fr.minghui.org - version française du site Minghui

Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

312,327,737 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Voix de soutien


Des législateurs canadiens demandent la libération d'une pratiquante de Falun Gong emprisonnée en Chine

 

Écrit par Ying Zi, correspondant pour Minghui

 

 

(Minghui.org) Les députés du Parlement canadien ont présenté un certain nombre de pétitions au Parlement au cours des dernières semaines, demandant la libération de la citoyenne canadienne Sun Qian, pratiquante de Falun Gong, détenue à Pékin depuis le début de février.

 

Le député Tom Kmiec

 

Le 12 juin, le député Tom Kmiec, porte-parole des Affaires étrangères pour le Parti conservateur du Canada, a présenté des pétitions signées par plus de 200 de ses électeurs et d'autres de Calgary.

 

« Les pétitionnaires rappellent au gouvernement la détention illégale de Sun Qian », a déclaré M. Kmiec, ajoutant que le gouvernement n'a fait « aucun mouvement » supplémentaire afin de garantir la libération de Sun Qian.

 

Le député Larry Bagnell

 

Le député Larry Bagnell (Yukon, Libéral) a présenté deux pétitions au président de la Chambre des communes.

 

Le député Bagnell a déclaré : « La première pétition provient de 60 Yukonnais qui disent 'Attendu que le Falun Gong est une pratique spirituelle, il se compose du principe authenticité, bienveillance et tolérance.' Ils soulignent que, pendant 18 ans, les pratiquants ont été victimes de violence et de persécution illégale, qui ont été condamnées, entre autres, par les Nations Unies et Amnesty International.

 

« Ils continuent en disant qu'une citoyenne canadienne, Mme Qian Sun, a été illégalement enlevée et est illégalement détenue à Pékin pour avoir pratiqué le Falun Gong. Ils veulent la libération immédiate et inconditionnelle de la citoyenne canadienne, Mme Qian Sun.

 

« La deuxième pétition est signée par plus de 40 Yukonnais qui disent : 'Alors que des millions de pratiquants de Falun Gong sont détenus arbitrairement, y compris des membres de famille de Canadiens, des emprisonnements extrajudiciaires de masse, des travaux forcés, des actes de torture, des viols et des meurtres, ainsi qu'une propagande haineuse.'

 

« Les pétitionnaires 'demandent donc au gouvernement canadien, entre autres choses, de saisir toutes les occasions pour demander la fin de la persécution du Falun Gong et d'exhorter le gouvernement chinois à traduire les auteurs en justice.' »

 

Le député Michael Cooper (St. Albert-Edmonton, CPC) a déclaré que les autorités communistes chinoises n'ont arrêté Qian Sun pour aucune autre raison que d'être une pratiquante de Falun Gong.

 

Après avoir lu la pétition, le député Cooper a déclaré : « Je dois dire que le silence du gouvernement pour la soutenir a été assourdissant. »

 

À la Chambre des communes, le leader du Parti Vert Elizabeth May et plusieurs autres députés ont récemment présenté des pétitions demandant la fin de la campagne de persécution menée contre les pratiquants de Falun Gong en Chine.

 

Le 13 juin, le député libéral Robert-Falcon Ouellette a présenté une pétition à la Chambre demandant la libération des membres de famille de Canadiens détenus en Chine pour avoir pratiqué le Falun Gong – onze en tout – et pour la fin de la persécution.

 

« Il y a 17 ans, le régime communiste chinois lançait la persécution pour éradiquer le Falun Gong, une pratique spirituelle centrée sur le principe authenticité, bienveillance et tolérance. Des millions de pratiquants de Falun Gong ont été arbitrairement détenus, y compris des membres de famille de Canadiens.

 

« L'arrestation extrajudiciaire de masse, les travaux forcés, la torture, le viol et le meurtre, ainsi que la propagande haineuse, ont tous été rapportés par d'importantes organisations de défense des droits de l'homme », a déclaré le député Ouellette, décrivant la persécution lancée par le régime chinois contre la pratique traditionnelle en 1999.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/6/26/164413.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/6/25/350197.html