21 Avr 2017

Pratique des exercices en groupe sur les campus dans l’aire de Metro Detroit

 

Écrit par un pratiquant de Falun Dafa dans le Michigan, États-Unis

 

 

(Minghui.org) Ce mois d’avril, les pratiquants de Falun Gong (aussi appelé Falun Dafa) de l’aire de Metro Detroit sont allés faire ensemble les exercices sur les campus universitaires.

 

Université du Michigan

 

Une pratiquante de Falun Gong tend des dépliants d'information à l'université du Michigan (UM) Ann Arbor.

 

Par une douce journée printanière à Ann Arbor le dimanche 2 avril, les pratiquants de Falun Gong ont pratiqué paisiblement les exercices sur le campus du Michigan. Un grand nombre de gens se sont arrêtés pour regarder et ont reçu un dépliant présentant la pratique.

 

Un homme qui s’était arrêté pour regarder la démonstration des exercices a lu le dépliant et discuté avec une pratiquante. Lui et sa femme avaient amené leur fils visiter le campus ce jour-là.

 

« Je médite dix minutes chaque jour », a-t-il dit, « mais je ne suis concentré qu’une ou deux minutes. Cela fait une dizaine de minutes que j’observe la dame en T-shirt jaune, elle est restée dans la tranquillité tout le temps, je suis très impressionné. » Il a beaucoup appris sur le Falun Dafa et la persécution en discutant avec la pratiquante et a dit qu’il allait continuer à s’informer en ligne.

 

Université d’État de Wayne

 

Il faisait presque chaud le 9 avril et les pratiquants de Windsor, au Canada, ont rejoint les pratiquants du Michigan pour faire les exercices à l’université d’État de Wayne, à Détroit. Les pratiquants ont également distribué des dépliants appelant à mettre fin aux prélèvements forcés d’organes sur des pratiquants de leur vivant par le Parti communiste chinois (PCC).

 

Pratique des exercices à l’université d’État de Wayne

 

Deux couples chinois ont pris des dépliants et exprimé leur sympathie pour les victimes persécutées.

 

Un vétéran de l’armée s’est arrêté pour regarder et a dit qu’il souhaitait aider à faire passer le message. Il prévoyait d’informer l’association à laquelle il appartenait à propos de la persécution en Chine.

 

Un autre homme a dit à un pratiquant qu’il était en attente pour une opération de greffe d’organe. Des gens lui avaient dit d’aller en Chine où des organes étaient constamment disponibles. Il a toutefois décidé de ne pas y aller trouvant suspect le fait de pouvoir disposer d’un organes aussi rapidement.

 

Lorsqu’il a appris les prélèvements d’organes par le PCC, ça a été un choc, mais il a dit qu’il le croyait.

 

Les pratiquants de l’aire de Metro Detroit envisagent de poursuivre leurs activités afin de présenter le Falun Gong et de dénoncer la persécution.

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/4/15/162847.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/4/11/345490.html