Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

290,159,267 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Un enseignant d’une école des Beaux-Arts torturé dans la prison de Benxi

 

Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Liaoning

 

 

(Minghui.org) Un professeur de design d’une école des Beaux-Arts condamné à la prison pour sa croyance a été soumis à une intense torture au cours des trois années d'incarcération. Il a survécu pour raconter son histoire.

 

M. Dong Zhiyu

 

Condamné pour avoir refusé de renoncer au Falun Gong

 

M. Dong Zhiyu enseignait à l'École moderne de design des Beaux-Arts de Xiongshi à Shenyang, avant son emprisonnement. Le 24 octobre 2013, des policiers du poste de police de Huanggu ont fait irruption dans l'école et ont arrêté illégalement plus de 20 professeurs et étudiants, dont M. Dong, pour leur croyance dans le principe Authenticité-Bonté-Patience.

 

M. Dong a été illégalement jugé en juillet 2014 et ultérieurement condamné à trois ans de prison. Il a été torturé en étant soumis à des chocs électriques, des passages à tabac et à l'isolement cellulaire.

 

Prison de Benxi

 

Afin de forcer M. Dong à « se transformer » en renonçant à sa croyance spirituelle, le gardien de prison Wang Ce a chargé les prisonniers Cheng Bo, Wang Fuli et Zhang Liguo d'attacher M. Dong dans une pièce l'après-midi du 20 novembre 2015. La salle n'avait aucun système de surveillance.

 

Le garde Wang Ce a choqué les mains, la tête et le cou de M. Dong avec deux matraques électriques, tandis que le prisonnier Cheng Bo l’a attrapé par les oreilles et a frappé à plusieurs reprises ses cuisses avec son genou. M. Dong n'a pas reçu de nourriture et a été privé de sommeil.

 

Le lendemain, le prisonnier Wang Fuli et un autre détenu ont continué à torturer M. Dong. Ils lui ont piétiné les pieds nus, giflé le visage, frappé les cuisses avec leurs talons et l'ont forcé à écrire des déclarations renonçant au Falun Gong et à regarder des vidéos diffamatoires contre la pratique.

 

L'épreuve s'est poursuivie pendant huit jours et nuits. Deux semaines après ces violences M. Dong ne pouvait toujours pas marcher normalement. M. Dong a été placé sous surveillance stricte sans pouvoir parler à personne.

 

Son avocat s'est rendu à deux reprises à la prison de Benxi pour essayer de rencontrer M. Dong, mais les autorités ont rejeté ses demandes.

 

M. Dong a adressé une requête officielle aux autorités pénitentiaires, le 14 mars 2016, dans laquelle il demandait une réunion avec son avocat et racontait comment il avait été torturé et contraint à abandonner sa croyance. Il a également fait une déclaration solennelle : « Tout ce que j'ai dit ou écrit contre Dafa sous la torture est nul et non avenu. Je continuerai à cultiver Dafa à jamais. »

 

En avril 2016, il a signalé au gardien de prison Pan la façon dont Wang Ce et d'autres l'avaient torturé, mais n'a jamais reçu de réponse.

 

Il a également déposé deux plaintes dans la boite réservé à cet effet, les 15 avril et 16 mai, et a tenté de voir les inspecteurs, mais il n’a obtenu aucune réponse.

 

La prison de Benxi a continué à incarcérer illégalement M. Dong jusqu'au 23 octobre 2016, date à laquelle il a finalement été libéré.

 

Voir aussi :

Des enseignants d’une école d'art illégalement condamnés en dépit de la sympathie manifeste des juges et du procureur

 

Shenyang Police Terrorize a School Campus

 

Art School Students and Teachers Interrogated and Traumatized

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/7/13/164633.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/6/25/350176.html