Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

284,662,649 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Un homme emprisonné a été régulièrement torturé pour avoir refusé de renoncer à sa croyance

 

Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Henan

 

 

(Minghui.org) Un homme originaire du canton de Huaian, province du Henan a été régulièrement torturé dans la prison de Zhengzhou pour avoir refusé de renoncer à sa croyance dans le Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.

 

La prison de Zhengzhou est un lieu centralisé utilisé par les autorités de la province du Henan pour incarcérer les résidents masculins condamnés à une peine de prison pour leur pratique du Falun Gong. Les gardes ont reçu l’instruction d’utiliser tous les moyens possibles pour torturer les pratiquants sans que cela porte à conséquences. Le garde Cao Yu a prétendu une fois : « Il n'y a rien à craindre. Battre un pratiquant de Falun Gong à mort est plus facile que d'écraser une fourmi ! »

 

M. Li Junqi a été arrêté le 24 juin 2014 et condamné cinq mois plus tard, bien que sa peine de prison exacte doive encore être examinée. Depuis son admission à la prison de Zhengzhou, fin de 2014, il a été soumis à diverses formes de maltraitance et il se trouve maintenant dans un état grave.

 

Les sympathisants de M. Li ont peur qu'il subisse le même sort que M. Fu Jinquan, un autre pratiquant de Falun Gong qui a été jadis emprisonné dans la même prison et qui est décédé trois heures après avoir été transporté aux urgences à causes des blessures induites par la torture.

 

Episodes récents de torture

 

Le 16 juillet 2016, quatre détenus ont reçu l'ordre de battre M. Li, deux semaines à peine après la mort de M. Fu. M. Li a eu des ecchymoses et des blessures sur tout le corps.

 

Plus de dix personnes ont infligé à M. Li une autre bastonnade deux jours plus tard. Les auteurs comprenaient Zhao Weijie, Zhang Jianfeng, Sha Kun, Wang Hongzhuang, Kang Haiyang, Li Guosheng, Jing Xiaobing et Li Weixing.

 

Malgré les graves blessures de M. Li, les gardes Niu Xiaoxue et Liu Dongbo l'ont menotté et entravé.

 

Le 25 mars 2017, M. Li a été battu pendant plus de deux heures par Sha Kun et Cao Yu. Il a été laissé avec une balafre de deux centimètres de long sur la tête.

 

Six jours plus tard, le gardien Shang Hongzhang et quelques autres ont délivré à M. Li des chocs électriques continus pendant cinq minutes avec des matraques électriques. Le détenu Wang Xinlong a déclaré : « Nous n'avons pas peur des pratiquants de Falun Gong tenaces. Le garde Shang a assez d’astuces pour y faire face ! »

 

M. Li a eu une attaque cérébrale après les chocs électriques.

 

Prison de Zhengzhou : +86-371-69812335

 

Voir aussi :

 

Information tardive - Un homme du Henan emprisonné meurt 3 heures après avoir été transporté aux urgences

La prison de Zhengzhou poursuit ses tentatives d’amener les pratiquants de Falun Gong à abjurer leur croyance

Traduit de l'anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/7/5/164535.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/7/1/350457.html