 28 septembre 2009. Moins d’une heure après son arrivée, elle fut arrêtée par les agents de police de Chifeng et du poste de police de Nuerhe, de la ville de Jinzhou. Elle a été détenue au centre de détention situé dans la région autonome de la Mongolie intérieure pendant près de six mois.

 

Pendant sa présente détention, incitées par les gardiens de la prison, Mme He a été torturée par des détenues au centre de détention pour femmes de la ville de Jinzhou. Kong Suhua, la chef des détenues, a ordonné des condamnées pour meurtre à la battre plusieurs fois. Une détenue a tenu la tête de Mme He et l’a battue sévèrement. Elle a souffert de maux de tête, ainsi que de blessures corporelles. Sa tension artérielle était à plus de 200 mmHg.

 

Les lettres qu’elle a écrites au Parquet, présentant les faits sur le Falun Dafa, ont été interceptées par le centre de détention et n’ont jamais été expédiées.

 

Voir aussi :

 

Additional Persecution News from China – October 17, 2016 (17 Reports)

 

 

Traduit de l’anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/4/11/162809.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/3/26/344760.html