Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

273,727,609 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Un homme du Sichuan condamné pour sa croyance se voit refuser les visites familiales

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Sichuan, Chine

 

 

(Minghui.org) Un résidant du canton de Peng'an condamné pour sa croyance a été secrètement transféré à une prison à plus de 386 km plus loin. Quand sa famille a enfin découvert où il se trouvait, on lui a refusé toute visite avec lui.

 

M. Tang Jianing a été arrêté le 6 décembre 2015 après avoir été signalé pour avoir affiché des messages à propos du Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois. Le parquet local a retourné deux fois son dossier à la police, citant des preuves insuffisantes. Cependant, le parquet a plus tard inculpé M. Tang sous la pression du Bureau 610 local, une agence extrajudiciaire chargée d’éradiquer le Falun Gong et ayant le pouvoir de supplanter le système judiciaire de Chine.

 

Les deux avocats de M. Tang ont plaidé non coupable pour lui quand il a été jugé le 5 juillet 2016. Ils ont fait valoir qu’aucune loi en Chine ne criminalise le Falun Gong et que leur client avait parfaitement le droit d’informer le public de l’illégalité de la persécution.

 

En plus, les avocats ont protesté contre les interférences du Bureau 610 avec le processus judiciaire.

 

M. Tang a également témoigné pour sa propre défense et a exigé un acquittement. Cependant, le juge a conclu l’audience en le condamnant à trois ans de prison.

 

Son épouse a aussitôt fait appel en son nom. Elle a également déposé une plainte contre la police, le parquet et le tribunal du canton de Peng'an à la Cour supérieure et au parquet de la province du Sichuan. Elle attend toujours les résultats de l’appel.

 

Les autorités locales ont d’abord essayé de transférer M. Tang à une prison voisine, mais la prison a refusé de l’admettre à cause de contraintes de capacité. Ils l’ont ensuite transféré à la prison de Jiazhou, située dans la ville de Leshan.

 

L’épouse de M. Tang a été maintenue dans l’ignorance au sujet du transfert de prison. Elle est devenue soupçonneuse lorsque le centre de détention où son mari était au départ continuait de refuser ses demandes de visite. Elle a interrogé des gens et a finalement découvert ce qui était arrivé à son mari.

 

Elle s’est rendue à la ville de Leshan plusieurs fois pour essayer de voir son mari, mais les autorités pénitentiaires de Jiazhou ont refusé ses demandes chaque fois. Ils ont exigé de voir une approbation du Bureau 610 du canton de Peng'an pour sa visite.

 

Numéros de téléphone de la prison de Jiazhou : +86-10-833-2349097, +86-10-833-2349089, +86-10-833-2349382, +86-10-833-2349088, +86-10-833-2349049, +86-10-833-2349081

Directeur de la prison : Zhu Wei

 

 

Traduit de l’anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/4/19/162890.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/4/15/345653.html