Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

279,090,717 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Les autorités de la province du Liaoning ordonnent un harcèlement généralisé des pratiquants et de leurs familles

 

Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Liaoning, Chine

 

 

(Minghui.org) Les agents de huit postes de police de la ville de Yingkou, province du Liaoning, ont harcelé les pratiquants de Falun Gong après avoir reçu l'ordre de « frapper aux portes des pratiquants ». Plus de 40 familles ont été harcelées.

 

Les policiers des postes de police suivants ont pris part à ce harcèlement à grande échelle : Jinniushan, Qinghua, Yushi, Wutaizi, Desheng, Bianfang, Nanhu et le poste de police de Yaojin.

 

La police de Wutaizi a frappé aux portes entre 7 h 00 et 20 h 00. Ils ont demandé à certains pratiquants s'ils continuaient à pratiquer le Falun Gong et ont exigé qu'ils signent un document renonçant au Falun Gong.

 

La police a prétendu qu'ils devaient évaluer la situation locale en raison du 19e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC).

 

Certains policiers ont réalisé des vidéos ou des enregistrements audio lors de leurs visites. Les pratiquants leur en ont demandé la raison et ils ont prétendu qu'en raison de la propagande du PCC contre le Falun Gong, ils craignaient que les pratiquants ne les attaquent.

 

Quelques-uns des policiers ne savaient pas grand-chose à propos du Falun Gong et les pratiquants leur en ont parlé. Ils ont partagé comment leur santé et leur perspective sur la vie s’étaient beaucoup améliorées après avoir pratiqué le Falun Gong.

 

Les policiers d’un des postes de police sont allés au domicile d'une pratiquante alors qu’elle était absente. Son mari leur a dit que sa femme avait récupéré de toutes ses maladies après avoir pratiqué le Falun Gong et que toute la famille la soutenait. Il a également expliqué que ce qu'ils faisaient était illégal. Les policiers ont répondu : « Nous ne voulons pas non plus le faire. Mais, les ordres sont venus d’en haut. »

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/7/5/164527.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/6/27/350284.html