Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

289,985,786 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Valider Dafa avec les paroles et les actes


[Célébrer la Journée mondiale du Falun Dafa] Dafa m'a appris à aider ceux qui sont dans le besoin

 

 

(Minghui.org) Depuis 1997, je me conforme au principe de Dafa, Authenticité-Bienveillance-Tolérance et j'ai aidé pratiquement toutes les personnes de mon village.

 

Il y a vingt ans, notre famille était la plus aisée du village. Nous étions presque les seuls à avoir une voiture. Je suis devenu ainsi chauffeur bénévole quand quelqu'un avait besoin d'aller quelque part. Quand quelqu'un était en panne d'essence je m'arrêtais et je partageais mon essence avec eux.

 

Il n'y avait que quelques familles qui disposaient d'un balcon pour faire sécher le blé. Nous avions une grande cour avec une surface bétonnée, ce qui allait bien pour étaler le grain au soleil. Toutes les familles de notre rue mettaient leur blé à sécher chez nous. Nous les aidions aussi à sécher et à empaqueter le blé.

 

« Nous avons un homme vraiment bien dans notre village » était le commentaire de nombreux villageois.

 

L'agent du Bureau 610 comprend la vérité

 

Malgré l'environnement dur après le lancement de la persécution par le Parti communiste chinois (PCC), je n'ai jamais pensé à aucun moment à renoncer à ma foi.

 

Une fois j'ai dû passer par un endroit désolé en voiture à la tombé de la nuit et j'ai vu un homme d'âge mûr avec une petite fille qui marchaient sur la route. Il m'a fait signe de m'arrêter. Il n'y avait ni bus ni taxi dans cette région. Ils m'ont demandé si je pouvais les emmener jusqu'à un arrêt de bus parce qu'ils allaient à Pékin. Je les ai conduit à un arrêt de bus à quelques kilomètres de là. En voiture je leur ai dit que je pratiquais le Falun Dafa et je leur ai parlé de la persécution.

 

Après que l'homme ait écouté pendant un moment, il a dit : « Savez-vous que je suis agent du Bureau 610 de Pékin ? Beaucoup de pratiquants de Dafa m'ont dit la vérité sur Dafa et la soi-disant auto-immolation place Tiananmen. Je ne le croyais pas. Mais maintenant je le crois, grâce à vous. Frère, vous avez réveillé ma conscience. Je vous en remercie ! »

Je lui ai demandé de protéger les pratiquants dans son travail. Il a été d'accord.

 

Recevoir des bienfaits du Falun Dafa.

 

J'ai été obligé de quitter chez moi entre 2001 et 2002 pour éviter d'être arrêté. Je suis allé vivre chez une relation d'affaires avec qui je coopérais depuis des années. Il avait la conviction que le Falun Dafa est bon. Lui et sa femme ont été très attentionné avec moi et m'ont permis de vivre chez eux.

 

À cet époque, la persécution était effrénée. Si on me découvrait, ils auraient eu de gros problèmes. Ils m'ont aidé sans compter parce qu'ils savaient que j'étais une bonne personne.

 

Une autre personne avec qui je traitais mes affaires m'a aussi protégé. J'ai de nouveau quitté mon domicile en 2005 pour échapper à l'arrestation. La police locale était à ma recherche. J'ai téléphoné à cet ami un jour sans me rendre compte qu'il était sur écoute. Il a été questionné par la police mais il a refusé de donner le moindre renseignement sur moi. Il a été béni pour son acte. Son entreprise s'est agrandie et il a gagné plus de 7 millions de dollars entre 2007 et 2009.

 

J'ai été emprisonné entre 2006 et 2009 à cause de ma pratique du Falun Gong. J'avais une bonne relation avec les autres détenus et je partageais avec eux la nourriture que ma famille envoyait. Certains détenus n'avaient pas d'argent et je leur ai donné ce dont ils avaient besoin. Certaines personnes m'ont mis en garde en disant qu'ils n'allaient peut-être pas me rembourser. Je les ai remerciés de s'être souciés de moi, mais j'ai continué à aider ces détenus. Après être sortis de prison, ils ont été nombreux à rester en contact avec moi.

 

Les membres de ma famille pratiquent aussi le Falun Dafa et en ont reçu des bienfaits. Ma mère a 82 ans et n'a pas eu besoin de médicaments depuis qu'elle a commencé à pratiquer le Falun Dafa il y a à peu près vingt ans. Toutes ses maladies ont disparu quand elle a commencé à pratiquer.

 

Mon petit-fils que tout le monde aime, a maintenant quatre ans. Chaque fois qu'il a eu de la fièvre ou qu'il tousse, nous mettons en route les conférences de Fa et il se remet très rapidement.

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/5/12/163506.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/5/8/346784.html